Forum Rpg sur Saint Seiya pour les fans de Saint Seiya
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Aube Du Crépuscule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aphrodite
Ancien compte d'Asteria
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
1/300  (1/300)
Vie:
1/300  (1/300)
Armure:
0/350  (0/350)

MessageSujet: L'Aube Du Crépuscule   Sam 2 Juil - 13:18

L'Aube du Crépuscule

Spoiler:
 
L’Éveil de la Nuit


Quelque part dans l’obscurité la nuit s’éveille de son sommeil mythologique

La mort des quatre Oneirois aux 18eime siècle sortit Nyx déesse primordiale de la nuit de son profond sommeil, mais elle est encore somnolente et n’est pas conscient de la situation

Plus tard au 21e siècle Hypnos et Thanatos sont tués par les Saints

- Je vais te tuer comme le misérable insecte que tu es « Terrible Providence »

- « Pegasus Sui Sei Ken »

- N… non… ce… n’… est pas… poss… ible… un… dieu … vaincu… par… un… mor… tel…

- Plonger dans un profond sommeil comme Andromède « Eternal Drowinsnes »

- Pas deux fois de suite Hypnos « Rozan Shô Ryû Ha »

- Adieux Hypnos « Diamond Dust »

- Impossible vous étiez à moitié mort, ne vous réjouissez pas, ma mère la nuit nous vengera

Quelque part dans la chambre de Nyx

- « geignement » [/color]Ont dirait que je suis réveillé, mais à quelle époque suis-je ? Et qu'est-ce qui a peux interrompre mon sommeil ancestral. Ce qui est fait est fait et il était temps que je sorte de ce grotesque sommeil imposé.

- Icelus, Morpheus, Oneiros, Phantasos, mes très chers fils venez à moi

Malheureusement aucun ne répondit à son appel. Nyx tente alors de contacter Hypnos et Thanatos

- Hypnos, Thanatos venez à moi votre mère

Mais eux n’ont plus ne répondirent a l’appelle de leur mère, cela inquiéta Nyx, de plus leur cosmos énergie est introuvable. Nyx utilisa donc son Dunamis et interrogea les Ténèbres ambiantes de la pièce

- Ténèbres ! Oh ténèbres éternelles, mes fils ne me répondent pas et je ne ressens nullement lors cosmos, Ténèbres indiquent moi lors position tout de suite !

Les Ténèbres s’exécutèrent et les Ténèbres se mirent à bouger sous la volonté de Nyx. Et des images se mirent à apparaitre sur le mur de la salle. Des images insoutenables, qui brisèrent littéralement le corps de Nyx

- Comment est-ce possible ? Mes fils, mes bébés, ils sont morts !

Nyx, à la vue des corps inertes de ses fils Nyx laissa échapper quelques larmes et fut prise immédiatement après d’un accès de rages

- Ténèbres j’ordonne que tu me montres le ou la responsable du massacre de mes fils !!!

Les Ténèbres se mirent de nouveau en fonction et tout d’abord apparu des ruines probablement situées en Grèce que les Ténèbres parcoururent puis à un moment celle-ci se stoppèrent sur une zone en particulier et zoomèrent sur celle-ci et une jeune femme aux cheveux violets apparut. Nyx hurla à gorge déployée aux Ténèbres

- Ténèbres est-ce cette femme qui a tué mes enfants !!!

Les Ténèbres indiquèrent que oui, de nouveau Nyx hurla un nouvel ordre aux Ténèbres

- Ténèbres je t’ordonne de me donner son nom

Les Ténèbres firent une rotation de 180° et soudain des paroles ce firent entendre dans la chambre de Nyx

- Déesse Athéna j’ai de bonnes nouvelles pour vous, Seiya la blessure infligée par l’épée d’Hadès c’est résorbé il ne devrait ne pas tarder à reprendre connaissance

Nyx avais désormais le nom de celle qui avait mis à mort ses enfants

- Athéna, c’est ainsi que s’appelle celle qui a tué mes enfants

Pour ne pas changer, Nyx continuait de hurler aux Ténèbres

- Ténèbres je t’ordonne de me montre la personne la plus chère au cœur d’Athéna, je veux le savoir, c’est un ordre !!!

Les Ténèbres ce mirent de nouveau à rotationnel effaçant ce qui se passe actuellement au Sanctuaire et quelques secondes plus tard un Temple à ciel ouvert apparut, de nouveau les Ténèbres zoomèrent pour voir ce qui se passe dans ce Temple. Une femme aux longs cheveux verts apparut

- Ténèbres est ce bien l’être le plus chère à son cœur

Les Ténèbres indiquèrent que Oui

- Dans ce cas Ténèbres, je veux son nom et savoir qui est-elle par rapport à Athéna TOUT DE SUITE !!!

Nyx fut spectatrice d’une bien étrange scène dans ce Temple

- Callisto vient ici s'il te plait

- Tout de suite Déesse Artémis

- Je viens de ressentir une présence effrayante qui vient de me donner des frissons, elle se trouve haut dessus du Sanctuaire de ma sœur cadette, Athéna, je m’y rends tout de suite pour voir qu’il ne lui est rien arrivé

- Pas si vite déesse Artémis

Sans rien dire Callisto plaça son sceptre sous la gorge d’Artémis, celle-ci sentait le froid du tranchant du sceptre en croisant de Lune de Callisto, puis celle-ci s’adressa a la déesse à laquelle est l’est censé être fidèle

- Je suis désolé déesse Artémis, mais vous n’irez nulle part, votre frère Apollon ma chargée de vous rappelle que votre seule et unique famille est lui, il est même votre frère jumeaux, et qu’Athéna ne fait pas partie de l’équation, de plus elle passe son temps à se réincarner auprès de mortel et elle est en train de vous souiller. Apollon est votre seule famille et donc vous aller reste bien sagement ici, il m’a autorisé à faire usage de la force contre vous si vous vous entêter à vouloir aller la rejoindre

- Désolé Callisto je n’ai pas d’ordre à recevoir ni de toi ni de mon frère ! Me suis-je bien fait comprendre !?

- C’est vous qui l’aurez voulu

Avant même que Callisto ne puisse mettre ces menaces a exécution, Artémis lui mis un coup de coude dans le ventre, puis en attrapant le sceptre qu’elle fit passer par-dessus son épaule, elle envoya Callisto s’écraser de tout son corps sur le sol

- maintenant l’affaire est réglé et je m’en vais retrouver ma sœur à mon retour tu seras sanctionné pour cette tentative de mutinerie

Artémis partit de la salle tandis que Nyx fit disparaitre la scène de chez elle

- Il suffit, Ténèbre, revient à ton état normal

Nyx afficha un sourire satisfait avec une lueur de perfidie dans les yeux

- C’est donc elle la sœur d’Athéna, celle qui a tué mes fils, Artémis c’est cela, profiter bien de vos derniers moments ensemble. Athéna tu vas bientôt souffrir, tu vas ressentir l’atroce douleur qui déchire le cœur lorsque qu’on peur un être cher. Profite bien de ces instants avec ta sœur, Artémis, parce que tes jours sont comptés

À peine Nyx avait-elle fini sa phrase qu’elle eut un rire malsain, un rire diabolique. Nyx avait désormais l’objet de sa vengeance en main et réfléchie à toutes les manières de la torturée les plus atroces soient-elle

- Tu vas souffrir, crois-moi

Nyx se calma et reprit son sérieux et s’adressa aux Ténèbres

- Si une de mes filles m’entend qu’elle vienne à moi

Une silhouette apparut dans l’obscurité et se présenta à Nyx[/color]

- Je suis là mère, et à votre disposition, moi Nikea déesse de la Querelle

- Nikea ma chère petite fille tu es là, sais-tu où ta mère, ma fille Éris?

Nikea ne dit point mot, Nyx comprit qu’elle aussi avait été tuée

- Que lui est-il arrivé ?

- Elle a tenté de nous obtenir une parcelle de territoire dans le monde extérieur, mais la déesse Athéna là fait abattre d’une flèche en pleine tête par un de ses chevaliers

- Comment ?!!!

- Après tout elle descend de Gaia, pas étonnant qu’elle n’ait aucun respect pour vous mes filles, il est temps que cela cesse et elle va payer ses crimes !

- Mère que comptez-vous faire ?

- Je vais lui déchirez le cœur et son âme, tout comme elle me la fait, cette Athéna vas ressentir l’horrible douleur que cela fait de perdre une personne un être cher

Nyx retourna à son lit et pendant plusieurs heures celle-ci médita et mettais un plan au point pour se venger de Saori et la faire souffrir le plus qu’elle ne pourra supporter. Après sa méditation Nyx se releva et rappela sa petite fille Nikea

- Nikea revient auprès de moi

- Je suis ici mère, qui y a-t-il ?

- Je me suis reposé et j’ai trouvé comment je vais pouvoir assouvir ma vengeance, et venger tes frères et ta mère, ma fille

- En quoi cela consiste-t-il

- Cette jeune déesse de la lune, comment s’appelle-t-elle déjà ? Ah, voilà Artémis, c’est la sœur ainée d’Athéna et sa plus proche famille, c’est par elle que je vais assouvir ma vengeance, quelle dommage pour une si belle déesse de devoir être mis à mort pour les erreurs de sa cadette

- Qu’avez-vous en tête mère ?

- Nikea demain tu te rendras au Sanctuaire d’Athéna et tu suivras le plan que j’ai élaboré, peu importe la réponse de celle-ci, chaque choix qu’Athéna fera déclenchera des conséquences diverses, mais au final cela mènera à la perte d’Artémis, et Athéna viendras d’elle-même me trouver me supplier à genoux et je la mettrai à mort, mais avant je lui ferais regretter la mort de chacun de mes enfants, je la tuerais à petits feux, elle regrettera amèrement d’être venus au monde et finiras par me supplier de l’achever tellement elle souffrira

Nyx expliqua pendant des heures son plan à sa jeune petite fille puis celle-ci partis se préparer et Nyx quant à elle se mit à rire aux éclats, un rire diabolique, un rire malsain plein d’empreint de mauvaise intention puis reprit

- Athéna profite bien de tes derniers instants avec ta sœur Artémis, parce que ce seront les derniers !


Dernière édition par Aphrodite le Lun 12 Déc - 15:14, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphrodite
Ancien compte d'Asteria
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
1/300  (1/300)
Vie:
1/300  (1/300)
Armure:
0/350  (0/350)

MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   Mar 5 Juil - 16:32

▬▬▬▬ Chapitre 2 ▬▬▬▬
Les prémices d’une nouvelle guerre
.


- Alors comment va Seiya aujourd’hui, ses blessures ce soit-il résorbé ?

- Effectivement la solution trouvée par votre sœur Artémis fonctionne, la malédiction à cesser de faire effet et les blessures se sont cicatrisées. Il est encore inconscient, il est inutile de lui parler, il ne devrait plus tardé à sortir du coma, c’est juste une question de temps à présent

Après ce court dialogue Saori se retourna et retourna aux aires détente du Sanctuaire

Temple du Ciel


- Qu’est-ce ? Deux Dunamis plane sur Terres, un épie le Sanctuaire d’Athéna et vient de se déplacer haut dessus du Temple de la Lune d’Artémis. L’autre en plus dangereux plus ancestral et qui de plus est omniprésent sur Terre. Je n’aime pas ça, une guerre se prépare, je le ressens, elle vise à faire souffrir Athéna par l’intermédiaire de sa sœur Artémis

Aalcia vient ici, je te prie

- Qui y a-t-il que je puis-je faire Avalon, avez-vous ressenti un cosmos inhabituel

- Non

- Alors Qu’est-ce qui vous inquiète sans être indiscret

- Ce n’est pas du cosmos, mais du dunamis

- Rends-toi immédiatement au Sanctuaire d’Athéna, mais tu te dévoileras à celle-ci en privé et quand le moment propice sera arrivé

- J’y vais tout de suite

Aalcia s'exécuta et se rendit au Sanctuaire, peu après le départ de celle-ci, Avalon regarda longuement le ciel, avant de plonger son regard dans l'horizon et commença un bien étrange monologue, en même temps une énergie de nature inconnue s'intensifie autour d'Avalon

- Une Guerre se prépare, de valeureux guerriers ne seront pas amène de protéger leur déesse face à ce danger, un valeureux guerrier est déjà tombé, d’autre risquerai de tomber la déesse ne le supporteras pas. Toi, toi guerrière de l’ancienne Guerre Sainte, Toi guerrière des temps anciens. Sort du paisible repos éternel de la mort, je te fais don d’une nouvelle vie, revient d’entre les morts et protège celle donc tu as juré de protégé la vie au péril de la tienne. Je t’ai choisi pour être celle qui protègera la déesse de son ennemi primordial de ton corps

Après cela, un corps apparu parmi les tombes où repose les corps des chevaliers tombés au combat et une flèche d'énergie partit du Temple du Ciel et se dirigea à l’endroit où se trouve le corps de celle qui a été ramenée a la vie comme pour indiquer au Sanctuaire d’aller voir vers le cimetière

Sanctuaire


- Je vous salue Athéna, sur ordre de Poséidon je suis désormais à votre service

- Je te reconnais, tu es Thétys la Néréide, mais que fais-tu ici ?

- Lors de l’Ultime Éclipse, Poséidon s’est brièvement réveillé, il a envoyé les armures d’or en Elysion. Il m'a demandé de me mettre à votre service, je ne sais comment j'ai perdu de vue Sorrento, donc j'ignore s’il a reçu les mêmes ordres

- Pour les armures d'or en Élyssion, je fus au courant par après, par contre je ne m’attendais pas à ça de sa part… mais que ce que c’est que ça !!!?

Thétys leva immédiatement la tête vers le ciel comme Saori qui regarda cette comète bleue qui alla s’écraser dans le cimetière du Sanctuaire. L’impact avec le sol provoqua une énorme explosion de cosmos et une forte lumière émanait du cimetière et qui étais visible à plusieurs mètres à la ronde. Inquiète Saori envoya directement un chevalier sur place voir ce que c’est

C’est Shaina qui fut envoyé en éclaireuse, mais quelle ne fut pas sa surprise une fois sur place, malgré la terrible explosion due à l’impact, le cimetière n’avait aucune séquelle c’est comme si rien ne s’était écrasé ici. Shaina continua d’avancer dans le cimetière pour comprendre ce qui avait bien peut se passer, puis à son grand étonnement elle trouva le corps d’une femme vêtue d’une armure d’argent et lentement elle reprit c’est esprit et ouvra les yeux

- Qui êtes-vous et comment vous appelez-vous ? Est-ce que vous allez bien ?

Lentement la femme se mit en position assise et répondit

- Je m’appelle Yuzuriha de la Grue, mais qui êtes-vous ?

- Je suis Shaina du Serpentaire, j’ai été chargé par Athéna de venir voir ce qui se passais ici

Yuzuriha est un peu désorienter, elle connaissait celle qui portait l’armure du Serpentaire mais elle ne s’appelait pas Shaina, elle en est sûre. De plus elle a l’impression que le Sanctuaire a changé d’aspect. Elle semble être perdue dans cet endroit qui lui est pourtant familier pour en avoir le cœur net elle questionna directement Shaina

- Athéna c’est déjà réincarnée, en quelle années somme nous ?

- Oui Athéna c’est bien réincarné et nous somme en mille-neuf-cent-nonante

Les réponses de Shaina furent un vraie choc pour Yuzuriha, elle ne sait déjà pas comment elle s’est réveiller ici et pourquoi est-elle ici justement. Le fait de savoir qu’elle est revenue à la vie pour une raison encore inconnue deux siècles et demi plus tard furent de trop émotionnellement et elle s’évanouit. Shaina ramassa cette étrange Saintes et la ramena auprès de Saori

- Me revoilà Déesse Athéna, il n’y a aucune trace d’impact à l’endroit où cette chose c’est écrasé par contre, j’ai trouvé cette femme chevalier d’argent sur les lieux, elle dit s’appeler Yuzuriha mais n’est visiblement pas de notre époque

Saori eu une terrible sensation à la vue de Yuzuriha, elle ne la connait pas et ne la jamais vue auparavant pourtant elle a une sensation de déjà vue très dérangeante

- Actuellement elle n’est pas en état de nous en apprendre plus que nous en savons. Shaina apporte la là où elle pourra se reposer

Pendant que Shaina repart avec Yuzuriha, un autre invité inattendu arrive au Sanctuaire, entièrement dissimulé dans un long manteau noir et la tête masqué par une capuche

- Qui êtes-vous ? Et que venez-vous faire au Sanctuaire, savez-vous que vous pouvez être exécuté : s’écria un garde à l'inconnu enveloppé dans un long manteau qui cache l’entièreté de son corps, l’inconnu se retourna et répondit sur un ton froid et amusé en voyant que son interlocuteur est un simple garde

- Vraiment ? Dans ce cas cela sera bref et expédié !

Le garde commença à trembler tandis que l’inconnu sortit son bras du manteau et le tendit en direction du garde. Trois cercles apparurent au sol sous le garde, suivi de trois explosions simultanées, le malheureux garde fut tué sur le coup et propulsé à plusieurs mètres de l’explosion alors que le mystérieux inconnu continue son chemin vers les aires de détente où se trouve Saori

En revenant vers les aires de détentes Shaina tomba sur le corps inerte du garde puis et ressenti ce cosmos brumeux se diriger vers l’endroit où se trouve Saori et se hâta d’y retourner, qui est arrivé au garde pouvait très bien lui arriver

Et pendant que Saori continuait sa discussion avec Thétys, l’inconnu arriva sur place, à l'endroit où se trouve justement Saori et se présenta devant elle et pris la parole toujours sur un ton froid, une voix féminine ce fit entendre, elle savait bien qui des deux femmes est Athéna, mais posa quand même la question pour voir qu’elle en serait la réponse

- Vous là ! La femme sans armure êtes-vous Athéna !?

Saori tourna son regard vers l’inconnue et répondit d’une voie assurée et interrogative

- Oui que puis-je pour vous ?

- Dans un premier temps, vous aller me suivre !

- Je ne comprends pas, pourquoi devrais-je vous suivre, que me voulez-vous ?

L’inconnue était entièrement masquée, il y avait juste deux tresses de cheveux ressemblants traits pour aux cheveux de Saori qui dépassait de sa capuche ainsi que sa bouche qui était visible sous cette capuche et de plus une étrange brume de rosée matinale semblait l’entourer

C’est à ce moment que Shaina arrive et sauta par-dessus l’inconnue pour s’intercaler entre l’inconnue et Saori

- Déesse Athéna écartez-vous vite de cette personne, elle vient de tuer un garde

- Et alors ? Qu'est-ce que cela peut vous faire ? Déesse Athéna suivez-moi ou il y aura encore d’autres pertes ! : insista t’elle d’une voie froide et dénuée d’empathie

- De quel droit osez-vous exiger des choses de la déesse Athéna, d’ailleurs tu es mal tombé je ne te laisserais pas là toucher et tu vas payer ton crime, Déesse Athéna veuillez-vous écartez

Puis Shaina sauta et exécuta le « Thunder Claws » avant de plonger en piqué sur l’inconnue

- Tu regretteras cet acte !

L’inconnu ressorti son bras qui est visiblement protégé par une armure d’une couleur d’un bleue nuit intense, puis une sphère grandie dans sa paume et l’envoya à une vitesse fulgurante, Shaina fut interrompu dans sa technique et violemment envoyé par terre où elle racla le sol sur plusieurs mètres puis dirigea son bras vers Thétys et fit la même chose et envoya violemment Thétys s’écraser dans le flanc de la colline

- Shaina, Thétys ! Non !!!

- Maintenant Déesse Athéna êtes-vous préposé à me suivre !? Nyx, ma mère n’aime pas attendre !

- Je ne vous suivrais nulle part ! En tant que Déesse de la Justice mon devoir est de combattre le mal sous toutes ses formes et de le détruire et je ne vous laisserais pas faire couler le sang, moi et mes chevaliers nous nous dresserons sur votre route pour vous en empêcher et de plus vous allez retourner auprès de votre mère et lui dire que si elle souhaite me voir elle n’a qu’à se déplacer elle-même ! : Saori se releva du banc où elle est était assis et lançait un regard noir à l’inconnu tout en intensifiant son cosmos

- Dans ce cas je vais prendre votre Tête !

La mystérieuse inconnue fonça sur Saori qui resta stoïque, celle-ci lui fonçait dessus pour lui trancher la gorge pour ensuite lui couper la tête, mais un fouet l’attrapa au poignet et sa main s’arrêta sous la gorge de Saori

- Language of the Chameleon

June arriva à point nommé et attrapa le poignet de l’inconnu avec son fouet juste à temps avant qu’elle n’atteigne Saori

- Déesse Athéna vous n’avez rien ?

- Damnation ! Ce n’est pas ce fouet ridicule qui te sauvera la vie Athéna !

Saori regardait la main de l’inconnue sous sa gorge avec inquiétude tandis que June tirait de toutes ses forces pour tirer l’inconnue vers elle, l’inconnue saisit le fouet que June tend avec force pour l’amener vers elle et donna un contre coup dedans. June ne s’attendait pas à pareille contre-attaque et fut emporter avec son fouet, l’inconnue lui écrasa son poing dans le ventre et l’attrapa ensuite la gorge pour lui briser la nuque avec la force de sa seul main. Saori somma l’inconnue de lâcher, ce qu’elle fit en concentrant une sphère de cosmos pour envoyer cette dernière s’écraser brutalement contre Shaina qui se relevait malgré la violence de l’attaque qu’elle a encaissé. N’ayant plus aucun obstacle elle se jeta sur Saori pour lui couper la tête quand soudain.

« Kenbu Shôsen Hyaku »

Un ou plutôt une chevalier d’or sortit de nulle part en envoya un violent coup de genoux dans la mâchoire de l’inconnue l’envoya voler bien loin de Saori. L’inconnue se releva et aboya à la responsable qui lui a fait ça de se présenter

- Je suis Aurore du Cancer de l’étoile céleste des âmes

- Sale humaine tu vas me payer ça ! On ne fait pas couler impunément l’ichor de l’une de fille de Nyx !

L’inconnue se préparait à une autre offensive toutes aussi brutal que les dernière mais un imprévue l’obligea à se rétracter. Un nouveau cosmos divin apparu au Sanctuaire et l’inconnue maintenant se sait en position de désavantage à présent. Alors que Thétys et June sont évanouie Shaina parvient quand même à se relever, au coter d’Athéna se trouver une Gold Sainte et dans son dos se trouver Artémis. En prenant compte de ça elle décida de se calmer sachant que toutes façon en cas d’affrontement elle y sera certainement perdante

- Ose porter la main sur cette déesse et tu auras à faire à moi !

- Ce cosmos, mais c’est ma sœur, Artémis !

- Toi qui te cache sous ce manteau si tu tiens à ta vie ne touche pas à ma sœur, ose ne serais-ce que toucher à un seul de ses cheveux et je t’abats sur place avec mon arc !

L’inconnue rangea sa main dans son manteau et répondit à Artémis sur un froid et supérieur, limite assassin

- « rire sarcastique » [color=red]Je n’ai pas à avoir peur de menace de sang imp… de déesse de votre genre, mais très bien je m’en vais, mais sachez bien déesse Artémis que vous feriez mieux de ne pas menacer les personnes que vous ne connaissez pas

Puis elle se tourna vers Saori et sur le même ton lui répondit

- Déesse Athéna vous avez refusé de me suivre bien gentiment, vous ne savez pas les conséquences des actes que vous venez de déclencher et vous payerais un lourd tribut, cher, très cher, pour ce refus, vous allez perdre quelque chose de cher à votre cœur et vous en souffrirez atrocement !!! : Quand elle dit que Saori perdrait quelque chose de cher à son cœur elle se tourna vers Artémis pour le dire

En quittant l’aire de repos, l’inconnue passa à côté d’Artémis et pour lui prouver que ce n’est pas une simple mortelle et intensifia son cosmos comme pour la provoquer, pour lui prouver qu’elle n’est pas la seule déesse hormis Athéna au Sanctuaire, puis elle se dirigea vers l’ombre des falaises et s’évapora dedans

- Athéna, tu vas bien, que voulait-elle ?

- Elle s’est présentée à moi et ma sommé de la suivre, peut après Shaina s’interposa entre nous, cette inconnue a tué un des gardes qui fessait sa ronde aux alentours, Shaina voulut l’attaquer, mais elle l’envoya elle ainsi que Thétys dans le décor. Mais qu'est-ce qui t’amène ici ma sœur ?

- Je ne vais pas te mentir, j’ai ressenti il y a plus ou moins une heure une présence néfaste présente haut dessus de ton sanctuaire quelque seconde puis elle disparut et j’ai ressenti cette même présence auprès de moi avant de disparaitre de nouveau quelque instant plus tard. Mais ce n’est pas la présence en elle-même qui m‘inquiète, mais sa puissance, elle dépasse de loin la puissance de celle Père.

Pendant ce temps l’étrange inconnue toujours au Sanctuaire se reclus dans les Montagnes près des douze maisons et dit quelques paroles

- Mère êtes-vous là ?

L’ombre de l’inconnue se déforma pour prendre l’apparence d’une autre femme et l’inconnue discuta avec son ombre qui ne lui ressemble plus

- Oui, ma fille, dis-moi ce qui s’est passé qu’elle choix a fait Athéna, peu importe son choix, elle y sera perdante ?

- Elle refuse de me suivre comme vous l’aviez dit, mais elle a poussé la provocation jusqu’à dire que vous n’aviez qu’à vous déplacé vous-même mère, j’ai voulu lui faire payer cette insulte à votre égard, mais ses chevaliers et sa sœur sont intervenus

- Très bien, je me doutais bien qu’elle ne te suivrait pas et qu’elle ferait sa démonstration de prestance cosmos-énergétique. Décidément les descendants de Gaia sont tous comme leurs génitrices, passons à la suite, cette nuit le soleil se couchera, mais ne se relèvera plus !

La nuit tomba comme chaque jour et dans son antre Nyx se concentre et augmente son cosmos et un épais manteau de ténèbres s’installe peu à peu tout autour du monde désormais les Ténèbres provoquées par Nyx recouvre la totalité du globe

- Demain au réveil Athéna aura une charmante surprise

▬▬▬▬Chapitre 3 : Le jour se lèvera demain▬▬▬▬
.


Devant les refus de Saori d’obéir bien sagement aux conseils de l’inconnue et avec quelle violence elle fut repoussée lorsqu’elle tenta de lui ôter la vie. La mystérieuse inconnue fit son rapport à Nyx et celle-ci fit tomber une nuit sans fin sur terre. Comme chaque soir le soleil se coucha derrière l’horizon et laissa la place à une nuit étoilée. Enfin Yuzuriha se réveille doucement au Sanctuaire où là emmener Shaina mais elle se trouve dans un Sanctuaire qui lui est étranger et n’a plus rien de celui qu’elle connaissait il y a deux siècles de cela

- Vous vous êtes réveillé, vous avez demandé à me voir

- Oui effectivement Déesse Athéna, où suis-je et que se passe t’il

Saori observa longuement Yuzuriha, elle ne s’est pas comment ça se fait, mais elle a l’impression de l’avoir déjà vue, mais où et dans quelle circonstance elle n’arrive pas à s’en souvenir

- Déesse Athéna, mais où-suis-je et qui sont tous ses Saints que je ne connais pas et qui affirme que nous sommes mille-neuf-cent-nonante

- Nous sommes au Sanctuaire dans une des pièces du temple du Pope, cela va vous paraitre étrange, mais nous sommes bel et bien en mille-neuf-cent-nonante. Mais dites-moi comment vous appelez vous ?

- Je m’appelle Yuzuriha, chevalier d’argent de la Grue, mais j’ignore complètement pourquoi je me trouve ici devant vous actuellement. Avant de me retrouver ici la dernière chose donc je me souviens si seulement c’est arrivé. C’est que une j’ai ressenti un cosmos puissant, d’une puissance que je n’avais encore jamais ressentie bien haut de la du votre ou que celui d’Hadès et puis je me suis réveillé ici au Sanctuaire

- Vous êtes actuellement désorienté Yuzuriha, ne pensez a rien et reposez-vous je m’en vais quelque instant discuter de tout cela avec le Grand Pope.

Yuzuriha fit ce que lui demanda Saori ou plutôt elle tenta. Elle se souvient parfaitement de tout ce qu’elle a vécu dans sa vie deux siècles auparavant. La manière donc elle la quitter ce monde et voilà qu’une seconde après, à peine avait-elle fermez ses yeux et rendu son dernier soupir qu’elle se retrouve. Qu’elle toujours au Sanctuaire, mais deux siècles dans le futur. Sur le moment elle pense même avoir perdu la raison. Dans le même temps, Saori est parti s’entretenir de tout cela avec Shion

- Shion tout cela me parait bien étrange, cette après-midi juste avant mon agression par une inconnue, Shaina a trouvé une femme revêtue d’une armure d’argent dans le cimetière des chevaliers. Elle semble fortement désorientée, je ne sais pas trop quoi en pensé

- Vous as t’elle dit comment s’appelle-t-elle ?

- Elle se nomme Yuzuriha chevalier d’argent de la Grue

À la prononciation du nom, l’expression de calme disparut du visage de Shion pour laisser place à celle de la surprise et surtout de l’incompréhension. Il s’en souvient comme si s’était hier, il était aux côtés de Yuzuriha quand la vie s’est éteinte chez elle. Il en a même eu de la peine pendant un certain, mais avec les années qui défilaient cela a fini par s’atténuer et finit par disparaitre.

- Ce n’est possible

- Shion, tu la connais ?

- Nous avons eu le même maitre, nous étions confrère et sœur d’entrainement, mais il doit y avoir une erreur, elle ne peut pas être en vie, j’étais là le jour où elle s’en est allée.

- Je crois que le plus simple serait que tu viennes la voir avec moi pour en avoir le cœur net, et veux-tu bien m’excuser d’avoir ravivé certain souvenir douloureux.

- Voyons déesse Athéna vous n’avez pas à vous excusé c’est plutôt moi qui aurait dû faire abstraction de mes sentiments.

Ce qu’elle vient de dire à Shion la visiblement troublée et c’est accompagner de celui-ci qu’elle retourna dans la salle où est alité Yuzuriha.

- Je suis de retour Yuzuriha, Shion la reconnais tu ?

La réponse ne se fit pas entendre et ce long silence en disait long, tous deux se sont reconnus immédiatement

- Shion !

- Yuzuriha ! Comment cela se peut-il ? J’étais à tes coté comme tu me la demander le jour où tu nous as quittés

- Je crois que vous avez beaucoup de choses à vous dire alors je vais vous laisser tous les deux seul et retourner auprès d’Artémis

Shion s’approcha tout de suite de son ancienne consoeur d’entrainement pour savoir comment elle se porte et surtout comment peut-elle être en vie tandis que Saori regagna ses quartiers auprès de sa sœur, celle-ci engagea la discussion

- Dis-moi Athéna ton petit tour au dix-huitième siècle pour sauver cet humain n’aurait pas-t-il pas altéré le futur plus que prévu

- Tu parles de la destruction de l’épée d’Hades ?

- Oui cela n’a pas fait que sauver la vie de Pégase cela a aussi altéré les Enfers crées par Hadès en était tu conscientes

- Je ne pouvais tout de même pas laisser mourir Seiya ainsi après tout ce qu’il a fait pour moi ! : Saori haussa le ton en tapant ses mains sur la table

- Tu te calmes et tu baisses le ton envers ta sœur veux-tu : dit Artémis sur un ton calme :Je dis juste que cela a entrainé d’autres modifications temporelles imprévues. Si j’ai bonne mémoire Shion as été assassiné par Saga puis ramener à la vie pour douze heures seulement par Hadès, alors comment explique que passé ce délai il soit encore en vie. À moins que tu ne te sois rendu dans une autre époque également ? Passons là-dessus ce qui est fait est fait, mais ce qui m’inquiète est cette présence je l’ai encore ressenti j’ai l’impression qu’il va arriver quelque chose d’atroce, Athéna tu m’écoutes !?

Saori était assis en face de sa sœur, et se tenait là avec une main, le coude appuyer sur la table, en train de somnoler, Artémis réveilla sa sœur en la secouant un bon coup

- Pardon Artémis tu disait quelque chose ?

- Ce n’est rien Athéna, tu es fatigué va donc te reposer, nous en reparlons demain plus en profondeur

- Justement il se fait tard je n’allais pas tarder à aller me coucher

- Quant à moi je vais tenter de tirer sa au clair, tout cela me tracasse

Le lendemain matin vers huit heures du matin un bruit se fit entendre, ou plutôt un vacarme qu'Artémis n'a jamais eu l'occasion d'entendre de toutes sa vie d’immortelle

- « geignement »» Athéna qu'est-ce que c’est ce vacarme ?

- Excuse-moi Artémis c’est juste mon réveil, durant mon enfance au Japon, j’ai gardé pas mal de réflexes humains, voilà il est éteint

Après Saori alla dans la salle du Pope, à peine était-elle levée, qu’un chevalier demanda à lui parler, elle s’installa dans le siège du pope auprès de Shion celui-ci lui fit signe d’entrer, le chevalier n’était autre que Shiryu

- Qu'est-ce qui t’amène à cette heure matinale auprès de moi Shiryu ?

- Saori il se passe quelque chose d’anormal dehors ?

L’utilisation du mot anormale par Shiryu inquiéta Saori et demanda à en savoir plus, qu'est ce qui avait bien pu se produire pendant la nuit

- Shiryu tu m’inquiète que se passe t’il précisément ?

- Vous expliquez serez trop long venez plutôt voir par vous-même Saori

Shiryu accompagna Saori dehors du Temple du Pope où elle vu à sa grande surprise la catastrophe, le jour ne ce n’était pas levé il fessait encore nuit noire comme si la terre avait cessé de tourner

- Il fait nuit, comment peut-il encore faire nuit à cette heure-ci ? Cette obscurité n’ai pas naturelle je ressens un étrange cosmos provenant du ciel

- Que fessons-nous Saori, pensez-vous que cela aurait un rapport avec votre agression d’hier ?

- Je n’en sais rien, Shion réunit les chevaliers d’or dans la salle du Pope

Pendant que Shion exécutait ce que lui a demandé Saori, celle-ci retourne dans la salle du pope, dix minutes plus tard tout le monde était réuni autour d’Athéna

- Je n’ai pas besoin de vous apprendre que nous sommes apparemment plongés dans les ténèbres par une force inconnue, je ferais le maximum pour trouver le responsable de cela et faire cesser cette obscurité

Ensuite l’un plutôt l’une des chevaliers d’or pris la parole

- Ne vous en fait pas quelle que soit la menace nous ne la laisserons pas vous approcher et attentez a votre vie et vous pouvez compter sur l’appui des chevaliers de bronze comme ils vous l’ont toujours prouvé par le passer

- Je voie que vous avez confiance en moi tout comme j’ai confiance en vous, vous pouvez retourner à vos temples respectifs quant à moi je vais m’entretenir avec ma soeur

Celle qui vient de s’adresse à Saori, se nomme Aphrodite et ressemble à s'y méprendre avec son prédécesseur à la différence que c’est une femme. Après ça retourna dans ses quartiers pour savoir si Artémis aurait des explications sur ce phénomène anormal

- Artémis, je ne sais pas si tu es au courant, mais le jour ne s’est pas levé et je suppose que le reste de la planète est aussi plongé dans l’obscurité la plus totale

- Hier quand tu es allé te coucher je suis sorti dehors pour lires dans les étoiles, j’ai lue dans les astres célestes pendant une heure pour trouver une solution aux derniers phénomènes, mais en vain. Puis je suis après parti lire les ouvrages se trouvant dans la bibliothèque du Pope jusqu’à une heure avancée de la nuit pour tenter de comprendre ce qui se passe puis je suis allé me coucher

- As-tu peu avoir une idée sur ce qui s’est passé hier et ce qui a provoqué ce phénomène aujourd’hui’ ?

- Pour être franc avec toi Athéna, ma sœur je n’en ai pas la moindre idée. Et je reste inquiète quelqu’un te veux du mal, mais je ne le permettrais pas !

- L’inconnue qui m’a agressé hier disait venir au nom de sa mère « Nyx »

- Nyx !!! Tu en es sur Athéna ? Cela n’augure rien de bon alors,

- Qui est-elle ?

- Nyx est la divinité primordiale de la nuit, mère d’Hypnos, Thanatos, Éris et des Oneirois. Et je suis sûr qu’elle n’est pas inconnue à cette nuit continue et c’est surement dû à la mort de ses fils et filles. Mais si tout cela est dans le but de te faire souffrir je ne la laisserais faire. Toute déesse primordiale qu’elle est, elle ne me fait pas peur.

- Artémis, Seiya se trouve déjà dans le coma, je sais que tu cherches juste à vouloir me protéger, mais je ne veux pas qu’il t’arrive quelque chose. Je ne me le pardonnerais pas

- Va donc voir comment il se porte aujourd’hui, pendant ce temps-là moi je continue mes recherches

Sur ce point Saori ne se fit pas prier et se rendit à l’endroit où se trouve Seiya, il se trouve au Sanctuaire, mais elle s’assura que l’endroit où il serait placé serait sur et bien dissimulé. Seul une poignée de personnes est au courant de son emplacement. Elle se plaça à son chevet pendant une demi-heure. Lui posait toujours la même question.

- Seiya quand reviendra tu parmi nous ? Quand te réveilleras-tu ?

Après cela Saori retourna dehors quand elle interpeller par l’inconnue qui l’avait agressé hier, Saori était presque au temple du Pope quand l’inconnue apparut de nulle part au sommet des marches, son manteau remuait dans le faible vent et mit en garde Saori

- Le soleil ne te manque pas j’espère Athéna ?

- C’est toi qui es responsable de ceci ? : lui répondit Saori avec un ton accusateur

- Non ce n’est pas moi, mais ma mère Nyx, vous avez ignoré mes avertissements et vous m’avez provoqué maintenant assumé en les conséquences !

- Faite cesser ceci-ci tout de suite !

L’inconnue sourit en étouffant un rire sournois puis lui répondit

- Mais tout cela ne dépend que de toi Athéna

Tout de suite l’expression de Saori changea, elle était visiblement surprise de cette réponse

- Comment ça, ça dépend de moi ? Que voulez-vous que je fasse ?

- A votre avis combien de jours pourront survivre les plantes, les animaux, ou même les êtres humains dans cette obscurité la plus totale, dans une semaine, peut être deux au grand maximum trois semaines, les plantes commenceront à crever par manquer de soleil, puis les animaux et pour finir les êtres humains de cette chère planète que vous chérissez tant. Suivez-moi et le jour se lèvera, je sais que vous finirez par accepté, votre sens du devoir est bien trop fort : l’inconnue eu encore un rire sarcastique puis elle reprit :Quand vous serez enfin disposé à me suivre vous n’aurez qu’à aller à votre autel et le dire aux Ténèbres et j’apparaîtrais

Après cela elle disparut comme elle était apparue, en s’évaporant dans les ténèbres. Ensuite Saori regagna le Temple du pope, mais étais trop préoccupé par les propos de l’inconnue que pour se soucier du reste et se dit intérieurement

"Ce soir à minuit je suivrais cette inconnue ou elle le souhaite avec les chevaliers de bronzes il faut que cela cesse"

Soudain une étrange femme ressemblant plus à un poisson qu’à un être humain apparut aussi de nulle part devant Saori et se mit à genoux devant elle

- Bonjour déesse Athéna, je me présente Aalcia des Bermudes j’ai été envoyée ici par Avalon pour vous prévenir,

- Vous arrivez un peu tard Aalcia je suis déjà au courant que c’est Nyx qui a provoqué cette situation et je m’en vais ce soir mettre un terme à ses agissements

Puis Saori se retourna et avança pour continuer de se préparer à ce qu’elle s’apprête à faire ce soir à minuit, Aalcia continua là où elle en était

- Ce n’est pas par rapport à ce qui déjà arriver, mais a ce qui va arriver, certes la confrontation avec Nyx est inévitable, mais vous devrez y aller sans les chevaliers de bronze

Une expression de peur s’afficha sur Saori puis celle-ci se retourna avec un regard furieux et répondit sur un ton autoritaire à Aalcia

- De quel droit osez-vous dire cela ! Est-ce une menace ! Expliquez-vous tout te suite ou j’appelle tout de suite la garde !!!

- Si je ne me trompe pas, Seiya le chevalier de Pegase a déjà été grièvement blessé et vous vous en voulez, c’est même pour ça que vous êtes retourné au dix-huitième siècle, période du Lost Canvas et de l’ancienne guerre saintes contre Hadès dans le seul but de détruire l’épée d’Hadès qui a aussi entrainé des altérations temporelles imprévues, je sais que vous tenez aux chevaliers de bronze ainsi qu’à votre sœur, alors écartée les de ce conflit sinon effectivement il pourrait leur arriver quelque chose d’irréversible

Aalcia toucha une corde sensible chez Saori et celle-ci ne savait plus prononcer de phrase couramment

- Comment…. Comment ça…. Irré… Irréversible ?

- Je n’en sais pas plus, mais Avalon l’as lu dans les étoiles, il y aura un lourd tribut, cher, très cher, vous risquez de perdre quelque chose chère à votre cœur

Cette phrase troubla Saori, c’était mot pour mot ce qu’avais dit l’inconnue et si ce qu’elle disait était vrai et qu’elle allait perdre quelque chose qui lui était cher, cette idée perturba profondément Saori, cette sensation, ce sentiment Saori n’arrivaient pas à le supporter, elle ne pouvait pas se résoudre à perdre encore un chevalier, après plusieurs minutes de silence elle prit la parole avec un ton visiblement troublé

- Je ne veux plus d’autres pertes, je me rendrais donc seul à l’endroit où désire m’emmener cette femme qui prétend agir au nom de Nyx

- Rien ne presse si je peux me permettre déesse Athéna, la Terre peut rester encore deux ou trois jours dans cette nuit éternelle, cela vous permettra de bien vous préparer pour cette bataille

Saori reprit et dit en haussant le ton envers d’une manière agressive comme si Aalcia était une ennemie

- Ma décision est prise et est irrévocable ! J’irai seul mettre un terme au chantage de cette femme et à cette nuit sans fin !

Artémis qui était à l’entrée de la pièce entendue toute la discussion qui s’était dit entre sa sœur et Aalcia. Elle aussi a pris aussi sa décision et parla seule avec une voix émue

- Athéna, ma sœur tu as encore décidé de mettre ta vie en danger pour protéger cette planète comme ton devoir l’exige, cette fois je ne te laisserais pas faire, j’irai moi-même mettre un terme à cette nuit.

Après cela Artémis changea ce qu’elle comptait et partit l'endroit où se trouve Yuzuriha pour lui demander un service

- Yuzuriha de la Grue c’est bien cela ? Dis Artémis sur un ton interrogatif

- Oui déesse Artémis

- Tu as dit devant ma sœur que tu es une guerrière de l’ancienne guerre sainte et d’ailleurs le Grand Pope de ma sœur t’a reconnue

- Oui déesse, mais que me voulez-vous ?

- Pour le propre bien de ma sœur je vais te demander de réunir toutes les chevalières autour de toi et de me rejoindre à minuit à devant l'autel d'Athéna, derrière le temple du Pope

- Si je peux me permettre déesse Artémis que compter vous faire ?

- Je ne peux pas demander au chevalier de bronze de me suivre sans risquer de les mettre en danger, si un autre venait à être blessé voir tué ma sœur ne le supporterait pas et les chevaliers d’or doivent rester ici pour assurer sa protection. C’est pour ça que je demande ton appui ainsi que celui des autres saintes, nous allons nous-mêmes suivre cette femme qui harcèle ma sœur et mettre un terme à son jeu vicieux

- Les saintes demanderont forcement de qui émane cet ordre

- dis-leur que ça provient de la déesse sans plus de précision

- Très bien, laissé moi juste le temps de me révéler et je m’en occupe

Yuzuriha se releva et partit faire ce que lui a demandé Artémis, pendant celle-ci retourna auprès de sa sœur qui était visiblement en train de se préparer pour ce soir. Elle restait la prostrée à regarder avec une certaine appréhension les heures défiler sur son réveil

- Athéna, ma sœur qu’es-tu en train de faire ?

- Artémis ma décision est prise, ce soir je pars avec cette étrange femme et je vais mettre un terme à cette nuit sans fin

- Ne veux-tu pas attendre encore quelque jour au lieu de te jeter tête la première, comme tu le fais d’habitude, as-tu pensé que cela était peut-être un piège !

Saori tout ce qui s’est passé dernièrement ont comme mis à cran Saori et celle-ci haussa le ton envers sa sœur, elle en cria lui hurla même dessus. Artémis ne reconnait plus sa sœur, cet affrontement et décidément celui de trop, déjà ce voyage temporel fut de trop et Artémis craint pour la santé de sa sœur, elle craint que si elle mène cette bataille contre Nyx que sa sœur se fasse tué.

- Artémis, je suis la déesse de la Sagesse et de la Guerre, tu sais très bien qu’il est de mon devoir de faire cesser ça immédiatement et tu ne m’empêcheras pas, tu m’as bien compris Artémis !!!

- Athéna, ma sœur, je suis désolé

Sans rien dire Artémis créa une sphère de cosmos dans sa main puis attrapa le bras de Saori et la tira vers elle et fit exploser la sphère sur son ventre, Saori laissa échapper quelque larme et regarda sa sœur dans les yeux en laissant échapper quelques larmes en s’exprimant de manière saccadée mot

- Artémis…. Ma sœur… Pourquoi… Pourquoi m’as-tu… fait ça….?...

Saori s’effondra inconsciente sur le bras d’Artémis, celle-ci la porta jusqu’à son lit et l’y déposa délicatement, elle passa sa main dans les cheveux de sa sœur et lui répondit

- Pourquoi ? Athéna, ma sœur, tu viens à peine de te remettre de ton voyage temporel qui t'a épuisée, aussi bien physiquement que psychiquement, et tu allais déjà repartir risquer ta vie pour faire cesser cette nuit sans fin. Je ne te laisserais pas risquer ta vie cette fois-ci, pendant que tu te reposes ici j’irai moi-même régler ce problème. Repose-toi bien ma petite sœur

Après cela Artémis se rendit seule à l’hôtel d’Athéna et s’adresse aux ténèbres de la nuit ambiante

- Je sais que tu es là, alors montre-toi !

L’inconnue apparue devant Artémis, sortant de nulle part

- C’est toi Artémis, je m’attendais plutôt à voir ta sœur Athéna

- Ma sœur ne viendra pas : lui répondit-elle sur un ton froid

- Tu préfères venir à la place de ta sœur, quelle belle preuve d’amour fraternel : répondit l’inconnue sur un ton cynique

- Je n’ai que faire de tes considérations amène moi là où tu dois

L’inconnue intensifia un petit peu sa cosmos-énergie et envoya une sphère sur le sol, ce qui créa une zone lumineuse sphérique

- Veuillez me suivre dans le cercle s’il vous plait

L’inconnue rentra dans le cercle et disparut, mais avant que Artémis ne s’y engage aussi, Yuzuriha arriva juste à temps auprès d’Artémis avec les Saintes

- J’ai réuni les Saintes et la Marinas comme vous me l’aviez demandé et me voici déesse Artémis

- C’est de vous que provient l’ordre de se rassembler ici ? : S’exclama Shaina

- Oui, je fais ça pour protéger ma sœur, c’est moi qui ai demandé à Yuzuriha d’aller vous chercher, maintenant celles qui ne souhaitent pas me suivre peuvent rester ici, je le comprendrai.Mais moi sachez que je vais emprunter ce passage et faire cesser cette nuit, maintenant qui m’aime me suive

Et Artémis suivie Yuzuriha rentrèrent aussi dans le passage créé par l’inconnue et disparurent

- C’est bien la sœur a Saori, nous ne pouvons pas la laisser seul, nous devons l’accompagner s'il devait lui arriver quelque chose la déesse Athéna ne s’en remettrait pas

Après cela Shaina pénétra elle aussi dans le cercle lumineux suivi des autres et elles disparurent dans le cercle lumineux


Dernière édition par Aphrodite le Mar 26 Juin - 10:55, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphrodite
Ancien compte d'Asteria
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
1/300  (1/300)
Vie:
1/300  (1/300)
Armure:
0/350  (0/350)

MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   Jeu 7 Juil - 18:59

▬▬▬▬Chapitre 4 : Le Sacrifice d’Artémis▬▬▬▬
.


Artémis arrivèrent dans la crique d’une grotte au bord de l’océan et de l’autre côté se trouve un tunnel taillé dans la roche apparemment des torches sont planté dans le mur de ce couloir, mais sont éteinte. Après une courte période d’observation et de silence, Artémis prit la parole

- Cette inconnue a visiblement disparu, nous devons nous trouver dans l’antre de Nyx, vu que derrière nous il n’y a que l’océan nous allons nous engager dans ce couloir obscur

Artémis avança vers le couloir, les saintes emboitèrent le pas, mais Yuzuriha se téléporta juste à l’entrée du tunnel et prit à son tour la parole

- Déesse Artémis cela ressemble plus à un piège qu’autre chose, le fait que cette femme nous attire ici, dans cette crique, puis disparaisse sans laisser de traces et ce couloir non éclairé, cela ressemble plus à un piège qu’autre chose. Pour votre sécurité je vais ouvrir la marcher avec Shaina vous entrerez ensuite et June, Marine et Thétys fermeront la marche, ainsi si l’ont devaient être attaqué par devant ou par derrière vous serez protégé

- Nous allons faire ainsi si cela peut te rassurer, Shaina, Marine, June, Thétys pas d’objection à cela ?

Toutes les Saintes et Thétys regardaient Artémis mais aucune ne répondit en signe d’approbation

- Très bien, partons alors

Le groupe s’avança dans le sombre et lugubre couloir sans se douter que sont épié par Nyx

- Mères, Artémis et son petit groupe de mortelles viennent de s’engouffrer dans le couloir

- Très bien, passons aux choses sérieuses, mais, amusons-nous un peu d’abord

Nyx se concentra et envoya son Dunamis dans le couloir, elle voyait ce qui s’y passait comme si elle y était et par la volonté de son Dunamis utilisa les Ténèbres et trancha en deux les masques de Shaina et de June qui tombèrent au sol, l’entaille faite au masque est parfaitement rectiligne, les masques tombèrent au sol en deux morceaux parfaitement symétriques

- Que-ce qui s’est passé ? Mon masque s’est scindé en deux tous seuls

- Une puissance invisible a coupé nos masques, nous ne sommes visiblement pas seuls dans ce tunnel

- J’ai encore ressenti cette présence auprès de nous, nous ne devrions pas trainer dans ce couloir de plus nous ne voyons qu'à peine ce qui se trouve devant nous

Après cette démonstration effrayante Nyx décida de passer vraiment aux choses sérieuses il ne serait plus question de trancher de vulgaire masque

- Ma fille ne trouves tu pas se lugubre couloir dénue de toute ornementation décorative ?

- Si je peux me permettre Mère lors de ma visite au Sanctuaire j’ai pu y voir la magnifique architecture des lieux ainsi que leur splendide statue

Nyx se replongea dans sa transe et réenvoya son Dunamis dans le couloir juste dans le dos de June,

- Marine, Thétys je ne sais pas si c'est pareil pour vous, mais j'ai comme une mauvaise impression, comme s’il allait arriver quelque chose de grave

- Ce n'est rien June, c'est juste parce que nous sommes dans le noir complet, c'est ton imagination qui te joue des tours : répondit Thétys

- Puis nous sommes en groupe, que veux-tu qu'il puisse nous arriver : rajouta Marine

Marine et Thétys rassure plus ou moins June, mais Nyx manifesta sa présence pour que celle-ci se retourne. June tourna son torse pour regarder derrière elle, quelque chose semblait ralentir ses mouvements et les rendait de plus en plus saccadé à chaque seconde qui passe depuis qu'elle a voulu regarder derrière, au fur et à mesure qu'elle se retournait, son corps et son armure déteigne pour virer au gris et avant même d'avoir pu voir ce qui se trouvait derrière elle, June avait été changé en statue de pierre. Tout de suite Marine et Thétys ressentir la brutale disparition du cosmos de June et se retournèrent prestement et virent June changé en pierre, figé net dans sa marche et le torse et la tête à moitié tournés vers l'arrière du tunnel. Dans son axe de vue, l'arrière du tunnel n'est d'ailleurs même pas visible. Thétys voulut rejoindre June, mais avant même qu'elle ne puisse faire un pas, Nyx le fit, la même chose à Thétys fut instantanément pétrifiée avant même d'avoir pu effectuer un pas.

- June a été pétrifié… Thétys !!! Quelque chose vient de changer Thétys en pierre ! Qu'est-ce qui se passe ? Je ressens un cosmos puissant je ne suis pas seul ic…

À présent Nyx va s'attaquer Marine ne lui laissant aucune chance de fuite ou de réagir comme elle la fait jusqu'à présent. Marine n'eut pas le temps que de faire un pas en arrière qu'à présent elle se retrouve aussi figée sur place. June, Thétys et Marine sont à présent figés sur place en plein dans leur action telles les statues qu'elles sont à présent.

C’est après quelques mètres qu’Artémis ainsi que Shaina et Yuzuriha ressentir que quelque chose n’allait pas, elles ne ressentaient plus les cosmos de June, de Marine et de Thétys. Shaina voulut aller auprès de ses sœurs d’armes, mais Artémis mis son sceptre en oblique pour l’empêcher de passer et prit la parole visiblement attristée de voir ce qui leur est arrivé

- Je suis désolé Shaina, mais il est déjà trop tard : elle marqua un silence empreint d’émotion et reprit :June, Marine et Thétys ont été changées en statues de pierre : Shaina avait l'impression que l'on vient de lui arracher les jambes et tomba à genoux par terre, il y a quelque seconde elle était encore avec June, Marine et Thétys et voilà d'une seconde à l'autre quel ne sont plus que des statues de pierre et elle n'a pu rien faire pour tenter de les aider. Reprenant son calme et ses esprits Shaina se relève et Artémis quant à elle avec une voie plus agressive s’adressa aux Ténèbres ambiantes du couloir

- Nyx !!! Je sais que tu es là ! Je te somme de te montrer tout de suite

Soudain les torches du couloir s’allumèrent une à une, de grandes flammes en jaillirent avant de prendre une taille raisonnable, créant ainsi comme une vague de lumière comme une "hola" qui fessait disparaitre les Ténèbres au fur et à mesure qu’elle avançait, puis les Ténèbres se rejoignirent à quelques mètres entre Artémis et les deux Saintes encore en vie et les Saintes pétrifiées. Le corps d’une femme se matérialisa et Nyx sortit des Ténèbres et se présenta à Artémis

- Me voici Artémis, moi Nyx déesse primordiale de la nuit que puis-je pour toi ?

Nyx avait une taille normale pour une femme, elle avait de longs cheveux bleue marine très claire la couleur de ses lèvres était turquoise, la couleur de ses yeux était de la même couleur que ses cheveux et elle avait un croissant de lune bleue foncé couché sur le front et pour simple protection des épaulettes ressemblant à celle de l’armure de sa sœur et de simple brassières pour les bras, pour la protection du corps elle n’a qu’une simple protection qui protège uniquement son thorax, le reste est à découvert. Elle porte aussi à la taille une jupe qui cache l'arrière de ses jambes mais qui est pourvue d'une ouverture à l'avant qui laisse apparaitre ses jambes

Nyx se tint alors la Tête avec sa main gauche et tenait son bras gauche avec sa main droite

- Nyx ce que tu as fait à June, Marine et Thétys est inqualifiable, comment as-tu osé le faire cela ! : Artémis parlait agressivement à Nyx en lui jetant un regard noir

- De qu’elle droits oses-tu me parler sur ce ton!!! : hurla Nyx

- Je n’ai pas peur de toi Nyx sache le !

Nyx reprit son calme et toujours dans la même position répondit sur un ton plus que provocateur et mesquin

- Et tu oses me provoquer en plus, tu es comme ta sœur finalement, d’ailleurs je m’attendais à la voir ici

- J’ai fait mon possible pour qu’elle ne vienne pas, elle a besoin de repos, je vais moi-même mettre un terme à ton infernal manège Nyx

- Et que diras ta sœur quand elle verra que trois de ses saintes ont été changées en pierre, en statue, en vulgaire tas de gravât à leur effigie.

- Tu n’es qu’un monstre Nyx !!!

Nyx restait stoïque face aux propos des Saintes et d'Artémis et les regardait avec un air amusé. Si Artémis et Yuzuriha tentaient de garder leur calme face à Nyx, cela mettait les nerfs à vif de Shaina. La seule vision des statues de ses amies fessaient grimper en elle une rage et une haine intense et à mesure que celle-ci augmente de l'électricité se matérialise à la main droite de Shaina et celle-ci ne pense qu'à une chose "[/color]June, Marine, Thétys je vais vous sauver et faire payer à Nyx de vous avoir pétrifié" ce qu'a fait Nyx l'écœure au plus haut point. Et sans prévenir elle sauta par-dessus Artémis et fonça droit sur Nyx

- Nyx tu vas payer ce que tu as fait à mes amies "Thunder Claws"

- Shaina non ne l'approche pas !!!

Shaina ne se préoccupa pas des avertissements d'Artémis et se rapproche à grande vitesse de Nyx, foudre à la main et n'est plus loin très loin d'elle, celle-ci regardait cela toujours avec son air amusé. Elle pouvait lire la haine dans les yeux de Shaina, mais elle se dit qu'elle va aussi très vite changer d'expression faciale d'une seconde à l'autre.

- Tu espères pouvoir toucher de tes mains impures mon divin corps, c'est risible. Dunamis paralyse sur place !

Le Dunamis de Nyx grandi et Shaina fut paralysé sur place instantanément la seconde d'après

- Mais que m'arrive-t-il ?... Je ne peux plus bouger…

- Tu fais moins la fière paralysée ainsi !

- Nyx !!! Relâche tout de suite Shaina !

Nyx comptait bien relâcher Shaina mais pas de la façon dont elle l'imagine, ces effrontées ont eu l'idée stupide d'accompagner Artémis ici elles subiront dont le même sort qu'elle. Avec une lueur de perfidie Nyx répondue. Malgré que Shaina soit paralysé, elle déployait toutes ses forces pour lever son bras droit déjà parcouru par l'électricité et porter son attaque à Nyx

- Tu ne m'empêcheras pas… de t'attaquer Nyx et de… sauver June, Marine et Thétys "Thun…. Der… Cla… ws…"

- Tu es aussi stupide que tes trois amis, très bien tu l'auras voulu. Dunamis change là en pierre !!!

Le Dunamis de Nyx s'intensifia et comme pour les autres Saintes, la pierre apparut aux pieds de Shaina et grimpa lentement mais surement le long de son corps la figeant de plus en plus. Celle-ci tenta tout de même de porter son coup, mais trop tard la pierre a atteint ses bras la stoppant dans son action et se repend jusqu'au bout de ses ongles

- Mais qu'est-ce qui m'arri….

La pierre générée par le Dunamis a fini son œuvre, Shaina est à présent entièrement changé pierre comme June, Thétys et Marine, elle aura tenté vainement de s'attaquer à Nyx et de les sauver, Nyx d'humeur perverse prit tout son temps pour que Shaina puisse bien se rendre compte de ce qui lui arrive, qu'elle puisse voir la pierre grimper le long de son corps pétrifiant son corps un peu plus à chaque seconde et qu'elle cède à la peur, la peur d'être réduit à néant et de n'être plus qu'une statue. Nyx ne cache pas sa satisfaction et regarde la peur et l'incompréhension dans les yeux de Shaina que la pétrification a figé sur son visage. Nyx avança posant sa main sur l'épaule de la statue de Shaina et reprit la parole.

- Je trouve Shaina plus joli et surtout plus décorative ainsi pas vous ?

- Nyx comment peux-tu trouver ça amusant ! Pourquoi as-tu pétrifié Shaina !!!

Nyx répondit toujours avec le même ton hautain, en caressant le dessous du visage de Shaina, elle cherche à mettre en colère Artémis.

- Parce que ça l'est. Elle pensait pouvoir m'atteindre et venger ses amis. Je lui ai prouvé le contraire : Rétorqua Nyx toujours sur le même ton amusé

Ensuite elle passa son regard sur Yuzuriha, sa fille Nikea lui as ton raconté à son sujet pour l'avoir déjà espionné auparavant. Nyx reprit sa place d'avant et reprit la parole

- Toi si je ne me trompe pas tu es Yuzuriha de la Grue, celle donc mon fils Phantasos avait arraché l'âme n'est-ce pas ? Mais d'abord je vais débarrasser quelqu'un de sa dernière protection pour que l'on puisse discuter tranquillement

Le Dunamis de Nyx s'intensifia de nouveau et celle-ci envoya une salve dans la direction d'Artémis et Yuzuriha.

- Yuzuriha fait attention !!!

Yuzuriha regardais la salve de Dunamis s'approche d'elle, mais il y a quelque chose qui cloche, ce n'est pas vers elle que se dirige la salve, mais vers Artémis

- Déesse Artémis faites attention c'est vous qui êtes visée !!!

Elle ne laissa pas le temps à Artémis d'agir que se jeta devant elle et l'envoya au sol. Mais il était trop tard pour esquiver la salve de Dunamis. Yuzuriha la reçut de plein fouet dans le ventre, mais pourtant ne bougea pas d'un millimètre. Il lui arriva exactement la même chose qu'à Shaina mais en plus rapide, la pierre grimpa à allure constante le long des jambes de Yuzuriha et se rependit à tout le corps la changeant à son tour en statue.

- Yuzuriha non ! Pourquoi a-t-elle fait ça ?

- Pathétique ! J'espérais pouvoir m'entretenir seul avec elle, mais elle a plutôt préféré se sacrifier pour te sauver. Tu vois Artémis, sans même changer de position mon Dunamis les a toutes pétrifiées sur place une après une, contrairement à ton cosmos minable mon Dunamis obéit à ma volonté et à ma voix et dès à présent ces femmes qui étaient censées assuré ta protection ne sont plus que des vulgaires statues à leur propre effigie

- Nyx tu me dégoute, mais sache que je peux me défendre seul et je les libérerais de ton emprise, je n’ai pas peur de toi !

Artémis regardait toujours Nyx droit dans les yeux en intensifiant son cosmos au maximum n'ayant elle aussi qu'une seule pensée "Shaina, Yuzuriha et les autres pardonné moi, c'est moi qui vous ai attiré ici et je n'ai pas pu vous protéger, mais je vous rendrais votre aspect normal après avoir vaincu Nyx"

- Tout comme ta sœur et ta génitrice tu me provoques, crois-tu que le fait que tu augmentes ton cosmos me face peur : Nyx marqua une pause puis reprit en hurlant :regarde donc ce que c‘est le pouvoir !!!

Nyx fit exploser son Dunamis et écrasa littéralement le cosmos d’Artémis, Nyx remis les bras le long de son corps et reprit, juste après le tour de Dunamis de Nyx, Artémis pointa Nyx avec son sceptre

- Tout comme ta sœur Athéna tu as un sceptre et que comptes-tu faire en me pointant avec ? Cela n’éraflerait même pas mon Art Magna tu ne ferais que briser ton sceptre dessus

- Nyx je t’interdis de prononcer le nom de ma sœur !

Soudain Artémis ressenti une douleur sur le côté gauche de sa tête puis quelque chose couler le long et vit quelqu’une de ses mèches de cheveux tombées au sol

- Aie !

Elle se passa la main sur le côté du visage tout en essuyant avec sa manche ce qui en coulait le long puis regarda sa main

- Du sang ?! Comment as-tu peux m’atteindre sans bouger

- As-tu oublié de quoi suis-je la déesse pauvre petite olympienne ? Je contrôle les Ténèbres par ma seule volonté et je les façonne avec mon Dunamis. Et c’est les Ténèbres qui-t-on t’égratigné de plus de quel droit oses-tu m’interdire quelque chose espèce de sang-impur maintenant lâche ton sceptre !

De nouveau Nyx intensifia son Dunamis et les Ténèbres saisirent Artémis au poignet exercèrent une puissante pression toute en les faisant tourner sur eux-même. Ce força Artémis à lâcher son sceptre

- Aaaah ! Nyx je ne me laisserais pas faire ainsi je me battrais jusqu’au bout et je vais te faire ravaler ces insultes sur mes origines

- Pardon t’ai-je fait mal Artémis ?

- Nyx je vais te transpercer de mes flèches et te faire ravaler ces insultes envers ma personne et envers ma soeur! dit Artémis avec un soupçon de rage et de haine dans la voie et dans le regard. Elle sortit sur arc à flèche et aligna trois flèches côte à côte et banda l’arc

- Tir si ça t’amuse espèce de sang-impur… pardon je voulais dire Artémis : Nyx affichait un air plus que satisfait ce qui énervait Artémis

- Nyx tu vas le regretter de m’avoir mis en colère « Moon Well Shoot »

Les trois flèches d’Artémis foncèrent à une allure hallucinante droit sur le thorax de Nyx, celle-ci ne daigna même pas se défendre ou bouger

- Tu vas souffrir Nyx !!!

Mais lorsque les flèches atteignirent Nyx et se brisèrent toutes les trois sur l’Art Magna de Nyx et tombèrent en morceaux à ses pieds

- Comment est-ce possible cette attaque peut transpercer toute armure ou kamuis jamais aucune armure n’y avait résisté

- Tu as fini ton cinéma ? N’étais-je pas censé souffrir et regretter mes insultes, sache pauvre petite olympienne que les Art-Magnas ne sont pas des armures comme les autres ! Ce sont les armures primordiales, les armures que seules les Divinités Primordiales porte et maintenant à mon tour d’attaquer « Darkness Sphère » : dit-elle sur un ton lassé

Les ténèbres virent former une sphère dans la main de Nyx et l’envoya après droit sur Artémis qui tenait son arc. L'attaque l'envoya brutalement au sol, mais Artémis se releva et rebanda son arc et celui-ci se brisa en plusieurs infimes morceaux sous les yeux ahuris et effrayés d’Artémis

- Mon arc, comment as-tu pu le détruire ? Jamais auparavant quelqu’un n’avait pu le détruire, il avait déjà été endommagé sérieusement. Mais jamais personne n’avait réussi à le détruire

Nyx s’approcha d’Artémis tout en-là regardant droit dans les yeux, celle-ci s’efforçait de cacher sa peur à Nyx, elle était visiblement beaucoup plus puissante qu’elle

- Artémis n’essaye pas te cacher ta peur, je la ressens, tu as peur de moi parce que j’ai changé en pierre sans me fouler les saintes de ta sœur et j’ai brisé ton arc avec la même aisance. Tu demandes ce que je vais bien pouvoir faire de toi

Puis Nyx reprit sa place d’avant et continua de regarder Artémis dans les yeux d’un air amusé tel un chat qui joue avec une souris

- Nyx tu ne me fait pas peur et je me battrais contre toi tant que je serais en vie je protégerais Athéna ma sœur cadette de ta fourberie : lui hurla Artémis

Nyx se mit à rire aux éclats puis reprit avec un ton beaucoup plus agressif envers Artémis

- Artémis tu es risible, depuis le début mon plan est de faire souffrir ta sœur, à chaque décision qu’elle a pu prendre cela engendrait inexorablement sa perte, finalement c’est toi Artémis sa sœur ainée qui est venue à moi: Nyx prit une longue pause puis reprit avec un ton plus qu’angoissant :maintenant le sort en ai jeté, ta sœur a massacré plusieurs de mes enfants, maintenant c’est elle qui va ressentir ce que cela fait de perdre un être cher à son cœur et elle viendra d’elle-même ici

- Nyx tu oublies que je suis là et que je ne te laisserai pas faire

- Artémis ne t’inquiète ta sœur te retrouvera très vite : elle termina sa phrase par un rire sardonique : Certes tu es une déesse, mais cela ne vaut rien face à mon Dunamis !

Artémis s'apprêtait à relancer une offensive sur Nyx, ces menaces et son Dunamis ne lui font pas peur. Et elle fera tout ce qu'il faut pour protéger sa sœur et régler ce problème à sa place.

- Nyx tu as peut être brisée mon arc, mais ce n'est pas fini… Mais qu'est-ce que ?

- Tu disais ? C'est trop tard Artémis, à présent tu es paralysé et sache que ce n'est pas parce que tu es une olympienne que je ne peux pas te faire subir le même sort que Shaina et Yuzuriha : Nyx marqua une pause, tourna le dos à Artémis puis avança de quelques pas puis se retourna et avec la malice dans les yeux hurla

- Dunamis pétrifie Artémis pour toujours, change là en statue de pierre !!!

- Athéna ma sœur… j'ai essayé de te protéger, mais… j'ai échoué pardonne moi….

Artémis était paralysée, mais contrairement à Shaina ou Nyx ne fessait que s'amuser, cette fois-ci elle tenait bien son emprise sur l'olympienne. Et elle ne put éviter la salve de Dunamis envoyé par Nyx. La robe et la chevelure d'Artémis bougeaient faiblement par le vent dégagé par la salve de Dunamis de Nyx, mais chaque seconde ceux-ci se déplaçaient de moins en moins vite et finissais par bouger de manière saccader avant de se figer et en parallèle à cela le corps d'Artémis déteignait et virais progressivement au gris. Après seulement quelque seconde Artémis ne bougeait plus, Artémis n'est plus. Tout comme les Saintes qui ont tenté vainement de la protéger, Artémis a été pétrifiée. Nyx vient de changer Artémis en statue de pierre. Nyx s'approcha de celle-ci et la regardait droit dans les yeux et l'expression qui est désormais figée sur son visage amuse Nyx. C'est une expression de peur qui est figée sur la statue d'Artémis. Nyx commença à lui caresser le visage et reprit la parole

- Tu te croyais protéger parce que tu étais une déesse, mais tu as fait une erreur de calcul mon Dunamis me permet de faire des choses qui dépassent l’entendement comme pétrifié une olympienne de plus tu affiches une drôle d’expression serait-ce de la peur : Nyx regardait la statue d’Artémis dans les yeux d’un air satisfait et sadique

Puis Nyx fit soulever le sceptre d’Artémis ainsi que les éclats de son arc par les Ténèbres et les saisis puis partit, elle repassa a coter de Shaina repassant sa main pour caresser son épaule puis s'évapora dans les ténèbres, à mi-chemin où Artémis fut pétrifiée et le début du couloir où se trouve la crique, juste à l'endroit où elle scinda en deux les masques de June et Shaina. Nyx laissa tomber négligemment le sceptre d’Artémis ainsi que les débris de son arc, le sceptre portant les séquelles du combat, écailler à plusieurs endroits puis se retourna et s’évapora dans les Ténèbres pour réapparaitre dans sa chambre

▬▬▬▬ Chapitre 5 : La tristesse de Saori▬▬▬▬
.


Artémis accompagné de Shaina, Marine, June, Thétys et Yuzuriha toutes ensemble se sont rendu dans le domaine de Nyx pour tenter de mettre un terme à son infernal manège et a cette nuit continue. Mais les choses ne se passèrent pas comme prévu, June fut changée en statue de pierre suivi de quelque seconde par Thétys et Marine, vainement Shaina tenta de s’attaquer à Nyx mais subi le même sort. Et sans le moindre Nyx se débarrassa de Yuzuriha. Artémis se révèle être incapable de faire quoi que ce soit contre Nyx, celle-ci la pétrifia. Parallèlement au Sanctuaire pendant tous ses évènements Saori dormait paisiblement après avoir été assommé par sa sœur, mais quand Nyx s’en prit à June puis aux autres tout de suite le sommeil de Saori s’agita et au moment même au Nyx changea Artémis en pierre. Saori se réveilla en sursaut et en sueur

- « crie de peur » ARTÉMIS !!! : Inspirant et expirant fort Saori se calma puis se releva et se demanda si elle avait fait un cauchemar ou s’il était bel et bien arrivé quelque chose à sa sœur ainée. A son rythme et se dirigea vers le lit d’Artémis et découvrir avec effroi qu’elle ne s’y trouvait pas. En plus elle ne ressentait plus son cosmos ce qui l’angoissait de plus bel. Elle accourut vers son autel et quand elle vue le passage de téléportation crée par l’inconnue elle comprit tout. Artémis l’a assommée dans le seul but de prendre sa place. Au fur et à mesure des seconde une peur, une angoisse nait en Saori, celle-ci accourut dans la chambre du Pope et se saisit de la Dague en or se trouvant sous le trône du Pope et retournât devant sa statue. Elle prit la dague et s’entailla le poignet et appuya sa blessure contre la Statue d’Athéna

- Armure divine vient à moi et recouvre mon corps, Moi Athéna Déesse de la Guerre et la Sagesse te somme de revenir à la vie !

Au contact de l’ichor divin de Saori, la statue d’Athéna étincela et obéit aux ordres qu’il vienne de lui être donné et rétrécit pour reprendre son aspect originel, l’armure divine de la Guerre et la Sagesse et se fragmenta pour recouvrit en quelque instant le corps de Saori. Elle s’apprêta a empruntez le passage qui doit l’amenez chez Nyx quand elle fut interrompu par Shion

- Déesse Athéna ou comptiez-vous vous rendre ?

- Shion que fais-tu là ?

- N’oubliez pas que je suis Grand Pope, je vous dois obéissance et protection, mais je me dois aussi de veiller sur vous et qu’il ne vous arrive rien, vous comptiez vous rendre chez Nyx n’est-ce pas

- Shion ma sœur, Artémis je ne ressens plus son cosmos j’ai peur qu’il ne lui soit arrivé quelque chose

- Je suis désolé, mais ma seule priorité est vous, je ne vous laisserai pas partir et encore moins seul, tant que vous êtes au Sanctuaire vous êtes en sécurité

- Shion c’est laisse-moi m’en allez ! C’est un ordre provenant d’Athéna !

- Je suis désolé m’en vous n’irez nulle part, Yuzuriha aussi a disparu, elle se trouve plus dans son lit et je crains qu’elle n’ait emmené d’autre Sainte avec elle. Mais ça ne change rien au fait que je ne vous laisserais pas partir Déesse Athéna vous allez rester ici au Sanctuaire et s’il le faut j’userais de la force pour vous forcer ici où vous êtes en sécurité.

- Je suis désolé Shion mais, Artémis est ma sœur, je dois l’aidé « Justice Ray »

Saori dressa subitement son bouclier devant Shion envoya un rayon d’un diamètre du bouclier vers son Pope en sachant que celui-ci l’éviterait de toute façon et profita de la diversion pour s’engouffrer dans le passage dimensionnel

- Non ! Déesse Athéna vous ne devez pas ! Trop tard elle est partie pourvue qu’il ne lui arrive rien

Saori réapparut à la crique chez Nyx et tomba nez à nez avec l’inconnue qui s’adressa à elle avec une voix supérieure et méprisante envers Saori

- Tu es donc venu Athéna

- Où sommes-nous ?

- Dans l’antre de Nyx, nous sommes actuellement dans la crique

- Je veux voir immédiatement ta mère Nyx, fais-la venir ici

L’inconnue se dit intérieurement : "Elle se prend pour qui de me parler ainsi de plus elle n’est pas chez elle ici ! Je vais lui donner une leçon, on va voir combien de temps elle peut tenir sans avoir de haut le cœur." Soudain l’inconnue tendit son bras et sa main dans la direction de Saori et concentra son cosmos. Les effets ne se firent pas attendre

- Mais que-ce qui m’arrive ? J’ai la tête qui tourne, ce n’est pas le moment d’avoir des vertiges

- Ça ne te suffit pas ? On va augmenter la dose !

Les symptômes au qu’elle Saori est en proie augmentèrent drastiquement, celle-ci se retourna, ce mit à genoux et se mit à vomir dans l’eau de la crique. L’inconnue reprit après la parole avec une voix agressive

- Pour qui te prends-tu Athéna !!!? Tu n’es pas chez toi ici !!! Tu veux voir ma mère tu te déplaces jusqu’à elle est-ce clair, maintenant écoute-moi bien parce que je ne le répéterais pas !!! : L’inconnue marqua une pause et reprit avec une voie normale

- Ici nous sommes dans la crique du crépuscule, l’entrée du royaume, pour accéder au royaume de Nyx tu dois emprunter ce couloir qui débouche sur le premier "dôme" ou comme nous l’appelons l’arène, le royaume de mère est composé de plusieurs "dômes" tous reliés par des couloirs et au sommet de tous cela se trouve la chambre Nyx, là où réside ma mère, j’espère que tu as tout compris parce que je ne le répèterais pas !

Puis l’inconnue disparut, au moment où elle fut partie le malaise de Saori s’arrêta immédiatement

- Quelle fourberie, elle est prête à tout pour m’humilier, de plus maintenant j’ai un gout atroce en bouche maintenant

Saori passa ses mains dans l'eau de la crique et se rinça la bouche avec puis se releva et s’engagea dans le sombre et lugubre couloir.

- Athéna vient de pénétrer dans le couloir, elle ne devrait pas tarder à retrouver sa sœur, les retrouvailles risque d’être de marbre: Nyx ne cacha pas son rire sardonique puis reprit sur un ton plus sérieux.

- Mes fils et filles aller donc souhaiter la bienvenue à cette déesse, dispersez-vous dans le royaume, mais rappelez-vous je la veux vivante, peu importe les moyens que vous utiliserez pour me l’amener et si par hasard vous la tué par accident apporté ma ça dépouille

Après cela toutes les filles de Nyx se relevèrent et coururent droit dans les Ténèbres pour s’y évaporer et disparaitre

Cela fessait cinq minutes que Saori était dans ce couloir sans fin où elle trouva quelque chose à laquelle elle ne s’attendait pas.

- Mais c’est le Sceptre d’Artémis ! Que fait-il ici ? Elle ne s’en sépare jamais, tout comme je ne me sépare jamais de « Nike ». J’ai l’affreux ressentiment qu’il lui est arrivé quelque chose de grave pourvue que je me trompe. Et ça, ce sont les masques de June et de Shaina, ils ont été parfaitement coupés en deux. Résolument je n'aime pas ça j'ai mauvais pressentiment pourvu qu'il ne leur soit rien arrivé

Saori regarda les masque de ces deux sainte tranché en deux, ceux-ci était entouré d’éclat de métal, elle ne voyait au début pas ce que cela pouvait être, puis quand elle remarqua que deux bout de métal était attaché par une ficelle une terrible expression de peur se dessina sur le visage de Saori

- Mais c’est l’arc d’Artémis, comment est possible, qui est assez puissant pour avoir pu le faire voler d’éclat, les masques de Shaina et de June qui sont tranchée en deux, son sceptre qui portes les séquelles d’un combat et son arc qui a voler en éclat. Pourvu, pourvu qu’ils ne leur soient rien arrivés.

Saori se baissa pour ramasser le sceptre de sa sœur mais, ces récentes découvertes ne cessent de faire grimper en elle une terrible peur, et elle continua son chemin en courant aussi vite qu’elle pouvait espérant pouvoir retrouver ses Saintes et sa sœur. Quelques minutes plus tard elle arrive à l'endroit où Nyx a changé tout le monde en statues

- Des statues ? Que font des statues ici, ne me dite pas que… il faut que j’aille voir ça de plus près pour en avoir le cœur net. J’espère que ce n’est pas ce que je pense

Elle s’approcha de la première statue qui semble avoir tenté de se retourner sans y parvenir, cette statue n'est d'autre que June la première victime de Nyx. En s'approchant de June Saori découvrit aussi les statues de Marine et Thétys. Quand elle découvrit l’identité des trois statues Saori eut un choc

-« crie de peur » June !!! Marine et Thétys sont là aussi ! Que leur est-il arrivé !? Elles ont été changées en statue de pierre !

Tout en regardant les statues en étant apeuré, Saori recula jusqu'à ce que quelque chose la touche dans le dos et qu’elle se retourne prestement et hurla à nouveau quand elle découvrit qui était la statue qui la touché dans le dos

- « Crie » Shaina !!! Non elle aussi a été changée en pierre ! Yuzuriha est là aussi et il lui est arrivé la même chose. Qui a bien pu le faire ça ? Mais que font-elles toutes ici ? Il faut au plus vite que je retrouve Artémis

Saori passa les statues de Shaina et Yuzuriha en courant, mais à peine plus loin elle trouva Artémis

- NOOOOOON !!! C’est de la pierre Artémis a été transformée en pierre

Soudain Saori lâcha son bouclier, son sceptre et celui de sa sœur, elle sentit ses forces l’abandonner et tomba à genoux et se mit à pleurer face contre terre

- Non, Artémis, pourquoi m’as-tu empêché de venir ici, de plus je n’ai rien peux faire pour t’aider ou te sauver, c’est moi qui devrais être à ta place pourquoi as-tu fait ça, c’est une malédiction d’abord je perds Seiya et maintenant je perds ma sœur, Artémis ! Qu’ai-je fait pour mériter cela ? Et maintenant Artémis paye pour mes erreurs passées et a été changée en statue de pierre ainsi que Shaina, Marine, June et Yuzuriha pour m'avoir été fidèle ainsi Thétys, qui toutes n'avaient rien avoir dans cette histoire

Par terre Saori vue les mèches de cheveux d’Artémis que Nyx lui avait coupées, elle les ramassa et les serras très fort dans ses mains en parla toujours la voix tremblante en pleurant et pensa très fort

- Artémis, ma sœur je te ramènerai à ton état normal ! Je me battrais pour te sauver ! Je te le promets Artémis ! Toi ainsi que mes Saintes

Soudain une voix se fait entendre dans les Ténèbres ambiantes et Saori toujours en état de choc émotionnel releva tout de suite la tête

- Cesse donc de pleurer déesse c’est pathétique !

- Qui est là ? Montrez-vous !: S’exclama Saori la voie cassée par l’émotion

Une femme se matérialisa dans les Ténèbres et en sortie droit de nulle part

- Qui… Qui es-tu ?

- Je suis Némésis déesse de la Vengeance, une des filles de Nyx, et en parlant de Vengeance c'est celle-ci que je viens rendre au nom de mes frère et de ma sœur Éris !

Sans rien dire Némésis passa à l’attaque et fonça sur Saori, son avant-bras droit se changea en épée. Celle-ci réussi à bloquer la lame in extremis avec ses deux mains à ras de son visage. Pendant ce temps-là au Sanctuaire Aalcia fit son apparition dans le Temple des poissons

- Aphrodite êtes-vous là ?

- Qui êtes-vous et d’où connaissez-vous mon nom !?

- C’est Avalon qui m’a envoyé ici pour apprendre des choses à la Déesse Athéna et la dissuader de partir avec les chevaliers de bronze chez Nyx, mais elle vient de décider d’y aller seule. Si je suis là, c’est pour vous demander de m’accompagner dans le royaume de Nyx, nous ne pouvons pas la laisser seul là-bas

- Il est évident que je vous suis si c’est pour assurer la protection de la déesse Athéna, mais nous avons ordre de ne pas quitter nos temples, mais en vous suivant j’enfreins les ordres du Pope

- Vous voulez plutôt faillir à votre devoir envers celle à qui vous avez juré fidélité et protection au péril de votre vie

- Vous avez raison, mais comment voulez que je quitte le Sanctuaire sans me faire voir de mes frères d’armes

- Ce n’est pas un problème : Aalcia se concentra et ouvrit une brèche dimensionnelle temporaire vers l’autel d’Athéna là où se trouve le passage en direction du royaume de Nyx : Voilà qui est fait maintenant suis moi cette brèche ne reste pas ouverte indéfiniment

Aalcia et Aphrodite sautèrent dans la brèche et arrivèrent au pied de l’autel d’Athéna. Et s’engagèrent immédiatement dans le passage crée par la fille de Nyx et atterrirent dans le royaume de Nyx

- Voici donc où se terre Nyx depuis les temps mythologiques

- De toute façon nous ne pouvons plus reculer, allons retrouver la déesse Athéna sans attendre

Pendant que Aalcia et Aphrodite parcourt le couloir, Saori est toujours aux prises avec Némésis, celle-ci arrêta de pousser et retira son bras et est visiblement amusé et étouffa un fou rire, Saori en profita pour se relever

- Qu'est-ce qui te fait rire Némésis ?

Némésis ne répondit pas, mais après quelque seconde le casque de Saori se fendis deux morceaux égales et tomba de chaque côté de son corps et un fin filet de sang coula le long de son front jusqu’aux bas de son visage

- Comment… Comment as-tu réussi à couper mon casque ?... Du sang !!! Quand m’as-tu touché ?

- Tu as peur Athéna ? Rassure toi tu n’as pas finie de trembler

De nouveau sans crier garde Némésis fonça sur Saori en changeant son bras en faux pour tenter de lui couper la tête, mais celle-ci esquiva et contre attaqua avec le sceptre de sa sœur

- Tu te débrouilles mieux pour fuir que pour contre attaquer Athéna

- Tu peux te garder tes sarcasmes Némésis « Divin Light »

Némésis trop préoccupée à se moquer de Saori ne vit pas la sphère de lumière de celle-ci et la pris de plein fouet et fut projeté au sol. Saori la prit tout de suite en tenaille avec le sceptre d’Artémis, mais à sa grande surprise Némésis continuait de la sous-estimer et le montrait bien en riant alors qu’elle était en mauvaise position

- Maintenant c’est fini Némésis ! Je te somme de me mener immédiatement à Nyx

- Tu crois que c’est fini ! Tu es risible, ma pauvre Athéna

Némésis saisis le sceptre avec une main, le déplanta du sol et se releva, toujours en le maintenant Némésis prit la parole sur un ton arrogant

- C’est toi qui es fini !

- C’est toi qui l’auras voulu Némésis

- Pas si vite, as-tu remarqué qui est derrière moi

- Non ! Artémis ! Je t’en supplie ne lui fait rien, fait moi subir tout ce que tu veux, mais ne touche pas à Artémis

- Dépose tes armes tout de suite ou je la brise et tu ne reverras plus jamais ta sœur !

Saori lâcha son sceptre et se mit à genoux et implora Némésis de ne rien faire à Artémis vu qu’elle est changée en pierre

- Très bien, je ne lui ferais rien, ma mère veut te voir donc je ne te tuerais pas. Mais par contre je vais écorcher ce joli minois !!!

Les doigts de Némésis se changèrent en plusieurs longues lames puis abattirent sa main sur Saori pour la défigurer. Celle-ci tourna un peu la tête et ferma les yeux, mais après quelque seconde ne ressentant par l’affreuse douleur des lames déchirée la peau de son visage elle entre ouvrit les paupières d'un œil et vit un fouet de rose retenir la main de Némésis

- « Rose Whipe »

- Mais-ce que ?

- Un fouet de rose ? Cela doit être Aphrodite

- Désolé, mais qui que tu sois, touche ne serais-ce qu'à un seul cheveu de la déesse Athéna et tu y perdras la vie, Déesse Athéna vous n’avez rien ?

- Non ne t’inquiète pas Aphrodite par contre ma sœur Artémis, Shaina, Yuzuriha et les autres ont été changées statues

- Toi là si tu crois que ce fouet va me retenir longtemps tu te trompes !

Avec son autre bras Némésis trancha le fouet et fonças comme une furie sur Aphrodite et tenta de lui assener plusieurs coups avec son bras changés en épées, mais ne réussit qu’à couper quelques mèches de cheveux de celle-ci ainsi que son casque

- Elle est plus puissante que je ne l’aurais pensé, mais bon je dois protéger Athéna à mon tour de contre attaquer « Piranhians Roses »

- Tu crois pouvoir me tenir tête avec des roses : cela fessait rire Némésis aux éclats, mais fut surprise des capacités des roses au contact des armes et de sa peau

- Comment aaaaaaaaaarrrrrrgggggghh !!! ?

Les roses rongèrent la lame de l’épée de Némésis et quand son bras reprit son été initial il pissait le sang à flot

- Tu disais Némésis ? Ces roses ne sont pas de simples roses elles sont cultiver par mes propres soins dans les jardins du Sanctuaire. Voyons ce que tu peux faire contre les « Demon’s Roses »

- Tu m’as peux être amoché un bras, mais il me reste l’autre et tu vas souffrir mille mort pour cette humiliation espèce d’insecte mortelle ! « Divine Vengeance »

Némésis fonça dans le nuage de roses et d’un vif trancha net les « démons roses » et fonças à toute allure sur celle-ci et à porter de celle-ci elle perça avec aisance l’armure d’or des poissons et transperça de part en part l’épaule droite d’Aphrodite

- Alors tu souffres, tu m'as pris mon bras je te prends le tien. Œil pour œil et dent pour dent: Dit Némésis sur un ton sadique esquissant un sourire narquois

Némésis retira son bras de l’épaule d’Aphrodite, celle-ci tomba sur un genou en se tenant l’épaule. Némésis regardait avec plaisir Aphrodite souffrir puis reprit

- J’espère que tu ne souffres pas trop ? Mais bientôt tu ne sentiras plus rien parce que je t’aurais transpercé de part en part la boite crânienne

Némésis fonça sur Aphrodite puis sauta pour mieux lui planter sa lame dans la tête. Mais à bout portant Aphrodite s’appuya sur son seul bras valide et envoya violemment son pied dans le ventre de Némésis et envoya celle-ci en arrière

- Tu as encore assez de force pour te battre, la souffrance n’est pas encore assez intense ?

- Némésis je ne perdrais pas contre une personne de ton genre et de plus tu es finie

- Comment ça ? Si tu cherches à souffrir, je vais me faire un plaisir d’exhausser tes vœux « Immanent Punishment »

Némésis fonçait droit sur Aphrodite les deux mains changées en armes et se multiplia, à présent il y avait trois Némésis en face d'Aphrodite

- Es-tu prête à mourir, Aphrodite ?

- Tu as perdu Némésis « Danse des épées de ronces »

Aphrodite envoya plusieurs roses sur le sol celle-ci se changèrent en ronces, une infinité de ronces apparurent et se dirigèrent sur Némésis. Némésis tenta de sauter par-dessus, mais les ronces l’attrapèrent et l’enserrèrent et détruisirent les doubles illusoires. Némésis est bloquée dans les lianes de ronces et ne peut plus bouger

- Damnation !!! Que ce que c’est que ça ?

- Ces ronces auraient pu t’empaler de l’intérieur de part en part, mais je me suis limité et de bloquer

- Est-ce de la pitié ? Ces ronces ne me retiendront pas éternellement !!! Une fois que je me serais libéré, je te tuerais toi ainsi que ta déesse pour cette humiliation !!!

- Ce n’est pas de la pitié Némésis, il me fallait t’immobiliser pour déclencher une attaque plus puissante

Aphrodite concentrait une sphère rosée dans ses mains puis se mit face à Némésis les bras tendus devant elle et tout comme pour « Aurora Execution » Aphrodite tira une énorme salve de cosmos sur Némésis

- Némésis ça c’est pour Artémis et les autres qui ont été pétrifiés « Discharge Sentimental »

- Aphrodite tu m'as peut-être vaincue, mais jamais vous n’atteindrez ma mère Nyx là où j’ai échoué, mes autres frères et sœurs réussiront et Artémis et ses pauvres mortelles resteront des statues de pierre pour l’éternité

L’énorme salve de cosmos fonça droit sur Némésis qui est bloquée dans les ronces et prit l’attaque de plein fouet dans le ventre et fut projeté à plusieurs mètres en avant déracinant les lianes de ronces avec elle. Puis Aphrodite se tourna vers Saori et prit la parole

- Déesse Athéna vous n’avez rien ?

- Non ça ira Aphrodite

- Mais pourquoi êtes-vous venus ici sans protection des chevaliers de bronze ou même de nous vos chevaliers d’or ?

À ce moment arrive Aalcia auprès d’Aphrodite et Saori

- Déesse Athéna vous n’êtes pas blessé heureusement on dirait qu'Aphrodite et moi sommes arrivés juste au bout moment

- Sans vous Némésis m’aurait défiguré, mais ce n’est rien, Aalcia ma sœur, Artémis a été changée en statue, dites-moi, dite moi que faire pour la sauver

- Je suis désolé, mais je ne le sais pas, Nyx tire son énorme pouvoir de son Dunamis, pouvoir qui dépasse de loin le cosmos, c’est le Dunamis de Nyx qui a changée en pierre ces pauvres femmes et Artémis. Déesse Athéna si nous voulons les sauver il faudra terrasser Nyx

- Ne perdons plus de temps alors, l’inconnue qui s’est attaqué à moi avant-hier m’a dit que Nyx réside dans sa chambre au sommet de son domaine

Tandis qu'Aalcia et Aphrodite se dirigeaient vers la fin du couloir Saori elle retourna auprès de sa sœur et se remit à pleurer

- Artémis, ma sœur, pourquoi, pourquoi m’as-tu fait ça ? Pourquoi ? C’est moi qui aurais dû être changée en statue de pierre, j’aurais de l’écouter cette inconnue et la suivre la première fois. Elle avait raison maintenant j’ai perdu quelque chose de cher, je t’ai perdu ma sœur

Aalcia lassé d’entendre ces pleurnicheries se dirigea vers Saori et lui adressa la parole

- Déesse Athéna puis vous dire quelque chose ?

- Oui Aalcia ?

Aalcia lui colla une gifle en plein visage et lui dit sur un ton plutôt violent

- Arrêté de pleurnicher, c’est indigne d’une déesse comme vous de plus cela ne ramènera pas Artémis a la vie

- Aalcia qu'est-ce qui vous prend de gifler la déesse Athéna

- Ne vous mêlez pas de ça Aphrodite et laissez-moi faire le pourquoi on m’a envoyé ici !

- Oui, mais déjà j’ai perdu celui que j’aimais, il est dans le coma et peut-être ne se réveilleras-t-il jamais et maintenant j’ai perdu ma sœur, j’ai perdu Artémis à cause de mon refus

Saori se remit à pleurer de plus belle ce qui agaça Aalcia et elle lui recolla une baffe cette fois-ci Saori ce mis la main là où elle reçut la baffe et regarda Aalcia dans les yeux

- Maintenant vous allez m’écouter quoi que vous auriez décidé de toute façon Nyx avais décidé de vous faire souffrir, peut être que suis vous l’aviez suivi cela ne serait pas arrivé, mais au lieu de vous c’est Artémis votre sœur qui aurait pleuré votre perte, malheureusement elle a voulu se comporter en grande sœur protectrice et pour cela Nyx la changée en statue de pierre. Mais tant qu’il y aurait eu un espoir, elle se serait battue pour vous. Alors, levez-vous ! Maintenant ! Et battez-vous pour elle ! Nous allons aller jusque Nyx et nous battre jusqu’au bout de nos forces et jusqu’au dernier espoir. Nous allons nous battre pour la sauver elle, mais aussi les autres qui l’accompagnaient. Est-ce clair

Saori essuya ses larmes et puis répondit à Aalcia sur un ton serein

- Vous avez raison, je ne peux pas rester ici cela ne servirait à rien et ça ne me ramènerait pas Artémis, dirigeons nous vers Nyx. Mais avons de partir laissez-moi quelque instant avec Artémis

Saori se dirigea vers sa sœur pétrifiée, elle jeta un œil sur ses Saintes qui ont été changées en pierre en tentant d’aider Artémis, puis elle regarda sa sœur avec l’expression de peur qu’affichait son regard et lui dit

- Artémis à présent je comprends ton sacrifice, tu fais pétrifier à ma place pour me sauve la vie. Artémis maintenant je vais devoir te laisser, mais je te promets, je te jure sur ma vie, que ton sacrifice ne sera pas vains. Je me battrais jusqu’au bout, tant que je serais en vie je me battrais et je te ramènerais a ton état normal, toi ainsi que Shaina, Marine, June, Thétys et Yuzuriha je vous sauverai, Artémis ma sœur, grande sœur je te le promets

Après cela Saori laissa échapper quelques larmes qui coulèrent le long de ses joues et continua droit devant dans le couloir avec Aalcia et Aphrodite sans jamais se retourner


Dernière édition par Aphrodite le Mar 26 Juin - 15:43, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphrodite
Ancien compte d'Asteria
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
1/300  (1/300)
Vie:
1/300  (1/300)
Armure:
0/350  (0/350)

MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   Ven 8 Juil - 18:41

Chapitre 4 : Meurtre et Tuerie

Saori, Aphrodite et Aalcia parcourent toujours ce long et obscur couloir éclairé à la lueur de torche à l’air antique, après cinq minutes de course effrénée elle aperçoit enfin la sortie. Mais elle une fois dehors tunnel elle se retrouve toutes les trois dans une sorte d’arène circulaire entourée par avec des murs de plusieurs mètres de haut avec des escaliers à gauche et à droite donnant accès à l’étage, tout ceci est éclairé par la lune qui éclair l’arène par un trou dans le toit. Le trio se dirige vers l’escalier quand soudain Saori pose un genou à terre et se mit la main droite sur le côté gauche du cou.

- Déesse Athéna quelque chose ne va pas ?

- Non ce n’ai rien j’ai trébuchée et quelque chose m’a piqué au cou

Soudain une voie se mis à ricaner cela résonner tout ce dôme, et en plus cela se réverbérait partout et rendais la localisation de l’ennemi impossible. Soudain sa faire le moindre bruit une silhouette sautas du premier étage et apparut devant Saori, Aphrodite et Aalcia

- Je présente Phonoi déesse du meurtre et votre course va s’arrêter ici, vous n’irez pas plus loin. Et de plus je viens chercher vengeance pour mes frères

Phonoi affichait un air sournois, elle a un air asiatique à première vue, avec une longue tresse de cheveux qui descend presque au sol avec des clips dans celle-ci qui sépare sa tresse en plusieurs boules de cheveux de mêmes longueurs mêmes sont étoile* parait asiatique

- Laquelle dois-je tuer en première, le monstre, la mortelle ou la déesse ?

- Je vais te faire payer ces insultes envers la déesse Athéna, je vais m’occuper toi Phonoi : ensuite Aphrodite tourna sa tête dans la direction de Saori et lui dit : Déesse Athéna partez avec Aalcia je m’occupe de Phonoi

- Très bien, mais rejoins nous après Aphrodite : Après Saori tenta de se lever, mais n’y parvient pas plus que de réussir à bouger : Mais… qu'est-ce que… je n’arrive… plus à bouger… je suis paralysé…

Saori essayait de bouger, mais tous les muscles de son corps étais raidi, elle n’arrivait même pas à retirer sa main du cou. Elle déployait toutes ses forces, mais aucun membre de son corps ne daignait bouger, même ses poumons commençaient à ressentir les effets du poison. Elle était complètement à la merci de Phonoi

- Les effets du poison fait déjà son office dans ton corps Athéna c’est déjà incroyable que tu arrives toujours à parler. Le poisson aurait dû te paralyser jusqu’aux battements de ton cœur

Pendant que Phonoi continuait son monologue avec une pointe de fierté. Ce exaspéra Aphrodite qui attaqua immédiatement Phonoi. Elle sortit une rose et l’attrapa au poignet avec un fouet de rose, mais cela fit rire aux éclats Phonoi et celle-ci avec un ton supérieur a Aphrodite

- Tu me prends pour Némésis ou quoi Aphrodite ? Tu as eu une mauvaise idée en utilisant cette technique contre moi et tu vas le regretter

Phonoi tendis le fouet et donna un contre coups de dedans et tira Aphrodite vers elle et lui mis un coup en plein ventre, puis la fit tournoyer en l’air et la tapais fréquemment au sol. On attendait juste le bruit du métal résonner du au choc avec le sol. Cela amusait au summum Phonoi qui prenait plaisir à faire cela. Soudain Saori s’insurge et réussit à hurler malgré la paralysie du poison

- Lâche immédiatement Aphrodite, Phonoi

- Comme tu le souhaites

Phonoi lâcha immédiatement le fouet de rose et Aphrodite alla s’écraser avec violence dans le mur, plusieurs éclats volèrent de l’autre côté de l’arène, Aphrodite ne se releva pas surement par l’impact du choc avec le mur. Ensuite Phonois se tourna vers Saori paralysé à cause du poison qu’elle lui a inoculé furtivement. Celle-ci avançait avec un sourire sadique, mais elle n’eut pas le temps de s’approcher de Saori qu’Aalcia s’interposa et lui enfonça la pointe dorée qui se trouve sur son genou dans le ventre et l’envoya en arrière.

- Pas si vite ma belle, tu ne toucheras pas à cette déesse

- C’est ce que l’on va voir « Silent Assassins »

Soudain les ombres au sol se réunirent auprès de Phonoi et celle-ci se levèrent prenant chacune la silhouette de cette dernière. Et ces êtres obscurs se jetèrent sur Aalcia, celle-ci évita l’offensive des ombres puis répliqua avec le « Neptune Thunder Wave » la lumière émise par l’attaque pulvérisa toutes les ombres créées par Phonoi. Celle-ci s’adressa avec un ton cynique à Aalcia

- Dommage je pensais pouvoir tuer l’abomination que tu es avec cette attaque. Mais ! Ne te réjouis pas trop vite la prochaine te sera fatale. Tente d’esquiver ça sale monstre « Shadow Weapon »

De nouveau les ombres se réunirent auprès de Phonoi et plusieurs divers types d’armes se matérialisèrent et foncèrent à toutes allures sur celle-ci qui restait stoïque face à ce genre de technique

- Tu n’as pas mieux Phonoi ? « Golden Dimensional Wave »

Les rayons dorés fracassèrent toutes les armes faites d’ombres et percutèrent Phonoi qui fut projeté dans le mur de l’enceinte, un mince filet de sang coulait de son front. Mais celle-ci affichait un air amusé, et soudain une des armes ombreuses vint pas derrière et traversa l’écaille des Bermudes d’Aalcia pour se planter dans son dos.

- Alors tu souffres ?

- Phonoi, je vais te faire payer ta fourberie

Phonoi ne prit nullement en compte les menaces d’Aalcia et se dirigeait vers Saori qui est toujours paralysé pour s’en débarrasser une bonne fois pour toutes. Elle savait qu’avec la lance qui s’est plantée dans le dos d’Aalcia celle-ci ne peut plus bouger librement. Une fois près d’elle, elle sortit une dague dorée ornée d’étrange ornementation. Elle lui plaça la pointe de la dague sur la gorge et lui dit

- Cette paralysie doit être éprouvante Athéna, non ? Mais ne t’inquiète pas bientôt tu seras de nouveau libre, parce que je vais te tuer. Mais avant tu vas subir mille tortures, je vais t’inoculer un poison extrêmement violent, qui va s’introduire dans système nerveux et ensuite elle libèrera une violente toxine, qui te fera atrocement souffrir. Tu ressentiras une vive douleur dans tout le corps comme si tu étais transpercé par des milliers d’aiguilles, tu ressentiras aussi des brulures intenses comme si de la lave coulait dans tes veines et tu ressentiras tout tes organes ce faire ronger petit à petit par un acide corrosif. Es-tu donc prêt à mourir ? De toute façon, je ne te laisse pas le choix.

Phonoi se tenait prêt à planter sa dague enduite de poisson dans le corps de Saori, Aalcia saisi la lance d’ombre planter dans son dos qui ne s’est pas encore volatilisée. Elle la saisit fermement et l’arracha de son corps en se retenant de montrer tout signe de douleur et la renvoya a Phonoi

- Phonoi je te rends quelque chose qui t’appartient

- Quoi ? Aaaarghh espèce de … !!!

La lance se planta à son tour dans le dos de Phonoi, celle-ci d’un tour de main la fit disparaitre, et se retourna avec la rage dans les yeux vers Aalcia. Elle comptait cette fois-ci bien la tuer de ses mains. Et sans attendre

- Aalcia tu vas me payer ça ! Je vais e tuer sur-le-champ de mes propres mains et puis je me débarrasserais d’Athéna. Tu vas comprendre pourquoi je suis la déesse du Meurtre « Horrible Atrocious Murder »

Et immédiatement Phonoi se démultiplia en plusieurs illusions, mais toutes armées d’armes bien réelles

Celle-ci encerclait Aalcia et lui fonçait tout en même temps dessus. Elle déclencha le « Neptune Thunder Wave » qui détruit intégralement toutes les illusions, mais celle-ci servait uniquement de diversion et Phonoi réapparut derrière Aalcia armée de deux dagues. Elle planta la première dans la blessure au dos d’Aalcia et lui plaça la seconde sous la gorge.

- Cette fois-ci Aalcia c’est la fin, tu m’as bien fait perdre mon temps sale monstre, mais je vais à présent mettre un terme à ta vie sale abomination

- Phonoi tu crois que je vais me laisser faire pars une sous déesse de ton genre

- En plus tu oses m’insulter alors que ta vie est entre mes mains !!!

Phonoi se prépare a tué Aalcia mais réfléchit à quel moyen le plus douloureux soit-il, pour qu’elle regrette ses insultes. Pendant ce temps-là Aalcia a intensifiât son cosmos même si elle est dans une position qu’il ne lui permet pas d’attaquer. Soudain une pluie de rayon dorée apparut dans haut dessus d’elles et s’abattit sur Phonoi. Transperçant à plusieurs endroits son étoile. Phonoi tomba au sol inconscient face à la violence de la technique qu’elle vient d’essuyer. Le poisson avait aussi arrêté de faire effet sur le corps de Saori, et celle-ci pouvait à nouveau se mouvoir sans problème, Aalcia s’approcha d’elle et lui dit de continuer et qu’elle la rejoindra plus tard avec Aphrodite. Sans poser de question, Saori continua son chemin, elle emprunta l’escalier qui se trouve sur le côté de cette arène puis s’engouffra dans un sombre couloir. Elle courra pendant 10 minutes, puis elle entendit un sifflement dans le couloir. Puis soudainement trois haches sortirent de l’obscurité, elle eut juste le temps de brandir son bouclier contre le qu’elles allèrent s’écraser les haches avant de retomber lourdement au sol. Puis une voix froide et détraquée s’adressa à elle

- Bien joué déesse, cela montrer que tu es digne de te mesurer à moi : la voix finit sa phrase par un rire de gamine totalement excentrique et une personne sortie de l’ombre

- Me voici déesse, je suis Androktasiai déesse de la Tueurie et maintenant jouons ensemble !

Androktasiai ressemble à une gamine de 15 ans, son étoile et d’une nuance indéfinissable, à la fois d’une couleur écarlate comme le sang et obscure comme la nuit, elle a aussi des longs cheveux qui lui tombe sur les épaules. Le plus effrayant reste son visage, elle a une dentition de vampire, une langue ressemblant à celle d’un serpent, des pupilles rouge écarlate avec de longs cils et un regard de folle. En plus elle a une manie de se relécher compulsivement les lèvres à chaque fois qu’elle finit une phrase

- Comment ça jouer ensemble

- Tu as l’air intrigué par la couleur de mes cheveux, je suis né avec des cheveux blancs immaculés, mais à force que le sang de mes victimes me gicle à la figure, ceux-ci sont devenus écarlates. Que la fête commence hahaha !!! « Infernal Spiral »

Des haches partirent en spiral autour de Androktasiai et foncèrent droit sur Saori, celle-ci pour se protéger releva son bouclier. Les haches se fracassèrent dans un vacarme assourdissant sur le bouclier de la justice accompagné des rires aliénés de Androktasiai. Androktasiai est complètement fêlée, mais quand le calme est revenu Androktasiai se réadressa à Saori

- Bien joué déesse, mais tu as oublié quelque chose

- Quoi donc ?

- Cette hache !!!

Une sortie de nulle part et percuta la kamui de Saori au niveau du poignet, la vitesse n’était pas assez élevée pour transpercer sa kamui, mais elle ressentit quand même la douleur de l’impact de la hache. Et elle commence à se demander sérieusement comment elle va pouvoir se défendre et surtout contre attaquer face à une telle adversaire. Et à chaque coup ou blessure que ce fessait Saori, Androktasiai se reléchait compulsivement les lèvres avec la vague de serpent. Soudain elle se remit a rire d’un rire totalement azimuté ce qui inquiète Saori, qu’allait-elle encore faire ?

- Qu’est-ce qu’il y a d’amusant ? Que comptes-tu faire ?

- On n'a pas fini de s’amuser déesse hi hi hi « Génocide Bloody Atrocious »

Et soudain dans le couloir où se trouvait Saori et Androktasiai du sang apparut de nulle part et se mis à monter jusqu’au niveau du haut leurs genoux. Androktasiai plongea sa tête dans le fleuve de sang quelque seconde avant de la ressortir couverte de sang qui coule tout le long de son visage et de ses cheveux. Et passas après sa main dedans et ce mis à s’abreuvoir de celui-ci

- Mais qu’est-ce que c’est ? Mais ! C’est du Sang !!!



- Effectivement et même du très bon sang tu veux en goutter ?

Androktasiai tandis sa main ou se trouvait une petite marre de sang a Saori, celle-ci eux une expression de dégout et limite de nausée. Comment Androktasiai peut trouver cela délicieux et amusant ? Toujours avec la même voix froide et détraquée elle reprit la parole

- Tu n’en veux pas ? Tant pis pour toi passons là à suite du jeu hi hi hi

- Androktasiai tu me donne envie de vomir

Androktasiai reprit ses distances et insuffla son cosmos dans la mare de sang qui s’entend a pertes de vue dans le couloir, déjà que la luminosité y est moindre ce qui réduit fortement le champ de vision. Puis des choses ce mirent à remuer dans la marre et quelque seconde après des cadavres en armures sortirent de la mare de sang par centaine. Ils sont tous armés d’armes rouillées et ébrécher à plusieurs endroits et certains de ces zombies n’ont même pas de tête. Androktasiai eut fini de rire elle prononça juste une phrase. Au son de la voix d’Androktasiai, tous les zombies se tournèrent vers elle pour l’écouter

- Aller les macchabées, ont attaques la jolie déesse aux cheveux violets

À peine Androktasiai avait fini sa phrase que tous les zombies se tournèrent dans la direction de Saori et lui foncèrent dessus. Elles sont trop nombreux que pour être contenu avec le bouclier de la justice, face à cette horde de zombies aussi décérébrés que leur invocatrice, Saori leva un bras en l’air paume main ouverte. Elle resta stoïque face à cette horde de zombies qui lui fonce dessus et qui se rapproche inexorablement d’elle. Avant de passer l’attaque tout comme Androktasiai, Saori elle ne dit qu’une phrase

- Androktasiai, si tu crois qu’une simple horde de zombies me fait peur, tu me connais mal ! « Punishment Of Olympus »

Des rayons partirent par centaines de la paume de la main levée au ciel de Saori. Les rayons partirent et en direction des zombies, et les transpercèrent tous sans exception, une fois transpercés les zombies retombèrent dans la mare de sang et disparaissent. Le fait que Saori a détruit tous les zombies sans effort ne semble pas déranger Androktasiai.

- Il faudrait plus que de simples zombies pour me vaincre

- Qui a dit que le jeu est terminé déesse ? « Infernal Spiral »

Androktasiai renvoya une spiral de haches, sauf que cette fois elle était dissimulée sous la mare de sang et il était impossible de les localiser, celle-ci n’émette même pas de vague en se déplaçant dans l’étendue de sang. Puis soudain Saori se mit à hurler de douleurs, plusieurs haches on réussit à passer la robe métallique de la kamui et transpercèrent avec aisance les jambières de la kamui de Saori et lui laminèrent ses jambes. Aux cris de douleurs de Saori, Androktasiai se mit à rirent d’un rire sadique et amusé

- Aaaaahhhh !!!

- T’ai-je fait mal déesse ? Très bien passons à la fin du jeu hi hi hi « Holy Bloody Rage »

Les yeux d’Androktasiai s’injectèrent de sang, sa langue de vipère pendait le long de la bouche comme un chien. Et sans crier garde d'une seconde à l'autre, elle saute en l’air et plongea sur Saori, elle serra ces jambes autour de la taille de celle-ci et lui mis un coup de boule d’une extrême violence, après cela elle mordit Saori a la carotide comme pour lui arracher hors corps avec ses dents de vampire, puis elle desserra son emprise autour de sa taille et lui fit une prise au bras pour la retourné dans la mare de sang et elle termina en la saisissant par derrière au cou et tenta de la noyer dans la mare de sang. Une fois cela fait, Androktasiai murmura à l’oreille de Saori

- Je vais te laisser mourir exsangue dans cette mare de sang et je m’en vais briser la statue de pierre d’Artémis, comme cela vous serez réunis ensemble dans la mort hi hi hi

Androktasiai lécha le sang qui coulait d’une des blessures de Saori, puis partit en direction du tunnel ou se trouve toutes les statues. Mais Androktasiai fit une erreur, en disant ça. Cela mis Saori dans une rage monstre, celle-ci se releva et hurla à Androktasiai

- Androktasiai je vais te tuer !!! Si tu oses effleurer ne serait-ce que la chevelure de la statue de ma sœur !!!

- Voyons déesse le jeu est finie, laisse toi doucement mourir

- La ferme !!!

Les mots prononcés par Androktasiai ont provoqué une colère comme jamais Saori n’en avait ressenti avant. Pour la première fois, Saori était envahi par la haine et une irrépressible envie tuée. Elle fonça sur Androktasiai lui renvoya l’appareil en lui collant un coup de boule à son tour suivie de plusieurs pèches en plein visage. Androktasiai reprit ses distances avec Saori, mais celle-ci sortis « Niké » et attaqua Androktasiai avec et au fur et à mesure que la colère de Saori grandissait le sceptre devenait de plus en plus tranchant au point d’égaler celui d’Excalibur. Et malgré toutes les tentatives et le « Holy Bloody Rage » d’Androktasiai, celle fut impuissante et son étoile fut taillé en morceau et finis inconsciente dans la mare de sang qui s’évapora après sa défaite d’Androktasiai. Saori s’approcha d’elle et s’apprêtait à lui porter le coup de grâce. Quand soudain Aphrodite et Aalcia arrivèrent sur le lieu du combat. Aphrodite s’interposa entre Saori et Androktasiai et s’adressa à sa déesse

- Déesse Athéna, regarder vous, qu'est-ce qui vous est arrivé, ne fait pas ça, ce n’est pas vous. Ce n’est pas l’Athéna, ce n’est pas la Saori que je connais. L’Athéna que je connais est douce et compréhensible, elle pardonne même si on la fait souffrir et jamais elle n’a voulu tuer volontairement une personne. Regarder ce que vous êtes devenue à cause de Nyx

Saori regarda le corps Androktasiai qui était inconscient. Puis elle lâcha « Niké » et tomba à genoux et commença à pleurer. Aphrodite avait raison ce combat contre Androktasiai avait pris le pas sur sa raison et si Aphrodite n’était pas intervenue, elle aurait commis l’irréparable et serait rongé de remord

- Tu as raison, comment ai-je peux en arriver à faire de telles choses ?

- Déesse Athéna, relevez-vous prenez votre sceptre et partons, il ne sert à rien de pleurer, nous devons continuez d’avancer

Saori essuya ses larmes, ramassa son sceptre, et se releva tant bien que mal, avec les mutilations que Androktasiai lui a infligées aux jambes et qui la font souffrir, et elle continua son chemin vers Nyx accompagner d’Aphrodite et d’Aalcia


Dernière édition par Aphrodite le Mar 13 Déc - 12:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphrodite
Ancien compte d'Asteria
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
1/300  (1/300)
Vie:
1/300  (1/300)
Armure:
0/350  (0/350)

MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   Mer 13 Juil - 18:28

Chapitre 5 : La Guerre de Trois


Némésis, Phonoi, Androktasiai, toutes les trois tentèrent de barrer la route à Saori et à son groupe, mais toutes les trois après une lutte intense furent défaites et mordirent la poussière. Aalcia, Aphrodite et Saori elle continue leurs chemins vers l'endroit où réside Nyx. Mais il n'est pas aisé de se retrouver dans ces couloirs dénués de toutes luminosités, de plus les lourdes mutilations qu'Androktasiai a infligées aux jambes de Saori, ralentisse et handicape celle-ci. Effectivement elle montre des difficultés à suivre la vitesse de cadence de groupe, se trouvant déjà à l'arrière de celui-ci chaque pas effectué ravivant encore un peu plus la douleur des entailles profondes faites da sans chair. Elles finirent par arrivées toutes les trois dans le dôme dont a parlé l'inconnue à la crique du crépuscule. Arrivé au milieu de celui-ci Saori ressentit le besoin de s'assoir

- Déesse Athéna, vous vous sentez bien ?

- Ne t'inquiète pas Aphrodite, je vais bien j'ai juste besoin de m'assoir un peux

Saori écarta la robe métallique de sa kamui et retira l'une de ses jambières, pour voir l'état de sa jambe après avoir reçu "Infernal Spiral" d'Androktasiai. La partie inférieure de sa jambe était pourvue de trois profondes entailles de chaque côté de la jambe. Les blessures ne coulaient plus, Saori porta sa main sur l'une des entailles, mais à peine en l'effleurant, elle esquissa une grimace de douleurs. Elle remit sa jambière, se releva péniblement et repartit avec Aalcia et Aphrodite. Mais immédiatement une lance d'ombre vint se planter à leurs pieds

- Pas si vite ! Aucune de vous n'ira plus loin ! Votre avancé s'arrête ici !!!

- Une lance d'ombres, Phonoi n'as pas eu son compte ?

De l'ombre sortie une silhouette, envelopper dans une cape noire, exactement la personne qui c'est déjà présenté plusieurs fois à Saori, on ne pouvait pas distinguer qui est dissimulé son cette cape, à part de longue tresse de cheveux violets qui tombe de chaque côté de la capuche de la cape.

- Je pensais que mes sœurs se seraient facilement débarrassées de vous, mais apparemment cela n'a pas suffi. Je vais donc finir le travail moi-même ! Préparez-vous à mourir !

L'inconnue s'avança vers le groupe et à proximité du groupe d'un rapide revers de main, elle envoya voler sa cape dévoilant son apparence. Son apparence surprit Aalcia et Aphrodite, tandis que Saori restait sans voix devant la déesse qui se dressait face à elle. La déesse qui se trouvait face au groupe est le parfait sosie de Saori, elle se ressemble comme deux gouttes d'eau. Il n'y a que l'armure et la voix pour les distinguer.

- Surpris ? Je me nomme Nikea déesse de la Querelle,

Il n'y a pas à dire Nikea ressemble trait pour trait Saori, même entre la kamui de celle-ci et l'étoile de Nikea il y a des ressemblances, les épaulettes et la protection du corps sont identiques, sauf que celle de Nikea est d'un bleu nuit intense et qu'à la différence de Saori, l'étoile de Nikea est pourvue de jambières, mais n'a pas de jupe métallique. Sur ses deux anches se trouvent deux protections qui descendent en oblique jusqu'aux genoux et forment une pointe. Nikea regarde fixement Saori dans les yeux. Puis soudainement tout comme Saga, la chevelure de Nikea passa au bleu foncé

- D'ailleurs comment se porte ta sœur Athéna ? La dernière fois que je l'ai vu elle est restée de marbres, il vrai qu'Artémis a toujours été dur comme le roc.

- Déesse Athéna, ne l'écouté pas, elle le fait exprès juste dans l'intention de vous faire souffrir

Nikea fessait exprès de toucher la corde sensible pour pousser Saori à bout et même peut-être aux larmes, la couleur de la chevelure de Nikea revint de la même couleur que ceux de Saori. Nikea toujours avec cet air satisfait à la vue de la souffrance morale qu'elle vient de provoquer a Saori, repris la parole.

- Sœurs, bougez vos fesses et venez auprès de moi… immédiatement !!!

Quelque instant plus tard apparaissait de chaque côté de Nikea deux autre combattante, celle à droite de Nikea s'exprima la première en relevant la tête, puis cela fut au tour de celle qui se trouve à la gauche de Nikea

- Dysnomia déesse de l'Anarchie que puis pour toi sœur ?

- Amphilogiai déesse de la Dispute, j'ai répondu a tout appelle ma sœur

Dysmonia elle ressemble à Artémis, ce qui troublait Saori, sauf que la couleur de c'est cheveux est azur et le bout de ses mèches son d'un bleu abysse et entre ces deux extrémités. Ses cheveux passent par toutes les nuances de bleu possible. Elle est revêtit d'une étoile qui ressemble à une version plus avancée de l'armure de la grue, celle-ci la presque totalité du corps de Dysmonia, sauf qu'elle ne possède pas d'épaulette, ses épaules son nue et une porte à la taille une sorte de jupette en forme de fleur.

Amphilogiai elle possède la même coiffure que Yuzuriha, sauf qu'elle possède trois longues tresses de cheveux qui atteigne le sol, plus ou moins dix centimètres de chaque tresse traine au sol. Sa chevelure est blonde et au niveau du genou ceux-ci prennent une couleur écarlate. L'étoile d'Amphilogiai semble être une version plus évoluée de l'armure du Serpentaire qui recouvre tout le corps d'Amphilogiai

- Les filles prenez celle qui vous plaît, mais la "sang-impur" est à moi

- Dans ce cas je vais prendre la damoiselle en armure d'or

- Et moi le monstre marin dans ce cas

Sans rien dire Dysmonia, disparut et assène un violent coup de pied circulaire sur le côté de la tête d'Aphrodite qui est violemment projetée au sol. Amphilogiai fit de même et donna un uppercut d'une rare violence dans la mâchoire d'Aalcia qui retomba lourdement plus loin. Nikea elle continua de fixer Saori dans les yeux. Puis tout comme ses sœurs, avec une vitesse inouïe, Nikea et écrasa son poing avec une extrême agressivité dans le ventre de Saori, celle-ci cracha un léger filet de sang après avoir reçus le coup, Nikea retenta une offensive en lui envoyant son pied en pleine figure, mais Saori, para le coup avec son bouclier. Celle-ci répliqua toute de suite avec "Olympus Punishment" les vaisseaux lumineux partirent par millier de sa main, malheureusement Nikea les évita et pire avançais vers Saori sans même toucher un seul des rayons et à bout portant elle lui donna un violent coup de pied sur le coté de visage et l'envoya s'écraser au sol

- Je me demande comment une minable comme toi a pu tenir en échec ma mère ainsi que Poséidon et Hadès en échec

Aphrodite qui observait la scène au loin, oublia Dysmonia et se dirigeai vers la déesse à qui elle à jurer fidélité, mais il n'en fallait pas moi pour que Dysmonia fasse preuve traitrise et envoie "Anarchy Strike" droit sur Aphrodite. Dysmonia chargea la sphère dans son poing une fois celle-ci assez grosse, elle l'envoya a une fulgurance inouïe. La sphère partit à la vitesse de la lumière et percuta Aphrodite dans le dos. À l'impact l'arrière de son armure se fendit en plusieurs fissures, on à pu entendre aussi des craquement d'os à faire froid dans le dos, Aphrodite s'effondra lourdement sur le sol. Dysmonia elle affichait un sourire satisfait. Aalcia elle ne fit pas dans la délicatesse avec Amphilogiai, dès le début du combat elle déclencha successivement "Neptune Thunder Wave" et "Golden Dimensional Wave" et continua le combat au corps à corps avec Amphilogiai, qui n'eut pas encore le temps de contre-attaquer.

Nikea elle se rapprocha de Saori pour tenter d'en finir avec elle, mais à bout portant, alors qu'elle s'apprêtait à attaquer. Saori saisi son bouclier donna un coup en arc de cercle dans le ventre de Nikea. Le coup semble lui avoir fait mal, Nikea garda sa main quelque seconde sur son ventre avant s'adresser à la déesse de la sagesse avec un air sournois

- Tu veux ainsi très bien dans ce cas tu vas le regretter espèce de sale sang-impur

- Viens donc Nikea, je n'ai pas peur de toi

La chevelure de Nikea vira au bleu nuit, celle-ci tandis son bras et concentra son cosmos. À l'insu de Saori trois cercles l'un dans l'autre apparurent sous ses pieds, mais quand elle le remarqua il était trop tard. Les trois cercles explosèrent simultanément soulevant Saori en l'air, dans une colonne d'énergie néfaste accompagnée d'éclat de pierre propulsé par l'énergie. Les épaulettes ainsi que les ailes de la kamui ne résistèrent pas et furent détruites lors de l'explosion de l'attaque et les éclats de pierre lui laminèrent les épaules. Après vingt secondes Saroi retomba au sol, mais celle-ci retrouva la force de se relever et sortit son sceptre.

- Nikea je ne te laisserais pas gagné, tant qu'il me restera ne serait-ce qu'une goutte de sang je te combattrai, tant que l'étincelle de vie qui m'habite brulera je me relèverais

- C'est ce que nous allons voir, et je finirai bien par te faire plier l'échine Athéna !

Nikea tandis son bras à côté d'elle comme si elle tenait un sceptre, puis de la brume apparut au sol et se rejoignit sous son bras, soudainement la brume monta en colonne passa dans la main et s'arrêta au niveau de sa tête. Cette brume se matérialisa et pris exactement la même forme que celle de "Niké" le sceptre de Saori. Nikea n'attendit pas et envoya directement une décharge ombreuse avec son sceptre droit sur l'Olympienne. Celle-ci répliqua avec une décharge lumineuse. Les décharges rentrèrent en collision dans un bruit assourdissant. Mais contrairement à Saori, Nikéa est en pleine possession de ses moyens et prit le dessus sur celle-ci qui prit la décharge ombreuse de plein fouet. Saori fit quelque pas en arrière, mais la fourberie de Nikea ne s'arrête pas là. Celle-ci lui fonças droit dessus, saisit Niké avec une main et tira Saori vers elle avant de li assène un coup de genou violent dans le ventre.

- Nikea !!! Tu n'es qu'une traitresse !!!

- Tu vas regretter ces paroles

Sans attendre Nikea reprit ses distances et fonças sceptre a la main quelle planta dans le ventre de Saori, malheureusement pour Nikea, son sceptre ne peux transpercer la kamui, encore une fois Nikea reprit ses distances et posa une question sur un ton interrogatif.

- Athéna, peut tu me répondre, de l'ombre ou de la lumière le quelle des deux nous éclair ?

- Qu'entends-tu par-là ?




Nikea repartit à l'offensive, mais cette fois-ci Saori, a eu le temps d'étudier ses techniques et à un plan pour contrecarrer Nikea, elle attaqua dans un premier temps avec "Olympus Punishment". Comme prévu Nikea avança vers elle entre les rayons sans problème et près de celle-ci Nikea sauta en l'air. À ce moment-là Saori leva son bouclier et déclencha une autre attaque qui prit Nikea aux dépourvues

- Tu es tombé dans mon piège Nikea "Justice Ray"

- Comment ? aaaarrggghhh Espèce de sale garce

Un rayon du diamètre du bouclier sorti de celui et percuta Nikea de plein fouet et l'envoya voler de l'autre coter du champ de bataille. Celle-ci se releva péniblement, mais ne fut pas blessé comme l'escomptait Saori, Nikea est à présent folle de rage et sa chevelure repassa bleu nuit et avec les yeux pleins de malices, elle noya Saori dans une brume noire pour mieux lui masquer son champ de vue et la prendre par surprise. Et effectivement la fille d'Éris fonça sur l'Olympienne et lui décocha un coup de pied de rage extrême dans la mâchoire. Le but était ainsi de la décapiter. Saori fut propulsé sur plusieurs mettre, elle se trouvait a quatre pattes par terre, une main sur la bouche sur la quel coulait du sang en masse. Nikea approcha d'elle et lui mit un coup de pied dans le ventre pour la faire tomber ventre à terre. Puis lui écrasa son pied sur le dos avant de reprendre la parole sur un ton agressif

- Tu vas me payer ça, si tu penses avoir souffert jusqu'à présent tu vas vite revoir la définition du mot "souffrance"

- Nikeaaaargggghhh…

Nikea n'a aucun honneur, au point de s'acharner sur Saori, qui se trouve au sol et dans l'incapacité de se relever. Celle-ci lui donne plusieurs coups de pied dans le dos, puis la retourna d'un coup de pied dans le flanc et continua son supplice avec des coups de pieds dans le ventre. Péniblement Aphrodite se relève après avoir essuyé l'attaque en traitre de Dysmonia, et vois avec horreur Nikea battre Saori comme un chien , cela doit cesser, mais Dysmonia et Amphilogiai sont toujours là. Elle sait qu'elle n'est pas en état de protéger sa déesse, alors elle hurla à Aalcia d'aller lui porter secours pendant qu'elle s'occupera des deux autres sœurs de Nikea

- Je ne vous laisserais pas rejoindre Nikea, pour cela il vous faudra me passer sur le corps

- Très bien si tu tiens à mourir

- Tu vas payer ton excès de confiance

Aphrodite sorti d'abord une rose rouge, et leur envoya une pluie de "Demon Rose" pour les affaiblir puis elle enchaina avec les "Pirahnians Rose" mais malgré les blessures infligées par les roses. Elle continuait de foncer droit sur Aphrodite, celle-ci décida donc d'utiliser "Dance of the Rose pétales", elle sortit alors une poignée de pétale de rose dans chaque main et les jeta en l'air.

- Que comptes-tu faire avec de simple pétale ?

- Ce n'est pas ça qui nous empêchera de te tuer

Soudainement les pétales arrêtèrent net leur chute et restèrent en lévitation dans l'air, puis soudainement tous se tournèrent vers les deux femmes et puis une tornade de pétales leur fonças droit dessus tels des éclats de verres qui déchires tout sur leurs passages. Cela envoya Dysmonia et Amphilogiai par terre, lacéré un peu partout sur les parties non protégées par leurs étoiles. Visiblement en colère, chacune se mit d'un côté d'Aphrodite et déclencha leur technique respective

- "Anarchy Strike"

- "Brightness Dispute"

Les deux attaques explosèrent de part et d'autre du corps d'Aphrodite qui retomba lourdement au sol, pendant ce temps Aalcia fonças sur Nikea et lui enfonças la pointe qui se trouve sur trouve sur le genou de son écaille dans le ventre. Cela envoya Nikea voler dans le mur, celle-ci fut tout de suite rejointe par ses sœurs, en colère Nikea se releva et hurla a Aalcia

- Sale monstre comment as-tu osé lever tes sales pattes sur mon corps

- Je vais te faire ravaler tes insultes Nikea "Neptune Ocean Lamination"

Trois cercles dorés apparurent au sol, puis ceux-ci firent des rayons dorés qui finirent par relier les trois points dorés au sol qui formait à présent un triangle, soudain le sol dans la zone définie par le triangle disparut et de l'eau apparut. Les trois sœurs regardaient l'eau avec une certaine incompréhension,

- Tu crois me faire peur avec de l'eau ?

- Nikea ce qui se trouve sous t'es pieds c'est les océans de Neptune, maintenant vous allez souffrir

Aalcia releva ses bras au ciel et tel un geyser l'eau, présent dans le triangle décolla et emporta Nikea et ses sœurs, l'eau s'infiltra sous leurs étoiles et lamina leurs corps sur leur intégralité. Après l'offensive les trois filles d'Éris retombèrent lourdement au sol, cette attaque fatigua grandement Aalcia, mais la victoire semble acquise.

- Tu crois avoir gagné Aalcia, tu es pitoyable ! Il en faudra plus que ça pour nous vaincre et maintenant laisse nous te renvoyer l'appareille

Nikea et ses sœurs prirent la même pose que celle utilisée par les Saints pour déclencher l'Athéna Exclamation.

- À ton tour à présent de souffrir, tu vas regretter d'avoir fait coulé nos sangs sales Neptunienne !!! "Anarchy Quarrel Dispute Annihilation"

Une énorme sphère de cosmos aussi noir que les ténèbres se forma et fonças dans une trajectoire rectiligne a une vitesse ahurissante droite sur Aalcia et explosa, l'explosion fut telle que les épaulettes de l'écaille furent pulvériser et Aalcia projeter de l'autre côté de la salle. Saori se releva enfin à ce moment et hurla à Nikea de laisser Aphrodite et Aalcia en paix, Nikea tourna son regard avec une lueur de perfidie vers elle et dit avec sa chevelure qui vira au bleu nuit.

- Nikea ! Si tu veux torturer quelqu'un, torture-moi, mais ne touche pas à Aphrodite et Aalcia

- Ne t'inquiète pas je vais m'occuper attentivement de toi Athéna, Dysmonia, Amphilogiai saisissez là !



Immédiatement elles s'exécutèrent et saisirent chacune un bras de Saori, l'empêchant ainsi de fuir ou de se défendre, une fois cella fait Nikea se propulsa vers elle et lui asséna un violent coup de poing dans le ventre qui ne seras que le premier d'une longue série. Pendant une minute Nikea donnera des coups de poing dans le ventre de Saori qui ne peut se défendre, puis elle s'adressa à elle.

- Maintenant vas-tu te montrer plus coopérative Athéna ? Dis-moi de quelle manière notre mère est morte ?

- Je ne connais pas ta mère Nikea, mais si, mais chevaliers ont été amenés a la tué c'est qu'elle le méritait.

À ce moment Saori affichait un sourire narquois, elle provoquait Nikea malgré toutes les souffrances qu'elle lui infligeait, celle-ci à bout de nerf lui colla une droite en pleine joue. Un filet de sang se mit à couler long du côté gauche de la bouche de Saori, mais celle-ci arborait toujours son sourire narquois

- J'ai un souvenir qui te rappellera le nom de ma mère Athéna, regarde donc ça

- Une pomme d'or ! !!! T'as mère était Éris ! Alors oui elle a mérité de crever : dis Saori sur un ton mesquin

- Je vais te faire payer ça et je vais t'arracher ce sourire narquois du visage !

Nikea activa le pouvoir de la pomme d'or celle-ci tournait même à plein pouvoir, celle-ci absorbait en grande immensité les forces et le cosmos de Saori. Celle-ci hurlait de toutes ses forces tellement la douleur était telle, après trente secondes, Nikea arrêta la pomme le pouvoir d'absorption de la pomme.

- Alors comment te sens-tu ? Tu ne te sens pas en manque de force ?

- Va te faire voir Nikea, et je t'enverrai moi-même rejoindre ta mère !

- Vu que même la douleur ne peut te faire plier, je vais te tuer à petits feux

Avec rage et une rare violence, Nikea commença donner des coups de poing dans le ventre de Saori, et pendant longue et douloureuse cinq minutes Nikea s'amusa à ce petit jeu sadique. Plus Saori criait, plus Nikea cognait fort dans son ventre. Les cris de douleurs de douleurs insupportables de Saori, sortirent Aphrodite de son inconscience, péniblement celle-ci se releva et à la vue de ce que fessais Nikea. D'ailleurs le dernier coup de poing que Nikea donna dans le ventre de Saori fit hurler celle-ci, effectivement Nikea vient à l' instant de lui exploser le rein gauche

- Il suffit mettez là à genoux, procédons enfin à la mise à mort.

Dysmonia et Amphilogiai donnèrent chacune un coup dans l'articulation des jambes de Saori pour la faire tomber à genoux. Et Dysmonia saisit sa chevelure et tira avec violence sur celle-ci pour tirer en arrière la tête de Saori et que sa gorge soit bien visible. Nikea sortit quant à elle une dague ressemblant à celle que Phonoi utilise.

- Une dernière volonté avant que je t'égorge Athéna, sale sang-impur que tu es ?

- Va te faire voir Nikea !!!

- Dans ce cas, meurs et va rejoindre Artémis en enfers !!!

Aphrodite qui était témoin de la scène tenait à peine sur ses deux jambes, elle intensifia son cosmos et se propulsa avec toutes la puissance de son cosmos sur Nikea, qui elle abattit son bras droit sur la gorge de Saori. Aphrodite assena un terrible coup de poing dans la joue de Nikea, a une seconde prête elle failli égorger Saori, sous la puissance du coup deux dents de Nikea explosèrent, et dans un mouvement rotatif de toupie elle envoya ses pieds dans le visage de Dysmonia et de Amphilogiai et celle-ci furent projetées chacune d'un côté de la pièce. Aphrodite elle s'empressa de voir comment se porte sa déesse, Saori vint a l'instant de vomir de sang, cela est dû au rein que Nikea lui a explosé

- Déesse Athéna comment vous allez vous ?

- Ne t'inquiète pas Aphrodite, je vais bien

- Ne mentez !!! Vous venez de vomir du sang à l' instant

Saori ne répondit pas à Aphrodite, elle sombra dans une sorte d'inconscience ses yeux son dissimilé par les mèches de ses cheveux donc les pointes sont tachées de sang, d'ailleurs les deux longues tresses de cheveux qui se trouve de chaque côté de son corps sont à présent elles aussi écarlate jusqu'aux tiers de leur longueur. Dysmonia et Amphilogiai avaient rejoint Nikea, dans instant à l'autre les trois sœurs déclenchèrent le "Anarchy Quarrel Dispute Annihilation" Aphrodite qui était bien trop préoccupé par l'état de Saori ne vue pas l'attaque lui foncer, elle tenta de repousser l'attaque ou du moins la dévier, mais celle-ci était trop puissante et les protections des bras d'Aphrodite volèrent en éclat et elle fut envoyée violemment par terre. Nikea s'approcha d'Aphrodite et elle la saisit par les cheveux avant de la relever

- Dysmonia, Amphilogiai, tenez-la fermement je veux la voir se vider de sang et ses yeux qui se vide de toute trace de vie

Nikea jeta Aphrodite à Dysmonia et Amphilogiai qui la saisirent, Nikea s'approcha d'Aphrodite et s'apprêtais à lui trancher la carotide, mais d'un seul coup vif pour qu'Aphrodite meure en moins de quinze secondes. Non elle veut que celle-ci souffre et agonise, qu'elle se voie se vider de tout son sang, qu'elle sente la chaleur et sa vie quitte son corps petit à petit. Alors que Nikea approcha la lame froide de sa dague près du cou d'Aphrodite, celle- ci pouvait d'ailleurs ressentir le tranchant et la froideur du métal, Saori s'adressa aux trois filles d'Éris, du sang coulait des deux commissures de sa bouche et se rejoignait aux mentons ou cela formais des goutes qui tombais au sol

- Nikea, Dysmonia, Amphilogiai n'oser surtout pas lever la main sur ma chevalière d'or, Aphrodite ou vous allez le regretter, Il est temps aussi de mettre un terme à votre cruauté et à vos jeux pervers et d'ailleurs vous ne valez pas mieux que votre mère

- Elle commence à m'énerver la sale sang-impur, très bien dans ce cas je vais te tuer en première, enfin nous allons te tuer

Dysmonia et Amphilogiai rejetèrent au sol Aphrodite et foncèrent sur Saori toujours inconsciente assise sur ses genoux au sol, soudainement un champ de cosmos émana d'elle e envoya les trois sœurs au sol

- Comment !!! Comment as t'elle peut faire ça alors qu'elle est dans un état comateux ?

- Ça ne fait que commencer

- Cette fois je vais te réduire au silence une bonne fois pour toutes Athéna.

Nikea, Dysmonia et Amphilogiai foncèrent droit sur Saori puis sautèrent en l'air ou elle semblait être en lévitation dans les airs et préparait leur terrible attaque combinée "Anarchy Quarrel Dispute Annihilation". À ce moment contre toute attente Saori reprit conscience et se leva doucement, elle était d'un calme olympien alors qu'elle pouvait être tué d'une seconde à l'autre. L'attaque des trois sœurs partirent a droit en direction de Saori, mais alors que son cosmos était à l'agonie celui explosa violement, une terrible tornade envahie la pièce et un puis plusieurs dômes de lumière partirent du corps de Saori et grandissait en avançant

- Meurs chienne et va en Enfers !!!

- "Annihilation of Evil"

Spoiler:
 



Malgré la puissance du "Anarchy Quarrel Dispute Annihilation". Celui-ci ne peux rien contre les dômes de lumière, celui-ci était de plus en plus repoussé vers les trois sœurs, et au fur et à mesure que le cosmos de Saori grandissait l'intervalle entre l'apparition de chaque dôme diminuait et l'impact et leur puissance n'était que plus puissante, la puissance de son cosmos était telle que la chevelure de Saori volait en l'air haut dessus de sa tête. L'impact répété des dômes finis pas crée des fêlures sur les étoiles de Nikea, Dysmonia et Amphilogiai et chaque choc les agrandissait plus et pour finir l' "Anarchy Quarrel Dispute Annihilation" fut renvoyé par les dômes de lumières de plein fouet aux trois sœurs et l'explosion fit exploser leurs trois étoiles déjà grandement affaiblies par l'attaque de Saori et les trois filles d'Éris retombèrent lourdement au sol. Péniblement Nikea se releva, elle ne portait plus que les quelques débris de son étoile sur le corps et regarda Saori avec un regard haineux, deux filets de sang coulaient du front de Nikea et celle-ci pensa à voix haute

- Comment ? Comment alors qu'Athéna et son cosmos étaient à l'agonie a-t-elle peux me vaincre ? Comment !!!

Après ça Nikea s'effondra au sol dans les débris de son étoile se trouvant au sol, et à son tour Saori répondit à la question que lui avait posée Nikea au début du combat.

- J'ai gagné : dit-elle sur un air serein : Nikea tu m'avais demandé ce qui nous éclaire de l'ombre ou de la lumière, je peux te répondre à présent que c'est la lumière qui nous éclaire

Saori laissa s'échapper un petit cri d'exténuation puis elle s'effondra sur le sol face contre terre, Aalcia suivi d'Aphrodite se relève toutes les deux, et se dirige en toute hâte vers Saori qui semblait inanimé au sol, puis en jetant en regard vers Nikea et ses deux sœurs, elles remarquèrent qu’elles sont toutes les trois hors de combat, par ont sais qu'elle miracle elle a réussi à vaincre Nikea, Dysmonia et Amphilogiai, mais les conséquences fut qu'elle plongea dans un profond sommeil. Aphrodite ramassa Saori et la plaça sur son dos et elles quittèrent toutes les trois la zone de combat et continuèrent leurs avancés vers Nyx


Dernière édition par Aphrodite le Jeu 12 Jan - 12:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphrodite
Ancien compte d'Asteria
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
1/300  (1/300)
Vie:
1/300  (1/300)
Armure:
0/350  (0/350)

MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   Mer 20 Juil - 17:39

▬▬▬▬ Chapitre 6 : Le choc des Dimensions ▬▬▬▬
.


Aux prix d'effort surhumain Saori parvient à déclencher une attaque sans pareille qui mit hors d'état de nuire une bonne fois pour toutes Nikea et ses deux sœurs. Mais ce terrible assaut la vida de ses dernières forces et elle plongea dans une profonde torpeur. Aphrodite et Aalcia continuent donc leur chemin avec Saori qui est actuellement inconsciente sur le dos d'Aphrodite. Dans sa torpeur celle-ci appelle en vain sa sœur.

- Art… Artémis… Artémis…

- Voilà qu'elle cause dans son sommeil maintenant

- Fiche-lui la paix Aalcia, elle doit être en train de rêver, au moins pendant qu'elle dort elle ne souffre pas de ses blessures et reprends des forces. À son réveille elle sera d'attaque pour les combats à venir

Le petit groupe continua de courir pendant une dizaine de minutes avant d'arriver dans une salle étrange, elle se trouvait à présent dans les champs de fleur d'Élysion. En restant sur leur garde, elles avancèrent dans le champ de fleurs quand soudain, des arbres apparurent par centaines tout droit sorti de nulle part. Puis une personne sortit de derrière un arbre et se présenta.

- Je vous félicite d'avoir vaincu Nikea ainsi que mes deux sœurs, je me présente, je suis Léthé déesse de l'oubli, je suppose que vous devez en avoir assez d'entendre chacune de mes sœurs vous dire que "votre route s'arrête ici" mais effectivement je ne vous laisserai pas passer

Aphrodite retira Saori de son dos et la déposa délicatement contre un arbre et demanda à Aalcia de veiller sur elle durant qu'elle se battra avec Léthé

- Léthé je serais ton adversaire pour se combat, je suis Aphrodite des poissons et sache que moi non plus je ne te ferais pas de cadeaux

Contrairement à ses sœurs rencontre jusqu'ici Léthé a les cheveux courts et bruns et son étoile n'as pas l'air d'avoir de particularité spécifique, elle un aspect normal, avec un design quelque conque. Elle est aussi étrangement calme, mais trop calme, elle doit cacher quelque chose, quel sale tour prépare-t-elle ?

- Tente d'encaisser ça Léthe " Demon Roses" et Piranhnian Rose"

Le nuage de fleur bicolore fonce avec hâte sur Léthé, mais celle-ci ne bouge pas d'un centimètre et d'ailleurs ne cherche même pas à esquiver les roses, elle se contenta de faire un pas de coter en se mettant de profil pour esquiver les roses devant Aphrodite incrédule qui n'arrive pas à croire que Léthé est pu esquiver sans le moindre effort ses attaques. Et lui répondit calmement avec une pointe de sarcasme.

- Tu n'as pas mieux Aphrodite ?

- Tu me cherches tu vas me trouver "Rose Whip"

Aphrodite sortie une rose rouge dans laquelle elle insuffla son cosmos et toute de suite la tige de la rose grandit de plusieurs mettre et les épines de celle-ci grandirent aussi. Elle le lança en direction de Léthé où le fouet s'agrippa solidement à son poignet, Aphrodite tenait à présent fermement le fouet à deux mains de façon à resserrer encore plus l'emprise de son fouet sur Léthé et elle retenta une offensive avec ses roses. Mais de nouveau Léthé évita l'attaque sans le moindre effort.

- Tu crois me tenir fermement Aphrodite, alors regarde bien ce qui va suivre

Et sans raison apparente à la fois de la phrase de Léthé le fouet relâcha son emprise sur le poignet de Léthé et tomba inerte au sol devant les yeux effarés d'Aphrodite.

- Comment est-ce possible, je la tenais fermement alors comment mon fouet as-t-il pu la relâcher ainsi sans raison

- Essaye encore, je commence seulement à m'amuser

- Tu vas regretter de m'avoir mis en colère ainsi que de te jouer de moi de la sorte ! "Sword Dance Cane"

Des ronces par millier se levèrent et allèrent se jeter sur Léthé pour l'entraver et la paralyser pour ensuite la transpercer de toutes parts. L'attaque se déchaina sur Léthé et la réduit à néant, du moins c'est ce que pensais Aphrodite, aussi inimaginable soit-il l'attaque se jeta bien sur Léthé, mais retomba inerte au sol comme le fouet un peux plutôt

- Décevant, maintenant à mon de montrer l'étendue de mes pouvoirs, d'abord je vais te paralyser "Grim Fantasia"


Soudain une aura violette apparut autour du corps de Léthé et celle-ci se rependit dans la salle, toute la végétation et mêmes les arbres avait pris une teinte légèrement violette. Aphrodite fut immédiatement paralysée et son cosmos annihilé, elle se trouvait dans l'incapacité de se mouvoir ou d'enflammer son cosmos

- Comment… est-ce possible, je suis paralysé et je ne peux plus utiliser mon cosmos

- C'est un souvenir de mon frère Phantasos que vous chevalier d'Athéna avait massacré il y a de cela deux siècles et maintenant je vais m'amuser un peu !

Léthé s'avança doucement vers Aphrodite qui se trouve paralysée, à son aise sans se presser. Une fois au corps à corps elle plaça la paume de sa main sur le front d'Aphrodite et referma ses doigts autour de sa tête et la força à se mettre à genoux face à elle. Étant paralysée Aphrodite ne montra aucune résistance face à Léthé. Mais celle-ci lui décochait un regard empli de rage et de colère

- Aphrodite sais-tu pourquoi aucune de tes attaques ne mas atteint, écoute bien je vais te le dire, as ton avis pourquoi m'appelle-t-on l'oubli ? Ce n'est pas par hasard, ne sais-tu pas qu'il ne faut jamais me regarder dans les yeux, sauf qu'à chaque fois que tu m'attaquais, tu me regardais droit dans les yeux, et en fait tu n'en t'es même pas rendu compte, mais tu lanças tes attaque dans le vide, le simple fait que tu me regardes dans les suffisait pour que tu oublies que ta cible c'est-à-dire moi et sache qu'un regard prolongé dans mes yeux peux provoquer l'amnésie !

- Léthé sache que peu importe que tout regard provoquer perte de mémoire et amnésie, s’il faut que je sacrifie mes souvenirs pour te vaincre, je le ferais

Alors qu'elle est paralysée elle réussit tout de même à saisir avec ses deux bras celui de Léthé qu'elle a apposé sur son front, elle tente de desserrer l'étreinte qu'elle exerce sur sa tête, mais il n'y a pas moyen son bras est fixé hermétiquement a son front

- Impressionnant, mais ne fait pas rire et tu lâches mon bras tu veux ! "Neuron Discharge"

En une fraction de seconde de violentes décharges parcourent le bras de Léthé et le choc électrique a la tête d'Aphrodite et lui fit lâcher son bras. Mais Aphrodite continue de résister face à Léthé ce qui commence à l'énerver

- Tu résistes encore ! Très bien tu l'auras voulu "Abolition of the Will" !!!

Cette technique fit tomber immédiatement tous les protections d'Aphrodite et Léthé put accéder ainsi à sa mémoire. Sans aucune honte elle viola l'intimité de la vie d'Aphrodite en regardant chaque souvenir, chaque déception, chaque sentiment qu'elle a pu éprouver, Léthé fouilla entièrement sa mémoire. Puis avec un sourire sadique elle lui murmura a l'oreille

- Maintenant je vais purger ton esprit et elle prononça les mots de sa technique un par un "Forget your Memories" "Grim Fantasia"

Léthé posa son autre main sur la poitrine d'Aphrodite et une sphère commença à en sortir petit à petit et Aphrodite commença a hurlé de douleur. Les souvenirs d'Aphrodite commençaient à disparaitre un par un. Léthé vient à présent d'arracher l'âme d'Aphrodite avec tous ses souvenirs et tout comme Phantasos elle peut voir les rêves cachés de celle-ci ainsi qu'accéder à n'importe de ses souvenirs. Le corps sans âmes d'Aphrodite lui retomba inerte au sol et Léthé ne c'était concentré que sur Aphrodite, et quand elle vue que Saori était adossé contre un arbre et totalement inconsciente l'occasion de lui arracher son âme et la vérité sur la mort de leur mère était trop belle. C'était une opportunité à saisir et tout de suite elle se dirigea vers Saori qui dort paisiblement sans se douter du danger qu'elles courent et Aalcia semble avoir disparu. Léthe arriva devant Saori et ne put se retenir de lâcha un sarcasme

- Qu'elle est mignonne quand elle dort ne t'inquiète pas Athéna dans quelque seconde tu pourras dormir, dormir pour l'éternité !

Léthé avança sa main pour faire subir le même sort d'Aphrodite à Saori mais au moment où elle posa sa main sur celle-ci elle se réveilla et lui donna coup de pied dans le ventre et celle-ci se releva en hâte

- Ah dommage, je savais que cette occasion était trop belle que pour durer

La première chose que Saori vu c'est le corps inerte d'Aphrodite au sol et cette sphère ressemblante a une âme tournant autour d'elle, tout de suite elle jeta un regard noir a Léthé. Elle tenta de l'attaquer avec l"Olympus Punshiment" mais elle fit la même erreur qu'Aphrodite en regardant Léthé droit dans les yeux. L'attaque fonça bien sur Léthé, mais elle se déchaina sur les deux côtés de Léthé sans la toucher.

- Comment ai-je pu rater ma cible ?

- Tu m'as raté et maintenant tu vas subir le même sort qu'Aphrodite "Grim Fantasia"

De nouveau une aura violette entoura Léthé puis se rependit à toute la salle, paralysant Saori dans sa position actuelle et annihilant son cosmos la rendant impossible ainsi de l'utiliser. Tout comme Aphrodite. À présent Saori est totalement à la merci de Léthé, celle-ci d'ailleurs qui va lui faire subir le même sort

- Que m'arrive-t-il ? Je suis paralysé et je ne peux plus utiliser mon cosmos

- Tu ne te souviens donc pas, c'était la technique de mon frère Phantasos, frère que d'ailleurs tu as fait exécuter de sang-froid par un de tes chevaliers tout comme ma mère

Elle s'approcha de Saori, dans un temps elle lui caressa le visage, puis après cela elle passa sa main dans sa longue chevelure de toute façon Saori ne peut ne rien faire pour empêcher Léthé de faire ce qu'elle veut

- Tu as une jolie et somptueuse chevelure tu sais Athéna, et c'est vrai que tu ressembles trait pour trait à ma sœur Nikea. Maintenant, passons aux choses sérieuses, tu m'excuseras Athéna, mais le procédé pour obtenir les informations que je cherche a tendance à procurer des douleurs atroces

Lethé posa sa main sur la poitrine de Saori et força l'accès à sa mémoire, contrairement avec Aphrodite où elle ne fessait que s'amuser, là elle cherchait quelque chose de bien précis dans les souvenirs de Saori et se moquait éperdument des cris de douleurs de celle-ci

- Tu veux bien la fermer pendant que je fais mes recherches !

- Aaahhh Tu veut revoir…. De quelle manière Éris est morte… alors regard bien aaarghhh

Saori alla directement montrer le souvenir que cherchait Léthé et lui montra précisément la scène et tout ce qui s'est passé très précisément, au fur et à mesure que le souvenir défilait des larmes commencèrent a coulé le long du visage de Léthé.

- Alors ça ta plus Léthé tu as vue comment ta chère mère est morte

- Sale monstre tu vas payer !!! "Forget your Memories"

Tout comme pour Aphrodite une sphère commença à sortir de la poitrine de Saori et au fur et à mesure que celle-ci sortait les souvenirs de celle-ci disparaissaient et Léthé prenait bien le temps de savourer chaque cri de douleur de Saori,

- Maintenant je vais t'envoyer rejoindre Aphrodite, Adieux Athéna !!!

- Aaaaaaaaaaahhhhhhhhhh !!!

Et Léthé lui arracha son âme sans ménagement contrairement à Aphrodite, d'un coup sec, et puissant et arracha la sphère hors de son corps. Saori arrêta de hurler et son corps inerte tomba au sol

- Tu n'aurais jamais dû faire ça Athéna et maintenant je détiens ton âme pour toujours d'ailleurs voyons voir tes rêves et tes désirs secrets

Léthé observa bien son âme pour voir qu'elle son ses désirs et ses rêves secrets et les seuls mots qu'il lui vint a la bouches furent "utopiste et pathétique". Léthé allait partir avec les âmes de ses victimes quand soudain une chose lui vint soudain à l'esprit

- Où est passée cette femme-poisson ? Je te somme de te montrer tout de suite !!!

- Viens me chercher alors !

Aalcia cherchait clairement a provoqué Léthé et de la mettre hors d'elle, chose qu'elle réussit sans trop de mal, et sans même qu'elle ne sans compte Aalcia amena Léthé là où elle le désirait. Et elle se laissa volontairement prendre au piège de Grim Fantasia de Léthé

- Maintenant comme pour les deux autres je vais t'arracher tes souvenirs et ton âme hors de ton corps, mains ne t'inquiète pas tu ne sentiras rien

À ce moment Aalcia parvint à détourner l'attention de Léthé et la faire regarder autre part, pendant ce temps-là, elle ramassa a la hâte le bouclier de la justice qui trainait au sol et quand Léthé ramena son regard sur Aalcia celle-ci lui éclata le centre du bouclier sur la tempe gauche. Ce qui envoya brutalement Léthé au sol elle celle-ci s'évanouit sous le choc. Un mince filet de sang s'écoulait le long de la tempe gauche de Léthé et les deux âmes qu'elle a subtilisées à Saori et Aphrodite trainait au sol

- Effectivement tu n'as rien senti

Aalcia se dirigea vers le corps de Léthé et ramassa l'une des âmes se trouvant au sol et soudain tous les souvenirs des moments de la vie de Saori furent projeter dans la tête d'Aalcia, celle-ci qui laissa retomber l'âme au sol visiblement un peur effrayée ou plutôt surprise de ce qui s'est passé

- Bordel c'est quoi ce truc !!!?

Après cela les âmes se mirent en mouvement, libérer de l'étreinte de Léthé et elles allèrent retourner dans leur corps respectif. Doucement Aphrodite et Saori reprirent conscience et n'ont aucun souvenir de ce qu'il leur a arrivé, elles se relevèrent doucement. Dans le même temps, Léthé reprend conscience et se rend compte que les âmes ont réintégré leur corps et cela la mais dans une rage folle

- ENFER ET DAMNATION ! Je ne sais pas comment vous avez pu réintégrer vos corps, mais je vais vous arracher vos âmes à l' instant et vous n'aurez plus l'occasion de revenir dans vos corps !

- Ne t'inquiète pas Léthé tu ne sentiras rien

Léthé se retourna pour voir qui est dans son dos, mais n'en eut pas l'occasion que de nouveau Aalcia la frappât violemment de nouveau avec le bouclier de la justice cette fois-ci sur la tempe droite renvoyant pour de bon Léthé dans un long sommeil. Pour Aalcia s'approcha de Saori et lui mis son bouclier dans les mains

- Je vous rends votre Bouclier déesse Athéna, si y a du sang dessus ne vous inquiéter pas, c'est celui de Léthé. Maintenant, partons avant que celle-ci ne se réveille

Sans chercher à comprendre Aphrodite et Saori suivit Aalcia à travers encore un de ses longs couloirs lugubre qui les sépare de Nyx. Elles avancèrent dans celui-ci sans problème apparent. Après dix minutes de marcher la fin du couloir se précise, mais un obstacle imprévu apparait soudainement juste devant la sortie du couloir. Une fumée blanche opaque vient de se lever et couvre la sortie du couloir

- Une fumée vient de se lever nous masquant la sortie du couloir

- Ce n'est qu'un nuage de fumée, il va falloir trouver mieux que ça pour nous retenir ici, traversons-le immédiatement

- Je vous suis déesse Athéna

Tandis que Saori et Aphrodite se jetèrent droit dans le nuage de fumée, Aalcia restait le sur place, quelque chose ne lui plaisait pas, elle ressentait quelque émanant de la fumée, mais ne pas parvient pas à établir la chose. Quand soudain une chose lui fit, tilte. C'est du cosmos qui émane de la fumée même si celle ou celui qui a établi ce nuage de fumée a pris ses précautions pour masquer au maximum la présence de celle-ci dans la fumée.

- Non n'y allez déesse Athéna c'est un piège !!!

Trop tard Saori et Aphrodite c'était déjà aventurer dans le nuage de fumée et leur silhouette disparurent dans celle-ci, quelque seconde après un vacarme métallique assourdissant ce fit entendre dans la fumée, comme si de lourdes choses en métal tombaient lourdement au sol. La fumé ce dissipa et Aalcia vu avec horreur les armures respectives d'Aphrodite et de Saori joncher le sol sans traces de celle-ci. Quelque instant après Aalcia pu entendre d'étrange bruit, soudain deux bébés sortirent des cuirasses des armures qui jonchent le sol a la grande stupeur d'Aalcia

- Par Neptune ! Saori et Aphrodite ont été ramenées à l'état de bébés par cette fumée

Soudain une attaque venue du fond du dôme fonça droit sur Saori et Aphrodite. Aalcia plongea en avant attrapant chacune par un bras et utilisa une de ses jambes pour attraper et soulever le Bouclier de la Justice pour se protéger elle ainsi que les petites. Puis un rire ricanant retentit dans tout le dôme exactement identique à celui où elles dont se battre contre Nikea ses deux tarées de sœurs. Enfin la responsable de cette mascarade apparait

- Félicitation tu as su déjouer mon piège et tu n'as pas permettrez dans mon nuage de fumée. Ma technique "Babylity" a le pouvoir de ramener quiconque pénètre dedans à l'état de nourrisson ou au contraire de le faire vieillir prématurément. Cela affecte aussi bien les mortels que les divinités, pour preuves regardes dans quels états se à présent Athéna et ça sont disant protectrice. Mais je ne me suis pas encore présenté, je suis Géras déesse de la vieillesse

- Je suis Aalcia des Bermudes et ne t'inquiète donc pas pour Athéna, tu regretteras bien assez vite ce genre de petit jeu vicieux Géras

Géras à de longs cheveux blancs qui tombaient sur ses épaules, formant deux longues tresses de chaque côté jusqu’à la hauteur bassin. Ses cheveux masquaient la totalité de son visage ; il y avait juste une ouverture qui permettait d’entrevoir sa bouche. Géras souffla pour faire bouger une de ses mèches hors de devant sa bouche et reprit.

- Voyons voir ça, j'espère que tu aimes les champs de fleur Aalcia

En un instant le dôme entier se remplit de lavandes, le dôme était à présent rempli d'un champ de lavandes. Cela loin d'impressionner Aalcia l'exaspérait plutôt.

- Si tu crois que ton délire fleural me fait peur, tu te trompes

- Très bien joint donc la parole à l'acte « Biological Decay »

Une étrange aura verte ressemblant à de la brume apparut autour de Géras, partout où cette aura à moitié transparente passait, les fleurs pourrissaient et mourraient. Mais cela laissait de marbre Aalcia, après cette petite démonstration inutile, l’aura vint se concentrer dans la main de Géras et celle-ci porta sa main ça bouche et souffla dessus et l’aura parti dans la direction d’Aalcia

- Tu n’as pas mieux « Neptune Thunder Wave »

- Aalcia là-bas ce n’est pas une des gosses dont tu as la garde ?

- Comment ? Saori non !!!

Aalcia stoppa net son attaque et fonça pour attraper Saori avant que la brume ne l’atteigne. Aalcia saisi sans s’arrêter Saori au bras et sauta hors de portée de la brume évidement ça ne lui fit pas du bien et comme tout enfant elle se mit à pleurer ce qui tapa sur le système nerveux d’Aalcia.

- Bordel tu es tarée ! Je ne peux pas te surveiller et en même temps cogner Géras !

Pendant que Aalcia engueule Saori ce qui ne sert pas à grand-chose à vrai dire, Géras, elle rappelle son aura à elle et la dissipe pour en invoquer de couleur sanguine cette fois-ci et refit le même manège. Elle l’amena à sa bouche et souffla dessus,

- « Devour Superficial »

Cette fois-ci l’aura parti dans un autre sens, et dévorait le tissu des plantes sur son passage et Aalcia comprit que Géras visait cette fois-ci Aphrodite. Avec Saori dans un bras Aalcia courut aussi vite qu’elle put et saisit Aphrodite avec son seul bras disponible d’une manière plutôt brutale et elle se mit également à pleurer. Aalcia ne tiendras pas longtemps à ce rythme et les pleures incessant d’Aphrodite et de Saori commence à avoir raison de la patience d’Aalcia

- FERMEZ-LA UN PEU PUTAIN DE BORDEL DE MERDE !!!

Cette scène entre Aalcia qui doit à la fois défendre les deux petites et les gérer amuse au plus haut point Géras. Cette dernière comme d’ailleurs à se gausser un peu trop bruyamment ce qui ne passa pas inaperçu aux oreilles d’Aalcia exaspérer celle-ci lui envoya une attaque Géras ce prit de plein fouet étant trop occupé à rire jaune d’Aalcia. Géras se releva et laissa échappa une étrange aura qui se dissipa très vite et qui régénéra toutes les fleurs abimées ou mortes comme s’il ne leur était rien arrivé

- Très bien Aalcia tu l’auras voulu « Mist of Death Shredder »

Une brume blanche s’échappa tout autour du corps de Géras déchiquetant tout sur son passage et ne laissant rien des lavandes, Aalcia qui porte à présent Saori et Aphrodite dans ses bras tenter de fuir, mais se retrouve très vite encercler par la brume quand soudain une idée lui vient en tête en tenant fermement les petites, elle prit son élan et sauta dans la brume et hurla de douleur. Géras dissipa immédiatement la brume pour chercher après d’éventuels morceaux du corps d’Aalcia, un bras ou une jambe bien que connaissant sa technique elle doute qu’il reste quoi que ce soit du corps d’Aalcia et encore moins des corps de Saori et Aphrodite ramener à l’état de bébé. Alors que Géras ne si attendant pas, une lueur dorée surgit sur son côté droit et plusieurs rayons transperce son étoile et son corps et l’envoi voler dix mètres plus loin. Géras arrive péniblement à se mettre à genoux après avoir essuyé l’attaque d’Aalcia et hurle a celle-ci

- Géras je ne suis pas totalement stupide, au moment même où j’ai à peine effleuré ta brume j’ai déclenché ma technique défense le « Golden Triangle » et pendant tout ce temps j’étais à l’abri dans une pyramide de cosmos que ta brume ne pouvait détruire et j’ai attendu que tu la dissipes pour t’attaquer

- Espèce de sale traitresse !

Géras se leva d’un bond pour s’attaquer à Aalcia mais celle-ci lui envoya de plein fouet le Neptune Thunder Wave ce qui envoya balader au loin Géras. Cette fois-ci c’est sur elle ne se relèvera pas. Géras vaincu le son enchantement qui avais tellement rajeuni Saori et Aphrodite au point de les ramener à l’état de bébé fut briser et elles retrouvèrent leurs âges respectifs

- Mais que s’est-il passé ? Et en plus j’ai mon bras gauche qui me fait mal

- Je n’ai est aucune idée déesse Athéna

Soudain Aalcia céda à un fou rire à la vue des corps de Saori et Aphrodite qui non pas idée dans quels états elle se trouve actuellement.

- Qu'est-ce qui te fait donc rire Aalcia

- Regardez-vous donc et vous comprendrez

Saori et Aphrodite posèrent chacune leur regard sur le corps de l’autre et comprirent là où en voulait venir Aalcia et pourquoi elle eut ce fou rire et crièrent ensemble

- NOUS SOMMES NUES !!!

Mais avant qu’elles ne puissent faire quoi que ce soit, un courant d’air frais se répendit dans le dôme.

- Hiiiiii vous n’avez pas froid tout à vous deux

La seconde d’après, une attaque semblable au « Diamond Dust » se déclencha, elle provenait de la sortie du dôme et figea sur place dans la glace Saori et Aphrodite, Aalcia quant à elle eut juste le temps de se protéger de cette attaque-surprise, enfin la responsable de tout cela se montre au grand jour, si on peut dire

- Hum trop facile et prévisible

- Et merde Aphrodite et la déesse Athéna sont enfermées à poil dans la glace

- Il semblerait que j’en ai manqué une, dommage, Je suis Moros déesse du destin. As ton avis Aalcia combien de temps vont-elles pouvoir tenir avant de mourir d’hypothermie ?

Moros s’approcha et posa la main sur la prison de glace de Saori regardant l’expression de son visage avec un air satisfait qui se dessine sur le visage de Moros

- Comment connais-tu mon nom toi !?

- Voyons tu oublies que je suis la déesse du Destin, je connais chaque personne de cette planète et je peux anticiper chaque attaque. D’ailleurs regarde le visage d’Athéna ou plutôt devrais dire celui de Saori, on voit clairement qu’elle a été prise aux dépourvues, son visage affiche de l’incompréhension.


- Boucle là un peu tu veux « Neptune Thunder Wave »

- « Mirror of Destiny »

Les éclairs de la technique d’Aalcia foncèrent droit sur Moros, même une fois en contact avec le « Miror of Destiny » de Moros ceux-ci ce retournèrent contre leurs expéditrices sans problème. Un simple aller-retour

- Co… Comment as-tu pu retourner mon attaque contre moi ?

- Voyons Aalcia tu ne peux rien contre le destin et si tu ne te dépêche pas de les secourir Aphrodite et Athéna mourront d’hypothermie dans leur prison de glace

- Je vais te faire ravaler ton air suffisant tu vas voir « Golden Dimenssional Wave »

Les rayons dorés foncèrent sur leur victime toute désignée, Moros, mais une fois de plus celle-ci leva son mur protecteur semblable au Cristal Wall et les rayons d’Aalcia ricochèrent dessus et se retournèrent contre elle, la transperçant à plusieurs endroits du corps

- Damnation, par Neptune c’est n’est pas possible ! Mais je dois continuer il faut… il faut que je sauve Athéna et Aphrodite « Neptune Océan Lamination »

- Tu n’as toujours pas compris que tu ne peux rien contre moi Aalcia !

Aalcia fit flamboyer son cosmos pour créer un une porte dimensionnelle triangulaire où on pouvait voir à présent la surface des océans de Neptune.

- Je vais te déchiqueter Moros

- Sombres idiotes tu ne comprends toujours pas !!!

Aalcia intensifia violemment son cosmos et envoya son bras en avant et tout l’océan qui se trouvait derrière Aalcia s’engouffra dans le passage et déferla droit sur Moros. Pour ne pas changer la barrière de Moros ce leva stoppant net la puissance des flots et contenait sans problème la pression et la puissance hydraulique de celle-ci et la retourna contre Aalcia la blessant un peux plus sérieusement au passage et renvoyant l’eau sur Neptune au travers de la porte ouverte par Aalcia manquant de l’emporter de peu celle-ci avec elle.

- Aalcia tu n’es qu’une entêtée, tu ne comprends pas que tu ne peux rien contre moi, tu ne peux rien contre le destin ! Tant que je l’aurais décidé je peux anticiper toutes tes attaques avant même que n’aye décidé de les porter. Regarder donc dans le dôme tout autour de toi celui est maculé de ton sang azur. Maintenant, laisse-toi faire et rejoins tes amies dans l’étreinte glaciale de la mort et des glaces éternelle « Power of Destiny – Diamond Dust »

- Et ta sœur va Moros « Aurora Dawn of Neptune »

Moros exécuta exactement la même chorégraphie que Hyoga et porta avec la même similitude le Diamond Dust qui rentra en collision avec la technique d’Aalcia. Le choc des deux courants d’air frais fut tel qu’elle fit voler en éclat les prisons de glace de Saori et Aphrodite.

- Que ce… passe t’il… qu’est ce… que j’ai… froid !

- Félicitation Aalcia tu as pu libérer tes amis de leur prison de glace, mais elles vont vite retourner à l’état de crème glacé

- Déesse Athéna, Aphrodite, vous n’êtes pas protégées par vos armures ! Sauvez-vous vite !!!

- Elles n’iront nulle part Aalcia !!! « Power of Destiny – Aurora Execution »

Comme précédemment Moros exécuta la chorégraphie de l’Aurora Exécution et déclencha l’attaque, Aalcia quant à elle plongea pour attraper le bouclier de la Justice et le lever pour protéger Saori et Aphrodite de l’attaque de Moros, après son offensive Moros s’adressa sur un ton ironique à Aalcia

- Tu penses avoir pu les protéger Aalcia ? Regarde donc derrière toi

Effectivement Aphrodite et Saori n’eurent même pas eu le temps d’anticiper le moindre mouvement et le froid déclencher par Moros fut si intense et n’étant pas protéger pour leurs armures, Saori et Aphrodite furent changer en statue de cristal, on pouvait voir à travers leur corps à présent devenu de la glace étincelaient aux faibles lueurs de l’endroit

- Mais comment ? Je suis pourtant sûr d’avoir levé le bouclier avant même que tu ne portes ton attaque

- Tu ne peux rien contre le destin Aalcia, j’ai anticipé ta réaction au millième de seconde et j’ai lancé mon attaque avant même que tu n’aies levé le bouclier. Avant même qu’elles aient décidé de bouger, le froid les avait déjà changés en statue de cristal et de plus elle était nue, donc ça n’a même pas pris une demi-seconde pour que Athéna et Aphrodite deviennent des magnifiques statues de cristal

- Moros je vais te tuer ! Mets techniques n’ont peut-être pas d’effet sur toi, mais voyons ça au corps à corps

- Viens donc je t’attends « Power of Destiny – Great Horn »

Moros laissa Aalcia approcher d’elle physiquement et puis déclencha sa technique ce qui envoya Aalcia voler violemment au sol manquant de peu de briser Saori au passage. Péniblement Aalcia se releva péniblement

- Ce n’est pas passé loin Aalcia tu ne tiens donc pas à la vie d’Athéna ?

- Je t’emmerde Moros, n’as-tu donc aucune technique propre Moros que tu te contentes de plagier celle des autres ?



- Tu vas regretter ces paroles Aalcia « Power of Destiny – Galaxian Explosion »

Aalcia se remit à courir droit vers Moros ignorant la douleur et tentant d’encaisser tant bien que mal l’attaque de Moros et à bout portant et se propulsa grâce à son cosmos droit sur Moros et la saisit à la gorge en exerçant sur sa gorge et sa nuque.

- Maintenant Moros tu vas rendre leur aspect normal à la déesse Athéna et a Aphrodite ou je t’éclates la nuque compris ?

- Très bien Aalcia tu as gagné je leur rends leur aspect normal

Aphrodite et Saori reprirent leur aspect normal et Aalcia lâcha sans ménagement Moros qui tomba au sol. Aphrodite semble se porter bien tandis que Saori tomba au sol et serra ses bras autour de son corps, et souffre visiblement de l’hypothermie.

- J’ai froid… Qu’est-ce … que… j’ai froid… j’ai atrocement… froid….

Dans le même temps, Moros se relève furieuse, furieuse qu’Aalcia a pu la contraindre à changer le destin qu’elle avait mis en place depuis le début de l’affrontement. En toutes de hâtes elle se releva et relança sa dernière attaque espérant tuer cette fois-ci Athéna, Aphrodite et Aalcia sur le coup

- Tu vas payer cette humiliation Aalcia « Power of Destiny – Galaxian Explosion »

Aalcia se retourna brusquement et se plaça devant Saori et Aphrodite bras tendus et encaissa l’entièreté de l’attaque, Aalcia retomba par terre à genoux saignant abondamment, elle est victime d’une hémorragie, mais elle a réussi à protéger Saori et Aphrodite, mais le prix à payer fut grand

- Maintenant que vous n’avez plus Aalcia et que de plus vous êtes nue je vais vous tuer sur le champ dans d’horrible et d’insoutenables douleurs et souffrance

- Pas si vite Moros tu ne toucheras pas à un seul cheveu de la déesse Athéna ou d’Aphrodite est clair ?

- Tu comptes encore jouer au bouclier humains ou plutôt neptunien ? Cela ne sert rien Aalcia tu ne fais que souffrir et répandre ton sang azur, ce sont des souffrances inutile ! Mais puisque tu tiens à les protéger tu vas mourir avec elles « Power of Destiny – Universal Explosion »

- Va te faire foutre Moros !

La technique que vient d’utiliser Moros est une version encore plus chaotique que la Galaxian Explosion, à défaut d’une Galaxie c’est l’Univers tout entier qui explose et des planètes par millier foncent droit sur Aalcia, Saori et Aphrodite. Mais Aalcia reste stoïque face à cela. Avec elle se releva et tendis ses bras de chaque côté de son corps, soudain des membranes dimensionnelles apparurent sur la gauche et la droite et Aalcia s’adressa a Moros


- Mais qu'est-ce que c’est que ça des deux coter ?

- Ce sont les membranes dimensionnelles qui séparent les quatre dimensions d’univers qui sont apparues à l’explosion Big Bang, et on dit que quand lorsque deux membranes dimensionnelles ce percute toute la formidable énergie temporelle qui en est dégagée est relâchée brusquement dans la dimension ou elle a eu lieu ce qui a pour effet de recréer un Big Bang

- Que m’importe mourrez toutes les trois

- Tu as perdu Moros j’ai changé le court du Destin « Dimension Clash »

- « Miror of Destiny »

Aalcia rabattit ses bras haut dessus de sa tête en les croisant et les membranes dimensionnelles rentrèrent en collision, au fur et à mesure qu’elle se rapprochait l’une de l’autre, la pression dans le dôme devient énorme. Quand les membranes rentrèrent en contact, elles disparurent. L’énergie de la pression fut ensuite relâché et engendra Big Bang qui détruisit tout, le Universal Explosion de Moros fut littéralement broyé et balayé et même le Mirror Of Destiny ne peut la protéger et explosa sous la pression et la puissance de l’attaque d’Aalcia, et l’étoile de Moros fut réduit en miette et même en poussière

- Déesse Athéna, j’ai gagné, mais avant qu’une autre ne vienne allers vites revêtir vos armures

Aphrodite remit immédiatement son armure d’or tandis que Saori ne mit que sa robe et s’approcha d’Aalcia mais avant qu’elle ne puisse prononcer un mot, Aalcia s’effondra en arrière sur Saori tachant sa robe de son sang azur

- A… Ath… Athéna j’ai réussi à vous sauver vous et Aphr…. Aphrodite la chambre de N… Nyx n’ai plus très loin…. D’ici continuez sans moi

- Aalcia tu nous as sauvés et tu as enchainé plusieurs combats contre les filles de Nyx sans répit, mais nous ne t’abandonnerons pas ici

- Athéna vous êtes trop bonne, qu’ai-je fais pour mériter votre amitié, votre tendresse

- Aalcia je t’en prie tout comme Aphrodite cesser de m’appeler « Déesse Athéna » appellez donc Saori comme le font déjà les cinq chevaliers de bronze. Aalcia Depuis que Artémis a été pétrifiée, tu m’as soutenue, et aidée lors de nos combats et là encore tu viens de nous sauver la vie

- C’est étrange depuis le début des combats c’est seulement maintenant que je ressens votre cosmos, il est chaud et chaleureux, bienveillant

Aalcia perdit conscience dans les bras de Saori perdant toujours beaucoup de sang à cause de son hémorragie. Mais miraculeusement le cosmos d’Athéna l’arrêta et soigna partiellement Aalcia pour ne pas qu’elle meure

Ensuite Saori revêtit de nouveau sa kamui et prit Aalcia sur son dos, après tous ses combats qu’elle a menés coup sur coup pour la protéger elle ainsi qu’Aphrodite, elle le mérite bien ainsi qu’elle mérite de se reposer. Aphrodite et Saori avec Aalcia sur son dos reprirent leur chemin, Aalcia elle est plongé dans une profonde inconscience elle vient d’enchainer plusieurs combat à la suite sans repos et le derniers contre Moros la particulièrement blessé et affaibli. Après un quart d’heures de course sans discontinuer une nouvelle ennemie fit son apparition. Un mur de flammes jailli dans le couloir stoppant l’avancé de Saori et d’Aphrodite


- C’est incroyable que vous soyez arrivé jusqu’ici je pensais que Nikea ou Moros aurait suffi vous régler votre compte. Mais apparemment je vais devoir finir moi-même le travail. Je suis Até déesse du Désastre, celle qui va mettre un terme à vos douleurs.

- Saori reste à l’arrière avec Aalcia, l’hypothermie a plus éprouvé ton corps que le mien ne t’inquiète pas pour moi je m’occupe d’Até

- Très bien, mais ne surestime pas ton état physique, je ne veux… je ne veux pas que tu retrouves dans le même état qu’Aalcia.

- Mes sœurs on fait l’erreur de faire mumuse avec vous avant de tenter de vous tuer, je ne ferais pas la même erreur, je vais vous tuer sur le champ !

- C’est ce que nous allons voir de suite « Piranhians Rose »

- « Fire Smoke »

Toutes les roses que vient de lancer Aphrodite au contact de la fumée partirent en cendres

- Passons choses sérieuses va rejoindre ces Saintes changées en pierre en Enfers !!! « Explosion of the Disaster »

Aphrodite sauta pour éviter la technique d’Até et répliqua avec le « Demon Rose », mais encore fois les roses partirent en cendres à proximité d’Até. Aphrodite retomba au sol et Até tenta encore une fois de l’atteindre et déclenchant deux « Explosion of Disaster » qu’Aphrodite esquiva de nouveaux et se rapprochait dangereusement de Até. Celle-ci la laissa s’approcher d’elle avant de réutiliser « Explosion of Disaster « qui cette fois-ci prit Aphrodite au moment on elle ne si attendait et la renvoya brutalement au sol quelque mettre plus loin. Se relevant avec peine, Aphrodite un filet de sang, son armure d’or est parcourue de fissure et celle-ci commence à partir en miettes.

- Encore en vie ? On ne vous a pas appris à crever !

- Contrairement à vous, nous Saint d’Athéna nous nous révélons toujours pour servir et protéger la déesse à qui nous avons juré fidélité « Rose Whipe »

- Tu me fais perdre mon temps ! Je vais te mettre immédiatement à mort pour ensuite m’occuper de cette femme ou plutôt de ce déchet qui se prétend être une déesse

- Je vais te faire payer ses paroles Até

- Tu ne trouves pas que cet endroit est lugubre il est temps de l’éclairer un peu « Flame of the Inquisition »

Des flammes apparurent sures soudainement et remontèrent tout le long du fouet pour ensuite atteindre le bras d’Aphrodite et se répandre a tout son corps. Até vient de changer Aphrodite en torche humaine et les cris d’intenses et infinies douleurs de celle-ci la font jouir d’un plaisir sadique et inhumain. Et Até mis un point final au combat en déclenchant deux « Explosion of Disaster » qui percutèrent en même temps Aphrodite. Les débris de l’armure d’or des poissons volèrent jusqu’aux pieds de Saori. Celle-ci a vu impuissante de quelle manière Aphrodite est morte. Saori les larmes coulant le long de son visage hurla

- Aphrodite ! Non !!!

- Elle et morte pulvérisé, et tu vas connaitre le même sort. Je vais t’immoler en premier lieu de façon à ce que tu regrettes bien la mort de mes frères et sœurs, de plus la résistance de ta kamui a grandement été éprouvée et réduite à cause de tous les combats que tu as menés, celle-ci ne tardera pas à se briser à cause de la chaleur des flammes lorsque je t’immolerai

- Je jure que je vengerais Aphrodite, tu vas payer pour sa mort Até !

- Et comment en pleurant comme une gamine ? « Explosion of… »

- Até pas si vite tu ne porteras pas la main sur Saori, est-ce compris !? De plus tu crois m’avoir vainc tu es risible !

Une lumière aveuglante et immaculée vient d’apparaitre dans le couloir prenant forme d’un gigantesque coquillage, peu à peu celui commence à s’ouvrir puis la lumière explosa en particules et Aphrodite se tenait là devant Até sans aucune séquelle ou brulure et revêtit de sa kamui à son tour.

- Comment ? Comment as-tu pu survivre à mon attaque ?

- Até tu devrais être plus méfiante et arrogante, tu n’as fait exploser mon armure d’or et tu étais persuadé que tu m’avais tué, dommage pour toi je portais ma kamui sous mon armure d’or dommage tu ne trouves pas ?

- Aphrodite tu es en vie !

- Tu te moques de qui là !!! ? Ce n’ai pas avec ça que tu vas gagner tu n’aies même pas protégé au corps !!! Je vais te tuer tout de suite « Explosion of the Disaster »

L’attaque fonça sur Aphrodite et explosa, mais pas sur Aphrodite comme l’escompte Até.

- Dommage on dirait que tu as raté ta cible Até

- Damnation comment est-ce possible ? Espèce de sale garce tu vas payer, je vais t’apprendre ce qui arrive quand on me tourne en ridicule !

- Tu es fini Até « Explosion of Sentiments »»

Une sphère grandie entre les deux mains d’Aphrodite, et cette technique nécessite du cosmos, mais surtout des sentiments et de préférences positives. Et comme Actuellement Saori est sous le coup de l’émotion la sphère s’en nourrit et grandit exponentiellement, mais tout cela reste confiner dans la sphère qui se trouve dans la main d’Aphrodite jusqu’au moment où elle le souhaite. Até elle se jetait droit sur Aphrodite se penser une seule seconde a sa défense. Aphrodite envoya la sphère droite sur Até, et la sphère se brisa libérant son infini pouvoir contenu jusqu’à présent, la sphère engloba Aphrodite, Saori et Até dans son explosion, la sphère reconnue Até comme un être mauvais et décharge toute sa puissance contre elle. Une seconde explosion se produisit contre Até l’envoyant a plusieurs dizaines de mettre d’Aphrodite et de Saori

- Com… Comment est-ce possible ?... Comment peut-elle détenir un tel pouvoir ?

Après le combat Aphrodite se retourna et se dirigea vers Saori

- Aphrodite je croyais que tu étais morte, et depuis quand portes-tu cette kamui, je ne l’ai jamais vue

- Saori nous en parlerons plus tard si tu le veux bien, pour l’instant il est important que je m’occupe d’Aalcia même si sa vie n’est plus en danger il faut que on la soigne. Maintenant Saori peux-tu faire quelque chose

- Tout ce que tu voudras Aphrodite

- Je vais utiliser une technique divine pour sauver et soigner Aalcia, mais cela va m’affaiblir, je te demanderais de bien vouloir me rattraper et me tenir quelque minute le temps que je m’en remette

Ensuite Aphrodite s’approcha d’Aalcia et mit ses mains sur son sternum et incanta sa technique

- « Divine Rejuvenation »

Une lueur chaude et douce apparue dans les mains d’Aphrodite et elle l’appliqua sur le sternum d’Aalcia. La lumière rentra dans le corps d’Aalcia et se propagea partout dans son corps la soignant de toutes ses blessures et les fit disparaitre comme si de rien n’était.
Après cela Aphrodite perdit l’équilibre et Saori l’attrapa et la déposa assise contre le mur

- Merci de m’avoir rattrapé maintenant laisse-moi cinq minutes le temps de me reposer

Aphrodite prit finalement dix minutes de repos et Aalcia se réveilla et ce releva doucement, après cela fut le tour d’Aphrodite. Elles doivent avoir parcouru au moins la moitié du chemin qui les sépare de Nyx et celle-ci de ne doit plus être très loin. Plusieurs de ses enfants ont été défaits, il ne doit plus en rester des masses pour la protéger


Dernière édition par Aphrodite le Mer 9 Mai - 19:19, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphrodite
Ancien compte d'Asteria
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
1/300  (1/300)
Vie:
1/300  (1/300)
Armure:
0/350  (0/350)

MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   Mer 20 Juil - 17:40

▬▬▬▬ Chapitre 7 : Les fils de la Vérité ▬▬▬▬
.


Plusieurs heures ce sont déjà écouler depuis que Saori accompagner d’Aphrodite et d’Aalcia ce sont aventurer dans le royaume de Nyx. Némésis, Phonoi, Androktasia, Nikea et ses sœurs, Léthé, Géras, Moros et Até. Toutes ce sont dresser sur leur route, mais elles ont toutes été sans exception été défait et mis hors d’état de nuire. Presque toutes les descendances de Nyx ont été vaincues et elle le sait il ne lui reste plus qu’une poigné parmi ses enfants qui sois encore valides et prêts à combattre. Chacun rêvant de pouvoir les vaincre et d’en récolter ainsi toute la gloire auprès de leur mère. Les derniers combats ont sérieusement blessé Aalcia et lors du combat contre Até, Aphrodite se révéla être une déesse tout comme Saori et mis avec facilité un terme au combat qui l’opposais face à Até pour pouvoir soigner Aalcia.

Saori parcourait toujours en courant avec Aphrodite et Aalcia les longs et obscurs couloirs de Nyx qui ne sont éclairés qu’à lueur des torches. Un endroit où la lumière du soleil n’est jamais arrivée, Aalcia montre des signes de faiblesses et finit par s’arrêter en chemin, posant une main contre le mur en étant complètement essoufflée

- Aalcia tu te sens bien ? Après les graves blessures que tu as reçues face à Moros, il faut que tu ménages tes efforts

- Ne vous inquiétez pas déesse Athéna… Saori je voulais dire, je vais bien je suis juste fatigué. Continué sans moi je vous rejoindrai plus tard

- Aalcia il n’est pas question que nous te laissions ici seul

- Continue, je te dis !!! Je vous rejoindrai plus tard

Aalcia vient de hausser le ton envers Saori, mais elle sait bien que dans son temps elle ne sert à rien elle ne ferait que les ralentir et pire être une cible facile. Il ne faut surtout ne laisser aucun à Nyx et ses filles tout aussi névrosées qu’elle-même. Aalcia s’appuya le dos contre le mur puis se laissa glisser le nom de celui jusqu’à tomber assis. Essayant de reprendre son souffle, Aalcia refuse d’être un point pour ses partenaires, mais elle refuse aussi de s’avouer vaincue. Jamais elle ne s’est avouée vaincue et ce n’est pas aujourd’hui que cela commencera. Pendant ce temps Saori et Aphrodite arpentent toujours les longs couloirs du royaume de Nyx sans se douter qu’elles sont épiées par l’une de ses progénitures tapies dans l’ombre.

- Deux déesses, que dis-je deux Olympiennes, il me tarde de me délecter de leur délicieux cosmos. Après ces mots l’inconnu se passa la langue sur les lèvres à la vue de son futur festin et reprit. Celle à la chevelure mauve est exténuer il ne sera pas bien difficile de l’approcher et de lui sucer ton son cosmos hors de son corps.

Saori et Aphrodite continue d’avancer en courant sans se douter qu’un piège va bientôt se refermer sur elles, après une centaine de mètres après cette inconnue leur bloqua le chemin en sortant enfin des ténèbres et se présentant à elle d’une manière plus que spécial

- Ce mon jour de chance ont dirais j’ai deux olympienne mon satisfaire ma faim

- Qui est tu espèce de désaxer !

- Limos la faim et justement j’ai un petit creux

L’allure avec laquelle Limos est venu se présenter à Saori et Aphrodite est plus que hideuse est effrayante, soit qu’elle soit nue n’est pas un problème, le problème est qu’elle n’a que la peau sur les os et sais à se demander comme ses frêles épaules peuvent supporter le poids de sa chevelure bleu qui lui tombe dessus.

- Je vais te régler ton compte vite fait bien fait, tu n’aurais pas dû de présenter à nous complètement nue « Bloody Rose »

- Que mon étoile vienne à moi et recouvre mon corps

Soudain les ténèbres ambiantes stoppèrent la rose d’Aphrodite et englobèrent le corps de Limos et son étoile se matérialisa sur son corps frêle. Sais à ça demander comment un corps aussi faible peut supporter un tel poids de celui d’une armure. Ce n’est surement pas la dernière bizarrerie que le royaume de Nyx leur réserve

- Étonné n’est-ce pas ?

- Saori reste à l’écart je m’occupe de Limos, elle ne cesse de te regarder avec un air intéressé je n’ai pas confiance en ce qui pourrait arriver. Limos essaye d’encaisser ça « Demon Rose »

Le nuage de rose fonce droit sur Limos et celle-ci se contenta de lever le bras devant elle et le nuage se déchaine sur Limos. Une fois l’offensive passée Limos tenait trois demons roses entre ses doigts, elle les regarda avec dès les avaler entier tout rond les trois à la fois. Puis elle fit un rot recrachant par la même occasion quelque pétale de roses. Tout cela se passa sous le regard surpris d’Aphrodite, jamais aucun de ses ennemis ne s’était servi de ses roses comme casse-croute

- Merci pour cet encas tu n’en a pas d’autre ? J’ai encore la dal !

- Comment ?

Limos apparut prestement devant Aphrodite et ouvrit sa bouche lui envoyant son haleine en pleine figure, en plus de lui renvoyer le parfum empoissonner des roses elle lui envoyer son haleine fétide qui a une odeur de viande pourrie et nécrosée. Tout de suite Aphrodite ne put plus respirer et se mis les mains devant les nez pour éviter de respirer l’haleine de Limos sinon elle va tourner de l’œil et elle se retira de cette odeur en sautant en arrière

- Quelle odeur infecte !

- Tu trouves ?

- Fini de jouer Limos « Piranhian Rose »

Tout comme avec les « Demon Rose » Limos en saisit plusieurs qu’elle goba net et ne semble pas en souffrir. Avaler crus les roses que lui envoie Aphrodite de la sorte, cela aurait déjà tué depuis le temps un humain ordinaire ou n’importe quel chevalier aurait déjà succombé

- J’ai faim

- Qu’est-ce qu’elle prépare encore celle-là ?

Limos préparait effectivement quelque chose, mais il était impossible de dire quoi. Une chose interpella Aphrodite bien assez tôt, Limos semble se concentrer pour utiliser l’une de ses techniques, mais elle ne dégage pas de cosmos. Depuis le début du combat, pas une seule fois Aphrodite n’a ressenti le cosmos de Limos.

- Bon, passons au plat de résistance: Limos se lèche les lèvres tout en regardant Saori avec intérêt

- Ni pense même pas je te laisserais pas toucher Saori avec tes sales pâtes, prend déjà ça dans le buffet

Aphrodite se jeta droit sur Limos et lui mit deux coups de poing successifs dans le ventre de Limos suivi d’un uppercut en plein menton. Limos se cogna contre le plafond du couloir et retomba au sol. Les coups qu’Aphrodite lui a portés ne semblent l’avoir dérangée plus que ça, Limos se releva sans problème disparut pour réapparaitre devant celle-ci et lui vomit a la figure

- « Release Corrosive »

- Sale fourbe, en plus ça me brule les yeux et la peau

Aphrodite tombas à genoux les mains sur le visage, en plus le rejet que Limos a envoyé à la figure d’Aphrodite est chargé de suc gastrique extrêmement corrosif, et brule le visage d’Aphrodite, mais tout cela n’était qu’une infâme diversion destinée gêner Aphrodite pour que Limos puisse s’attaquer à celle qu’elle considère comme le plat de résistance. Limos ne dégageant pas de cosmos disparut pour réapparaitre en toute discrétion dans le dos de Saori et passa ses mains délicatement dans sa chevelure pour ça saisir après directement des deux coter de la gorge. C’est d’ailleurs le faible cri de celle-ci qui fit qu’Aphrodite se releva immédiatement et c’est en se retournant qu’elle vu Saori avec une expression de peur sur le visage levant faiblement ses mains vers son cou

- « Suction of Life » quel délicieux cosmos tu as là Athéna

- Lâche-la tout de suite !

Aphrodite se jetait droit dans la direction de Saori pour obliger Limos à relâcher son emprise, mais elle disparut pour reparaitre à sa place d’avant laissant Saori s’effondrer au sol complètement inconscient et dans un état de pâleur extrême. Avec la rage dans les yeux Aphrodite se retourna vers Limos. La faim se représenta encore une fois nue devant l’Olympienne gold sainte, mais une chose a changé. Le corps de Limos n’est plus dans un état cadavérique, mais dans un état normal, elle semble même avoir rajeuni. Aphrodite retenta une attaque, mais avant que sa technique les ténèbres avaient de nouveau revêtit Limos de son étoile

- Limos tu va payer pour ce que tu as fait à Saori

- Son cosmos a un gout exquis et j’ai toujours les crocs « Fam Grueling »

- Tu es une crève-la-faim permanente ! Mais… qu'est-ce qui m’arrive ?

Aphrodite retomba genoux se serrant le ventre avec ses bras, une horrible douleur stomacale vient de la saisir à l’ instant au ventre. Elle ressent son estomac et ses intestins se nouer et se tordre sur eux même. Ce n’est pas tout de même cela qui va la réduire au silence. Surmontant la douleur, Aphrodite se releva et asséna un dans le visage de Limos, mais celle-ci ne vacilla pas et saisi après le poignet d’Aphrodite. Elle ressentit quelque se planter ses veines et lui sucer le sang. Aphrodite mit un coup de boule dans la face à Limos. Celle-ci lâcha le poignet d’Aphrodite, mais la main de Limos effleura son épaule. C’est en reprenant ses distances qu’Aphrodite remarqua que la main de Limos lui a arraché la surface de l’épaule gauche sur une grande surface, on y voit carrément le muscle. Limos remit sa tête en place avec ses mains et avala d’un bloc le morceau de chair qu’elle a arraché à Aphrodite

- Ton sang est délicieux et tu as un bon gout tu sais, tu vas me servir de dessert « Fam Grueling » commencer par aspirer tout ton cosmos puis je te sucerai tout ton sang

De nouveau la saisit Aphrodite aux trips et Limos s’avança vers elle, elle dévoila enfin avec quoi elle a aspiré tout le cosmos de Saori ainsi que comment elle a ponctionné un peu de sang a Aphrodite., les mains de Limos sont chacune pourvues d’une unique espèce de ventouse dans chaque paume de la main et quand Limos attrape sa victime cette chose dans ses paumes s’ouvre laissant voir l’intérieur des mains de Limos ainsi que des dents qui lui serve à sucer le sang ou à arracher la chair. Aphrodite sait qu’elle est perdue si elle ne réagit pas face à cet estomac sur pattes, mais justement son point faible semble résider dans son point fort. Elle la laissa approcher et une fois que Limos fut en face Aphrodite sortit discrètement une rose piranha et chargeait son cosmos dans celle-ci

- Alors on commence par quoi ? Le sang ou le cosmos ?

- Si on commençait par ton ventre « Piranhians Rose »

La rose alla se ficher en plein dans le ventre transperçant sans mal l’étoile de Limos. Celle-ci la retira probablement pour la manger, ce qu’elle fit d’ailleurs puis voulu porter un coup a Aphrodite, mais un imprévu l’en empecha.la rose que lui a envoyé Aphrodite lui a percé l’estomac et à présent le cosmos quelle avait absorbé sans échappe par le trou fait par la rose et retourne réintégré le corps de Saori.

- Non tout le cosmos que j’avais pris à Athéna s’échappe de mon corps

- Et d’ailleurs je t’avais dit que tu allais payer pour lui avoir fait ça « Crimson Thorn » !!!

Aphrodite insuffla son cosmos dans le sang qui coulait de sa blessure à l’épaule et envoya par centaine des aiguilles carmines droit sur Limos. Qui la perça de toutes parts, Limos ne vacilla pas, mais quelque seconde après elle s’écroula sur le sol. Aphrodite quant à elle retourna auprès de Saori qui reprenait doucement conscience.

- Aphrodite… Mais que s’est-il passé ? Je me souviens que Limos t’a envoyé quelque chose à la figure avant de disparaitre et puis je ne me souviens de rien

- Limos avait aspiré tout ton cosmos et tu t’es évanoui, d’ailleurs tu étais tellement pâle après que j’ai eu peur que tu ne sois morte. Mais quoi qui en soit son compte lui est bon à celle-là. Ne restons pas ici continuons d’avancer

- Tu ne veux pas te reposer avant, regardes dans quel état est ton épaule

- Saori tu te souviens de ce qu’a dit Aalcia ? Je ne compte faire comme elle et te laisser continuer seul, mais nous devons continuer à avancer pour ne pas laisser à l’occasion de pouvoir laisser à Nyx et à ses enfants de se préparer. Et puis au plus vite Nyx auras bouffé le sol de son propre royaume au plus vite Artémis et les autres pourrons revenir à la vie.

Les paroles d’Aphrodite ont convaincu Saori de continuer leur chemin, même si Aphrodite ressens de la fatigue après ce dernier combat elle fait son possible pour n’en montrer aucun signe, Saori compte sur elle ce n’est pas le moment de montrer des signes de faiblesses. Après dix minutes à courir elles arrivèrent à nouveau dans un nouveau dôme, mais alors la luminosité qui est déjà moindre ici baissa drastiquement réduisant fortement la visibilité. Les deux Olympiennes étaient dos à dos et sur les gardes, un nouvel adversaire ne va surement pas tarder à faire son apparition. Il n’y a aucun cosmos pour attester de cela, mais la preuve en est avec Limos qu’elles ne peuvent pas se fier à cela. Une minute passa dans les presque-ténèbres avant que la lumière émise par les torches ne revienne à la normale

- Finalement rien ne s’est passé, Aphrodite tu n'as ne rien remarquer ?: Quelque seconde passèrent, mais elle ne répondit pas : Aphrodite il y a quelque chose qui ne va pas ?

Aphrodite ne répondit toujours pas, Saori se retourna pour voir ce qu’elle avait et elle vu Aphrodite tomber à genoux avant de s’effondrer complètement au sol. Quelque seconde plus tard du sang coula à plusieurs endroits de son corps et finirent pas former une mare de sang.

- Aphrodite !!! Non, mais que lui est-il arrivé ? Qui as t’il bien put lui faire ça, on est resté toute la durée de ses ténèbres coller dos à dos ensemble et je n’ai ressenti personne s’approcher de nous alors comment est-ce arrivé ?

Saori s’abaissa et pris Aphrodite contre elle et vue avec horreur ce qui lui est arrivé, toutes ses blessures qu’elle a reçues depuis le début des combats ce sont toutes brutalement rouvertes. Comment cela a-t-il pu arriver. Aphrodite perd du sang d’un peu partout sur le corps d’ailleurs les mains de Saori sont pleine du sang d’Aphrodite, d’abord Aalcia et maintenant c’est Aphrodite qui est grièvement blessée. Complètement affolé, elle essaye, de trouver une solution pour la soigner, l’auteur de cela se fait enfin connaitre en ricanant

- Et d’une en moins plus que l’autre, ce que t’as fait subir Limos a du bien t’affaiblir Athéna

- C’est toi qui as fait ça à Aphrodite, qui es-tu d’abord !

- Je suis Pseudeis-Logoi le mensonge, mais mes sœurs se contente de m’appeler Pseudeis et regarde bien dans quel état se trouve Aphrodite dans quelque instant tu finiras exactement dans le même état

Pseudeis a des cheveux d’un blanc immaculé attaché ensemble pour former une tresse de cheveux qui lui descende le long de l’épaule droite jusqu’au basin, et son cosmos semble parcourir chacune de ses mèches de cheveux. Son étoile par contre ressemble à l’armure divine d’Éta ou presque comparé celle-ci elle est d’une symétrie parfaite comme si la moitié droite de l’armure d’Éta avait été dupliqué pour servir de coter gauche, c’est à ça que ressemble son étoile

- Aphrodite tu t’es bien battu pour me défendre comme l’exige ton serment de chevalier à présent c’est à mon tour de me battre et de te défendre

- J’attends de voir ça voyons voir combien de temps tu tiendras avant de pisser le sang par tout de partout et que tu ramperas à mes pieds pour me supplier de te laisser en vie « Tissus of Lie »

Pseudeis bougea son droit en oblique de bas en haut, les doigts de sa main droite écartée, dessinant ainsi plusieurs fils d’énergie blanche qui s’entrelacèrent tous en se dirigeant dans la direction de Saori, celle-ci en réflexe de défense dressa son bouclier entre elle et la technique de Pseudeis, au contact du bouclier les fils se brisèrent et continuaient leur chemin de manière désordonnée et anarchique de chaque côté de Saori. L’attaque semble avoir échoué et pourtant

- Il semblerait que tu es échoué à m’atteindre Pseudeis

- Vraiment tu le penses ?

Effectivement Saori cracha un énorme filet de sang qui atterrit sur son bouclier et coula tout le long jusqu’à atteindre le sol. Comment l’attaque as t’elle put l’atteindre alors que celle-ci c’est briser contre la face du bouclier. Mais Pseudeis ré-exécuta la même technique obligeant donc à Saori sa se déplacer vu qu’elle ne peut pas parer l’attaque avec son bouclier, consciente qu’elle ne pourra esquiver indéfiniment les assauts de Pseudeis elle décida à son tour de contrer attaquer.

- Pseudeis prépare toi à recevoir le châtiment de la Justice « Justice Ray »

Saori redressa son bouclier devant elle et une décharge de cosmos du diamètre du bouclier en sortie en fonçait inexorablement sur Pseudeis qui ne semblait pas incommoder par l’attaque. Elle se plaça juste devant l’attaque et replia ses doigts et juste à ras du corps de Pseudeis, la décharge de cosmos s’arrêta et changea de direction pour aller s’encastrer dans le plafond.

- Non… ce n’est pas possible… en repliant simplement ses doigts, elle a dévié mon attaque

- Tu n’as pas finir de souffrir Athéna, je n’en suis qu’à l’échauffement actuellement « Tissus of Lie »

Cette fois Pseudeis abattit son bras en oblique de haut en bas de nouvelles files se créèrent et foncèrent droit sur Saori et se brisèrent sur la cuirasse de sa kamui. Quelque instant plus tard ce sont ses blessures aux épaules qui se rouvrir brutalement fessant gicler plusieurs filets de sang hors de ses épaules. Cela procurait d’atroces souffrance et douleur à Saori, mais elle ne le montra pas, elle ne veut pas accorder ce plaisir à Pseudeis et malgré la douleur que lui procure le fait de bouger les épaules elle contre-attaqua avec une autre technique.

- Pseudeis tu peux faire tout ce que tu veux, je ne perdrai pas ce combat et je tiendrai la promesse faite à Aphrodite « Punishment of Olympus »

- J’attends toujours ton châtiment de la Justice de plus je te trouve trop bavarde et arrogante, je vais régler ses problèmes « Tissus of Lie »

Bras tendus et main ouverte dans la direction de Pseudeis, une multitude de rayons sortirent de la main de Saori pour pulvériser Pseudeis mais comme la première fois, cette dernière claqua des doigts et les rayons se retournèrent contre leur expéditrice, ensuite Pseudeis croisa les bras devant son corps et les releva en même temps générant ainsi le double de fils qu’elle générant d’habitude avec « Tissus of Lie » ceux-ci sont aussi encore plus étroit et entrelacer, alors que Saori se prépare à se défendre comme elle peut face à la redoutable technique de Pseudeis, celle-ci tendis index paralysant Saori et la laissant sans défense face à son attaque. Cette fois-ci les fils ne se brisèrent pas et traversèrent simplement son corps sans lui provoquer la moindre blessure, Pseudeis brisa l’étreinte qu’elle a sur Saori pour pouvoir profiter du spectacle au maximum. Trois secondes après les lacérations profondes faites aux jambes de Saori par Androktasiai, ou encore l’éraflure que lui a fait Némésis au visage, toutes les blessures que Saori a subies se rouvrir toutes brutalement créant sur le moment un nuage sanguin qui retomba en fine pluie écarlate sur le sol, elle s’effondra au sol, Pseudeis sur de sa victoire s’apprêtait à mettre un terme à la vie d’Aphrodite avant de repartir. Alors qu’elle se préparait à lui trancher la gorge contre toutes attentes et à la surprise de Pseudeis, Saori se releva ruisselante de sang qui coule en amont de toutes les blessures de son corps qui ont été brutalement rouvertes

- Pseudeis Le combat n’est pas fini et alors ne t’avise pas de toucher à Aphrodite si tu tiens à la vie

- Tiens donc tu n’es pas morte Athéna ? Tu es plus coriace que ce que je n’avais prévu et tu n’as pas vu ton état et tu oses me menacer, mais j’ai la solution qu’il faut pour te neutraliser une bonne fois pour toutes « Wire of Truth »

Pseudeis intensifia son cosmos, ses cheveux ce mirent à étinceler et les mèches de cheveux du bout de la tresse de Pseudeis partir dans la direction de leur victime, se saisissant du corps de Saori et la ficelant entièrement, elle est à présent au sol et complètement sans défense dans l’emprise des fils de Pseudeis.

- Maintenant tu vas me dire toute la vérité Athéna, ces mes cheveux ont la particularité de savoir différencier la vérité des mensonges, et à chaque mensonge il amplifie leur pression sur le corps de la malheureuse victime jusqu’à le couper en rondelle. Commençant par le début est-ce vrai que dans ton enfance tu as utilisé un de tes chevaliers comme un vulgaire poney ?

- … Je ne… Je ne voulais… pas

- Mauvaise réponse, Shaina aussi est amoureuse de Seiya et démontre son amour envers lui bien plus que ce que tu ne le prouve toi-même. Alors pourquoi interdire cette union par jalousie ou par sadisme ?

- J’ai… Confiance Autant… en Seiya qu’en Shaina…

- Ça ne répond pas à la question

Les mèches de cheveux se resserrèrent lentement mais surement sur le corps de Saori, et commençaient à pénétrer dans sa chair. Pseudeis continua son infernal manège pendant de longue minute les fils se resserrant à chaque question posé

- Athéna entends-tu ces craquements, la pression qu’exerce mets cheveux sont-elle que toute divine soit ton armure elle a ses limites et commencer à craquer et se fissurer intégralement sous la pression des fils, d’ailleurs ceux-ci sont déjà profondément entrés dans ta chair un d’eux t’effleure actuellement la trachée, ment ne serais-ce encore qu’une fois ce et ta trachée serais irrémédiablement tranché a la seconde où tu mentiras. Fais bien attention à la réponse que tu vas me donner Athéna ta vie ne tient qu’à un fils et c’est le cas de le dire

Pseudeis posa sa question, mais Saori ni répondit pas, et ne pensais qu’à une chose "Il faut que absolument que me libère avant qu’elle n’ordonne au fils de se resserrer sinon je suis foutu" Saori intensifia donc son cosmos au maximum, mais cela fait bien rire Pseudeis, il n’y qu’n seul moment de se libérer du « Wire of Truth » la première étant de mourir couper en morceaux la seconde étant que c’est Pseudeis qui la libère ce qui ne sera pas le cas

- Tu veux savoir une chose Athéna, tu ce que je viens d’apprendre sur ton enfance me donne envie de vomir, tu te prétends déesse de la sagesse et protectrice de l’humanité pourtant tu n’as pas eu la moindre gène ou honte à humilier ceux qui te serve de chevalier à présent. Voici l’ultime question. Pourquoi as-tu fait exécuter mes frères il y a deux siècles de cela

- Je ne te répondrais pas Pseudeis

- Très bien alors dans ce cas meurt Athéna !!!

Pseudeis se retournât refermai sa main augmentant brutalement la pression de ses cheveux sur le corps de Saori, Pseudeis ne regarda pas la scène sûre de l’issu de celle-ci et elle reprit ce qu’elle avait entrepris avant d’être dérangé à savoir trancher la gorge d’Aphrodite, un craquement brutal et sec résonna dans tout le dôme

- Cette fois-ci, s'est faits Athéna est morte…

- Pas si vite Pseudeis

- Comment ? Comment as-tu pu survivre personne avant n’avais jamais pu rompre mes fils. Bon cette fois-ci je vais m’assurer que tu crèves une fois pour de bon de mes mains « Tissus of Lie » Que mes fils te déchirent le cœur et tous les organes !!!

- Ce combat n’as que trop durer Pseudeis et j’ai gagné, je ne peux pas perdre « Annihilation of Evil »

Comme face à Nikea et ses deux sœurs, Saori émit plusieurs dômes qui fracassèrent les fils sans mal les réduisant à néant. Pseudeis tenta de dévier l’attaque avec ses fils, mais n’y parvient pas et pris l’attaque de Saori de plein fouet et l’envoya droit dans le mur en face d’elle dans le quelle Pseudeis s’encastra et y resta pour de bon. Saori elle retomba au sol elle saignait toujours en abondance, elle a d’ailleurs perdu trop de sang sa vue commence à se brouiller. Aphrodite reprend quant à elle enfin connaissance, dès qu’elle voit dans quel état se trouve Saori elle s’empresse de la rejoindre

- Saori tu vas bien ? Qu'est-ce qui t’est arrivé ?

- Oui ne t’inquiète pas, Pseudeis m’a juste un peu amoché

- Évite les euphémismes Saori, ton corps ruisselle de sang, laisse toi faire je vais te soigner

- Aphrodite tu es aussi blesser ne gaspille pas ton cosmos pour moi

- Tu oublies que mon serment m’oblige à te protéger et à te faire passer en priorité quoiqu’il arrive ce que je fais maintenant reste calme « Divine Rejuvenation »

Aphrodite se concentra et insuffla son cosmos pour stopper l’hémorragie chez Saori et cicatriser toutes les blessures rouvertes par Pseudeis, c’est la deuxième fois en très peu de temps qu’elle a recourt à cette très peu de temps, cela fatigue encore plus que ce qu’elle n’est Aphrodite. Mais elle est la seule à posséder ces dons de guérisseuse, mais guérir des blessures de telle gravité telle que les hémorragies demandent beaucoup de concentration et de cosmos et le faire deux fois a si peu d’intervalles ont fortement affaibli Aphrodite

- Aphrodite tu te sens bien ? Tu as l’air exténué, à bout de force

- Ce n’est rien Saori j’ai juste effectué ce que m’ordonne mon serment de chevalier envers toi

- Regarde dans quel état tu es à présent, laisse-moi t’aider à mon tour

Saori aida Aphrodite à se relever et passa sn bras derrière épaule pour la maintenir debout, et continua du mieux qu’elle peut le chemin avec Aphrodite. Mais Nyx surveille tous les combat depuis leurs arrivées ici et commence à être exaspérer de voir ses fils et filles toujours perdre alors que leur victoire était presque assuré


Dernière édition par Aphrodite le Jeu 31 Mai - 14:12, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphrodite
Ancien compte d'Asteria
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
1/300  (1/300)
Vie:
1/300  (1/300)
Armure:
0/350  (0/350)

MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   Ven 29 Juil - 13:30

▬▬▬▬ Chapitre 8 ▬▬▬▬
▬▬Le retour de la Guerrière des Temps Anciens▬▬
.


Nyx observe les combats depuis Minuit, depuis que Saori est arrivé ici suivi de peu après par Aphrodite et Aalcia et est à cran. Depuis le début aucune de ses filles n’as pu arrêter de façon définitive leurs courses, elle finisse à chaque fois par être mis en échec et hors combat par Saori, Aphrodite et Aalcia

- Comment est-ce possible ! Comment se fait-il qu’aucune des mes sois disant enfants ne sois capable de les arrêter, à chaque fois il s’en est fallu de peu les vaincre et chaque fois que la situation parait jouer d’avance elles arrivent à retourner leur court du combat à leurs avantages

- Mère me revoici

Nikea vient de réapparaitre devant sa Nyx, avec ce qui lui reste de son étoile après la terrible attaque qui la mise en échec elle ainsi que ses sœurs Dysmonia et Amphilogoi. Alors qu’il est tenait sa vengeance, a une seconde, a une maudite seconde prête elle enfonçait sa dague dans la gorge de Saori

- Nikea comment te sens tu ? Regarde dans quel état ce sale sang impur a pu te mettre

- Ne vous en fait pas mère, ce ne sont que des blessures elles se soigneront avec le temps, j’ai pu entendre qu’aucune de nous n’as pu mettre un terme définitif à la vie d’Athéna ainsi qu’eux deux autres qui l’accompagne, mais j’ai mon idée pour arranger cela. Athéna tire sa force de son lien et de son amitié avec ses chevaliers, j’ai pu voir cela lors de notre combat. Qu’importe ce que je fessais subir a Aphrodite elle se relevait toujours pour accomplir son devoir envers la déesse qu’elle doit protéger et Athéna se battait aussi de toutes ses forces pour protéger Aphrodite veillant à ce qu’elle ne reçoive aucune blessure trop grave ou mortelle. Si vous voulez les vaincre mère, sépare les ainsi le lien qui les unit sera lui aussi brisé !

- En voilà une bonne idée ma fille, c’est vrai que quand j’y repense cette sainte du Serpentaire, Shaina n’a en aucun moment eu peur de s’attaquer pour protéger Artémis et tenter de sauver ses amis et malgré que son corps se changeait lentement en pierre elle a tout de même tenté de me porter son attaque. Nous allons donc briser ce lien qui unit Athéna et Aphrodite et nous allons voir si elles sont toujours aussi invisibles qu’auparavant

Nyx intensifia son Dunamis pour réunir les ténèbres autour de Saori et Aphrodite et ainsi pouvoir les séparer. Tout de suite les ténèbres ce mirent à exécution, les torches du couloir s’éteignirent et les ténèbres ce firent plus compacte et palpable et engloutirent Saori et Aphrodite de ce noir compact et insondable et alors qu’elle était pourtant coller l’une à l’autre, quelque chose les propulsa chacune d’un coter couloir et les ténèbres firent disparaitre Aphrodite sous les yeux de Saori et vice versa. Après les ténèbres disparurent et les torches du couloir se rallumèrent. Seule Aphrodite été téléporté de force dans un autre endroit du royaume de Nyx, à présent que Saori et Aphrodite sont séparés l’une de l’autre Nyx leur envoya de la compagnie histoire de voir si le lien que les a unis jusqu’à présent tient toujours

- Horkos, Algea allée faire mumuse avec ces deux olympienne et plus vite que ça

Horkos une chevelure noir et a une coiffure dans un style égyptien, plusieurs petite tresses qui tombe du même côté de la tête jusqu’à son épaule droite. Son étoile à une ressemblance égyptienne, elle semble avoir une affiliation avec Maât la déesse de justice et de la rectitude. Tandis que sa sœur Algea a les cheveux et brun une partie de sa coiffure lui tombe sur le visage, masquant son œil droit et son étoile possède quant à elle une apparence plus brutal en rapport avec ce qu’elle représente en tant que déesse, la douleur.

Tout de suite les deux enfants d’Éris s’exécutèrent et disparurent dans les ténèbres pour réapparaitre chacun auprès de leur victime aux choix Horkos ce choisi Aphrodite tandis qu’Algea préféra combattre Saori. Horkos fut le premier à arriver vers sa victime toute de choisi et ne la ménagea pas

- Mais qu'est-ce qui s’est passée et où est passé Saori ?

- Ne cherche pas après Athéna elle ne viendra pas à ton secours et tu n’iras pas au sien ! Je suis Horkos le Serment

- Tu es le premier mec que je croise depuis que je suis entré dans cet endroit pourri

- Trêve de discussion au plus vite je t’aurais mis à mort au plus vite je pourrai voler Athéna à ma soeur Algea et la mettre moi-même a mort « Oath of the Night »

Horkos pris de vitesse de Aphrodite et celle-ci prises la technique de plein fouet et fut violemment projeté au sol, celle-ci déjà fortement affaiblis pris du temps à se relever et voyant la difficulté à se tenir debout Horkos se disait que finalement peut être prend-il le temps de jouer avec elle

- Tu ne souffres pas trop dis-moi ? Tu es d’une pâleur et en plus tu ne tiens pas sur tes jambes, peut-être aurait mieux-t-il fallu prendre une armure qui couvre plus le corps que simplement les jambes, les avant-bras et les seins tu ne trouves pas ? « Oath of the Night »

- Abruti ne sais-tu pas qu’une même technique ne fonctionne jamais deux fois de suite sur un chevalier et tu m’as fait perdre assez de temps avec tes inepties je dois retrouver Saori alors hors de mon chemin « Piranhians Rose »

Le cosmos divin d’Aphrodite explosa brutalement balayant tout la poussière se trouvant entre elle et Horkos, Aphrodite envoya une nuée de rose Piranhas sur Horkos. Le nuage de rose noir dévora l’attaquer d’Horkos et emporta celui-ci taillant en pièce son étoile et laminant la chair de son corps. Horkos retomba lourdement au sol et Aphrodite s’approcha de lui somma de lui dire pars où se trouve la chambre de sa dégénéré de mère

- Horkos dis-moi immédiatement dans quel sens se trouve le chemin vers la chambre de Nyx et peut être te soignerais-je

Celui-ci en sang regardait Aphrodite avec un regard moqueur, Aphrodite ne se doute pas que tout cela fait justement partie de l’infâme stratégie mise au point par Nyx, elle la dit elle-même, Aphrodite est la seule à posséder les dons de guérison. Horkos fit signe de l’aider à se relever. À peine Horkos se tenait à genoux que celui-ci se jeta en avant et posa sa main sur le ventre d’Aphrodite au niveau du nombril et prononça en murmurant sa technique

- Sceal of Language

- Tu l’auras voulu

Horkos ne toucha qu’un instant le ventre d’Aphrodite que celle-ci se déporta immédiatement sur le côté et lui envoya une sphère dans le cosmos qui envoya voler Horkos très loin et puis continua son chemin seul sans se douter de ce qu’Horkos lui a fait

- Savoure cette pseudo-victoire Aphrodite, tu la prochaine que tu utiliseras la « Divine Rejuvenation » le sceau que j’ai appliqué sur ton corps et ton cosmos empêcheront la technique de soigner quiconque et te procureront d’atroces si tu t’obstines à tenter de soigner Athéna

Dans le même temps Algea était arrivé auprès de Saori et comptait bien s’amuser avec elle comme un chat avec une souris en lui infligeant d’atroces et insoutenables douleurs aussi douloureuses et pénibles soit-elle les unes que les autres

- Aller debout et plus vite que ça, je n’ai pas que ça faire et j’ai horreur que on me face attendre moi Algea la douleur

- Très bien si je dois me battre qu’il en soit ainsi, finissons ce combat au plus vite ainsi je pourrais aller à la recherche d’Aphrodite

- Tu crois vraiment que tu vas gagner « Sensory Amplification »

Algea envoya une décharge de cosmos aux allures inoffensif sur Saori et pourtant cette décharge vient d’augmenter au-delà de l’imaginable les perceptions sensorielles de cette dernière. Algea s’approcha d’elle en marchant et avec son cosmos, elle fit souffler les flammes dans la direction du visage de Saori, ces sens étant amplifiés cela l’aveugla et ensuite elle lui donna une pichenette sur le nez, cela a l’air dérisoire, mais à cause de l’amplification sensorielle Saori ressent comme si Algea lui avait écrasé avec toutes ses forces son poing dans la figure

- Que m’as-tu fait je ne vois plus !

- Tu vois avec l’amplification sensorielle de simples flammes d’aveugle et une stupide pichenette provoque beaucoup plus de dégât et enduit plus de douleur que n’importe quel autre coup. Maintenant on va pouvoir s’amuser, ça c’était juste une démonstration

Algea se déplaça a une allure fulgurante et asséna avec violence un coup de coude dans le dos de Saori et enchaine avec un coup de genou dans le ventre qui la fuit tomber à genoux et termina avec coup de pied latéral dans le visage

- Bien ce que je pensais tu causes surtout pour ne rien dire, tu n’as plus la moindre force et tu espérais gagner

- Algea le combat ne fait que commencer

- Et il est déjà fini, il me semble que Nikea ta explosé le rein gauche voyons voir « Awakening Sorrow »

Algea ne fit que poser sa main à l’emplacement du rein gauche et intensifia son cosmos et d’un coup la douleur se réveilla en un instant. Saori quant à elle hurla de douleur tellement celle-ci est intense elle a l’impression que de milliers d’aiguilles fines et effilées lui transperce cette partie du corps lentement et, mais surement arrachant et déchirant tout sur le passage. Pendant qu’Algea prend plaisir à faire souffrir Saori une chose inattendue vont se produire dans le couloir d’entrée du royaume de Nyx où les Saintes ou tout été pétrifiés en tentant de protéger vainement Artémis. Le phénomène semble se concentrer autour de la statue de Yuzuriha et quelque instant plus tard une voix sans émotion ou intonation se fit entendre

- Yuzuriha je t’ai ramené à la vie pour que tu protèges celle à qui tu as juré fidélité, tu as protégé de ton corps sa sœur, mais ton devoir n’est pas encore terminer. Que le Dunamis de Nyx cesse immédiatement et revient à la vie Yuzuriha accomplis le devoir que je t’ai confié !

Immédiatement l’effet du Dunamis de Nyx cessa de faire effet et son action s’inversa et la pierre générer par le Dunamis qui a pétrifié le corps de Yuzuriha s’inversa et la pierre commença à redescendre le long de son corps libérant de son étreinte sa tête puis son corps et ses bras et pour finir ses jambes et finis par disparaitre la libérant de cet état de statue. Encore un peu troublé par ce qui s’est passé elle tomba un genou à terre et se frottait un coter du visage, après avoir passé tout ce temps pétrifié Yuzuriha est quelque peu déstabiliser. En se relevant, elle fut un peu surprise de voir la statue de Shaina, elle avait oublié ce qui s’était passé avant qu’il ne lui arrive la même chose en protégeant de son corps Artémis. En se retournant elle vit que son sacrifice de toute l’heure n’a en fin de compte pas servi à grand-chose hormis reculer l’échéance vue que Nyx a tout de même vu qu’Artémis tout de même était pétrifiée par Nyx, mais elle ne peut pas s’attarder, elle ressent trois cosmos au plus profond du royaume de Nyx, deux cosmos inconnus et le troisième étant celui de Saori qui vacille chaque seconde sous les tortures inhumaines que lui afflige Algea avec le plus grand des bonheurs et plaisir sadique qu’elle éprouve à voir cette dernière se tordre de douleur au sol. Sans attendre un moment de plus Yuzuriha prit la route traversant le long et sombre tunnel qui donne sur l’entrée du domaine de Nyx. Cinq minute plus tard elle arrive dans le dôme ou Phonoi à tenter de stopper la progression de Saori et de son groupe, plusieurs traverses de sang écarlates comme azur est rependu et s’entremêle par endroits. Endroit où va se renouveler un nouveau combat. Un ou plutôt une nouvelle arrivante observe Yuzuriha du surplomb de cette arène et prit la voix avec une sorte de fierté dans la voix

- J’avais raison lorsque j’ai ressenti tout un coup un cosmos reparaitre dans le couloir ou se trouve toutes ces stupides mortelles changées en pierre par mère, on dirait qu’une des statues est revenue à la vie. J’ignore comment as-tu pu revenir à la vie, mais je vais de l’ôter bien vite

- Viens donc prouver ces dires en combat si tu l’oses

La fille de Nyx sauta du surplomb pour atterrir juste devant l’entrée du tunnel et continua son discours avec une pointe de sarcasme dans la voix

- Je suis Oizis la détresse et si je ne m’abuse tu es Yuzuriha de la Grue celle qui s’est fait arracher l’âme par mon frère Phantasos, s’il a pu te vaincre de la sorte je ne mettrai pas plus d’une minute à te tuer apprête toi à retourner au royaume des morts ma belle

- Oizis tu me sembles bien prétentieuse, ce que la guerre sainte du Lost Canvas ma apprise c’est de ne jamais être sûr de l’issu d’un combat avant même de l’avoir commencé

- Je vais te faire ravaler cet air suffisant « Howling Distress »

Oizis a bien la tête de ce qu’elle représente, elle a le teint de la peau mate et en permanence une expression effrayante. Oizis ressemble à une Banshee et son étoile semble aussi en avoir la forme de plus qu’elle est accompagné d’une brume qui semble poussé des cris à vous provoquer un infarctus. Oizis envoya un rayon d’énergie mauve fonça droit sur Yuzuriha, mais a mis chemin celui ce fractionna en plusieurs rayons qui poussait des Cries à glacer le sang tous les rayons se fracassèrent sur son emplacement et dans les alentour dans un épouvantable fracas et de cris angoissants levant par la même occasion un nuage de fumée. Oizis attendit tranquillement que le nuage disparaisse pour voir dans quel état se trouve Yuzuriha persuadé de l’avoir touché et ne trouvant pas son corps Oizis croit sa victoire assurée, mais bien mal lui en prit de baisser sa garde et de la sous-estimer de la sorte

- Tu te crois supérieur à Phantasos, Oizis, mais bien que celui-ci m’ai pris par surprise il y a deux siècles de cela tu ne lui arrives pas à la cheville « Kenbu Shôsen Hyaku »

- Quoi ! Comment as-tu pu esquiver mon attaqué ?

Oizis eux tort de gravement sous-estimer Yuzuriha celle-ci l’avait déjà pris au piège dans son écharpe et à présent lui délivre une pluie de coup de pied dans le ventre et le thorax puis envoya Oizis s’écraser dans le mur avec fracas, celle-ci ce releva en proie à la rage

- Tu vas me payer ça saleté de mortelle que tu es Yuzuriha « Cry of Soul »

Oizis concentra son cosmos et ouvrit bien grande sa bouche de la gueule s’échappa un cri strident et angoissant qui se réverbère dans toute la structure du dôme ce qui amplifie leur pouvoir et augmente leurs échos. Yuzuriha se mis les, mais aux oreilles pour ne plus l’entendre, mais le cri de Oizis est tellement aigus et tellement perçant qu’elle finit par tomber à genoux au sol. Voyant Yuzuriha dans un état de faiblesse Oizis se jeta sur elle sans prendre la peine de réfléchir de ce qui pourrait arriver

- Cette fois-ci, c’est fini Yuzuriha je vais te renvoyer en Enfers passe le bonjour à Phantasos si tu le croises, mais avant je vais t’arracher tous les sentiments hors du corps « Destruction of Émotion »

- Oizis tu me casses les oreilles et cesses donc de prononcer mon nom j’espère que tu aimes les surprises parce que voilà un souvenir d’un ami « Stardust Révolution »

- C’est quoi ça ? Yuzuriha vient de déclencher une pluie d’étoiles filantes Arghhhhhhhhh !!!


La pluie d’étoiles filantes emporta Oizis avec elle, la percutant violemment à plusieurs endroits du corps et l’envoya se fracasser contre le plafond. Elle retomba ensuite lourdement au sol. Alors Yuzuriha quittait en marchant à son aise le lieu du combat remettant son écharpe en place en l’envoyant par-dessus son épaule gauche, Oizis elle ne supportait pas l’idée d’être vaincus par une mortelle qui de plus se trouve être Yuzuriha. Pendant deux siècles elle se vantait en disant que si l’occasion se présentait de se battre contre elle, elle la vaincrait sans le moindre problème et la mettrais a mort avec la même facilité. Alors perdre face à elle serait une trop grosse honte c’est ainsi qu’elle se releva et sans la moindre honte tenta d’attaquer Yuzuriha dans le dos

- Je ne pas perdrai contre toi ! Tu m’entends Yuzuriha !!!

- Ce combat est fini Oizis, à présent je dois retrouver la déesse Athéna alors cesse de me faire perdre mon temps « Kenbu Shôsen Hyaku »

Alors qu’Oizis se jetait désespérément sur Yuzuriha pour l’attaque traitreusement dans le dos pour tenter de la vaincre, celle-ci se retourna en se déportant sur le côté et lui mit un seul et unique coup de genou dans le ventre qui fracassa l’étoile de Oizis et sous la puissance de l’impact et de la technique, le genou de Yuzuriha perfora le ventre de Oizis et la décharge de cosmos ressorti par son dos. Oizis poussa un atroce cri de douleur aigu et cracha en quantité du sang par la bouche avant de retomber au sol inanimé. Sans même se salir les pieds avec l’ichor de Oizis, Yuzuriha reprit son chemin tranquillement en marchant jusqu’au mur de l’arène et elle monta en sautant sur le surplomb de ce dôme qui ressemble plus à une arène. Elle pénétra ensuite dans l’obscur et lugubre couloir qui donne sur la suite du domaine, mais quand elle ressentit à nouveau le cosmos de Saori vacillé, elle se mit à courir à la hâte à travers les longs couloirs obscurs et dômes gigantesques que compte l’antre de Nyx. Algea elle prenait toujours à torturer Saori, elle ne lui laissa pas une seule seconde de répit ou une seule occasion de contre-attaquer, elle la torturait toujours et encore plus augmentant l’intensité de la douleur que son attaque produit. Enfin Algea arrête son infernal supplice qu’elle inflige depuis un temps certain à Saori et la laisse se relever elle lui tourne le même le dos persuader que dans son état elle ne sera pas capable de la viser pour lui porter un coup. À une distance raisonnable, elle refit face à Saori et prit la parole sur un ton plus qu’inquiétant

- Vivre dans ce corps de mortelles te semble dur et difficile Athéna, mais ne t’inquiète pas je vais te libérer de tout cela dans quelque instant

- Je ne t’en laisserais pas le temps Algea « Punishment of Olympus » !

Une multitude de rayons foncèrent sur Algea faisant voleter ses cheveux lorsque les rayons passaient à coter, pas un seul rayon lancé par Saori n’atteint Algea et celle-ci se gaussa à la suite

- Tu vois bien que tu n’es pas en état de combattre, aucun de tes rayons ne m’a atteint. Meurs en silence Athéna, enfin façon de parler « Tearing Subliminal »

Une aura rouge de plusieurs nuances apparut sur les deux mains d’Algea, elle se jette d’ailleurs en courant sur Saori puis lui infliger son attaque et la tuer par la même occasion, Algea se rapproche de plus en plus de Saori chaque seconde et elle n’a plus la force de se défendre, elle tient d’ailleurs péniblement sur ses jambes

- Cette fois-ci, ma mère Nyx tient sa vengeance ! Meurt Athéna !!!

- « Kenbu Shôsen Hyaku » !


Yuzuriha apparut subitement derrière Saori et envoya un coup de pied latéral en plein dans le visage d’Algea qui elle était seulement a quelque mètres de Saori. La puissance du coup fut telle que le cou et la tête d’Algea firent presque une rotation de nonante degrés sur eux-mêmes, interrompus dans sa course par le coup de Yuzuriha, Algea fut propulser avec fracas dans le mur du couloir ce trouvant à la droite de Saori. Un peu sonné par cette attaque surprise Algea se releva en colère et aboya comme un molosse sur Yuzuriha

- Comment as-tu osés intervenir alors que j’allais la mettre à mort

- Tu ne la toucheras pas

- C’est ce que nous allons voir « « Awakening Sor… »

Algea fonça en courant droit sur Yuzuriha pour lui écraser son poing en pleine figure pour avoir osé intervenir au moment où elle allait réussir la ou les autres ont échoués. Mais a mis chemin Algea s’effondra totalement inconsciente sur le sol, le coup que lui a donné Yuzuriha en pleine tête fut d’une telle violence que cela lui provoqua une rupture d’anévrisme a Algea.

- Voilà une bonne chose de faite, déesse Athéna vous allez bien ?

- Yuzuriha ! Comment est-ce possible, enfin je croyais que tu…

- Ne pensez plus à ça, l’important est comment vous portez vous

- Je me sens déjà mieux depuis qu'Algea vient de s’effondrer, mes perceptions sensorielles sont revenues à la normale

Au moment même où Algea s’effondra les effets du « Sensory Amplification » ce dissipèrent rendant une perception a Saori, elle se releva plus ou moins de difficulté et reprit son chemin autant que faire se peut avec Yuzuriha.


Dernière édition par Aphrodite le Sam 2 Juin - 16:02, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphrodite
Ancien compte d'Asteria
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
1/300  (1/300)
Vie:
1/300  (1/300)
Armure:
0/350  (0/350)

MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   Mar 20 Sep - 13:10

▬▬▬▬ Chapitre 9 ▬▬▬▬
Combat jusqu’aux limites du corps et du cosmos
.


Après cinq ou six minutes de course un peux désordonner et anarchique, Saori perçu la sortie du couloir qui donne sur un énième dôme ou les attendrais surement encore un des gosses de Nyx. Mais quand Saori arriva au bout du couloir avec Yuzuriha, à la grande surprise et le choc de celle-ci quelle ne fut pas la surprise de celle-ci de se retrouver dans le Colysée du Galaxian War, le même qui fut incendié au Japon, sauf que celui où elle se trouve est l’exacte réplique de l’état dans le quelle il était durant le tournoi ou presque. Il n’y pas le tableau d’affichage haut dessous du ring et des torches sont accroché au mur pour éclairer les gradins tandis que le ring est éclairer par la lumière de spot lumineux comme celui au Japon, encore une étrangeté du domaine de Nyx. Elles s’avancèrent avec prudence dans celui-ci jusqu’au ring où elles pourront avoir une vue circulaire de l’édifice et ainsi pouvoir se mettre en garde, peu importe de quelle direction viennent le ou les attaquants. À peine Saori et Yuzuriha avaient-elles atteinte le centre du ring qu’elles furent rejointes par Aphrodite

- Enfin je te retrouve Saori, il ne s’est rien passé de fâcheux pour toi ?

- J’ai Algea qui c’est attaquer à moi heureusement que Yuzuriha est intervenue j’y serais resté

- De mon coter j’ai démoli vite fait bien fait Horkos, d’ailleurs c’est vraie Yuzuriha quand je suis arrivé avec Aalcia tu étais pétrifié, alors comment se fait-il que tu sois devant à présent ?

- Je ne le sais même pas moi-même Aphrodite

- En parlant d’Aalcia j’espère qu’elle va bientôt nous rejoindre

Pendant que les deux saintes discutent, entre avec Saori, un nouvel ennemi fit son apparition de manière remarquable. Quelque chose atterrit en piqué juste au milieu du groupe et leur donna un coup de pied dans le visage avant de se relever et de décliner son identité à Saori, Aphrodite et Yuzuriha qu’ils les a envoya au sol

- Bonjour mes jolies, je suis Makhai le combat. Qu’avons-nous là. La déesse Athéna, une olympienne chevalier d’or et un macchabée vieux de deux siècles.

Makhai a un corps taillé pour le combat, des muscles et des abdos bien visible mais n’as aucune cicatrice sur le corps hormis sur les yeux. Il a sur chaque œil une cicatrice verticale juste au centre, ce qui fait ressembler son visage au masque de June et il a les pupilles écarlates. Il a en guise de coiffure de longue dreadlocks pendant jusqu’à son thorax. Son étoile semble elle aussi être faite pour le combat et n’as aucune ressemblance avec rien quoi que ce ne soit de connu

- Magne-toi le cul Makhai, Ker et moi voulons voir du sang !!!

Cette voix venait de la loge d’où Saori regardait les combats entre Saints lors du tournoi et effectivement deux personnes s’y trouvaient, deux femmes plus précisément ; une complètement affalée sur le siège, les jambes croiser qui pendait le long de l’accoudoir et un coude appuyer contre l’autre l’accoudoir qui se tient la tête avec sa main. Qui de plus porte la même robe que Saori portait à ce moment-là, tandis que l’autre qui semble plus âgée se tient debout et regarde le ring avec le plus grand des intérêts et attentions. Makhai se retourna en direction de la loge et répondit à celle qui vient de hurler.

- Boucle là un peux Ponos avec tes délires excentriques, déjà aller fouiller dans le subconscient d’Athéna pour revêtir la même robe qu’elle portait à ce moment je trouve ça moyen et puis si tu veux du sang tu n’as qu’à bouger ton cul de feignasse sur le ring. Bon où j’en étais moi

Saori regarda en direction et vu effectivement Ponos qui portait la même robe qu’elle à ce moment avec la même ornementation dans les cheveux, devant le regard un peu ahuris de Saori, Ponos lui fit signe en remuant les doigts de sa main droite. Makhai tournai sur lui-même et regardai avec intérêt Aphrodite, Yuzuriha et Saori, son regard s’arrêta sur cette dernière, il ne fessait rien à part la reluquer de la tête au pied. Ensuite il partit de l’autre coter du ring sans plus jeter un œil derrière lui et ne prononça qu’un seul mot

- Attaque !

- Qu’est-ce que tu entends par là ?

- Aphrodite fait Attention !

Saori saisit Aphrodite au cou par derrière et commença à l’étrangler, elle ne comprenait pas ce qu’il lui a pris de soudainement de vouloir l’étrangler il y a quelque chose d’étrange, qu’est-ce que Makhai lui a fait. Aphrodite n’eut d’autre choix que de donner un coup de coude dans le ventre de Saori pour se libérer et prendre ses distances de celle-ci. Saori quant à elle rejoignit Makhai de l’autre côté du ring

- C’est bien ma belle

- Que lui as-tu fait Makhai ! Réponds ! Qu’as-tu fait à Saori !

- Aphrodite regarde les yeux de la déesse Athéna, ses pupilles sont devenues écarlates

Makhai affiche clairement un air malsain et ricana, il passa ça main sur le menton de Saori et lui releva la tête, celle-ci ne protesta même pas, elle laisse faire Makhai tout ce qu’il veut avec son corps et répondit sur un ton amusé

- Et oui votre chère déesse adorée est devenue ma marionnette ou plutôt une sorte de zombie sans volonté qui obéit aveuglément à tout ce que je lui ordonne. Elle était affaiblis par tous ces combats, prendre le contrôle de son esprit n’as pas été difficile je m’attendais a d’ailleurs beaucoup plus de difficulté pour prendre le contrôle sur elle. Mais la question est oserez-vous la cogner ?

Effectivement les magnifiques yeux bleus de Saori ont viré à l’écarlate, et celle-ci ne fait plus preuve d’aucune volonté propre et se laisse faire et tripoter par Makhai. Il détient à présent le parfait otage avec laquelle il va mettre en échec les deux saintes qui de toute façon ne porterons pas leur coup avec toute leur intensité pour éviter de blesser ou de tuer celle à qui elles doivent loyauté et obéissance

- Athéna ou plutôt devrais-je dire Saori, Attaque et Tue !

- Aphrodite nous n’allons pas avoir le choix ne devons-nous défendre

- Moi non plus je ne voulais pas en arriver, mais nous n’avons plus le choix « Demon Rose »

Le nuage de rose empoissonné se dirigeait vers Saori, Aphrodite espérait d’ailleurs que celui-ci l’affaiblisse assez pour la mettre hors-jeu sans la blesser. Mais Saori utilisa son bouclier pour passer le nuage de rose et tel un disque elle l’envoya avec force et violence dans le ventre d’Aphrodite qui tomba à genoux sur le coup puis elle se jeta dans la direction de Yuzuriha, mais celle-ci consciente que toute façon Saori n’est plus qu’un pantin entre les mains de Makhai elle doit se défendre sinon c’est la mort assurée

- Je suis désolé, mais c’est pour votre bien « Kenbu Shôsen Hyaku »

Yuzuriha asséna un terrible coup de genou dans le ventre de Saori qui retomba lourdement au sol, elle s’approcha sans prendre garde du corps de Saori et contre toute attente et même logique, elle se releva et lui asséna un coup de poing redoutable dans le ventre avant de rouvrir sa main et d’appliquer la paume de sa main contre son ventre et de lui faire apprécier à son tour sa technique

- « Punishment of Olympus »

Juste par sadisme de la part de Makhai, il fit concentrer tous les rayons lumineux en un seul qui envoya s’écraser Yuzuriha de l’autre coter du ring. Les deux saintes sont au sol le corps courbaturer par la douleur. Makhai lui rappelle Saori a lui et lui caresse le visage, ce visage d’ailleurs inexpressif depuis qu’il la tient sous son emprise

- Tu te bats bien, je n’en attendais pas moins de la grande déesse Athéna la déesse de la guerre et de la sagesse. Vous ne souffrez pas trop vous deux ?

- Makhai je m’ennuie, je veux voir plus d’action, de fracture et de sang !

- Très bien Ponos je vais exaucez ton petit délire après tu me lâches, Ker je prends laquelle ?

- Je m’en contrefiche fais ce que tu veux, mais fait le bien !

Le cosmos de Makhai augmenta sensiblement avec un sourire empli de malice, Aphrodite et Yuzuriha quant à elles se relevaient tant bien que mal après les brutaux assauts de Saori. Elles sont à présent chacune debout malgré les douleurs, Makhai lui regarde à présent Yuzuriha, il a fait la même chose toute à l’heure à Saori et c’est ainsi qui a pris le contrôle sur elle. Un long silence s’installa avant que Makhai reprenne la parole.

- Je ne t’ai pas autorisé à te relever toi, ma jolie refait lui bouffer le sol du ring

Makhai continuait de regarder Yuzuriha, mais rien ne se produisait, avait-il échoué à prendre le contrôle sur son esprit, quelque seconde après elle poussa un horrible cri de douleur. Plusieurs aiguilles carminent vient pénétrer dans son dos avant de ressortir de l’autre côté de son corps transperçant sans mal sa silver cloth. Après cela Yuzuriha s’effondra au sol, Makhai ne la visait pas elle, mais Aphrodite qui est aussi maintenant sous l’influence de Makhai et ses pupilles sont également devenue écarlates

- Ça doit faire très mal ça

- Et voilà la deuxième olympienne est aussi sous mon contrôle

Le Crimson Thorn d’Aphrodite a quand même sérieusement amoché Yuzuriha qui ne s’attendait pas à pareille attaque de la part d’Aphrodite, son torse est perforé des dix aiguilles carmines, quatre dans sa silver cloth et les six autres au niveau du ventre le sang s’écoule d’ailleurs de manière assez conséquente des perforations au niveau de son thorax

- Tu tiens le choc Yuzuriha ? Pas trop blessée ?

- Je ne suis pas devenu chevalier d’argent pour rien il faudra plus que ça pour me vaincre et m’empêcher de porter assistance à la déesse Athéna et a Aphrodite

- Joins donc la parole à l’acte ! Attaqué Olympiennes !

Au son de la voix de Makhai, Saori et Aphrodite se jetèrent comme deux machines à tuer sur Yuzuriha, celle-ci devait à la fois éviter comme elle le pouvait et tenter de contrer attaquer à ce rythme plus les téléportation pour se dégager des situations délicates cela fatigue Yuzuriha, elle se téléporta dans les gradins pour tenter de reprendre un peu son souffle et avoir un moment de répit

- Je ne vais pas pouvoir tenir longtemps à ce rythme, il faut que je trouve une solution et vite

- Bouger vos fesses les divines et tuer cette mortelle ! Je veux voir une pluie de sang sur ce ring !

- Vous avez entendu Ponos faite ce qu’elle vient de dire

Sans laisser le moindre répit a Yuzuriha, les deux divines se relance à sa poursuite, la harcelant de coup physique, mais comme cela dure déjà depuis une demi-heure sans résultat et que ça devient lassant Makhai leur ordonna autre chose mentalement

- « Punishment of Olympus »

- « Demon & Piranhians Rose »

Yuzuriha réussit avec un minimum de dégât à esquiver l’attaque de Saori, mais à peine celle-ci fut finie que le nuage de roses piranhas l’engloba et là mutila a plusieurs endroits du corps. Elle se téléporta pour éviter de finir en pièce, mais à peine c’était-elle téléporter à un autre endroit que c’est à présent le nuage de Demon Rose qui s’abat sur elle l’obligeant à se téléporter à nouveau, la fatiguant encore plus. Mais Aphrodite anticipa la destination de Yuzuriha, qui se trouvait être le centre du ring et lui envoya une Demon Rose qui lui érafla le bras droit à hauteur de son tatouage, mais sur le coup elle ne sentit pas l’éraflure et contre attaqua

- Cela risque de faire mal, mais je n’ai pas le choix « Stardust Révolution »

Yuzuriha fit exploser son cosmos et une pluie d’étoiles filantes s’écrasa avec fracas sur le ring sur l’emplacement des olympienne, c’est à contrecœur que Yuzuriha agit de la sorte, mais elle n’a pas le choix si elle rester en vie. Mais à peine l’attaque fut elle finit que Saori et Aphrodite l’assaillirent immédiatement ensuite. Aphrodite relança le Crimson Thorn tandis que Saori relança son bouclier de façon à ce que celui agisse comme un boomerang en dessinant une courbe. Yuzuriha réussit à esquiver les aiguilles carmines d’Aphrodite, mais n’avait pas prêté attention aux agissements de Saori et encaissa avec violence le bord du bouclier lancer tel un disque entre les deux omoplates, sous la force de l’impact l’arrière de l’armure d’argent de la Grue vola en éclat. Yuzuriha s’effondra au sol le corps parcouru par d’insoutenables douleurs sans compter la fatigue physique, mais malgré elle se releva encore une fois à la grande surprise de Makhai et pour le plus grand des plaisirs de Ponos qui regarde ça avec intérêt

- Tu te relèves encore, aimes-tu tant souffrir ou es-tu tout simplement stupide ?

- Ni l'un ni l'autre, mais j’ai dit que je sauverai ma déesse de l’emprise que tu exerces dessus et je tiendrais parole

- À Mort !!!

- La Ferme Ponos ! Tu es amusante tu le sais Yuzuriha, tu n’as même pas remarqué dans l’excitation du combat qu’une Demon Rose ta éraflé l’épaule droite, et qu’un mince filet de sang coupe ton tatouage en deux part égale

Yuzuriha regarde tout de suite son épaule et effectivement elle n’a pas senti qu’une rose d’Aphrodite l’avait éraflé. Elle se porta la main gauche sur son éraflure à l’épaule droite et pendant que Makhai continuait de parler pour ne rien dire, la vision de Yuzuriha se troublait, le poisson commençait à faire son effet

- Cette fois-ci, tu es fini, tué la !

- Déesse Athéna vous devez vous battre contre l’influence de Makhai

Cela ne servait à rien comme la si bien dit Makhai ce ne sont plus que deux zombies sans aucune volonté propre, Saori et Aphrodite s’apprêtait à tuer sans en avoir conscience Yuzuriha quand soudain des vagues de tonnerres leur coupèrent leur chemin. Aalcia atterrit quelque instant plus tard sur le ring

- Aalcia… je suis heureuse de te voir… j’en peux plus

- Ne t’inquiète pas Yuzuriha repose toi je prends le relais, mais qu'est-ce qui est arrivée à Saori et Aphrodite

Soudain Yuzuriha ressentit un puissant mal de crane, Makhai tentait de s’emparer d’elle et avait presque réussi, une de ses pupilles était déjà écarlate et la deuxième commençait à virer à cette couleur immédiatement avec que Makhai ne puisse atteindre ses fins elle somma Aalcia de la frapper aussi fort qu’elle puisse

- Aalcia frappe moi ! Makhai essaye de prendre possession de mon esprit, c’est déjà ce qu’elle a fait avec Saori et Aphrodite qui ne sont plus que des pantins entre ses mains alors frappe moi je ne veux pas qu’il m’utilise pour te faire du mal !

Aalcia n’hésita pas et obéit à ce que lui dit Yuzuriha et lui donne un coup dans le ventre l’envoya direct dans les pommes. Elle se tourna ensuite vers Saori et Aphrodite elle savait exactement comment les neutraliser sans les blesser.

- Bon j’en ai assez vu je me retire

- Tu vas rater quelque chose Ker

- Je m’en moque !

- Aalcia c’est cela ? Ce que tu as fait est inutile maintenant que Yuzuriha est inconsciente prendre le contrôle de son esprit sera encore plus simple que quand elle était éveillée vous deux attaquer là

- Saori, Aphrodite vous ne m’en voudrez pas de refroidir vos ardeurs « Aurora Dawn of Neptune »

L’attaque d’Aalcia fonctionne comme elle l’escomptait et figea Saori et Aphrodite dans les glaces, ni trop épaisse ce qui risquerait dès les tuer, mais ni trop fine ce qui permettrait à Makhai de les libérer facilement. Elle sait qu’elles n’y resteront pas indéfiniment et qu’elles se libéreront tôt ou tard, mais au moins ainsi elle gagne du temps pour coller une raclée à Makhai

- Tu es prêt à te prendre une raclée Makhai « Neptune Thunder Wave »

- Tu le penses vraiment Aalcia, Yuzuriha vient me servir de bouclier !

D’un bond Yuzuriha se releva et fit office de bouclier humain à Makhai, et à peine avait-elle encaissé le coup d’Aalcia qu’il lui ordonna d’attaquer la Neptunienne. Il s’en fiche bien de savoir si à agir de cette façon avec Yuzuriha risque de lui mourir dans les doigts. Tout cela n’est qu’un jeu pour Makhai, un infâme jeu sadique où il regarde avec une joie et un sadisme non dissimulé les amis se battre entre eux et se mettre mort

- « Stardust Révolution »

- « Golden Triangle »

La pluie d’étoiles filantes s’écrasa contre la protection pyramidale d’Aalcia et se retourna contre elle et brisa les prisons de glaces d’Aphrodite et Saori. Qui toutes les trois à présent encercle Aalcia chacune d’un côté formant un triangle autour d’elle. Chacune d’elles fonça comme des chiens enragés sur Aalcia. Celle-ci se concentrait pour déclencher une technique, mais par n’importe la quel, elle devait se concentrer pour bien placer son cosmos au milieu de la variante.

- « Light of Seabed »

Soudain elle frappa ses mains au sol, un triangle se forma sur l’air du ring et plusieurs triangles lumineux en sortir emportant avec elle les deux Olympiennes et la Sainte, mais l’attaque ne s’arrête pas là. Une fois l’offensive par le sol terminé ils explosent en l’air et retombent en des milliers de rayons dorés qui cette fois-ci mitraille Saori, Aphrodite et Yuzuriha par les airs. C’était pour ça qu’Aalcia que devait bien placer son cosmos au centre pour créer une fusion variante parfaite «du « Neptune Océan Lamination » et du « Golden Dimensional Wave ». Cela à demander énormément de cosmos, mais le résultat fut payant, cette fois-ci Saori, Aphrodite et Yuzuriha sont hors d’état de combattre et Makhai ne pourra plus les utiliser pour son sale petit jeu

- Makhai ont dirais bien que la Neptunienne ta plumé a ton propre jeu

- Veux bien un peux la mettre en veilleuse Ponos ! Vu que je ne peux plus compter sur tes amis pour me défendre je vais donc je te décapiter moi-même « Battlefield Expolsion »

Hormis provoquer beaucoup de bruit, cette attaque ne fait pas grand-chose et Aalcia l’esquive sans avoir à faire d’effort et Makhai voit que ce combat commence à tourner à son désavantage. Aussi il décide de changer de stratégie et laissa Aalcia s’approcha de lui puis lui donner un coup en fourbe

- « Shadow Weapon »

- Sale fourbe !

- Nous sommes ce que nous sommes

Makhai créa un Katanga avec lequel il coupa l’épaule d’Aalcia sur longueur, Aalcia reprit immédiatement ses distances avec Makhai, qui lui n’a aucune loyauté en combat et est surement prêt à toutes les fourberies possibles gagné. Encore une fois pour gagner il va falloir piéger Makhai à son propre jeu. Ça risque d’être douloureux, mais qu’importe.

- « Neptune Thunder Wave »

La foudre s’élança droit en direction de Makhai qui celui-ci fut ébloui l’espace d’un instant, instant sur lequel Aalcia en profita pour aussi s’élancer vers celui-ci pour lui donner un coup de genou et quand celui-ci vu la général des Bermudes en face de lui il était trop tard pour réagir, il tenta de parer avec le Katanga d’ombre, mais la pointe se trouvant sur le genou d’Aalcia le brisa net en deux et continua son chemin pour finir par se planter dans le menton du fils d’Éris, ensuite Aalcia lui porta un coup de pied et lui entailla visage a l’oblique avec les deux lames se trouvant à ses pieds et ressauta ensuite de l’autre coter du ring

- Bordel ça fait mal, sale garce extra-terrestre ! Tu vas me le payer !!!

- C’est plutôt toi qui vas payer ce que tu as fait endurer à Saori, Aphrodite et Yuzuriha aux centuples

Tout se déroule comme Aalcia le prévoyait, ce sombre idiot est à présent en colère et va commettre une erreur de jugement dans la précipitation et elle pour la vaincre. Celle-ci va encore tenter une fadaise et c’est là qu’elle le piègera à son propre jeu. Aalcia fonça sur Makhai et à mi-chemin sauta et accumula de la foudre dans son bras comme si elle allait relancer le Neptune Thunder Wave, Makhai pense qu’elle va retenter la même chose que précédemment et quand elle fut à bout portant il recréa une armure d’ombre différente cette fois, il créa une épée sur laquelle Aalcia se transperça. Du sang coula de la bouche d’Aalcia suite à l’attaque

- J’ai gagné cette fois-ci… Pourquoi ris tu aurais tu perdu la raison ?

- Pauvre Imbécile tout ce que j’ai fait était prémédité et tu es tombé dans mon, piège quand je l’escomptais je t’ai plumé a ton propre jeu, je savais que si je refaisais à l’exactitude ou presque l’offensive avec laquelle je t’ai refait le portrait tu t’abaisserais à ce jour de de coup bas pas très inspiré. Par contre maintenant tu vas souffrir autant que ce que je souffre actuellement « Golden Dimenssional Wave »

Aalcia leva son bras en l’air et une multitude de rayons s’élevèrent en l’air avant de retomber brutalement transperçant tout sur le passage. Elle empêcha Makhai de fuir et d’échapper à cette pluie de rayon au pouvoir implacable et au dernier moment ce dégagea de l’épée et de Makhai et retomba plus loin un genou à terre et une main sur sa blessure. Celui hurla comme pas possible au moment où la pluie de rayons s’abattit sur lui.

- Cette fois-ci, la victoire est mienne paye pour ce que tu as fait subir à mes amis

- Ce n’est pas fini Aalcia et même si je dois perdre la face devant Ponos tu y laisseras la vie !!!

Arme ténébreuse à la main, Makhai bondit sur Aalcia prêt à lui enfoncer dans le crâne. Certes elle a gagné, mais y auras laissé la vie. Yuzuriha reprit conscience à l’instant et son écharpe ce mis en travers du chemin de Makhai et s’enroula autour de son cou, elle insuffla son cosmos dans son écharpe.

- « Kenbu Shôsen Hyaku »

D’un coup sec elle tira sur son écharpe et on put entendre la seconde suivante un horriblement craquement d’os ce fessant broyer. Makhai retomba inerte au sol et Ponos affaler dans le siège depuis toutes à l’heure affichait une expression de stupéfaction et de peur quand elle entendit le bruit et le corps de Makhai retomber au sol sans vie.

- Elle… Elle… Yuzuriha lui à peter la nuque, elle vient de briser la nuque à Makhai

- Aalcia, Yuzuriha comment allez-vous ?

- Tu me connais Saori je suis coriace il faut plus que ça pour me vaincre

- ça ira Déesse Athéna, je ne vous ai pas trop blessé, j’ai dû vous attaquer à contrecœur quand vous étiez sous l’influence de Makhai

- Yuzuriha tu n’as pas à te faire pardonner, c’est plutôt à moi de le faire, je voyais que tu souffrais, et je souffrais intérieurement à l’idée de te voir souffrir à cause de nous, je comprends à présent ce que devais ressentir Hilda lorsque elle était sous le pouvoir de l’anneau des Nibelungen. Une dernière chose Yuzuriha ne m’appelle plus Déesse Athéna. Je suis votre égal je ne veux plus de titres honorifiques quand vous vous adresser à moi, appellé moi simplement Saori

- Bien Déesse… Excuser moi il va falloir que je prenne l’habitude de vous appeler par votre nom

Ponos avait un vue des frissons à la vue de ce qui vient d’arriver à Makhai, celui-ci était maitre du combat, il avait réussi à prendre le contrôle des esprits des deux olympienne et même celui de Yuzuriha et cette Neptunienne a su a elle celle les mettre hors combat et vaincre Makhai à la suite. Mais dans quel état se trouve-t-elle à présent, avec ce joli agrandissement de nombril que lui a fait Makhai. Ponos se leva enfin du siège ou elle flemmardait depuis leur arrivé dans cet endroit, sans prendre d’élan elle sauta depuis la loge pour arriver sur le ring. Elle s’avança vers le groupe et claqua des doigts, et la robe que portait Ponos disparut en particule de lumière laissant apparaitre son étoile

- Félicitation vous avez vaincu et même plus que ça Makhai, mère va être furax

- Tu viens subir la même chose Ponos ou tu nous laisses gentiment continuer notre route ?

- Si vous voulez continuer, il faudra m’affronter moi, Ponos la Peine

Ponos semble visiblement plus jeune que Makhai et Ker, elle possède une magnifique chevelure verte presque du même vert que celui d’Artémis et son étoile semble émanée des émotions de peine et autres souffrance moral l’autre particularité de l’étoile de Ponos, c’est qu’elle n’a pas de forme défini et peux lui faire prendre à souhait l’apparence qu’elle souhaite

- Aalcia, Yuzuriha aller dans les gradins vous vous êtes suffisamment battues vous avez besoin de repos

- Tu dis ça parce que sous l’influence de Makhai toi et Athéna vous vous êtes acharnés dessus

- Tu vas payer tout comme lui ce que vous avez fait endurer à Yuzuriha « Crimson Thorn »

Les aiguilles carmines se dirigeaient dans la direction de Ponos pour la transpercer, mais à bout portant, Ponos disparut pour apparaitre de sur les gradins juste derniers. Aphrodite déchaina toute sa colère sur Ponos mais à chaque fois qu’elle était sur le point de la toucher elle disparaissait pour réapparaitre quelque mètre plus loin. Quand ce petit jeu lassa Ponos elle retourna sur le ring et posa une bien étrange question à Aphrodite

- Aphrodite il me semble que dans ta jeunesse tu te sois battu contre Cronos le roi des Titans, et que dans la mêlée tu as reçu un coup de Megadrépanon tu as d’ailleurs de la chance d’être encore en vie t’en souvient tu ?

- Comment pourrais-je oublier ça, mais qu’est-ce que cela t’apporte de le savoir

- Moi strictement rien par contre toi je n’en suis pas si sur

À peine Ponos avait-elle fini sa phrase que la dite blessure qu’Aphrodite avait reçue jadis apparut sur son corps et celle-ci s’effondra sur le sol dans une mare de sang. Cela amuse à chaque fois Ponos, les gens ne font pas attention aux questions de Ponos et se remémore l’instant et elle n’a plus qu’à faire se réaliser le souvenir en question

- Amusant ça marcher à chaque fois et c’est toujours aussi douloureux que la première fois ?

- Ponos ce que tu as fait est horrible

- L’horreur c’est une question de point de vue

- Tenter d’encaisser ça « Justice Ray »

Le rayon qui vient de sortir du bouclier de la Justice se dirigeait sans pouvoir être dévié droit sur Ponos, mais à proximité celle-ci ce téléporta sur le coter gauche du ring et malgré toutes les tentatives de Saori pour atteindre Ponos elle n’y parvient pas à chaque fois les coups manquèrent leurs cibles de peu. Ponos avait envie de lui jour à présent aussi un tour comme a Aphrodite, mais d’un autre genre, le genre de tour pour montrer l’étendue de ses pouvoirs. Elle se contenta de claquer des doigts et puis d’admirer le résultat.

- Mais qu'est-ce qui s’est passé ? Mon armure divine vient de disparaitre et me revoilà vêtue de cette robe

- Tu as l’air surpris Athéna, tu crois que mes pouvoirs se limitaient à simplement rouvrir de vieilles blessures par l’intermédiaire de souvenir. Je peux rendre réel n’importe quel souvenir. C’est bien la robe que tu portais lorsque tu te cachais du Sanctuaire qui était sous le joug de Saga, et puis tu semblais penser à porter cette armure divine qui tombe en morceaux

- Ponos tu as des pouvoirs remarquables, mais sache que je me battrais quand même contre toi-même si tu remplacer mon armure divine par cette robe

- Après ce qui est arrivé ta sœur, Artémis ne te manque pas ?

- N’y penser pas déesse Athéna c’est un piège !!!

Mais trop tard Saori avait déjà le souvenir de la vision quand elle retrouva Artémis changée en pierre. C’est exactement là que voulais en venir Ponos pour s’amuser à un petit jeu tout aussi perfide que ceux de Makhai et elle matérialisa le souvenir de Saori contre elle, elle voulut bouger et c’est là qu’elle se rendit compte de ce qui lui arrivait

- Mais ! Je suis en train de me changer en pierre !!!

- Amusant non ? Vois le bon coter de la chose tu vas retrouver ta sœur vous serez deux magnifiques statues pour l’éternité.

- Ponos cesse cela immédiatement !

- Hum amusant cela me donne une idée amusante, approche donc sur le ring Yuzuriha

Ponos claqua des doigts et la pierre arrêta de se répandre sur le corps de Saori. Mais la pétrification de Saori ne se passe pas comme avec les autres, Ponos est plus perfide et moins directe, et compte bien torturer et prendre cela comme argument pour forcer Yuzuriha a ce battre jusqu’à mort s’en suive s’il le faut pour sauver sa déesse. La pierre ne s’était pas répandue de manière uniforme sur le corps de Saori. Jusqu’à présent le jeu de Ponos à pétrifié le coter de la jambe droite de la robe de Saori ainsi que son épaule droite et tout l’avant-bras

- Voici les réglés Yuzuriha, bats toi et Saori reste dans cet état de semi-pétrification, gagne et elle vie, perd et elle deviendra une statue comme sa sœur. Alors qu’elle est ta décision Yuzuriha ?

- J’accepte tes règles

- De toute façon tu n’as pas vraiment le choix

- Je vais faire tout ce que je peux pour te sauver Saori

- Ne t’inquiète pas pour moi, je ne crains pas de finir changer en statue de pierre, j’ai confiance en toi Yuzuriha je sais que tu vaincras Ponos

- Toi la ferme tu veux ou j’en finis avec toi immédiatement

- Non Ponos, J’ai accepté de me plier à ton jeu alors jouons, mais avant laisse-moi apporter Aphrodite auprès d’Aalcia

Yuzuriha s’approcha d’Aphrodite et se téléporta avec auprès d’Aalcia, cela ne plaisait pas à Ponos, à peine as t’elle accepter les règles qu’elle les enfreint. Ponos claqua des doigts la pierre se remit à rogner peux a peux le corps de Saori agrandissant les zones déjà changer en pierre sur son corps. À vue de cela Yuzuriha se re-téléporta immédiatement sur le ring et Ponos re-claqua des doigts pour stopper la pierre

- Je ne t’ai pas autorisé à quitter le ring Yuzuriha donc j’ai appliqué une sanction

- Tu voulais jouer à un de tes petits jeux perfides comme ton défunt frère Makhai alors combattons

- Je vois que tu en as un joli de tatouage sur le bras Yuzuriha, un tatouage qui en cache tellement des choses, et tu ne la pas fais avec n'importe quelle encre, tu la fais avec le sang des tient

- Mêle-toi de ce qui te regarde Ponos

- Ce tatouage occulte une douleur profonde ancrée en toi Yuzuriha, commençons le jeu et voyons combien de secrets ce cache sous ce tatouage. J’appelle la tristesse, la peine et autres maux que toutes les souffrances viennent à moi « Révélation of Sadness »


Le cosmos de Ponos s’intensifia peu à peu et le vent se leva autour du ring. Après le tatouage de Yuzuriha commença à virer au rouge vif et devient incandescent et la brula intensément au bras, son premier réflexe fut de se porter la main gauche sur son tatouage à l’épaule droite, mais même au travers de la protection de sa silver cloth, elle se brula douloureusement la main. Ponos continuait son étrange manège et quelque chose commença s’échappa du tatouage, comme du cosmos sauf que ce n’est pas celui de Yuzuriha celui-ci prend la forme d’une sphère dans la main de la fille d’Éris, cela dura une trentaine de secondes. La brulure s’arrêta et le tatouage reprit sa couleur initiale, à présent Ponos du réunis le sang que Yuzuriha à verser sur le ring et le réunit aussi en une sphère dans son autre main. Ponos fit léviter les sphères et tandis son bras mains ouverte dans la direction de Yuzuriha, puis le tira en arrière en refermant sa main. Une chose à l’aspect ectoplasmique se détacha du corps de Yuzuriha et vient former une troisième sphère entre les deux déjà présente. Yuzuriha a l’impression que l’on vient de lui arracher une part de son âme et de son cœur

- À présent Yuzuriha et Athéna regarde bien ce qui va se passer, Peine, Tristesse, Remord et tous les autres maux, venez à moi, je vous appelle! Toi l’objet des souffrances de Yuzuriha revient d’entre les morts ! Moi Ponos déesse de la Peine te fait don d’une nouvelle vie !!!

Le vent qui souffle autour du ring augmenta d’intensité et soufflais toujours de plus en plus fort au fur et à mesure que les seconde passais, un véritable cyclone soufflait sur le ring, qui fessait virevolter les chevelures de Saori, Ponos et Yuzuriha ainsi que son écharpe. Les trois sphères fusionnèrent ensemble pour ne plus qu’en former qu’une seul pour ensuite se modeler et prendre une forme humaine, plus précisément une personne que Yuzuriha n’as plus vue depuis très longtemps et qu’elle a elle-même perdue dans de tragiques circonstances à l’époque.

- Yuzuriha voici ton adversaire pour ce combat Tokusa d’Hanuman de l’étoile céleste de l’intelligence

- Grande sœur je suis si heureux de te revoir

A la vue de son jeune frère, Yuzuriha couru vers lui pour le serrer dans ses bras mais quelque instant plus tard, il disparut pour réapparaitre aux côté de Ponos.

- Tu te souviens de notre arrangement Tokusa ?

- Tokusa… Ponos comment oses-tu te servir de mon frère !!!

- Evidement tu ignores les closes de notre marcher grande sœur, Je connaissais déjà Ponos avant, elle est la nièce du Seigneur Thanatos et Hypnos. Après la grande Guerre Sainte du Lost Canvas, elle est venu me trouver et ma proposer un marcher. Elle ma promit que toi, Yuzuriha, ma grande sœur tu m’appartiendrais a moi et moi seul ! En contrepartie de la vie d’Athéna bien sûr, j’oubliais de préciser que prendre la vie d’Athéna n’est que notre commun accord

- Mais alors qu’elle est le marché que tu as passé avec Ponos ?

- Les âmes des spectres sont retenus dans le chapelet crée par Asmita, pour honorer sa part du marcher Ponos avait besoin d’une âme de rechange. Croyait tu vraiment que la mort de Yato était accidentelle. En résumer contre la vie de Yato, Ponos me rendait la vie et tu devenais mienne

- Mais c’est affreux ! Tokusa comment as-tu pu accepter cette proposition ! C’est aussi ignoble que la fois où tu as tué nos parents pour devenir spectre

- Yuzuriha regarde qui se trouve sur ta gauche et souvient toi des règles et ce qui lui arrivera si tu perds. Quand toi regarde ta grande sœur chérie est toutes à toi et tu sais ce que tu dois faire pour qu’elle soit à toi et a personne d’autre pour toujours


Ponos se donne à cœur joie de jouer avec les sentiments de Yuzuriha, d’un côté il y a Saori qui est lentement rongé par la pierre et qui finira par devenir une statue si elle n’agit pas et de l’autre son frère. Celui-ci d’ailleurs fonça sur sa sœur et lui colla un coup de genou dans le ventre qui l’envoya dans les airs, ensuite Tokusa sauta en l’air et il joignit ses mains porter un violent coup en marteau sur le dos de sa sœur Yuzuriha, juste à l’emplacement ou la silver cloth à voler en éclat après l’impact avec le bouclier de la justice. Cette dernière s’écrase brutalement contre le sol

- Grande sœur cesse ce combat regarde dans quel état est ton corps, lui qui était suis magnifique et si doux

- Il a suffi que ton frère te cogne une seule fois pour te mettre hors combat, décevant. Le poison des démons roses fait encore son effet dans ton organisme

- Ce n’est pas terminer Ponos et je ne ferais pas preuve de sentiments « Kenbu Shôsen Hyaku »

Yuzuriha est toujours sous l’effet du poison des roses d’Aphrodite ce qui réduit grandement ses capacité physique, mais malgré ça elle se leva et bondit en l’air jusqu’à être hors de portée de vue et redescendit en piqué a vives allures et envoya son pied en plein dans l’estomac de son frère, puis profita de l’impact pour faire une pirouette en arrière et reprendre ses distances avec Tokusa, celui-ci qui vient de recevoir de plein fouet son attaque et ne semble même pas bronchée, il se tient toujours comme s’il le coup ne lui avait rien fait. Quelques instants plus tard, une violente douleur saisie Yuzuriha à l’estomac et elle eut le souffle coupé net, la douleur fut-elle qu’elle refermait ses bras sur son ventre

- Comment est-ce possible ? J’ai reçu la violence de ma propre attaque

- C’est bien beaux de ce faire tatouer Yuzuriha, la prochaine fois évite de faire ça avec le sang de ton spectre de frère, car celui-ci était imprégné de son cosmos donc c’est ton frère qui se trouve face à toi en chair et en os. Si ton attaque vient de se retourner contre toi, Sache que l’âme du Saint que ma offert Tokusa était strictement inutile c’était juste histoire de voir jusqu’où était capable d’aller. Pour ramener Tokusa parmi les vivants il me suffisait juste d’avoir son cosmos présent dans ton tatouage ainsi que ton sang. Pour les souvenirs que je t’ai arraché avec une part de ton âme c’était un petit extra. C’est ce qui procure cette protection à Tokusa quand tu frappe ton frère, tu frappes cette infime partie de ton âme qui est désormais en lui et donc toi qui encaisse les dégâts de tes propre attaques

- Grande sœur je ne laisserais personne te reprendre, ni Athéna ni qui que ce soit ! Tu es à moi !!! « Seki Shiki Nyoi Reirin »

Le cosmos de Tokusa grandit et une pluie de rayon d’énergie s’abattit sur le ring, Yuzuriha peut les esquiver au début, mais après que Tokusa passa de nouveau à l’offensive, cela la troubla dans sa concentration et celui-là saisis à l’arrière par sa tresse de cheveux et l’envoya de nouveau en l’air et déchaina à nouveau son attaque

- Tu es à moi Yuzuriha !!! « Seki Shiki Nyoi Reirin »

Cette fois-ci l’attaque frappa de plein fouet Yuzuriha, celle-ci encaissa son attaque dans son intégralité, elle hurlait sous la douleur, mais cela laissa de marbre Tokusa et réjouissait Ponos. Après l’attaque que vient d’essuyer elle en tomba presque inconsciente. Mais quand elle ressentit le cosmos chaleureux de Saori l’englober elle se reprît bien assez vite, Tokusa venait de sauter pour porter un coup en pleine figure a sa sœur, celle-ci se téléporta in extremis un peu plus haut encore dans le stade et se préparait à attaquer son frère qui celui venait de faire exploser son cosmos pour prendre encore plus d’ascension et atteindre Yuzuriha

- Je ne laisserais plus jamais personne te voler ton cœur qui est mien, ma sœur ! Shion n’avait pas le droit de me voler ton amour !!!

- Tant qu’à parler de Shion voilà un souvenir de ça par mon frère « Stardust Révolution »

Yuzuriha déchaine une tempête d’étoile filante et il était trop tard pour Tokusa d’essayer d’esquiver l’attaque il était trop près et fut pris dans la tempête et renvoyer avec violence contre le sol du ring contre le quelle il s’écrasa brutalement. Mais malheureusement le maudit stratagème de Ponos est toujours en action. Quelque seconde après Yuzuriha reçut la pleine puissance de son attaque, elle cracha un filet de sang et tombait en chute libre, incapable de se reprendre tellement la douleur lui courbature le corps. Tokusa lui profita de la situation et sauta en l’air pour se maintenir haut dessus de sa sœur et faire en sorte qu’elle soit sienne pour toujours

- Ma sœur tout comme Shion tu vas de nouveau gouter à mon attaque « Seki Shiki Nyoi Reirin »

Tokusa réuni les âmes en quatre rayons distincts qu’il envoya déchaina avec une rage meurtrière dans les quatre blessures au niveau de la poitrine de sa sœur, aux quatre endroits où le Crimson Thorn a trouvé son armure. Les rayons d’énergie pénétrèrent de manière brutale et violente dans les quatre endroits visés et transpercent le corps de Yuzuriha, le sang gicla d’ailleurs et retombait en une fine pluie sanguine sur le ring, le sol n’étant plus très loin, il redéchaine une ultime fois son attaque qu’il réunit un seul rayon d’énergie dévastateur avec une incroyable envie de tuer dans le ventre de sa grande sœur qui s’écrasa avec fracas contre le sol du ring

- Cette fois-ci, je ne crois pas qu’elle se relèvera

- Grande sœur ton corps qui était si beau et si doux est à présent maculé de sang, regarde dans quel état il est. Mais bon il y a deux siècles de cela c’était moi qui étais à terre en train de pisser le sang et toi qui était debout me regardant mourir

Ponos claqua des doigts et la pierre reprît son activité, l’épaule et l’avant-bras droits de Saori sont déjà changé en pierre, à présent ce sont les bout des doigts de la main gauche qui commence à se pétrifier et remonte lentement mais surement le long des doigts jusqu’à la main et continua son avancer jusqu’au coude, la pierre se trouvant aussi sur l’épaule droite et la jambe gauche s’étende et se rejoignent changeant ne pierre tout le torse de Saori ou presque au niveau cela descend en oblique, tout le coter du thorax gauche est encore normal. La pierre grimpe aussi à présent à son cou et passe derrière pour atteindre sa chevelure et monter à au sommet de la tête, là aussi la pierre y va en oblique et pétrifie toutes les mèches de cheveux de Saori se trouvant haut dessus de son front. Dans le même moment Yuzuriha, trouve la force malgré la douleur physique insoutenable pour se relever

- Ponos Il me semblait que tu ne changerais Saori en statue uniquement si je perdais alors cesse cela immédiatement

Ponos claqua à nouveau des doigts pour stopper l’avancement de la pétrification

- Ai-je oublié de préciser que la pierre grignoterait aussi son corps pour chaque seconde que tu restes au sol

- Yuzuriha ne te préoccupe pas de moi et vainc Ponos peu importe les moyens

- On ne t'a pas donné la parole toi !

Le cosmos de Ponos grandit et la pierre descendit du côté droit du visage de Saori lui changeant un œil à moitié en pierre et se rependit sur toute sa bouche et son cou, lui privant aussi la parole

- Voilà qui est, mieux elle ne risque, plus de me couper la parole et il lui reste un œil et demi pour nous regarder ainsi qu’e la moitié du nez pour respirer c’est déjà ça. Athéna fera un magnifique trophée avec sa sœur Artémis, dommage qu’elle ne porte pas son armure divine, quoi que cette robe que tu portais tout le temps où tu te cachais au Japon t’aille très bien aussi, tu feras une magnifique statue de pierre assortie à ta sœur. Où en étais-je avant qu’elle ne me coupe la parole, ah je me souviens. Au fait Yuzuriha ne tombe ne serais-ce qu’une seule fois au sol ou quoi que ce soit et je pétrifie immédiatement le reste du corps d’Athéna est ce clair ?

- Ponos tu vas regretter cela !

Tandis que sous le coup de la nervosité et de la colère Yuzuriha serrais son poing à s’en faire craquer les phalanges, mais que faires tous les coups qu’elle porte a Tokusa peu importe leur violence à chaque c’est elle qui encaisse à la brutalité de ceux-ci et Saori est presque intégralement pétrifié et si Yuzuriha ne tombe ne serait-ce encore qu’une seule fois le sol Ponos la changera définitivement en pierre. Yuzuriha se retrouve dans une impasse ne pouvant ni attaquer ni même se défendre, elle ne peut qu’encaisser les coups de son frère et en aucun cas poser son genou à terre. Tokusa chargea son cosmos dans son poing et l’écrasa avec force et violence dans le ventre de sa sœur, et avec l’autre bras la tenait dans le dos. Une expression de douleur se dessina sur le visage de Yuzuriha, les yeux grands ouverts, le regard perdu dans le vide et deux filets de sang coulant des commissures de la bouche. Tokusa approcha sa tête près de l’oreille de sa sœur et lui murmura

- Tu es a moi Grande sœur, avoue toi vaincu il serait tellement dommage de continuer d’abimer ton si magnifique corps à la peau si douce qui malheureusement taché de ton propre sang

Yuzuriha se téléporta pour échapper à l’étreinte de son frère qui continua de la harceler physiquement, elle tenter d’esquiver ses coups comme elle peut, mais elle est au bord de la fatigue, mais ne peut en aucun cas se permettre de poser genou à terre, il en va de la vie de Saori et donc tant qu’il le faudra elle encaissera les coups sans broncher. Cela fait à présent plus de quarante-cinq minutes que Tokusa martèle sa sœur de coup pour la faire plier, mais ni parvient pas malgré les douleurs qu’engendre chaque coup elle reste debout encaissant chaque coup et réfléchit, réfléchit à un moyen de vaincre Ponos

"Je ne pourrais plus tenir longtemps sur mes jambes, il faut que je trouve le moyen de vaincre mon frère et Ponos, il doit y avoir un moyen, mais lequel ? "

Ponos continuait de regarder ça avec attention et un certain plaisir malsain de voir le jeune frère de Yuzuriha frapper sur celle-ci sans ménagement pour la faire plier à ses envies. Elle se demandait aussi pendant combien de temps pourrait-elle encore résister aux assauts de Tokusa avant de tomber à terre, Ponos se retourna vers Saori et s’adressa a cette dernière avec un ton condescendant et un certain sadisme perceptible dans sa voix

- Yuzuriha est résistante, mais tu voies avec l’œil qui te reste tout ce qu’elle endure actuellement c’est ta faute. Tu es la déesse de la Sagesse et pourtant tu es tombé grossièrement dans le piège que je t’ai tendu et maintenant le trois quart de ton corps est pétrifié et c’est Yuzuriha qui souffre et endure mille supplices pour tenter de te sauver et à ce rythme elle finira par y laisser la vie. Yuzuriha va mourir pour toi et tu auras son sang sur les mains et sa mort sur la conscience, sera tu vivres avec cela Athéna ?

Ponos ce tut enfin et reporta son attention sur le combat qui n’as pas changé ça fait maintenant une heure que Yuzuriha encaisse les coups sans les rendre, cette dernière en a tellement reçu qu’elle réfléchit à présent à voix haute sans même sans rendre compte et Ponos décida de répondre à son interrogation

- Il faut que je trouve le moyen de le battre, il doit y en avoir un

- Effectivement il y a bien un moyen de vaincre ton frère, mais tu es fatigué et tu n’en seras pas capable toutes façons. C’est d’ailleurs pour la que tu as laissé Shion se salir les mains à ta place il y a deux siècles. Cela ta brisé le cœur de voir ton frère mourir, c’est pour ça que tu t’es fait ce tatouage c’est aussi pour ça que tu es devenu une Sainte au service d’Athéna, mais malgré tout ce que tu fessais tu te trainais cette peine et cette tristesse dans ton cœur et c’est ce que représente ce tatouage. Si tu veux vaincre ton frère, il te faudra sacrifier tes sentiments et tes souvenirs de lui, mais tu n’en as pas été capable il y a deux siècles et aujourd’hui tu n’en es toujours pas capable Yuzuriha !

Le voilà le seul et uniquement moyen de vaincre Tokusa son frère ainsi que Ponos, mais en sera-t-elle capable là est la question, mais si elle veut sauver Saori elle n’a pas le choix. Yuzuriha est confronté à un cruel dilemme, mais son devoir de chevalier passe avant ses sentiments et elle s’en est résolue. Mais le dernier coup que lui à porter Tokusa la fit tomber à genoux sur le ring, Yuzuriha avait les bras refermer sur le ventre et ne cessait de cracher du sang par la bouche. Ponos s’apprêtait à claquer des doigts pour changer en pierre les restes du corps de Saori qu’il ne l’est pas encore, mais elle lui hurla dessus avant qu’elle n’eût le temps de le faire qu’Aalcia se proposa pour prendre la relève de Yuzuriha consciente que si elle continue elle finira par mourir

- Ponos laisse-moi prendre la place de Yuzuriha, je me plierai à toutes tes exigences aussi excentriques qu’elles soient

- Aalcia ne te mêle pas de ça c’est mon combat contre mon frère c’est à moi de le finir et a personne d’autre ! PONOS !!! Ce n’est pas encore fini je peux encore me relever, tant que je serais en vie je me relèverais !

- Tu es masochiste ou quoi ! Tu as perdu tu ne peux ne rien faire contre Tokusa, mais malgré tu te relèves alors qu’il suffit que tu t’étendes sur le sol pour mettre fin à ton calvaire. Mais bon puisque que tu aimes souffrir et que ce combat fratricide est admirable je vais donc te laisser combatte jusqu'à ce que mort s'ensuive : Après cela Ponos posa son regard sur Saori et reprit :Tu peux être fier de Yuzuriha, Athéna elle vient de te faire gagner un sursis, Je n’ai jamais une telle volonté et loyauté, c’est même plus que de la loyauté, c’est de l’abnégation. Maintenant voyons voir combien de temps elle tient avant de mourir des mains de son frère

Après cinq minutes d’effort surhumain et dans de pénibles et douloureuses souffrances, Yuzuriha parvient à se relever, elle se tenait tremblante sur ses jambes, mais comptait bien sauver celle à qui elle doit obéissance, certes ce n’est plus Sasha, celle qu’elle a connue autres fois, mais elle reste tout de même la réincarnation d’Athéna et en tant que chevalier elle doit tout mettre faire pour la sauver même si cela implique d’énormes sacrifices ce qu’elle s’apprête à faire. Plus morte que vivante Yuzuriha fessait croitre son cosmos jusqu’à son paroxysme et commençait petit à petit à prendre une teinte dorée pour l’instant encore imperceptible a l’œil nu.

- Tokusa tue là !!!

- Yuzuriha tu es mienne grande sœur et si tu le refuses tu n’appartiendras à personne d’autres !!!

Tokusa intensifia son cosmos dans et le fit exploser et s’élança à grande vitesse sur Yuzuriha pour la tuer d’un seul et unique coup avec le Seki Shiki Nyoi Reirin d’un seul coup dans le ventre qui doit la transpercer littéralement. Celui-ci était se rapprochais de plus en plus de Yuzuriha, mais elle ni prêtait pas attention, tous ses sens étant concentré pour amplifier et sublimer son cosmos. Yuzuriha laissa des larmes s’échapper de ses yeux et qui coulait le long de ses joues, elle esquivât le coup de Tokusa en se déportant sur le coter et répliqua aussi sec

- « Kenbu Shôsen Hyaku »


Quelques larmes de Yuzuriha atteignirent le visage de Tokusa dans l’action, le puissant coup de genou que sa sœur vient dans le ventre lui fit cracher du sang et l’envoya voler loin en l’air. Celui fit une pirouette pour se redresser en l’air et refit exploser son cosmos pour se propulser sur sa sœur et en finir une bonne fois pour toutes. Yuzuriha reçus la pleine puissance de son attaque dans le ventre, mais un incroyable effort de volonté elle sera son poing et se dents et se concentra pour l’assaut final

- Yuzuriha tu pleures, je n’aime pas te voir pleurer grande sœur, mais dans quelque seconde ça ne sera plus un problème !... Mais c’est impossible ! Son cosmos a viré aux dorées !!!

Sans s’en rendre compte Yuzuriha vient de s’éveiller au septième sens elle concentra toutes ses forces et son cosmos explosa balayant tout ce qui se trouvait au sol autour d’elle et sans la moindre hésitation sacrifia ses sentiments à l’égard de son frère et porta son attaque à la vitesse de la lumière telle un gold saint

- « Starlight Révolution »

Tokusa qui avais fait l’erreur d’utiliser son cosmos pour se propulser à toute vitesse contre sa sœur ne put freine ça course et rentra de plein fouet avec l’amas d’étoiles filantes et fut emporté avec celui-ci poussant d’horribles cris de douleur. Mais ce n’est pas encore fini, il reste Ponos qui se gausse bien à la vue du résultat de son combat fratricide et dans un incroyable effort de volonté avec son cosmos quand l’amas arriva haut dessus de l’emplacement de Ponos. Elle rabattit son bras vers le bas et cela fit chuter l’amas d’étoiles sur Ponos telle une pluie de météorite et c’est quand Ponos rouvrit les yeux aux cieux après s’être gaussé qu’elle remarqua que l’attaque de Yuzuriha lui tombait dessus telle une pluie de comète. Mais il fut trop tard pour l’éviter et Ponos fut frappé de plein fouet les étoiles filantes engendrer par Yuzuriha. Cela fut sans appelle la puissance de l’attaque cumulée a la volonté de vaincre de Yuzuriha pulvérisa l’étoile de Ponos, celle-ci tomba au sol sur le dos. Yuzuriha s’approcha de son frère qui gisait au sol dans une mare de sang dans les débris de son surplis

- Tokusa mon frère, je suis désolé, mais toi et Ponos ne m’avait pas laissé le choix

Après cela elle se retourna et partit dans la direction de Saori, Ponos étant vaincue la blessure infligée Aphrodite et la pierre qui pétrifiait la majeure partie du corps de Saori disparut d'une seconde à l'autre, Saori tomba à genoux et la robe que Ponos la forcé à revêtir disparut explosa en particules de lumière comme celle que portais Ponos laissant réapparaitre l’armure divine de Saori sur son corps, sans trop mal Saori se releva pour faire face à Yuzuriha qui ses battues jusqu’à l’extrême limite de ses forces pour la sauver et a fait d’énormes sacrifices pour obtenir la victoire

- Déesse Athéna j’ai… j’ai réussi à te sauver… j’ai obtenu la victoire sur Ponos…

- Yuzuriha tu as fait preuve d’une énorme détermination au court de ce combat et… Yuzuriha !!!

Yuzuriha s’effondra de fatigue dans les bras de Saori, ce combat la littéralement vider de ses forces et le sacrifice qu’elle a fait pour vaincre son frère et Ponos lui a demandé énormément de force morale, Aalcia se releva avec Aphrodite et rejoignirent le ring pour voir comment se porte Yuzuriha, Aphrodite voulue la soigner, mais celle-ci reprit conscience et refusa sous prétexte qu’elle est une Sainte comme une autre et surtout une guerrière, c’est un prétexte caché pour ne pas qu’Aphrodite ne s’épuise plus que ce qu’elle ne l’est déjà. Au loin Tokusa regardait la scène avec une certaine envie ou plutôt même une jalousie, de voir Saori qui tenait sa sœur dans ses bras et ces deux autres Saintes surement qui s’inquiétait de l’état de Yuzuriha alors que c’est sa sœur qui devrait être auprès de lui en train de le tenir dans ses bras

- Yuzu…riha grande sœur… pourquoi ne me prend pas tu… dans tes bras comme la dernière fois. Ces personnes, Athéna et ces chevaliers me ton dérobé ton attention et ton amour

Le malgré la violence du coup que lui a porté sa sœur Tokusa se releva ruisselant de sang, alors qu’il ferait mieux de rester au sol s’il veut avoir une chance de survivre aussi minime soit-elle. Il se mit à courir en direction de Saori et a mis chemin sauta en l’air pour porter son attaque et hurla

- Vous m’avez volé ma sœur vous allez me le payer !!! « Seki Shiki Nyoi Reirin »

- « Crimson Thorn »

- « Golden Dimensional Wave »

Aphrodite ne laissèrent même pas approcher sa technique qu’elles se mirent devant Saori qui toutes les deux et contre attaquèrent immédiatement à l’agression de Tokusa, les attaques cumulées d’Aalcia et d’Aphrodite transpercèrent de part en part tout le corps de Tokusa, celui-ci hurla de plus belle et retomba au sol. Mais malgré les attaques cumulées d’Aalcia et Aphrodite il se releva une dernière fois se déplaçant en titubant le bras en avant, Tokusa passa entre Aalcia et Aphrodite, il n’était plus qu’à quelque mettre de Saori et de sa sœur

- Yuzu… riha… grande sœur….

Tokusa s’effondra au sol le bras en avant qui effleurait de ses doigts qui perdait toutes chaleurs le bras de Yuzuriha. Elle dut se résoudre à un cruel sacrifice, mais son devoir passait avant tout et donc pour Saori ou plutôt pour Athéna elle a sacrifié les souvenirs et les sentiments qu’elle avait de son frère. Cette fois-ci celui-ci n’eut pas le privilège de mourir dans les bras de sa sœur et s’écroula vulgairement devant elle

- Makhai et Ponos sont vaincues, l’illusion du Colysée ne devrait-elle pas disparaitre ?

- Bande d’idiotes ! Ce Colysée a été ancré dans la réalité par notre mère, il est aussi réel que vous ou moi et regarder bien le nombre d’entré qu’il y a parce que vous ne trouverez jamais la bonne sortie pour rejoindre ma mère Mouhahahahahahah !

- Je vais te clouer le bec une fois pour toutes Ponos

Ponos malgré dans le sale état dans le quelle elle se trouve après avoir reçu le plein fouet la "Starlight Révolution" de Yuzuriha, Ponos trouvait encore le moyen de narguer et d’exaspérer les autres. Elle laissa s’approcher Aphrodite avec une idée bien précise et quand Aphrodite fut assez proche, elle fit un effort pour placer son bras dans l’ombre d’Aphrodite et disparut. Laissant Saori et les autres totalement seuls dans le Colysée

- Comment allons-nous sortir d’ici sans nous tromper de chemin pour rejoindre la chambre de Nyx ?

- Ponos peut se regarder, elle se croit peut être intelligente, mais ne l’a pas été assez pour masquer son cosmos quand elle s’est enfuie en disparaissant dans ton ombre Aphrodite. Il n’y a plus qu’à suivre la trace de son cosmos puis trouver la bonne sortie

- Ne perdons plus de temps et allons y

- Attend Yuzuriha je vais te porter, tu l’as bien mérité après ces deux combats

- Merci, mais sans façon Saori, je peux encore marcher et me battre, garde plutôt tes forces pour les combats à venir

Aalcia se concentra et pista le cosmos de Ponos enfin de trouver la bonne sortie, c’est une grosse erreur que Ponos a commise à s’enfuyant a l’arrache comme elle la fait. Dans la précipitation elle n’a pas pensé à dissimuler son cosmos et a donc indirectement aidé Saori et son groupe a trouvé la bonne sortie vers la chambre de Nyx. Aalcia finit par trouver la sortie par laquelle Ponos a fui et fit signe aux autres de la suivre et toutes ensemble elles s’engouffrèrent dans ce couloir qui est le dernier avant d’arriver à la chambre de Nyx.


Dernière édition par Aphrodite le Jeu 21 Juin - 7:43, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphrodite
Ancien compte d'Asteria
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
1/300  (1/300)
Vie:
1/300  (1/300)
Armure:
0/350  (0/350)

MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   Mar 20 Sep - 13:17

▬▬▬▬ Chapitre 10 ▬▬▬▬
Le Trépas, rencontre avec le Passé
.


Ker elle la dernière enfant de Nyx à ne pas s’être battue et qui est pleine possession de ses moyen arriva auprès de sa mère suivie de peu par Ponos qui mordu la poussière face à Yuzuriha pour avoir pris le risque de joue avec ses émotions et son cœur

- Je vous salue mère, à ce que je vois Nikea tu es salement amoché, c’est Athéna qui ta mise dans cet état ? La dernière fois que je l’ai vue Makhai détenait Athéna et l’autre olympienne sous son pouvoir

- Cause toujours Ker et dire qu’à une seconde prête je lui enfonçais ma dague dans la gorge, mais il fallut qu’Aphrodite s’en mêle

- Les filles, il suffit cela ne sers n’a rien de vous disputé. Je suis sûr que Makhai et Ponos leur ont régler compter

- Mère… aie elle tape comme une vraie brute celle-là

- Ponos qu’est ce qui t’est arrivé et où est Makhai ?

- J suis pas sa mère, sans vouloir vous offenser mère et c’est Yuzuriha de la Grue qui m’a mis dans cet état, pour une femme elle tape comme une brute

Ponos préfère ne rien dire au sujet de la mort de Makhai de peur de voir Nyx s’énerver.

- Comment ça c’est Yuzuriha qui t’a fait ça ? Ça ne se peut pas Mère la changer en statue de pierre, qu’elle idée aussi d’aller s’interposer entre le Dunamis de Mère et Artémis

- Je confirme mère elle se trouvait bien avec Athéna et Aphrodite au Colysée que vous avez crée

- Que Yuzuriha ai réussi parce je ne sais qu’elle manière à redevenir humaine m’est égale, Artémis est toujours changée en statue de pierre c’est tout ce qui m’importe. Ker on dira qu’il ne reste plus que toi va donc souhaiter la bienvenue à Athéna et ses compagnes, mais quoi qu’il en soit une c’est déjà échappé gardons les a l’œil à présent

Il en sera fait selon vos désirs mère

Le Dunamis de Nyx fit tourner la brume ténébreuse ambiante de la salle qui leur monte jusqu’aux genoux dans le sens des aiguilles d’une montre et d’un coup toutes les statues disparurent du couloir pour réapparaitre dans la chambre de Nyx, Ker elle quitta la chambre de sa mère pour se rendre dans le couloir se trouvant juste en dessous, ensuite elle se plaça face à Artémis et plaça sa main sous son menton et lui parla bien que cela soit inutile

- Ta sœur est bien la déesse de la guerre je pensais que mes filles auraient pu facilement l’arrêter et la tuer, mais elle est tout de même parvenu jusqu’à l’entrée de ma chambre encore faut-il qu’il parvienne à vaincre Ker et vue l’état dans lequel est se trouve je ne pense pas qu’elle en soit capable. Son corps de mortelle a atteint ses limites

Pendant ce temps Saori, Aphrodite, Aalcia et Yuzuriha parcourent les derniers mètres qui les sépare de la chambre de Nyx, chaque pas les rapproche un peu plus de leur but, mais elles ne savent pas encore que Ker les attend déjà de pied ferme et fit une entré en scène, elle attendit que celle-ci arrive à l’endroit où le couloir commencer à monter en colimaçons. Elle les stoppa juste avant cela d’une manière

- « Necromancy Explosion »

L’attaque explosa le sol a deux endroits et leva une vague de débris qui avança pour s’écrouler sur Saori et son groupe, une vague de débris sur fonçait droit dessus par devant tout comme par derrière, les deux vagues se rentrèrent dedans dans un énorme fracas levant un nuage de poussière sur les lieux de l’impact. Cela n’est qu’un début pour Ker elle leur a prévu bien souffrance que cela reste à savoir combien de temps Saori et les autres vont rester sous les débris qui leur sont retombé dessus. Quelque chose dit que cela ne va pas durer

- « Kenbu Shôsen Hyaku » personne n’est blessé ?

- Non ça devrait aller

- Comme nous nous retrouvons Ker !

- Oui c’est bien moi Ker le Trépas, derrière moi se trouve un couloir ascendant en colimaçon qui donne sur la chambre de ma mère, Nyx déesse primordial de la nuit, mais pour ça il faudra me vaincre

Ker a de long et fin cheveux noir qui lui descende jusqu’aux genoux, une partie de sa chevelure couvre une surface de son visage, partie ou Ker fut grièvement brulée et dont la peau ne s’est jamais guérie, et cette endroit du visage de Ponos a donc toujours les séquelles de la brulure et Ker cache cela derrière sa chevelure. Son étoile contrairement aux autres est d’une noirceur absolue et à première vue en forme totémique doit la forme de la faucheuse telle qu’elle est décrit dans la religion chrétienne, haut niveau du basin Ker porte exactement la même jupe que sa mère Nyx sauf que la sienne est noir comme les ténèbres. Ker possède aussi sur chaque côté du bassin caché sous cette jupe un fourreau dans lequel son rangé ses cimeterres

Pendant que Aphrodite et Aalcia aide Saori à sortir des décombres et à se relever, Yuzuriha se mit devant et envoya son écharpe pour atteindre Ker avec, mais à chaque fois l’écharpe tapait juste le sol arrachant des morceaux à chaque impact. Ker évitait les assauts de l’écharpe de Yuzuriha avec une facilité déconcertante, elle sortit de son fourreau un de ses cimeterres, et passa derrière Yuzuriha dans laquelle elle planta sa cimeterre entre les dos omoplate là ou l’armure est brisé et d’un coup sec fit vers le bas, elle fit descendre son arme en ligne droite jusqu’à son basin tout cela en même pas une seconde. Yuzuriha s’effondra sur le seul devant les yeux médusés de Saori, Aphrodite et Aalcia, Ker continuait dans leur direction Aphrodite s’interposa, mais là aussi l’affrontement tourna cour, dans coup de cimeterre elle trancha toutes les roses envoyées par Aphrodite et d’un seul et unique coup horizontal elle blessa Aphrodite au niveau du nombril et elle aussi s’effondra à terre. Il ne reste plus qu’Aalcia pour protéger Saori, le combat face à Aalcia dura à peine quelque seconde de plus, Ker lui écrasa une sphère de cosmos dans la figure suivie d’une dans le ventre pour l’envoyer s’écrase dans le plafond et lui écrasa après la tête contre le sol. Ce combat est un combat inégal, mais Ker s’en moque, elle n’est pas là pour combattre à la loyale, mais pour faire respecter la parole de sa Mère, Nyx. Elle se trouve à présent seule en face à face avec Saori et compte bien lui faire regretter d’être venu jusqu’ici. Elle lui donna en premier lieu un coup de genou dans le ventre ensuite elle lui attrapa tète a deux mains et lui asséna un violent coup de boule. Saori tient péniblement sur ses deux jambes, Ker s’approcha d’elle et lui donna un coup avec la plante des pieds dans le thorax ce qui fit chuter Saori a terre, elle tomba malheureusement sur un des débris rocailleux et Kher lui donna un nouveau coup de pied sur le thorax et la pressait, lui écrasant ainsi la colonne vertébrale contre la pierre en question qui finit par se briser en miette sous le coup de la pression exercée par Kher. Avec satisfaction Kher regardait Saori se tordre de douleur sous son pied, mais ce n’est pas fini, toujours le premier puis appuyer sur la cage thoracique de Saori celle-ci approcha ça cimeterre près de son visage, et lui enfonça l’extrémité de la lame juste au milieu de la lèvre inférieure et descendit la lame ensuite tout le long de son menton avant de ranger sa cimeterre a place et repris la place du début de son assaut

- Vous n’êtes que des larves face à moi, je dois prendre en compte que vous avez courageusement combattu jusqu’à maintenant contre mes autres frères et sœur et que vous êtes à bout de forces, mais ce n’est pas mon cas. Je me fiche royalement de savoir dans quel état son mes ennemis tout ce qui importe c’est la volonté de ma mère Nyx. Mais il existe bien des moyens de tuer des ennemis avec classe à petits feux en procurant mille et un supplice tant physique que psychique ce n’est dons pas moi qui vous tuerais

Ker s’écorcha le poignet et répandu le sang qui en coulait sur le sol d’un geste de la main en fessant un tour sur elle-même, le sang une fois tombé au sol dessina un pentacle. Après cela Ker augmenta son cosmos et commença un bien étrange rituel, les flammes accrochées au mur doublèrent voir triplèrent de volume

- J’en appelle à la mort et aux âmes moi Ker fille de Nyx, déesse du Trépas vous invoquer répondez à mon appelle et faite venir à moi celle que je vous ordonne. Que les portes des Enfers s’ouvrent ici mêmes, moi Ker déesse du Trépas l’ordonne

Les flammes des torches quittèrent leur emplacement pour se rejoindre dans le pentacle de Kher et une formée plus qu’une flamme qui prie forme humaine puis s’estompèrent et la personne qui se trouvait face à eux n’était autres que Sasha l’ancienne incarnation d’Athéna sauf qu’il y avait quelque chose il émanait une étrange lueur blanche, est-elle vivante ou n’est-ce que son âme il n’y a pas moyen de le savoir. Sasha affiche un air serein et bienveillant jusqu’à ce que ne passe sa main dans sa tête par l’arrière de la tête, tout de suite l’expression de Sasha changea et une expression à la fois de peur et de douleur apparut. Quand Kher retira sa main de son crane Sasha son regard avait perdu sa bienveillance ou toute autres émotion positive

- Tue-les à présent ! Voyons voir ce que cela fait de recevoir la mort de sa propre déesse

Alors que tout le monde se relève péniblement après les assauts particulièrement violents de Kher, une armure divine, la même que celle de Saori vient revêtir le corps de Sasha dont le regard a perdu toute once de bontés et celle-ci passa à l’attaque, elle lança tout comme Saori avant quand elle était sous l’influence de Makhai son bouclier tel un disque celui-ci n’atteint personne et disparut dans les ténèbres du fond du couloir elle s’attaque ensuite à Aphrodite lui plaçant un coup de sceptre dans le ventre suivi d’un coup de genou dans le menton et envoya son autre pied dans la figure de Yuzuriha et retomba sur celle-ci coude en avant dans contre le thorax et sans ménagement enchaina ensuite avec Aalcia contre qui elle utilisa le « Punishment of Olympus ». Aalcia évita tous les rayons, mais Sasha avait disparu de son champ de vue, elle se trouvait en fait dans son dos et elle se servit de son sceptre comme d’une perche pour écraser son pied dans le dos d’Aalcia pour la mettre à terre et ensuite lui donner un violent coup de sceptre au même endroit et lui enfoncer dans la chair. Sasha retira brutalement son sceptre du dos d’Aalcia, celui-ci est couvert du sang azur et regarde avec haine Saori, mais ne bougea pas, soudain le bouclier ressurgit des ténèbres et frappa Saori dans le dos. Elle tomba à genoux et Sasha la saisit à la gorge et commença à appuyer avec force contre sa trachée pour l’étrangler, Saori lui attrapa les bras avec ses mains, mais elle n’a plus aucune force après tous ces combats et ne parvient pas à défaire l’étreinte des bras de Sasha sur sa gorge

- Alors Athéna qu’est-ce que cela fait-il d’être tué par sois même ?

Saori ressens de plus en plus le manque d’oxygène dans ses poumons et tenter de respirer comme elle peut, mais la pression qu’exerce Sasha sur sa gorge est trop forte et elle comme à avoir sa vision qui se brouille.

- Lâche Saori tout de suite toi « Sentimental Discharge » !!!

La technique vida Aphrodite de ses sentiments et de ses forces par la même occasion, mais percuta Sasha en plein dos et l’envoya voler quelques mètres plus loin. Mais elle se releva comme si de rien était et disparut pour réapparaitre aux cotés de Kher. Saori retomba au sol et éternua plusieurs fois avant de respirer à pleins poumons avant de reprendre un rythme respiratoire normal et régulier

- Sasha assez plaisanter utilise l’Athéna Exclamation et tue les toutes les quatre sur le champ

Sasha s’exécuta et son cosmos ne tarda pas à s’intensifier en flèches à présent l’attaque pouvait être déclenché à tout moment et en cas d’erreur les tuerait toutes les quatre à la fois, Saori est trop faible pour tenter quoi que ce soit en retour, Aalcia, Aphrodite et Yuzuriha toutes les trois en cotes à côté devant Saori. Le cosmos de Sasha explosa en un flash doré elle prit la position et la sphère de cosmos destructrice provenant de l’attaque interdite le fonças droit dessus. Usant de ce qui leur reste de cosmos Aphrodite, Aalcia et Yuzuriha tentaient de contenir comme elles le peuvent la technique interdite au potentiel destructeur.


- Nous ne pourrons plus tenir longtemps à ce rythme

- Un seul moment d’hésitation et nous sommes morts

- Aphrodite, Yuzuriha je crois avoir une solution, mais il va falloir me faire confiance, ça a l’air aberrant voir suicidaire, mais c’est la seule chose unique chance que nous avons de la vaincre. En premier lieu il faut repousser cette satanée sphère de cosmos, quand je le dirai il faudra faire exploser nos cosmos pour l’envoyer vers Kher. Puis il faudra me retenir assez longtemps Sasha pour que je puisse faire ce que j’ai à faire, mais s’il le faut il faudra faire office de bouclier humain, êtes-vous d'accord

- Pas de problèmes

- Maintenant

- COSMOS ENFLAMME TOI !!!

Aalcia, Aphrodite et Yuzuriha enflammèrent leur cosmos jusqu’à leur paroxysme et le firent exploser le réunissant en un seul et unique cosmos et cela fonctionna leur effort cumulé commençait à faire reculer l’Athéna Exclamation envoyer par Sasha. Dans un effort surhumain elles refirent s’enflamme leur cosmos cela fut décisif l’enflamment synchronisé de leurs trois cosmos réunis renvoya l’Athéna Exclamation contre Sasha et Kher. Kher trancha la sphère de cosmos en deux parts égales d’un seul coup de cimeterre, chaque moitié allèrent chacune s’écraser d’un coter du couloir.

- Achève les maintenant ! Elles dépensent tout leur cosmos pour repousser cette attaque

"Je suis sûr que j’ai raison, Kher n’a pas enfoncer sa main dans la tête de l’ancienne incarnation de Saori uniquement pour changer sa personnalité c’est plus que ça, je ressens un lien de cosmos, elle utilise un lien pour maintenir Sasha sous contrôle et lui faire faire ce qu’elle désire. Je ressens ce lien il faut que je puisse le percevoir pour le trancher couper le lien qui unis Sasha et Kher"

Tandis qu’Aalcia ferma les yeux et se concentra sur ce qu’elle pense être leur unique chance de victoire, Yuzuriha et Aphrodite se lancèrent à l’assaut de Sasha, l’attaquant sans cesse l’empêchant de pouvoir contre-attaquer, mais malheureusement elle parvient à se dégager et asséna un coup de sceptre dans le ventre de Yuzuriha et lui envoya une décharge de cosmos qui la fit tomber à terre, ensuite Sasha reporta son attention sur Aalcia et lui envoya son sceptre tel une lance pour que la transperce. Mais Aphrodite s’interposa et reçu le sceptre doré en plein ventre, elle se l’extrait du ventre et tomba aussi à terre. Aalcia restait imperturbable alors que Sasha intensifia son cosmos pour lui envoyer une décharge de cosmos pour lui faire également plier l’échine.

- Je le vois ! Je vais pouvoir le couper à présent

Sasha envoya sa décharge de cosmos droit sur Aalcia, celle-ci rouvrit les yeux intensifia de manière brutale et porta aussi son attaque.

- « Golden Dimenssional Wave »

Aalcia pris de plein fouet l’attaque de Sasha tandis que la sienne ne la toucha pas et ne fit que frôler l’épaule de Kher

- Cette fois-ci c’est fini la victoire est à moi Kher déesse du Trépas !

Alors que Kher savourait sa victoire face Saori, Aphrodite Aalcia et Yuzuriha, le lien étant rompu, Sasha reprit ses esprits et vit Yuzuriha celle qui l’avait si fidèlement servi lors de la dernière guerre sainte étendue ainsi que trois autres personnes dont elle ignore l’identité. Mais elle comprit bien vite qu’elle est responsable de l’état dans la quel elle se trouve, puis elle entendit Kher la féliciter et comprend qu’elle a été manipulée, fessant semblant de rien elle se retourna et attaqua Kher qui fut pris aux dépourvues

- Comment ! Tu oses te retourner contre moi ! Tu vas voir ce qui arrive aux âmes qui osent se retourner contre moi

- Ne t’avises pas de la toucher Kher « Stardust Révolution »

Kher pris l’attaque de front, mais ne fut pas blesser hormis une éraflure sur le front qui fit couler son sang le long de son visage et goute au bord de son menton, elle se releva sans peine avec une irrésistible envie de tuer qui ce lis dans les yeux, elle sortit de leur fourreau ses deux cimeterres et se s’élança a vives allures sur Yuzuriha pour la tuer. Aalcia se relève enfin après la décharge cosmique qu’elle a essuyée. Kher ne se préoccupe que Yuzuriha sans prêter attention aux autres. Aalcia intensifie son cosmos et le réunit au bout de ses doigts qu’elle écarte bien, mais il ne faut pas tarder si elle veut éviter que Yuzuriha soit blessée

- Yuzuriha baisse toi avec Sasha maintenant « Golden Dimenssional Wave » !!!

Aalcia rabattit ses bras et plusieurs rayons sortirent de ses doigts ricochant sur toutes les hauteurs du couloir le laissant aucune chance de fuite ou d’esquive à Kher

- C’est quoi ces rayons, qui ricochent sur partout Aaaaaaaarghhhh !

Le quadriller transperça le corps de Kher à plusieurs endroits, elle lâcha ses cimeterres et retomba vulgairement au sol. Sasha se releva et fit disparaitre l’armure divine qu’elle avait revêtue en de million de particules dorées. Elle regardait tout le monde et personne en particulier, mais ne dis point mot, mais ces yeux le font à sa place, d’un simple regard elle disait merci et puis tout comme l’armure divine Sasha s’évapora en de millions de particules d’un blanc immaculé. Kher elle trouve la force de se relever, un bras sur l’épaule opposée, elle se retourna et fuis en direction de la chambre de sa mère Nyx

- Elle fuit comme une lâche la traitresse !

- Aphrodite, Aalcia, ce n’est pas grave, laissé la fuir. Nous devons nous préparer à présent à affronter notre plus terrible ennemi pour sauver Artémis ma sœur ainsi que nos amis. Mais quoi qu’il en soit Nyx prépare toi parce que je suis prête et tu vas payer ce que tu as fait à Artémis et aux autres !

"Artémis, Grande Sœur j’arrive et je te sauverais et te ramènerais a ton état normal"


Dernière édition par Aphrodite le Sam 2 Juin - 16:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphrodite
Ancien compte d'Asteria
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
1/300  (1/300)
Vie:
1/300  (1/300)
Armure:
0/350  (0/350)

MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   Mer 21 Sep - 18:49

Bonus
(Comme sur les DVD lol!)
En Construction



Serviteur d’Avalon


Aalcia
Avalon
Serpentaire


Fille de Nyx

Nyx
Nikea

Amphilogiai,
Androkisiai,
Até
Dysnomia,
Géras,
Léthé,
Moros,
Némésis,
Phonoi,


Lexique des Attaques

Abolition of the Will

Anarchy Quarrel Dispute Annihilation

Anarchy Strike

Assassin Of Olympus

Babylity

Biological Decay

Brightness Dispute

Danse des Pétales

Darkness Exclamation

Darkness Sphère

Darkness Wave

Décharge Sentimental

Destruction of Darkness

Destruction of Shadow

Devour Superficial

Dimension Clash

Dispute Exclamation

Divin Light

Divine Rejuvenation

Dôme Of Light

Explosion of the Disaster

Flame of the Inquisition

Forget your memories

Genocide Bloody Atrocious

Golden Dimensional Wave

GOLDEN SUN WAVE

Golden Triangle

Hand Of Justice

Holy Bloody Rage

Horrible Atrocious Murder

Impalement of Darkness

Infernal Spiral

Justice Ray

Love Sphère

Mirror of Destiny

Mist of Death Shredder

Moonlight Haze

Neptune Océan Lamination

Neptune Thunder Wave

Neuron Discharge

Owl Toe Flash

Power Of Destiny

Punishment Of Olympus

Quarrel Burst

Rose Whip

Row Blast

Shadow Strike

Shield Of Justice

Silent Assassins

Star Light Lacération
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asteria

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
0/0  (0/0)
Vie:
0/0  (0/0)
Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   Sam 28 Juil - 12:27

▬▬▬▬ Chapitre 14 ▬▬▬▬
Rencontre avec la Nuit
.


Ker, la dernière fille de Nyx vient de mordre la poussière et vient à l' instant de fuir dans la direction de la chambre de sa mère laissant Saori et son groupe seul devant les derniers mètres qui les séparent de Nyx

- Nous y voilà, nous sommes à l'entrée de la chambre de Nyx, sachez que je ne vous force pas à me suivre

- Dis pas de connerie Saori, on ne s'est pas tapé tout ce chemin et massacré tous ces tarés pour rebrousser chemin ici, Aphro, Yuzu bouger vous le cul on y va

Sur ces bonnes paroles de la part d'Aalcia tout le monde reprit la route en courant, au fur et à mesure qu'elle avance le sol commence à s'incliner et le couloir commencer a tourné en colimaçon. Après dix minutes de course, elles arrivèrent dans une pièce circulaire où une brume d'un blanc immaculé faisant un contraste parfait avec les ténèbres ambiantes que cela en est éprouvant pour les rétines. Tout en restant sur leurs gardes Saori et son groupe avance doucement dans cette brume quand soudain des rires retentissent, d'abord Nikea apparait devant le groupe couvert de blessure à moitié cicatrisée et de sang séché avec son étoile qui a pratiquement volé entièrement en éclat lors de l'attaque finale de Saori, après deux de pas ce firent entendre et Ponos et Ker se trouvant dans le même état que Nike apparurent chacune d'un côté du groupe

- Alors tu es finalement arrivé jusqu'ici Athéna, il ni a plus d'échappatoires possibles je vais pouvoir terminer ce que j'avais commencé en te mettant à mort

Un silence s'installa quelque seconde puis la voix qui appartient probablement à une femme adulte se fit entendre

- Nikea n'agresse donc pas nos hôtes et laisse-moi donc leur souhaiter la bienvenue

Soudain une femme sortie des ténèbres de derrière Nikea et s'approcha du groupe et toisant Saori du regard pour finir par la regarder droit dans les yeux et reprit la parole sur un ton hautain. La brume disparut et une voute étoilée apparut au plafond éclairant à présent la salle circulaire

- Nikea, Ponos, Ker vous êtes blessé allez donc vous reposez je vais m'occuper personnellement de nos invités. Vous allez avoir le privilège d'être mis à mort par moi-même, Nyx déesse primordiale de la Nuit c'est un honneur

- C'est donc toi Nyx, je vais te faire payer ce que tu as fait à ma sœur et à mes Saintes

À peine Saori avait-elle fini de rire que Nyx explosa de rire face au propos qu'elle vient d'entendre et toujours sur le même ton supérieur elle reprit

- Sans même bouger je vais vous mettre hors état de combattre pour de bon

- Boucle la Nyx, je vais te faire ravaler ton air arrogant

Nyx envoya une sphère de Ténèbres dans le groupe qu'elle considère comme des larves espérant pouvoir les mâter purement et simplement ainsi, cela aurait été trop facile, elles se séparèrent et se disposèrent en carré autour de Nyx et se préparé à l'attaquer

- Nyx ne nous sous-estime pas "Punishiment of Olympus"

- Nyx tente d'esquiver ça, il ne faut jamais mettre une Olympienne en colère "Piranhian Rose"

- Je vais te refaire le portrait comme je l'ai fait aux autres "Neptune Thunder Wave"

- Nyx tu vas payer pour m'avoir forcé a affronté mon frère et Sasha "Kenbu Shosen Hyaku"

Les multitudes de rayons dorées fonçaient droit sur Nyx, mais celle-ci resta stoïque, de la brume réapparut autour d'elle et les rayons rentrèrent en contact avec et disparurent comme happé et volatilisé par la brume. Il se produit pareil phénomène avec les roses d'Aphrodite en contact avec la brume elles disparurent sans laisser de traces, les éclairs d'Aalcia atteignirent par contre bien leur simple, mais cela ne fit rien a Nyx a par la faire rire et enfin Yuzuriha déclencha son attaque sur Nyx en se propulsant droit sur elle pour lui assène un coup de genou en plein thorax, mais malgré la violence de son attaque lorsque envoya son genou dans l'Art Magna qui protège la poitrine de Nyx, un grand craquement ce fit entendre et résonna dans la pièce. Yuzuriha atterri à côté de Saori et des autres sur un genou et se le tenait à deux mains, et affiche une expression de douleur, la Silver Cloth n'a pas résisté à l'impact avec l'Art Magna de Nyx et sa protection du genou se fissura entièrement et elle s'en brisa le genou également

- Yuzuriha est-ce ça va bien, tu as l'air de souffrir horriblement

- Mon… genou… Je me suis brisé le genou en portant mon attaque à Nyx

Ensuite la brume qui tournait autour de Nyx se répandit jusqu'à englober Saori et son groupe ensuite sur un ton beaucoup plus violent Nyx reprit la parole

- Et vous n'avez pas finir de souffrir ! Voyons voir comment vous encaisser la puissance de vos propres attaques !!!

Soudain toute l'attaque que la brume avait absorbée ressortit de celle-ci de manière ascendante et amplifiée emportant avec elle Saori, Aphrodite, Aalcia et Yuzuriha plusieurs mettre haut dessus du sol avant qu'elle ne retombe lourdement au sol. Malgré la douleur elles se relevèrent montrant tout de même des signes de fatigue, seul Saori se trouvait encore aux quatre pattes au sol

- Pitoyable, Athéna tu es celle qui a combattu le moins et tu n'arrives pas à te relever, je vais donc mettre un terme à tes souffrances

- Je ne te laisserais jamais porter la main sur ma déesse "Crimson Thorn"

- Nyx je vais te faire bouffer le sol de ton propre Royaume "Golden Dimensional Wave"

Les aiguilles carmines et les rayons dimensionnels dorés fonçaient droit sur la divinité primordiale pour la tailler en pièce, mais cela ne semblait ne procurer nullement aucune sueur froide a Nyx et de nouveau à proximité de son corps la brume appât les attaques, ensuite Nyx tendis tout de suite son bras droit sur le côté et une vague de brume se suréleva devant et renvoya les attaques amplifiées par Nyx

- Sombre Idiote !!!

Aalcia et Aphrodite prirent de plein fouet chacune l'attaque de de l'autre pour ensuite s'écrouler au sol, il ne reste à présent plus que Yuzuriha debout et Nyx compte bien lui faire regretter de n'être pas resté changer en statue de pierre tout doucement elle se rapprocha de la Sainte de la Grue qui elle se préparait à se défendre et a contre attaqué

- J'ignore comment tu as pu revenir à la vie, mais tu vas le regretter, après je pourrais enfin tuer la responsable de la mort de mes enfants et leur offrir une vengeance bien mérité

- J'ignore moi-même comme je suis revenu à la vie après ce que tu as fait à Artémis et aux autres, mais en tant que je serais apte à combattre et que je serais en vue je protégerais la déesse Athéna alors vient Nyx je t'attends, Phantasos et les autres ne me faisaient pas peur à l'époque et j'ai même pu voir mon maitre mettre en cage Hypnos et donc toi non plus tu ne me fais pas peur "Starlight Révolution"

Yuzuriha montre clairement à la déesse primordiale qu'elle ne la craint pas malgré ce qu'elle a fait plutôt dans la nuit, mais en parlant des Oneirois et d'Hypnos, Yuzuriha a touché une corde sensible chez Nyx tout de suite on pouvait lire de la colère dans le regard de Nyx

- Espèce de sale petite mortelle tu vas regretter ses paroles "Darkness Lightening"

Le Dunamis de Nyx s'intensifia et une pluie d'étincelle retourna la pluie d'étoiles filantes contre son expéditrice et soudain la brume entoura Yuzuriha et des filets de brume lui saisirent les bras et les jambes pour l'empêcher de se mouvoir et l'attaque de Nyx la foudroya sur place. Saori reçu enfin à se relever et elle put voir et surtout entendre hurler de manière intense Yuzuriha sous le coup de la douleur de l'attaque de Nyx avant qu'elle ne fasse deux pas en arrière et s'effondre à son tour au sol

- Yuzuriha !!! Nyx pourquoi lui as-tu fait ça ?

- Elle n'a que ce qu'elle mérite, mais ne t'inquiète pas à présent c'est toi qui va souffrir ! Vous m'avez suffisamment fait perdre mon temps je vais vous tuer tous les quatre à la fois !!!

"DarknessNeedle"

La luminosité chuta drastiquement et les ténèbres dévirent presque matérielle et elle fonçait droit sur Saori et son groupe, les éclats d'armure qui se trouvait au sol une fois touché par les ténèbres était réduit en miettes infimes. Saori se plaça devant Yuzuriha et dressa son bouclier devant elle et intensifiait son cosmos pour créer une zone de protection autour d'elle et des autres pour les protéger. À présent les Ténèbres s'écrasent avec fracas contre la surface du bouclier engendrant un grand vacarme

- Il faut que je parvienne à tenir les ténèbres à distance pour protéger Yuzuriha, Aphrodite et Aalcia

- Tu perds ton temps Athéna, mon Dunamis a modèle les Ténèbres et les a changé en fine aiguille immatérielle certes, mais qui détruisent des choses pleines réelles, ne mets ne serait-ce qu'un pied dans les Ténèbres et il serait réduit en miettes, mais c'est infinité d'aiguilles se trouvant justement dans ces ténèbres. Et c'est même aiguille qui ricochent et font se bruit insupportable contre la face de ton bouclier, je me demande d'ailleurs quand finira-t-il par lâcher. Des fissures commencent à apparaitre il ne tiendra plus longtemps et une fois celui détruit les ténèbres vous réduiront en miette et il ne restera de vous plus que des flaques de sang et d'ichor impur au sol

Nyx prenait un certain plaisir à voir Saori dépenser son cosmos de la sorte pour tenter de protéger celle qui l'accompagne, l'autre raison qui fait que Nyx n'attaque pas est qu'elle attend que le Bouclier de la Justice soit assez affaibli pour le détruire à présent les fissures se rejoignent au centre. Nyx stoppa son attaque et avança vers Saori qui de toute façon à son champ de vision caché par le bouclier, Nyx posa une main sur le bouclier et intensifia au minimum son Dunamis

- "Darkness Sphère"

Le bouclier absorba intégralement l'attaque de Nyx, mais vola en éclat dans les mains de Saori et Nyx saisit l'Olympienne au cou et refermait lentement sa main autour de sa gorge

- Mais, qu'est-ce que ?

- Maintenant je tiens bien fermement Athéna, je ne vais pas te tuer non pas tout de suite, je vais d'abord te briser physiquement et psychologiquement

Nyx bougea sa main autour du cou pour se placer derrière Saori, mais la tenait toujours bien fermement, ensuite les ténèbres obéirent à un ordre donné silencieusement par Nyx pour afficher quelque chose sur le mur

- Athéna regarde donc comment ta sœur et les mortelles qui l'accompagnaient ont perdu la vie

Les ténèbres s'exécutèrent et montrèrent ce que Nyx fis plutôt dans la nuit à Artémis aux autres, Nyx espérait ainsi pouvoir la briser psychologiquement et moralement. Voir Marine, Shaina, June ainsi que Thétys se changer en pierre en tentant de protéger sa sœur était moralement très pénible a regardé pour Saori, mais quand Nyx montra le combat perdu d'avance de sa sœur cela fut la goutte qui fit débordé le vase, Nyx poussa le vice jusqu'à lui faire écouter les dernières paroles de sa sœur. En voyant sa sœur se changé en pierre après avoir fini sa phrase Nyx avait réussi son infernal manège, Saori s'effondra en larme, mais ce n'était pas fini, à présent les Ténèbres montre ce qui se passe en temps réel au Sanctuaire

- Je t'ai déjà pris une des personnes qui comptait le plus à ton cœur à savoir ta sœur et maintenant par l'intermédiaire de ma fille Phonoi je vais te prendre l'homme que tu aimes

Effectivement la fille de Nyx traversée les temples sous forme d'ombre et sans même attirer l'attention des Gold Saints qui garde chaque temple, elle arrive lentement au temple du Pope. Sans savoir comment Phonoi se retrouva à l'endroit où se trouve Seiya dans le coma et Phonoi s'apprêtait à exécuter l'ordre de sa mère, elle abattit sa dague en direction du Saint quand

- Seki Shiki Kisioen !!!

- Quoi ?

Il s'en suivit une explosion et la fille de Nyx fut expulsé hors de la salle et se retrouva a l'extérieure du temple du Pope. Phonoi aboie à présent sur la Gold Sainte qui là éjecter ainsi de la pièce, la Sainte en question avança vers Phonoi et celle-ci remarqua quelque chose qui l'effraya un tant soit peu

- Ce bracelet d'or que tu portes au bras gauche… Non tu es sa descendante ! Tu es la descendante de la Sainte de la Grue qui se trouve avec Athéna et qui a tué Oizis et Makhai

Se sachant en position de faiblesse Phonoi se releva et fit un salto en arrière pour atterrir dans l'ombre et disparaitre pour réapparaitre dans le domaine de sa mère

- Damnation, ce Saint a de la chance, mais je vais à présent te mettre à mort Athéna

Nyx jeta brutalement Saori par terre qui se releva péniblement et elle pleurait toujours à la vue du sacrifice de ces Saintes et de sa sœur, mais en voyant les corps étendus au sol d'Aphrodite, Aalcai et Yuzuriha, elle ne peut pas perdre, elle aussi ce sont battue contre des ennemis bien plus forts qu'elles pour l'aider et la protéger et à présent c'est au tour de Saori de les protéger

- Nyx certes je n'étais pas présent pour protéger mes Saintes et ma sœur, mais je ne te laisserais pas toucher a Aphrodite, Aalcia et Yuzuriha, je vais me battre à présent pour les protéger à mon tour. Tu es peut être puissante de par le faite que tu es une divinité primordiale, mais l'attaque que je vais te déclencher ne te laisseras pas indemne Nyx. Tente d'encaisser ça l'attaque que j'ai interdite à la chevalerie "l'Athéna Exclamation"

Saori leva les bras haut dessus de sa tête et intensifia son cosmos à son paroxysme et le réunis dans le creux de sa main, Nyx elle restait là a contemplé ce spectacle qu'elle trouve ridicule. Après dix secondes Saori rabaissa ses bras et envoya la décharge sur Nyx qui explosa et créa une énorme sphère de cosmos dévastatrice. La puissance de l'attaque est sans pareille, elle est persuadée d'avoir enfin pu toucher et blesser Nyx

- C'est donc ça l'Athéna Exclamation ça ne me fait pas plus peur qu'une ne brise de vent

- Comment est-ce possible ?

Nyx a juste levé son bras et contenait l'incroyable puissance destructrice de l'Athéna Exclamation avec son index, cette attaque a été interdite pour son potentiel destructeur phénoménal et pourtant Nyx la bloque avec juste son index

- Tu es risible de par ta connerie Athéna, depuis le début du combat je ne me suis jamais réellement battu je n'ai fait qu'esquiver vos attaquer et les retourner contre vous et même si vous portiez vos attaques à la vitesse de la lumière ce qui est la vitesse de portée absolue pour les mortelles pour moi cela a la vitesse de la tortue et je n'avais qu'à faire un pas sur le côté pour esquiver le coup. Par contre vous ne m'avez en aucun moment vue porter un coup et ne ressentiez la douleur que quelque seconde plus tard. Une dernière chose Athéna sache que les divinités primordiales peuvent porter instantanément tout leur coup à la vitesse de l'explosion du Big Bang comprend tu enfin le gouffre qui nous sépare. Maintenant finit de jouer à présent Athéna et je vais retourner ta propre attaque contre toi-même

Le Dunamis de Nyx grandit et d'un tour de poignet Nyx rouvrit sa main et souffla l'Athéna Exclamation et la retourna contre Saori qui fut emporter par sa propre attaque et propulser contre le plafond de la salle avant de retomber lourdement sur le sol, elle se releva malgré tout, mais sa God Cloth est dans un état pitoyable, la puissance de l'Athéna Exclamation plus le choc au plafond la fissuré de part en part et elle tombe progressivement en morceaux au sol, Saori aussi se trouve dans un état pitoyable son visage est maculé de sang et le sang coule en amont de ses épaules

- Nyx peu importe la vitesse à laquelle tu portes tes attaques, je protègerai celle que je considère comme des amies et j'obtiendrai la victoire

- Tu n'es qu'une pauvre petite minable olympienne, je hais la descendance de Gaia vous vous croyez tout autant que vous êtes tout puissant par contre j'ai pitié de Cronos si jeune et pourtant sa propre mère ne s'est pas gênée pour ce servir de lui tel un objet après cela il a sombré dans la folie au Tartare jusqu'à ce qu'il rencontre Lithos qui sut lui apporter ce que sa mère ou sa famille ne pouvait lui apporter et pourtant même ça tu lui as arraché

- Ce qui s'est passé durant la Titanomachie entre les Gold Saint et les Titans lorsque je venais à peine de me réincarner ne te regarde pas Nyx !!!

- Cette Armure Divine semble être un fardeau sur tes épaules Athéna, laisse-moi t'en débarrasser "Darkness Sphère " !!!

La sphère de ténèbres fonça droit sur Saori qui tenta de l'encaisser comme elle put, comme pour le bouclier, la God Cloth encaissa le choc et vola en éclat la seconde d'après devant les yeux ahuris de Saori, son armure divine qui a résisté à toutes les Guerre Sainte contre Hadès vient de voler en éclat face à Nyx

- Non… Mon armure divine…. Elle a volé en éclat

- Et bientôt ça sera au tour de ton corps

- Qu'à cela ne tienne même sans armure je vais continuer le combat et je finirais par remporter ce combat

- Regarde dans quel état tu es, tu ne portes plus que cette robe qui est maculée de ton ichor impur qui coule dans tes veines

Peu importe les sarcasmes de Nyx, Saori se jeta sur Nyx de manière désespérée pour lui porter un coup et tenter de la toucher a tous pris, mais tout cela fut futile, Nyx l'attrapa au poignet et lui brisa le bras gauche d'un coup de genou et la renvoya a sa place après

- Complètement inutile et stupide

- Aaahhh… mon bras, tu m'as brisé le bras

- Ce combat stérile n'a que trop duré, Athéna regarde donc le pouvoir du divin Dunamis

Le Dunamis de Nyx grandit et à présent on pouvait voir un puis des atomes se créées et tournoyer dans la paume de la main de Nyx, après dix secondes les atomes disparurent pour laisser placer a une simple goutte d'eau qui se mit à grandir de manière exponentielle jusqu'à atteindre la taille de vingt centimètre de rayons

- Le Dunamis qui peut créer, modeler et détruire les atomes alors que votre minable cosmos ne peut que faire explose ces mêmes atomes.

- Que comptes-tu faire avec cette sphère de Liquide Nyx ?

- Il parait que cette substance à des effets imprévisibles et bizarres sur le corps d'un mortel, voyons voir qu'elles sont les effets qu'il produit sur le corps d'une déesse réincarnée

Sans ménagement Nyx envoya la sphère droit sur Saori qui ne la vue même ne pas venir par contre elle put sentir le liquide traverser sa peau et pénétrer dans les veines et artères de son corps. Après cela elle voulut répondre à Nyx, mais les effets attendus ne se firent pas attendre et à présent Saori voyait non pas une, mais deux Nyx

- Nyx... que… m'as-tu… fait ?

- Comment appeler ça les mortels déjà ? Je crois qu'il appelle ça de l'héroïne, mais je ne me souviens pas du verbe associer

- N…y…x… tu… m…as… dro…gué…

- Drogué c'est le mot que je cherchais

Nyx a bel et bien utilisé son Dunamis afin de recréer une sphère d'héroïne à l'état liquide pour droguer Saori haut de là de toutes limites, mais ce n'était pas fini, mais regarde à présent le résultat de la drogue sur son organisme avec un certain plaisir sadique non dissimulé. À présent Saori ressent de puissante bouffé de chaleur et se porta la main au ventre, elle se remit à vomir de plus belle du sang, après cela elle se mit à inspirer et expirer profondément avec difficulté, ses voies respiratoires ce sont contracté sous l'effet de la drogue. À présent Saori s'empoigna l'emplacement du cœur ressentant de puissantes palpitations dans la poitrine et entendait chaque battement de cœur comme explosé dans ses oreilles, elle n'est même plus capable de communiquer avec le monde extérieur l'excédent d'héroïne que lui a injecté Nyx la déconnecte peut a peu du monde. Enfin Nyx décide de passer à la fin de son infernal manège et d'abréger les souffrances de Saori, abréger de la part de Nyx c'est un euphémisme, parallèlement Aalcia et Aphrodite reprennent conscience et tente de se relever

- Je vais à présente te porter le coup de grâce Athéna !

Le Dunamis de Nyx se rependit dans les ténèbres de la salle pour se réunir devant Saori, et d'une seconde à l'autre celle-ci se torsadèrent pour former une unique pointe en fonçant a l'oblique droit en direction de son entre et l'empalèrent pour ensuite se séparer et ressortir en six pointes d'ombre de part et d'autre de la colonne vertébrale de Saori sans pour autant la toucher. La pointe d'ombre se volatilisa laissant une ouverture béante dans le ventre de Saori par laquelle son sang s'écoule en masse

- Artémis je me suis battue jusqu'aux bouts, terrassant tous mes ennemis pour te sauver, mais Nyx est trop forte et je suis à bout de force, Artémis pardonne moi de ne pas pouvoir tenir ma promesse et Adieux Artémis ma grande sœur

Après cela Saori s'effondra sur le sol totalement inconscient et continuant de se vider de son sang qui commence à forme une flaque autour de son corps. De son côté Nyx jubile et regarde ça avec un grand intérêt, en rampant comme elle peut Aphrodite rejoins Saori pendant qu'Aalcia se relève pour faire face à Nyx

- On ne vous a pas appris à crever !!!

- Va te faire voir, je ne t'accorderai jamais ce plaisir Nyx

Dans le même temps, Aalcia tenta de contacter Avalon, mais celui-ci prévient Aalcia qu'il lui faudra dix secondes pour pouvoir les téléporter en dehors du royaume de Nyx, mais en dix secondes plein de choses peuvent se produire et Aphrodite tente de soigner désespérément Saori avec ce qui lui reste de cosmos

- Le rythme cardiaque de Saori est extrêmement faible si je ne la soigne pas elle va y rester, j'espère que le reste de cosmos que j'ai encore pourra refermer sa blessure et stopper l'hémorragie "Divine Rejuvenation" haaa…. Mais qu'est-ce qui se passe ?

- Surprise Aphrodite ? Tout à l'heure quand Horkos a posé sa main sur ton ventre il a appliqué un sceau qui t'empêche d'utiliser tes dons de guérisseuse et en voici la preuve plus tu t'obstineras à vouloir les utiliser plus tu souffriras. Athéna je te laisse le choix de ta mort, par overdose ou par exsanguination

- Seule la survie de Saori m'importe et si je dois y rester pour la sauver la vie je le ferais !!!

Aphrodite augmenta l'intensité de son cosmos et la douleur dû au sceau avec, mais Nyx sais qu'obstinée comme elles sont, elle finira par dépasser la puissance du sceau pour soigner Saori. Nyx fonçait sur Aphrodite pour lui arracher les viscères quand Aalcia s'interposa sur sa route et reçut le coup à la place

- Espèce d'idiote que fais-tu ? Tu contractes tes muscles pour garder mon bras dans ta blessure tu es complètement folle !

- Non c'est juste que dans moins de dix secondes, Aphrodite, Yuzuriha et Saori quitteront cet endroit et nous resterons seul toutes les deux

Effectivement un cercle commençait à se dessine autour d'elles et Aalcia comptait bien retenir Nyx, une fois le cercle fini, elles seront en sécurité et quant à savoir ce qu'i lui arrivera une fois qu'elle sera seule avec Nyx, Aalcia s'en moque bien, mais elle ne compte pas mourir ici de la main de Nyx, non elle ne lui accordera pas ce privilège. Le cercle est complet au trois quarts, c'est à présent enfin au tour de Yuzuriha de tenter de se relever et entends Aphrodite hurler après Aalcia de venir les rejoindre et celle-ci qui se borne à vouloir retenir Nyx. Sans rien dire Yuzuriha se téléporta à côté d'Aalcia et la téléporta de force dans le cercle qui est à présent complet, un champ de force vient de se lever autour et plus personne ne peut y entrer ni en sortir

- Yuzuriha, mais qu'est-ce que tu fais pourquoi as-tu fait cela !

- Aphrodite, Aalcia prenez bien soin de la déesse Athéna, je m'occupe de Nyx ne vous ne fait pas pour moi "Kenbu Shosen Hyaku"

Yuzuriha fit exploser son cosmos et envoya son poing droit en plein dans le thorax de Nyx, mais une nouvelle fois à l'impact du poing de Yuzuriha sur l'Art Magna qui protégé le corps de Nyx, la protection de sa main se fissura jusqu'au poignet et elle ne réussit qu'à se brise les doigts

- Damnation maintenant ce sont mes doigts qui viennent de se briser

- Dégage ! Hors de mon chemin !!! "Darkness Wave" !!!

Nyx s'approcha de Yuzuriha et donna un violent coup de pied dans le genou qu'elle s'est brisé précédemment, Yuzuriha hurla et tomba sur son seul genou valide, et Nyx envoya une vague de ténèbres contre le champ de force, mais cela ricocha dessus et se retourna contre elle et la seconde d'après il disparut avec les personnes à l'intérieur

- Damnation, elles ont pu s'enfuir, mais ce n'est pas grave tu vas souffrir à leur place, allez debout !!!

- Ce combat n'est de toute façon pas fini Nyx

Difficilement Yuzuriha se releva et fit face à Nyx qui la regardait avec un air perfide et amusé et c'est quand la Sainte de la Grue voulut avancer qu'elle comprit pourquoi Nyx la regarde avec cet air, ses pieds jusqu'aux mollets ce sont changé en pierre et cela remonte le long de ses jambes et cela la pierre s'arrêta juste après son short. Nikea et Ponos revinrent justement à ce moment auprès de leur mère

- Nyx que comptes-tu faire de moi ?

- En premier temps je pensais te pétrifier à nouveau intégralement, mais finalement je sais qu'Athéna ne pourra pas vivre en te sachant torturer ici et elle reviendra d'elle-même enfin encore faut-il qu'elle survive ce que je doute fortement

- C'est là que tu te trompes Nyx, j'ai confiance en Saori et je sais qu'elle survivra et reviendra pour sauver sa sœur ainsi que toutes les autres Saintes que tu as changées en pierre. Tu as peut être changé pétrifié mes jambes, mais il me reste mes bras pour me battre Nyx

- Justement c'est là que le bât blesse ma chère Yuzuriha, Nikea, Ponos briser lui les bras !!!

Nikea saisit le poignet gauche de Yuzuriha et lui tendit le bras pour ensuite lui donner un coup de genou dans le coude tout en tirant son bras vers le bas. Un puissant craquement ce fit entendre, à présent Ponos quant à elle lui saisit le poignet droit et ainsi que le bras a la pliure et lui plia et puis d'un geste vif elle le déplia et lui retourna le bras lui brisant le coude sur le chemin. La douleur est-elle que Yuzuriha ne put retenir ses larmes, mais elle jetait un regard noir sur Nikea en la fixant dans les yeux.

- Baisse les yeux déchets de Jamirienne !

- Je t'emmerde Nikea

Nikea s'approcha de Yuzuriha et la fixait aussi dans les yeux, celle-ci la regardait toujours avec rage et haine dans les yeux avec les larmes qui en coulaient le long de son visage. À proximité de son visage, Nikea recula sa tête et donna un violent coup de boule en plein dans le front de Yuzuriha l'assommant à moitié

- Mes filles je vous rappelle qu'elle doit rester en vie, retournez-vous reposez quant à moi je vais rester en la charmante compagnie de Yuzuriha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asteria

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
0/0  (0/0)
Vie:
0/0  (0/0)
Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   Sam 1 Sep - 14:49

▬▬▬▬ L’Éveil de la Nuit ▬▬▬▬
.


Quelque part dans l’obscurité la nuit s’éveille de son sommeil mythologique

La mort des quatre Oneirois aux 18eime siècle sortit Nyx déesse primordiale de la nuit de son profond sommeil, mais elle est encore somnolente et n’est pas conscient de la situation

Plus tard au 21e siècle Hypnos et Thanatos sont tués par les Saints

- Je vais te tuer comme le misérable insecte que tu es « Terrible Providence »

- « Pegasus Sui Sei Ken »

- N… non… ce… n’… est pas… poss… ible… un… dieu … vaincu… par… un… mor… tel…

- Plonger dans un profond sommeil comme Andromède « Eternal Drowinsnes »

- Pas deux fois de suite Hypnos « Rozan Shô Ryû Ha »

- Adieux Hypnos « Diamond Dust »

- Impossible vous étiez à moitié mort, ne vous réjouissez pas, ma mère la nuit nous vengera

Quelque part dans la chambre de Nyx

- « geignement »Ont dirait que je suis réveillé, mais à quelle époque suis-je ? Et qu'est-ce qui a peux interrompre mon sommeil ancestral. Ce qui est fait est fait et il était temps que je sorte de ce grotesque sommeil imposé.

- Icelus, Morpheus, Oneiros, Phantasos, mes très chers fils venez à moi

Malheureusement aucun ne répondit à son appel. Nyx tente alors de contacter Hypnos et Thanatos

- Hypnos, Thanatos venez à moi votre mère

Mais eux n’ont plus ne répondirent a l’appelle de leur mère, cela inquiéta Nyx, de plus leur cosmos énergie est introuvable. Nyx utilisa donc son Dunamis et interrogea les Ténèbres ambiantes de la pièce

- Ténèbres ! Oh ténèbres éternelles, mes fils ne me répondent pas et je ne ressens nullement lors cosmos, Ténèbres indiquent moi lors position tout de suite !

Les Ténèbres s’exécutèrent et les Ténèbres se mirent à bouger sous la volonté de Nyx. Et des images se mirent à apparaitre sur le mur de la salle. Des images insoutenables, qui brisèrent littéralement le corps de Nyx

- Comment est-ce possible ? Mes fils, mes bébés, ils sont morts !

Nyx, à la vue des corps inertes de ses fils Nyx laissa échapper quelques larmes et fut prise immédiatement après d’un accès de rages

- Ténèbres j’ordonne que tu me montres le ou la responsable du massacre de mes fils !!!

Les Ténèbres se mirent de nouveau en fonction et tout d’abord apparu des ruines probablement situées en Grèce que les Ténèbres parcoururent puis à un moment celle-ci se stoppèrent sur une zone en particulier et zoomèrent sur celle-ci et une jeune femme aux cheveux violets apparut. Nyx hurla à gorge déployée aux Ténèbres

- Ténèbres est-ce cette femme qui a tué mes enfants !!!

Les Ténèbres indiquèrent que oui, de nouveau Nyx hurla un nouvel ordre aux Ténèbres

- Ténèbres je t’ordonne de me donner son nom

Les Ténèbres firent une rotation de 180° et soudain des paroles ce firent entendre dans la chambre de Nyx

- Déesse Athéna j’ai de bonnes nouvelles pour vous, Seiya la blessure infligée par l’épée d’Hadès c’est résorbé il ne devrait ne pas tarder à reprendre connaissance

Nyx avais désormais le nom de celle qui avait mis à mort ses enfants

- Athéna, c’est ainsi que s’appelle celle qui a tué mes enfants

Pour ne pas changer, Nyx continuait de hurler aux Ténèbres

- Ténèbres je t’ordonne de me montre la personne la plus chère au cœur d’Athéna, je veux le savoir, c’est un ordre !!!

Les Ténèbres ce mirent de nouveau à rotationnel effaçant ce qui se passe actuellement au Sanctuaire et quelques secondes plus tard un Temple à ciel ouvert apparut, de nouveau les Ténèbres zoomèrent pour voir ce qui se passe dans ce Temple. Une femme aux longs cheveux verts apparut

- Ténèbres est ce bien l’être le plus chère à son cœur

Les Ténèbres indiquèrent que Oui

- Dans ce cas Ténèbres, je veux son nom et savoir qui est-elle par rapport à Athéna TOUT DE SUITE !!!

Nyx fut spectatrice d’une bien étrange scène dans ce Temple

- Callisto vient ici s'il te plait

- tout de suite Déesse Artémis

- Je viens de ressentir une présence effrayante qui vient de me donner des frissons, elle se trouve haut dessus du Sanctuaire de ma sœur cadette, Athéna, je m’y rends tout de suite pour voir qu’il ne lui est rien arrivé

- Pas si vite déesse Artémis

Sans rien dire Callisto plaça son sceptre sous la gorge d’Artémis, celle-ci sentait le froid du tranchant du sceptre en croisant de Lune de Callisto, puis celle-ci s’adressa a la déesse à laquelle est l’est censé être fidèle

- Je suis désolé déesse Artémis, mais vous n’irez nulle part, votre frère, Apollon ma chargée de vous rappeller que votre seule et unique famille est lui, il est même votre frère jumeaux, et qu’Athéna ne fait pas partie de l’équation, de plus elle passe son temps à se réincarner auprès de mortel et elle est en train de vous souiller. Apollon est votre seule famille et donc vous aller reste bien sagement ici, il m’a autorisé à faire usage de la force contre vous si vous vous entêter à vouloir aller la rejoindre

- Désolé Callisto je n’ai pas d’ordre à recevoir ni de toi ni de mon frère ! Me suis-je bien fait comprendre !?

- C’est vous qui l’aurez voulu

Avant même que Callisto ne puisse mettre ces menaces a exécution, Artémis lui mis un coup de coude dans le ventre, puis en attrapant le sceptre qu’elle fit passer par-dessus son épaule, elle envoya Callisto s’écraser de tout son corps sur le sol

- maintenant l’affaire est réglé et je m’en vais retrouver ma sœur à mon retour tu seras sanctionné pour cette tentative de mutinerie

Artémis partit de la salle tandis que Nyx fit disparaitre la scène de chez elle

- Il suffit, Ténèbre, revient à ton état normal

Nyx afficha un sourire satisfait avec une lueur de perfidie dans les yeux

- C’est donc elle la sœur d’Athéna, celle qui a tué mes fils, Artémis c’est cela, profiter bien de vos derniers moments ensemble. Athéna tu vas bientôt souffrir, tu vas ressentir l’atroce douleur qui déchire le cœur lorsque qu’on peur un être cher. Profite bien de ces instants avec ta sœur, Artémis, parce que tes jours sont comptés

À peine Nyx avait-elle fini sa phrase qu’elle eut un rire malsain, un rire diabolique. Nyx avait désormais l’objet de sa vengeance en main et réfléchie à toutes les manières de la torturée les plus atroces soient-elle

- Tu vas souffrir, crois-moi

Nyx se calma et reprit son sérieux et s’adressa aux Ténèbres

- Si une de mes filles m’entend qu’elle vienne à moi

Une silhouette apparut dans l’obscurité et se présenta à Nyx[/color]

- Je suis là mère, et à votre disposition, moi Nikea déesse de la Querelle

- Nikea ma chère petite fille tu es là, sais-tu où ta mère, ma fille Éris?

Nikea ne dit point mot, Nyx comprit qu’elle aussi avait été tuée

- Que lui est-il arrivé ?

- Elle a tenté de nous obtenir une parcelle de territoire dans le monde extérieur, mais la déesse Athéna là fait abattre d’une flèche en pleine tête par un de ses chevaliers

- Comment ?!!!

- Après tout elle descend de Gaia, pas étonnant qu’elle n’ait aucun respect pour vous mes filles, il est temps que cela cesse et elle va payer ses crimes !

- Mère que comptez-vous faire ?

- Je vais lui déchirez le cœur et son âme, tout comme elle me la fait, cette Athéna vas ressentir l’horrible douleur que cela fait de perdre une personne un être cher

Nyx retourna à son lit et pendant plusieurs heures celle-ci médita et mettais un plan au point pour se venger de Saori et la faire souffrir le plus qu’elle ne pourra supporter. Après sa méditation Nyx se releva et rappela sa petite fille Nikea

- Nikea revient auprès de moi

- Je suis ici mère, qui y a-t-il ?

- Je me suis reposé et j’ai trouvé comment je vais pouvoir assouvir ma vengeance, et venger tes frères et ta mère, ma fille

- En quoi cela consiste-t-il

- Cette jeune déesse de la lune, comment s’appelle-t-elle déjà ? Ah, voilà Artémis, c’est la sœur ainée d’Athéna et sa plus proche famille, c’est par elle que je vais assouvir ma vengeance, quelle dommage pour une si belle déesse de devoir être mis à mort pour les erreurs de sa cadette

- Qu’avez-vous en tête mère ?

- Nikea demain tu te rendras au Sanctuaire d’Athéna et tu suivras le plan que j’ai élaboré, peu importe la réponse de celle-ci, chaque choix qu’Athéna fera déclenchera des conséquences diverses, mais au final cela mènera à la perte d’Artémis, et Athéna viendras d’elle-même me trouver me supplier à genoux et je la mettrai à mort, mais avant je lui ferais regretter la mort de chacun de mes enfants, je la tuerais à petits feux, elle regrettera amèrement d’être venus au monde et finiras par me supplier de l’achever tellement elle souffrira

Nyx expliqua pendant des heures son plan à sa jeune petite fille puis celle-ci partis se préparer et Nyx quant à elle se mit à rire aux éclats, un rire diabolique, un rire malsain plein d’empreint de mauvaise intention puis reprit

- Athéna profite bien de tes derniers instants avec ta sœur Artémis, parce que ce seront les derniers !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asteria

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
0/0  (0/0)
Vie:
0/0  (0/0)
Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   Sam 1 Sep - 14:50

▬▬▬▬ Chapitre 2 ▬▬▬▬
Les prémices d’une nouvelle guerre
.


- Alors comment va Seiya aujourd’hui, ses blessures ce soit-il résorbé ?

- Effectivement la solution trouvée par votre sœur Artémis fonctionne, la malédiction à cesser de faire effet et les blessures se sont cicatrisées. Il est encore inconscient, il est inutile de lui parler, il ne devrait plus tardé à sortir du coma, c’est juste une question de temps à présent

Après ce court dialogue Saori se retourna et retourna aux aires détente du Sanctuaire

Temple du Ciel


- Qu’est-ce ? Deux Dunamis plane sur Terres, un épie le Sanctuaire d’Athéna et vient de se déplacer haut dessus du Temple de la Lune d’Artémis. L’autre en plus dangereux plus ancestral et qui de plus est omniprésent sur Terre. Je n’aime pas ça, une guerre se prépare, je le ressens, elle vise à faire souffrir Athéna par l’intermédiaire de sa sœur Artémis

Aalcia vient ici, je te prie

- Qui y a-t-il que je puis-je faire Avalon, avez-vous ressenti un cosmos inhabituel

- Non

- Alors Qu’est-ce qui vous inquiète sans être indiscret

- Ce n’est pas du cosmos, mais du dunamis

- Rends-toi immédiatement au Sanctuaire d’Athéna, mais tu te dévoileras à celle-ci en privé et quand le moment propice sera arrivé

- J’y vais tout de suite

Aalcia s'exécuta et se rendit au Sanctuaire, peu après le départ de celle-ci, Avalon regarda longuement le ciel, avant de plonger son regard dans l'horizon et commença un bien étrange monologue, en même temps une énergie de nature inconnue s'intensifie autour d'Avalon

- Une Guerre se prépare, de valeureux guerriers ne seront pas amène de protéger leur déesse face à ce danger, un valeureux guerrier est déjà tombé, d’autre risquerai de tomber la déesse ne le supporteras pas. Toi, toi guerrière de l’ancienne Guerre Sainte, Toi guerrière des temps anciens. Sort du paisible repos éternel de la mort, je te fais don d’une nouvelle vie, revient d’entre les morts et protège celle donc tu as juré de protégé la vie au péril de la tienne. Je t’ai choisi pour être celle qui protègera la déesse de son ennemi primordial de ton corps

Après cela, un corps apparu parmi les tombes où repose les corps des chevaliers tombés au combat et une flèche d'énergie partit du Temple du Ciel et se dirigea à l’endroit où se trouve le corps de celle qui a été ramenée a la vie comme pour indiquer au Sanctuaire d’aller voir vers le cimetière

Sanctuaire


- Je vous salue Athéna, sur ordre de Poséidon je suis désormais à votre service

- Je te reconnais, tu es Thétys la Néréide, mais que fais-tu ici ?

- Lors de l’Ultime Éclipse, Poséidon s’est brièvement réveillé, il a envoyé les armures d’or en Elysion. Il m'a demandé de me mettre à votre service, je ne sais comment j'ai perdu de vue Sorrento, donc j'ignore s’il a reçu les mêmes ordres

- Pour les armures d'or en Élyssion, je fus au courant par après, par contre je ne m’attendais pas à ça de sa part… mais que ce que c’est que ça !!!?

Thétys leva immédiatement la tête vers le ciel comme Saori qui regarda cette comète bleue qui alla s’écraser dans le cimetière du Sanctuaire. L’impact avec le sol provoqua une énorme explosion de cosmos et une forte lumière émanait du cimetière et qui étais visible à plusieurs mètres à la ronde. Inquiète Saori envoya directement un chevalier sur place voir ce que c’est

C’est Shaina qui fut envoyé en éclaireuse, mais quelle ne fut pas sa surprise une fois sur place, malgré la terrible explosion due à l’impact, le cimetière n’avait aucune séquelle c’est comme si rien ne s’était écrasé ici. Shaina continua d’avancer dans le cimetière pour comprendre ce qui avait bien peut se passer, puis à son grand étonnement elle trouva le corps d’une femme vêtue d’une armure d’argent et lentement elle reprit c’est esprit et ouvra les yeux

- Qui êtes-vous et comment vous appelez-vous ? Est-ce que vous allez bien ?

Lentement la femme se mit en position assise et répondit

- Je m’appelle Yuzuriha de la Grue, mais qui êtes-vous ?

- Je suis Shaina du Serpentaire, j’ai été chargé par Athéna de venir voir ce qui se passais ici

Yuzuriha est un peu désorienter, elle connaissait celle qui portait l’armure du Serpentaire mais elle ne s’appelait pas Shaina, elle en est sûre. De plus elle a l’impression que le Sanctuaire a changé d’aspect. Elle semble être perdue dans cet endroit qui lui est pourtant familier pour en avoir le cœur net elle questionna directement Shaina

- Athéna c’est déjà réincarnée, en quelle années somme nous ?

- Oui Athéna c’est bien réincarné et nous somme en mille-neuf-cent-nonante

Les réponses de Shaina furent un vraie choc pour Yuzuriha, elle ne sait déjà pas comment elle s’est réveiller ici et pourquoi est-elle ici justement. Le fait de savoir qu’elle est revenue à la vie pour une raison encore inconnue deux siècles et demi plus tard furent de trop émotionnellement et elle s’évanouit. Shaina ramassa cette étrange Saintes et la ramena auprès de Saori

- Me revoilà Déesse Athéna, il n’y a aucune trace d’impact à l’endroit où cette chose c’est écrasé par contre, j’ai trouvé cette femme chevalier d’argent sur les lieux, elle dit s’appeler Yuzuriha mais n’est visiblement pas de notre époque

Saori eu une terrible sensation à la vue de Yuzuriha, elle ne la connait pas et ne la jamais vue auparavant pourtant elle a une sensation de déjà vue très dérangeante

- Actuellement elle n’est pas en état de nous en apprendre plus que nous en savons. Shaina apporte la là où elle pourra se reposer

Pendant que Shaina repart avec Yuzuriha, un autre invité inattendu arrive au Sanctuaire, entièrement dissimulé dans un long manteau noir et la tête masqué par une capuche

- Qui êtes-vous ? Et que venez-vous faire au Sanctuaire, savez-vous que vous pouvez être exécuté : s’écria un garde à l'inconnu enveloppé dans un long manteau qui cache l’entièreté de son corps, l’inconnu se retourna et répondit sur un ton froid et amusé en voyant que son interlocuteur est un simple garde

- Vraiment ? Dans ce cas cela sera bref et expédié !

Le garde commença à trembler tandis que l’inconnu sortit son bras du manteau et le tendit en direction du garde. Trois cercles apparurent au sol sous le garde, suivi de trois explosions simultanées, le malheureux garde fut tué sur le coup et propulsé à plusieurs mètres de l’explosion alors que le mystérieux inconnu continue son chemin vers les aires de détente où se trouve Saori

En revenant vers les aires de détentes Shaina tomba sur le corps inerte du garde puis et ressenti ce cosmos brumeux se diriger vers l’endroit où se trouve Saori et se hâta d’y retourner, qui est arrivé au garde pouvait très bien lui arriver

Et pendant que Saori continuait sa discussion avec Thétys, l’inconnu arriva sur place, à l'endroit où se trouve justement Saori et se présenta devant elle et pris la parole toujours sur un ton froid, une voix féminine ce fit entendre, elle savait bien qui des deux femmes est Athéna, mais posa quand même la question pour voir qu’elle en serait la réponse

- Vous là ! La femme sans armure êtes-vous Athéna !?

Saori tourna son regard vers l’inconnue et répondit d’une voie assurée et interrogative

- Oui que puis-je pour vous ?

- Dans un premier temps, vous aller me suivre !

- Je ne comprends pas, pourquoi devrais-je vous suivre, que me voulez-vous ?

L’inconnue était entièrement masquée, il y avait juste deux tresses de cheveux ressemblants traits pour aux cheveux de Saori qui dépassait de sa capuche ainsi que sa bouche qui était visible sous cette capuche et de plus une étrange brume de rosée matinale semblait l’entourer

C’est à ce moment que Shaina arrive et sauta par-dessus l’inconnue pour s’intercaler entre l’inconnue et Saori

- Déesse Athéna écartez-vous vite de cette personne, elle vient de tuer un garde

- Et alors ? Qu'est-ce que cela peut vous faire ? Déesse Athéna suivez-moi ou il y aura encore d’autres pertes ! : insista t’elle d’une voie froide et dénuée d’empathie

- De quel droit osez-vous exiger des choses de la déesse Athéna, d’ailleurs tu es mal tombé je ne te laisserais pas là toucher et tu vas payer ton crime, Déesse Athéna veuillez-vous écartez

Puis Shaina sauta et exécuta le « Thunder Claws » avant de plonger en piqué sur l’inconnue

- Tu regretteras cet acte !

L’inconnu ressorti son bras qui est visiblement protégé par une armure d’une couleur d’un bleue nuit intense, puis une sphère grandie dans sa paume et l’envoya à une vitesse fulgurante, Shaina fut interrompu dans sa technique et violemment envoyé par terre où elle racla le sol sur plusieurs mètres puis dirigea son bras vers Thétys et fit la même chose et envoya violemment Thétys s’écraser dans le flanc de la colline

- Shaina, Thétys ! Non !!!

- Maintenant Déesse Athéna êtes-vous préposé à me suivre !? Nyx, ma mère n’aime pas attendre !

- Je ne vous suivrais nulle part ! En tant que Déesse de la Justice mon devoir est de combattre le mal sous toutes ses formes et de le détruire et je ne vous laisserais pas faire couler le sang, moi et mes chevaliers nous nous dresserons sur votre route pour vous en empêcher et de plus vous allez retourner auprès de votre mère et lui dire que si elle souhaite me voir elle n’a qu’à se déplacer elle-même ! : Saori se releva du banc où elle est était assis et lançait un regard noir à l’inconnu tout en intensifiant son cosmos

- Dans ce cas je vais prendre votre Tête !

La mystérieuse inconnue fonça sur Saori qui resta stoïque, celle-ci lui fonçait dessus pour lui trancher la gorge pour ensuite lui couper la tête, mais un fouet l’attrapa au poignet et sa main s’arrêta sous la gorge de Saori

- Language of the Chameleon

June arriva à point nommé et attrapa le poignet de l’inconnu avec son fouet juste à temps avant qu’elle n’atteigne Saori

- Déesse Athéna vous n’avez rien ?

- Damnation ! Ce n’est pas ce fouet ridicule qui te sauvera la vie Athéna !

Saori regardait la main de l’inconnue sous sa gorge avec inquiétude tandis que June tirait de toutes ses forces pour tirer l’inconnue vers elle, l’inconnue saisit le fouet que June tend avec force pour l’amener vers elle et donna un contre coup dedans. June ne s’attendait pas à pareille contre-attaque et fut emporter avec son fouet, l’inconnue lui écrasa son poing dans le ventre et l’attrapa ensuite la gorge pour lui briser la nuque avec la force de sa seul main. Saori somma l’inconnue de lâcher, ce qu’elle fit en concentrant une sphère de cosmos pour envoyer cette dernière s’écraser brutalement contre Shaina qui se relevait malgré la violence de l’attaque qu’elle a encaissé. N’ayant plus aucun obstacle elle se jeta sur Saori pour lui couper la tête quand soudain.

« Kenbu Shôsen Hyaku »

Un ou plutôt une chevalier d’or sortit de nulle part en envoya un violent coup de genoux dans la mâchoire de l’inconnue l’envoya voler bien loin de Saori. L’inconnue se releva et aboya à la responsable qui lui a fait ça de se présenter

- Je suis Aurore du Cancer de l’étoile céleste des âmes

- Sale humaine tu vas me payer ça ! On ne fait pas couler impunément l’ichor de l’une de fille de Nyx !

L’inconnue se préparait à une autre offensive toutes aussi brutal que les dernière mais un imprévue l’obligea à se rétracter. Un nouveau cosmos divin apparu au Sanctuaire et l’inconnue maintenant se sait en position de désavantage à présent. Alors que Thétys et June sont évanouie Shaina parvient quand même à se relever, au coter d’Athéna se trouver une Gold Sainte et dans son dos se trouver Artémis. En prenant compte de ça elle décida de se calmer sachant que toutes façon en cas d’affrontement elle y sera certainement perdante

- Ose porter la main sur cette déesse et tu auras à faire à moi !

- Ce cosmos, mais c’est ma sœur, Artémis !

- Toi qui te cache sous ce manteau si tu tiens à ta vie ne touche pas à ma sœur, ose ne serais-ce que toucher à un seul de ses cheveux et je t’abats sur place avec mon arc !

L’inconnue rangea sa main dans son manteau et répondit à Artémis sur un froid et supérieur, limite assassin

- « rire sarcastique » [color=red]Je n’ai pas à avoir peur de menace de sang imp… de déesse de votre genre, mais très bien je m’en vais, mais sachez bien déesse Artémis que vous feriez mieux de ne pas menacer les personnes que vous ne connaissez pas

Puis elle se tourna vers Saori et sur le même ton lui répondit

- Déesse Athéna vous avez refusé de me suivre bien gentiment, vous ne savez pas les conséquences des actes que vous venez de déclencher et vous payerais un lourd tribut, cher, très cher, pour ce refus, vous allez perdre quelque chose de cher à votre cœur et vous en souffrirez atrocement !!! : Quand elle dit que Saori perdrait quelque chose de cher à son cœur elle se tourna vers Artémis pour le dire

En quittant l’aire de repos, l’inconnue passa à côté d’Artémis et pour lui prouver que ce n’est pas une simple mortelle et intensifia son cosmos comme pour la provoquer, pour lui prouver qu’elle n’est pas la seule déesse hormis Athéna au Sanctuaire, puis elle se dirigea vers l’ombre des falaises et s’évapora dedans

- Athéna, tu vas bien, que voulait-elle ?

- Elle s’est présentée à moi et ma sommé de la suivre, peut après Shaina s’interposa entre nous, cette inconnue a tué un des gardes qui fessait sa ronde aux alentours, Shaina voulut l’attaquer, mais elle l’envoya elle ainsi que Thétys dans le décor. Mais qu'est-ce qui t’amène ici ma sœur ?

- Je ne vais pas te mentir, j’ai ressenti il y a plus ou moins une heure une présence néfaste présente haut dessus de ton sanctuaire quelque seconde puis elle disparut et j’ai ressenti cette même présence auprès de moi avant de disparaitre de nouveau quelque instant plus tard. Mais ce n’est pas la présence en elle-même qui m‘inquiète, mais sa puissance, elle dépasse de loin la puissance de celle Père.

Pendant ce temps l’étrange inconnue toujours au Sanctuaire se reclus dans les Montagnes près des douze maisons et dit quelques paroles

- Mère êtes-vous là ?

L’ombre de l’inconnue se déforma pour prendre l’apparence d’une autre femme et l’inconnue discuta avec son ombre qui ne lui ressemble plus

- Oui, ma fille, dis-moi ce qui s’est passé qu’elle choix a fait Athéna, peu importe son choix, elle y sera perdante ?

- Elle refuse de me suivre comme vous l’aviez dit, mais elle a poussé la provocation jusqu’à dire que vous n’aviez qu’à vous déplacé vous-même mère, j’ai voulu lui faire payer cette insulte à votre égard, mais ses chevaliers et sa sœur sont intervenus

- Très bien, je me doutais bien qu’elle ne te suivrait pas et qu’elle ferait sa démonstration de prestance cosmos-énergétique. Décidément les descendants de Gaia sont tous comme leurs génitrices, passons à la suite, cette nuit le soleil se couchera, mais ne se relèvera plus !

La nuit tomba comme chaque jour et dans son antre Nyx se concentre et augmente son cosmos et un épais manteau de ténèbres s’installe peu à peu tout autour du monde désormais les Ténèbres provoquées par Nyx recouvre la totalité du globe

- Demain au réveil Athéna aura une charmante surprise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asteria

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
0/0  (0/0)
Vie:
0/0  (0/0)
Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   Sam 1 Sep - 14:51

▬▬▬▬Chapitre 3 : Le jour se lèvera demain▬▬▬▬
.


Devant les refus de Saori d’obéir bien sagement aux conseils de l’inconnue et avec quelle violence elle fut repoussée lorsqu’elle tenta de lui ôter la vie. La mystérieuse inconnue fit son rapport à Nyx et celle-ci fit tomber une nuit sans fin sur terre. Comme chaque soir le soleil se coucha derrière l’horizon et laissa la place à une nuit étoilée. Enfin Yuzuriha se réveille doucement au Sanctuaire où là emmener Shaina mais elle se trouve dans un Sanctuaire qui lui est étranger et n’a plus rien de celui qu’elle connaissait il y a deux siècles de cela

- Vous vous êtes réveillé, vous avez demandé à me voir

- Oui effectivement Déesse Athéna, où suis-je et que se passe t’il

Saori observa longuement Yuzuriha, elle ne s’est pas comment ça se fait, mais elle a l’impression de l’avoir déjà vue, mais où et dans quelle circonstance elle n’arrive pas à s’en souvenir

- Déesse Athéna, mais où-suis-je et qui sont tous ses Saints que je ne connais pas et qui affirme que nous sommes mille-neuf-cent-nonante

- Nous sommes au Sanctuaire dans une des pièces du temple du Pope, cela va vous paraitre étrange, mais nous sommes bel et bien en mille-neuf-cent-nonante. Mais dites-moi comment vous appelez vous ?

- Je m’appelle Yuzuriha, chevalier d’argent de la Grue, mais j’ignore complètement pourquoi je me trouve ici devant vous actuellement. Avant de me retrouver ici la dernière chose donc je me souviens si seulement c’est arrivé. C’est que une j’ai ressenti un cosmos puissant, d’une puissance que je n’avais encore jamais ressentie bien haut de la du votre ou que celui d’Hadès et puis je me suis réveillé ici au Sanctuaire

- Vous êtes actuellement désorienté Yuzuriha, ne pensez a rien et reposez-vous je m’en vais quelque instant discuter de tout cela avec le Grand Pope.

Yuzuriha fit ce que lui demanda Saori ou plutôt elle tenta. Elle se souvient parfaitement de tout ce qu’elle a vécu dans sa vie deux siècles auparavant. La manière donc elle la quitter ce monde et voilà qu’une seconde après, à peine avait-elle fermez ses yeux et rendu son dernier soupir qu’elle se retrouve. Qu’elle toujours au Sanctuaire, mais deux siècles dans le futur. Sur le moment elle pense même avoir perdu la raison. Dans le même temps, Saori est parti s’entretenir de tout cela avec Shion

- Shion tout cela me parait bien étrange, cette après-midi juste avant mon agression par une inconnue, Shaina a trouvé une femme revêtue d’une armure d’argent dans le cimetière des chevaliers. Elle semble fortement désorientée, je ne sais pas trop quoi en pensé

- Vous as t’elle dit comment s’appelle-t-elle ?

- Elle se nomme Yuzuriha chevalier d’argent de la Grue

À la prononciation du nom, l’expression de calme disparut du visage de Shion pour laisser place à celle de la surprise et surtout de l’incompréhension. Il s’en souvient comme si s’était hier, il était aux côtés de Yuzuriha quand la vie s’est éteinte chez elle. Il en a même eu de la peine pendant un certain, mais avec les années qui défilaient cela a fini par s’atténuer et finit par disparaitre.

- Ce n’est possible

- Shion, tu la connais ?

- Nous avons eu le même maitre, nous étions confrère et sœur d’entrainement, mais il doit y avoir une erreur, elle ne peut pas être en vie, j’étais là le jour où elle s’en est allée.

- Je crois que le plus simple serait que tu viennes la voir avec moi pour en avoir le cœur net, et veux-tu bien m’excuser d’avoir ravivé certain souvenir douloureux.

- Voyons déesse Athéna vous n’avez pas à vous excusé c’est plutôt moi qui aurait dû faire abstraction de mes sentiments.

Ce qu’elle vient de dire à Shion la visiblement troublée et c’est accompagner de celui-ci qu’elle retourna dans la salle où est alité Yuzuriha.

- Je suis de retour Yuzuriha, Shion la reconnais tu ?

La réponse ne se fit pas entendre et ce long silence en disait long, tous deux se sont reconnus immédiatement

- Shion !

- Yuzuriha ! Comment cela se peut-il ? J’étais à tes coté comme tu me la demander le jour où tu nous as quittés

- Je crois que vous avez beaucoup de choses à vous dire alors je vais vous laisser tous les deux seul et retourner auprès d’Artémis

Shion s’approcha tout de suite de son ancienne consoeur d’entrainement pour savoir comment elle se porte et surtout comment peut-elle être en vie tandis que Saori regagna ses quartiers auprès de sa sœur, celle-ci engagea la discussion

- Dis-moi Athéna ton petit tour au dix-huitième siècle pour sauver cet humain n’aurait pas-t-il pas altéré le futur plus que prévu

- Tu parles de la destruction de l’épée d’Hades ?

- Oui cela n’a pas fait que sauver la vie de Pégase cela a aussi altéré les Enfers crées par Hadès en était tu conscientes

- Je ne pouvais tout de même pas laisser mourir Seiya ainsi après tout ce qu’il a fait pour moi ! : Saori haussa le ton en tapant ses mains sur la table

- Tu te calmes et tu baisses le ton envers ta sœur veux-tu : dit Artémis sur un ton calme :Je dis juste que cela a entrainé d’autres modifications temporelles imprévues. Si j’ai bonne mémoire Shion as été assassiné par Saga puis ramener à la vie pour douze heures seulement par Hadès, alors comment explique que passé ce délai il soit encore en vie. À moins que tu ne te sois rendu dans une autre époque également ? Passons là-dessus ce qui est fait est fait, mais ce qui m’inquiète est cette présence je l’ai encore ressenti j’ai l’impression qu’il va arriver quelque chose d’atroce, Athéna tu m’écoutes !?

Saori était assis en face de sa sœur, et se tenait là avec une main, le coude appuyer sur la table, en train de somnoler, Artémis réveilla sa sœur en la secouant un bon coup

- Pardon Artémis tu disait quelque chose ?

- Ce n’est rien Athéna, tu es fatigué va donc te reposer, nous en reparlons demain plus en profondeur

- Justement il se fait tard je n’allais pas tarder à aller me coucher

- Quant à moi je vais tenter de tirer sa au clair, tout cela me tracasse

Le lendemain matin vers huit heures du matin un bruit se fit entendre, ou plutôt un vacarme qu'Artémis n'a jamais eu l'occasion d'entendre de toutes sa vie d’immortelle

- « geignement »» Athéna qu'est-ce que c’est ce vacarme ?

- Excuse-moi Artémis c’est juste mon réveil, durant mon enfance au Japon, j’ai gardé pas mal de réflexes humains, voilà il est éteint

Après Saori alla dans la salle du Pope, à peine était-elle levée, qu’un chevalier demanda à lui parler, elle s’installa dans le siège du pope auprès de Shion celui-ci lui fit signe d’entrer, le chevalier n’était autre que Shiryu

- Qu'est-ce qui t’amène à cette heure matinale auprès de moi Shiryu ?

- Saori il se passe quelque chose d’anormal dehors ?

L’utilisation du mot anormale par Shiryu inquiéta Saori et demanda à en savoir plus, qu'est ce qui avait bien pu se produire pendant la nuit

- Shiryu tu m’inquiète que se passe t’il précisément ?

- Vous expliquez serez trop long venez plutôt voir par vous-même Saori

Shiryu accompagna Saori dehors du Temple du Pope où elle vu à sa grande surprise la catastrophe, le jour ne ce n’était pas levé il fessait encore nuit noire comme si la terre avait cessé de tourner

- Il fait nuit, comment peut-il encore faire nuit à cette heure-ci ? Cette obscurité n’ai pas naturelle je ressens un étrange cosmos provenant du ciel

- Que fessons-nous Saori, pensez-vous que cela aurait un rapport avec votre agression d’hier ?

- Je n’en sais rien, Shion réunit les chevaliers d’or dans la salle du Pope

Pendant que Shion exécutait ce que lui a demandé Saori, celle-ci retourne dans la salle du pope, dix minutes plus tard tout le monde était réuni autour d’Athéna

- Je n’ai pas besoin de vous apprendre que nous sommes apparemment plongés dans les ténèbres par une force inconnue, je ferais le maximum pour trouver le responsable de cela et faire cesser cette obscurité

Ensuite l’un plutôt l’une des chevaliers d’or pris la parole

- Ne vous en fait pas quelle que soit la menace nous ne la laisserons pas vous approcher et attentez a votre vie et vous pouvez compter sur l’appui des chevaliers de bronze comme ils vous l’ont toujours prouvé par le passer

- Je voie que vous avez confiance en moi tout comme j’ai confiance en vous, vous pouvez retourner à vos temples respectifs quant à moi je vais m’entretenir avec ma soeur

Celle qui vient de s’adresse à Saori, se nomme Aphrodite et ressemble à s'y méprendre avec son prédécesseur à la différence que c’est une femme. Après ça retourna dans ses quartiers pour savoir si Artémis aurait des explications sur ce phénomène anormal

- Artémis, je ne sais pas si tu es au courant, mais le jour ne s’est pas levé et je suppose que le reste de la planète est aussi plongé dans l’obscurité la plus totale

- Hier quand tu es allé te coucher je suis sorti dehors pour lires dans les étoiles, j’ai lue dans les astres célestes pendant une heure pour trouver une solution aux derniers phénomènes, mais en vain. Puis je suis après parti lire les ouvrages se trouvant dans la bibliothèque du Pope jusqu’à une heure avancée de la nuit pour tenter de comprendre ce qui se passe puis je suis allé me coucher

- As-tu peu avoir une idée sur ce qui s’est passé hier et ce qui a provoqué ce phénomène aujourd’hui’ ?

- Pour être franc avec toi Athéna, ma sœur je n’en ai pas la moindre idée. Et je reste inquiète quelqu’un te veux du mal, mais je ne le permettrais pas !

- L’inconnue qui m’a agressé hier disait venir au nom de sa mère « Nyx »

- Nyx !!! Tu en es sur Athéna ? Cela n’augure rien de bon alors,

- Qui est-elle ?

- Nyx est la divinité primordiale de la nuit, mère d’Hypnos, Thanatos, Éris et des Oneirois. Et je suis sûr qu’elle n’est pas inconnue à cette nuit continue et c’est surement dû à la mort de ses fils et filles. Mais si tout cela est dans le but de te faire souffrir je ne la laisserais faire. Toute déesse primordiale qu’elle est, elle ne me fait pas peur.

- Artémis, Seiya se trouve déjà dans le coma, je sais que tu cherches juste à vouloir me protéger, mais je ne veux pas qu’il t’arrive quelque chose. Je ne me le pardonnerais pas

- Va donc voir comment il se porte aujourd’hui, pendant ce temps-là moi je continue mes recherches

Sur ce point Saori ne se fit pas prier et se rendit à l’endroit où se trouve Seiya, il se trouve au Sanctuaire, mais elle s’assura que l’endroit où il serait placé serait sur et bien dissimulé. Seul une poignée de personnes est au courant de son emplacement. Elle se plaça à son chevet pendant une demi-heure. Lui posait toujours la même question.

- Seiya quand reviendra tu parmi nous ? Quand te réveilleras-tu ?

Après cela Saori retourna dehors quand elle interpeller par l’inconnue qui l’avait agressé hier, Saori était presque au temple du Pope quand l’inconnue apparut de nulle part au sommet des marches, son manteau remuait dans le faible vent et mit en garde Saori

- Le soleil ne te manque pas j’espère Athéna ?

- C’est toi qui es responsable de ceci ? : lui répondit Saori avec un ton accusateur

- Non ce n’est pas moi, mais ma mère Nyx, vous avez ignoré mes avertissements et vous m’avez provoqué maintenant assumé en les conséquences !

- Faite cesser ceci-ci tout de suite !

L’inconnue sourit en étouffant un rire sournois puis lui répondit

- Mais tout cela ne dépend que de toi Athéna

Tout de suite l’expression de Saori changea, elle était visiblement surprise de cette réponse

- Comment ça, ça dépend de moi ? Que voulez-vous que je fasse ?

- A votre avis combien de jours pourront survivre les plantes, les animaux, ou même les êtres humains dans cette obscurité la plus totale, dans une semaine, peut être deux au grand maximum trois semaines, les plantes commenceront à crever par manquer de soleil, puis les animaux et pour finir les êtres humains de cette chère planète que vous chérissez tant. Suivez-moi et le jour se lèvera, je sais que vous finirez par accepté, votre sens du devoir est bien trop fort : l’inconnue eu encore un rire sarcastique puis elle reprit :Quand vous serez enfin disposé à me suivre vous n’aurez qu’à aller à votre autel et le dire aux Ténèbres et j’apparaîtrais

Après cela elle disparut comme elle était apparue, en s’évaporant dans les ténèbres. Ensuite Saori regagna le Temple du pope, mais étais trop préoccupé par les propos de l’inconnue que pour se soucier du reste et se dit intérieurement

"Ce soir à minuit je suivrais cette inconnue ou elle le souhaite avec les chevaliers de bronzes il faut que cela cesse"

Soudain une étrange femme ressemblant plus à un poisson qu’à un être humain apparut aussi de nulle part devant Saori et se mit à genoux devant elle

- Bonjour déesse Athéna, je me présente Aalcia des Bermudes j’ai été envoyée ici par Avalon pour vous prévenir,

- Vous arrivez un peu tard Aalcia je suis déjà au courant que c’est Nyx qui a provoqué cette situation et je m’en vais ce soir mettre un terme à ses agissements

Puis Saori se retourna et avança pour continuer de se préparer à ce qu’elle s’apprête à faire ce soir à minuit, Aalcia continua là où elle en était

- Ce n’est pas par rapport à ce qui déjà arriver, mais a ce qui va arriver, certes la confrontation avec Nyx est inévitable, mais vous devrez y aller sans les chevaliers de bronze

Une expression de peur s’afficha sur Saori puis celle-ci se retourna avec un regard furieux et répondit sur un ton autoritaire à Aalcia

- De quel droit osez-vous dire cela ! Est-ce une menace ! Expliquez-vous tout te suite ou j’appelle tout de suite la garde !!!

- Si je ne me trompe pas, Seiya le chevalier de Pegase a déjà été grièvement blessé et vous vous en voulez, c’est même pour ça que vous êtes retourné au dix-huitième siècle, période du Lost Canvas et de l’ancienne guerre saintes contre Hadès dans le seul but de détruire l’épée d’Hadès qui a aussi entrainé des altérations temporelles imprévues, je sais que vous tenez aux chevaliers de bronze ainsi qu’à votre sœur, alors écartée les de ce conflit sinon effectivement il pourrait leur arriver quelque chose d’irréversible

Aalcia toucha une corde sensible chez Saori et celle-ci ne savait plus prononcer de phrase couramment

- Comment…. Comment ça…. Irré… Irréversible ?

- Je n’en sais pas plus, mais Avalon l’as lu dans les étoiles, il y aura un lourd tribut, cher, très cher, vous risquez de perdre quelque chose chère à votre cœur

Cette phrase troubla Saori, c’était mot pour mot ce qu’avais dit l’inconnue et si ce qu’elle disait était vrai et qu’elle allait perdre quelque chose qui lui était cher, cette idée perturba profondément Saori, cette sensation, ce sentiment Saori n’arrivaient pas à le supporter, elle ne pouvait pas se résoudre à perdre encore un chevalier, après plusieurs minutes de silence elle prit la parole avec un ton visiblement troublé

- Je ne veux plus d’autres pertes, je me rendrais donc seul à l’endroit où désire m’emmener cette femme qui prétend agir au nom de Nyx

- Rien ne presse si je peux me permettre déesse Athéna, la Terre peut rester encore deux ou trois jours dans cette nuit éternelle, cela vous permettra de bien vous préparer pour cette bataille

Saori reprit et dit en haussant le ton envers d’une manière agressive comme si Aalcia était une ennemie

- Ma décision est prise et est irrévocable ! J’irai seul mettre un terme au chantage de cette femme et à cette nuit sans fin !

Artémis qui était à l’entrée de la pièce entendue toute la discussion qui s’était dit entre sa sœur et Aalcia. Elle aussi a pris aussi sa décision et parla seule avec une voix émue

- Athéna, ma sœur tu as encore décidé de mettre ta vie en danger pour protéger cette planète comme ton devoir l’exige, cette fois je ne te laisserais pas faire, j’irai moi-même mettre un terme à cette nuit.

Après cela Artémis changea ce qu’elle comptait et partit l'endroit où se trouve Yuzuriha pour lui demander un service

- Yuzuriha de la Grue c’est bien cela ? Dis Artémis sur un ton interrogatif

- Oui déesse Artémis

- Tu as dit devant ma sœur que tu es une guerrière de l’ancienne guerre sainte et d’ailleurs le Grand Pope de ma sœur t’a reconnue

- Oui déesse, mais que me voulez-vous ?

- Pour le propre bien de ma sœur je vais te demander de réunir toutes les chevalières autour de toi et de me rejoindre à minuit à devant l'autel d'Athéna, derrière le temple du Pope

- Si je peux me permettre déesse Artémis que compter vous faire ?

- Je ne peux pas demander au chevalier de bronze de me suivre sans risquer de les mettre en danger, si un autre venait à être blessé voir tué ma sœur ne le supporterait pas et les chevaliers d’or doivent rester ici pour assurer sa protection. C’est pour ça que je demande ton appui ainsi que celui des autres saintes, nous allons nous-mêmes suivre cette femme qui harcèle ma sœur et mettre un terme à son jeu vicieux

- Les saintes demanderont forcement de qui émane cet ordre

- dis-leur que ça provient de la déesse sans plus de précision

- Très bien, laissé moi juste le temps de me révéler et je m’en occupe

Yuzuriha se releva et partit faire ce que lui a demandé Artémis, pendant celle-ci retourna auprès de sa sœur qui était visiblement en train de se préparer pour ce soir. Elle restait la prostrée à regarder avec une certaine appréhension les heures défiler sur son réveil

- Athéna, ma sœur qu’es-tu en train de faire ?

- Artémis ma décision est prise, ce soir je pars avec cette étrange femme et je vais mettre un terme à cette nuit sans fin

- Ne veux-tu pas attendre encore quelque jour au lieu de te jeter tête la première, comme tu le fais d’habitude, as-tu pensé que cela était peut-être un piège !

Saori tout ce qui s’est passé dernièrement ont comme mis à cran Saori et celle-ci haussa le ton envers sa sœur, elle en cria lui hurla même dessus. Artémis ne reconnait plus sa sœur, cet affrontement et décidément celui de trop, déjà ce voyage temporel fut de trop et Artémis craint pour la santé de sa sœur, elle craint que si elle mène cette bataille contre Nyx que sa sœur se fasse tué.

- Artémis, je suis la déesse de la Sagesse et de la Guerre, tu sais très bien qu’il est de mon devoir de faire cesser ça immédiatement et tu ne m’empêcheras pas, tu m’as bien compris Artémis !!!

- Athéna, ma sœur, je suis désolé

Sans rien dire Artémis créa une sphère de cosmos dans sa main puis attrapa le bras de Saori et la tira vers elle et fit exploser la sphère sur son ventre, Saori laissa échapper quelque larme et regarda sa sœur dans les yeux en laissant échapper quelques larmes en s’exprimant de manière saccadée mot

- Artémis…. Ma sœur… Pourquoi… Pourquoi m’as-tu… fait ça….?...

Saori s’effondra inconsciente sur le bras d’Artémis, celle-ci la porta jusqu’à son lit et l’y déposa délicatement, elle passa sa main dans les cheveux de sa sœur et lui répondit

- Pourquoi ? Athéna, ma sœur, tu viens à peine de te remettre de ton voyage temporel qui t'a épuisée, aussi bien physiquement que psychiquement, et tu allais déjà repartir risquer ta vie pour faire cesser cette nuit sans fin. Je ne te laisserais pas risquer ta vie cette fois-ci, pendant que tu te reposes ici j’irai moi-même régler ce problème. Repose-toi bien ma petite sœur

Après cela Artémis se rendit seule à l’hôtel d’Athéna et s’adresse aux ténèbres de la nuit ambiante

- Je sais que tu es là, alors montre-toi !

L’inconnue apparue devant Artémis, sortant de nulle part

- C’est toi Artémis, je m’attendais plutôt à voir ta sœur Athéna

- Ma sœur ne viendra pas : lui répondit-elle sur un ton froid

- Tu préfères venir à la place de ta sœur, quelle belle preuve d’amour fraternel : répondit l’inconnue sur un ton cynique

- Je n’ai que faire de tes considérations amène moi là où tu dois

L’inconnue intensifia un petit peu sa cosmos-énergie et envoya une sphère sur le sol, ce qui créa une zone lumineuse sphérique

- Veuillez me suivre dans le cercle s’il vous plait

L’inconnue rentra dans le cercle et disparut, mais avant que Artémis ne s’y engage aussi, Yuzuriha arriva juste à temps auprès d’Artémis avec les Saintes

- J’ai réuni les Saintes et la Marinas comme vous me l’aviez demandé et me voici déesse Artémis

- C’est de vous que provient l’ordre de se rassembler ici ? : S’exclama Shaina

- Oui, je fais ça pour protéger ma sœur, c’est moi qui ai demandé à Yuzuriha d’aller vous chercher, maintenant celles qui ne souhaitent pas me suivre peuvent rester ici, je le comprendrai.Mais moi sachez que je vais emprunter ce passage et faire cesser cette nuit, maintenant qui m’aime me suive

Et Artémis suivie Yuzuriha rentrèrent aussi dans le passage créé par l’inconnue et disparurent

- C’est bien la sœur a Saori, nous ne pouvons pas la laisser seul, nous devons l’accompagner s'il devait lui arriver quelque chose la déesse Athéna ne s’en remettrait pas

Après cela Shaina pénétra elle aussi dans le cercle lumineux suivi des autres et elles disparurent dans le cercle lumineux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asteria

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
0/0  (0/0)
Vie:
0/0  (0/0)
Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   Sam 1 Sep - 14:52

▬▬ Chapitre 4 : Le Sacrifice d’Artémis ▬▬
.


Artémis arrivèrent dans la crique d’une grotte au bord de l’océan et de l’autre côté se trouve un tunnel taillé dans la roche apparemment des torches sont planté dans le mur de ce couloir, mais sont éteinte. Après une courte période d’observation et de silence, Artémis prit la parole

- Cette inconnue a visiblement disparu, nous devons nous trouver dans l’antre de Nyx, vu que derrière nous il n’y a que l’océan nous allons nous engager dans ce couloir obscur

Artémis avança vers le couloir, les saintes emboitèrent le pas, mais Yuzuriha se téléporta juste à l’entrée du tunnel et prit à son tour la parole

- Déesse Artémis cela ressemble plus à un piège qu’autre chose, le fait que cette femme nous attire ici, dans cette crique, puis disparaisse sans laisser de traces et ce couloir non éclairé, cela ressemble plus à un piège qu’autre chose. Pour votre sécurité je vais ouvrir la marcher avec Shaina vous entrerez ensuite et June, Marine et Thétys fermeront la marche, ainsi si l’ont devaient être attaqué par devant ou par derrière vous serez protégé

- Nous allons faire ainsi si cela peut te rassurer, Shaina, Marine, June, Thétys pas d’objection à cela ?

Toutes les Saintes et Thétys regardaient Artémis mais aucune ne répondit en signe d’approbation

- Très bien, partons alors

Le groupe s’avança dans le sombre et lugubre couloir sans se douter que sont épié par Nyx

- Mères, Artémis et son petit groupe de mortelles viennent de s’engouffrer dans le couloir

- Très bien, passons aux choses sérieuses, mais, amusons-nous un peu d’abord

Nyx se concentra et envoya son Dunamis dans le couloir, elle voyait ce qui s’y passait comme si elle y était et par la volonté de son Dunamis utilisa les Ténèbres et trancha en deux les masques de Shaina et de June qui tombèrent au sol, l’entaille faite au masque est parfaitement rectiligne, les masques tombèrent au sol en deux morceaux parfaitement symétriques

- Que-ce qui s’est passé ? Mon masque s’est scindé en deux tous seuls

- Une puissance invisible a coupé nos masques, nous ne sommes visiblement pas seuls dans ce tunnel

- J’ai encore ressenti cette présence auprès de nous, nous ne devrions pas trainer dans ce couloir de plus nous ne voyons qu'à peine ce qui se trouve devant nous

Après cette démonstration effrayante Nyx décida de passer vraiment aux choses sérieuses il ne serait plus question de trancher de vulgaire masque

- Ma fille ne trouves tu pas se lugubre couloir dénue de toute ornementation décorative ?

- Si je peux me permettre Mère lors de ma visite au Sanctuaire j’ai pu y voir la magnifique architecture des lieux ainsi que leur splendide statue

Nyx se replongea dans sa transe et réenvoya son Dunamis dans le couloir juste dans le dos de June,

- Marine, Thétys je ne sais pas si c'est pareil pour vous, mais j'ai comme une mauvaise impression, comme s’il allait arriver quelque chose de grave

- Ce n'est rien June, c'est juste parce que nous sommes dans le noir complet, c'est ton imagination qui te joue des tours : répondit Thétys

- Puis nous sommes en groupe, que veux-tu qu'il puisse nous arriver : rajouta Marine

Marine et Thétys rassure plus ou moins June, mais Nyx manifesta sa présence pour que celle-ci se retourne. June tourna son torse pour regarder derrière elle, quelque chose semblait ralentir ses mouvements et les rendait de plus en plus saccadé à chaque seconde qui passe depuis qu'elle a voulu regarder derrière, au fur et à mesure qu'elle se retournait, son corps et son armure déteigne pour virer au gris et avant même d'avoir pu voir ce qui se trouvait derrière elle, June avait été changé en statue de pierre. Tout de suite Marine et Thétys ressentir la brutale disparition du cosmos de June et se retournèrent prestement et virent June changé en pierre, figé net dans sa marche et le torse et la tête à moitié tournés vers l'arrière du tunnel. Dans son axe de vue, l'arrière du tunnel n'est d'ailleurs même pas visible. Thétys voulut rejoindre June, mais avant même qu'elle ne puisse faire un pas, Nyx le fit, la même chose à Thétys fut instantanément pétrifiée avant même d'avoir pu effectuer un pas.

- June a été pétrifié… Thétys !!! Quelque chose vient de changer Thétys en pierre ! Qu'est-ce qui se passe ? Je ressens un cosmos puissant je ne suis pas seul ic…

À présent Nyx va s'attaquer Marine ne lui laissant aucune chance de fuite ou de réagir comme elle la fait jusqu'à présent. Marine n'eut pas le temps que de faire un pas en arrière qu'à présent elle se retrouve aussi figée sur place. June, Thétys et Marine sont à présent figés sur place en plein dans leur action telles les statues qu'elles sont à présent.

C’est après quelques mètres qu’Artémis ainsi que Shaina et Yuzuriha ressentir que quelque chose n’allait pas, elles ne ressentaient plus les cosmos de June, de Marine et de Thétys. Shaina voulut aller auprès de ses sœurs d’armes, mais Artémis mis son sceptre en oblique pour l’empêcher de passer et prit la parole visiblement attristée de voir ce qui leur est arrivé

- Je suis désolé Shaina, mais il est déjà trop tard : elle marqua un silence empreint d’émotion et reprit :June, Marine et Thétys ont été changées en statues de pierre : Shaina avait l'impression que l'on vient de lui arracher les jambes et tomba à genoux par terre, il y a quelque seconde elle était encore avec June, Marine et Thétys et voilà d'une seconde à l'autre quel ne sont plus que des statues de pierre et elle n'a pu rien faire pour tenter de les aider. Reprenant son calme et ses esprits Shaina se relève et Artémis quant à elle avec une voie plus agressive s’adressa aux Ténèbres ambiantes du couloir

- Nyx !!! Je sais que tu es là ! Je te somme de te montrer tout de suite

Soudain les torches du couloir s’allumèrent une à une, de grandes flammes en jaillirent avant de prendre une taille raisonnable, créant ainsi comme une vague de lumière comme une "hola" qui fessait disparaitre les Ténèbres au fur et à mesure qu’elle avançait, puis les Ténèbres se rejoignirent à quelques mètres entre Artémis et les deux Saintes encore en vie et les Saintes pétrifiées. Le corps d’une femme se matérialisa et Nyx sortit des Ténèbres et se présenta à Artémis

- Me voici Artémis, moi Nyx déesse primordiale de la nuit que puis-je pour toi ?

Nyx avait une taille normale pour une femme, elle avait de longs cheveux bleue marine très claire la couleur de ses lèvres était turquoise, la couleur de ses yeux était de la même couleur que ses cheveux et elle avait un croissant de lune bleue foncé couché sur le front et pour simple protection des épaulettes ressemblant à celle de l’armure de sa sœur et de simple brassières pour les bras, pour la protection du corps elle n’a qu’une simple protection qui protège uniquement son thorax, le reste est à découvert. Elle porte aussi à la taille une jupe qui cache l'arrière de ses jambes mais qui est pourvue d'une ouverture à l'avant qui laisse apparaitre ses jambes

Nyx se tint alors la Tête avec sa main gauche et tenait son bras gauche avec sa main droite

- Nyx ce que tu as fait à June, Marine et Thétys est inqualifiable, comment as-tu osé le faire cela ! : Artémis parlait agressivement à Nyx en lui jetant un regard noir

- De qu’elle droits oses-tu me parler sur ce ton!!! : hurla Nyx

- Je n’ai pas peur de toi Nyx sache le !

Nyx reprit son calme et toujours dans la même position répondit sur un ton plus que provocateur et mesquin

- Et tu oses me provoquer en plus, tu es comme ta sœur finalement, d’ailleurs je m’attendais à la voir ici

- J’ai fait mon possible pour qu’elle ne vienne pas, elle a besoin de repos, je vais moi-même mettre un terme à ton infernal manège Nyx

- Et que diras ta sœur quand elle verra que trois de ses saintes ont été changées en pierre, en statue, en vulgaire tas de gravât à leur effigie.

- Tu n’es qu’un monstre Nyx !!!

Nyx restait stoïque face aux propos des Saintes et d'Artémis et les regardait avec un air amusé. Si Artémis et Yuzuriha tentaient de garder leur calme face à Nyx, cela mettait les nerfs à vif de Shaina. La seule vision des statues de ses amies fessaient grimper en elle une rage et une haine intense et à mesure que celle-ci augmente de l'électricité se matérialise à la main droite de Shaina et celle-ci ne pense qu'à une chose "[/color]June, Marine, Thétys je vais vous sauver et faire payer à Nyx de vous avoir pétrifié" ce qu'a fait Nyx l'écœure au plus haut point. Et sans prévenir elle sauta par-dessus Artémis et fonça droit sur Nyx

- Nyx tu vas payer ce que tu as fait à mes amies "Thunder Claws"

- Shaina non ne l'approche pas !!!

Shaina ne se préoccupa pas des avertissements d'Artémis et se rapproche à grande vitesse de Nyx, foudre à la main et n'est plus loin très loin d'elle, celle-ci regardait cela toujours avec son air amusé. Elle pouvait lire la haine dans les yeux de Shaina, mais elle se dit qu'elle va aussi très vite changer d'expression faciale d'une seconde à l'autre.

- Tu espères pouvoir toucher de tes mains impures mon divin corps, c'est risible. Dunamis paralyse sur place !

Le Dunamis de Nyx grandi et Shaina fut paralysé sur place instantanément la seconde d'après

- Mais que m'arrive-t-il ?... Je ne peux plus bouger…

- Tu fais moins la fière paralysée ainsi !

- Nyx !!! Relâche tout de suite Shaina !

Nyx comptait bien relâcher Shaina mais pas de la façon dont elle l'imagine, ces effrontées ont eu l'idée stupide d'accompagner Artémis ici elles subiront dont le même sort qu'elle. Avec une lueur de perfidie Nyx répondue. Malgré que Shaina soit paralysé, elle déployait toutes ses forces pour lever son bras droit déjà parcouru par l'électricité et porter son attaque à Nyx

- Tu ne m'empêcheras pas… de t'attaquer Nyx et de… sauver June, Marine et Thétys "Thun…. Der… Cla… ws…"

- Tu es aussi stupide que tes trois amis, très bien tu l'auras voulu. Dunamis change là en pierre !!!

Le Dunamis de Nyx s'intensifia et comme pour les autres Saintes, la pierre apparut aux pieds de Shaina et grimpa lentement mais surement le long de son corps la figeant de plus en plus. Celle-ci tenta tout de même de porter son coup, mais trop tard la pierre a atteint ses bras la stoppant dans son action et se repend jusqu'au bout de ses ongles

- Mais qu'est-ce qui m'arri….

La pierre générée par le Dunamis a fini son œuvre, Shaina est à présent entièrement changé pierre comme June, Thétys et Marine, elle aura tenté vainement de s'attaquer à Nyx et de les sauver, Nyx d'humeur perverse prit tout son temps pour que Shaina puisse bien se rendre compte de ce qui lui arrive, qu'elle puisse voir la pierre grimper le long de son corps pétrifiant son corps un peu plus à chaque seconde et qu'elle cède à la peur, la peur d'être réduit à néant et de n'être plus qu'une statue. Nyx ne cache pas sa satisfaction et regarde la peur et l'incompréhension dans les yeux de Shaina que la pétrification a figé sur son visage. Nyx avança posant sa main sur l'épaule de la statue de Shaina et reprit la parole.

- Je trouve Shaina plus joli et surtout plus décorative ainsi pas vous ?

- Nyx comment peux-tu trouver ça amusant ! Pourquoi as-tu pétrifié Shaina !!!

Nyx répondit toujours avec le même ton hautain, en caressant le dessous du visage de Shaina, elle cherche à mettre en colère Artémis.

- Parce que ça l'est. Elle pensait pouvoir m'atteindre et venger ses amis. Je lui ai prouvé le contraire : Rétorqua Nyx toujours sur le même ton amusé

Ensuite elle passa son regard sur Yuzuriha, sa fille Nikea lui as ton raconté à son sujet pour l'avoir déjà espionné auparavant. Nyx reprit sa place d'avant et reprit la parole

- Toi si je ne me trompe pas tu es Yuzuriha de la Grue, celle donc mon fils Phantasos avait arraché l'âme n'est-ce pas ? Mais d'abord je vais débarrasser quelqu'un de sa dernière protection pour que l'on puisse discuter tranquillement

Le Dunamis de Nyx s'intensifia de nouveau et celle-ci envoya une salve dans la direction d'Artémis et Yuzuriha.

- Yuzuriha fait attention !!!

Yuzuriha regardais la salve de Dunamis s'approche d'elle, mais il y a quelque chose qui cloche, ce n'est pas vers elle que se dirige la salve, mais vers Artémis

- Déesse Artémis faites attention c'est vous qui êtes visée !!!

Elle ne laissa pas le temps à Artémis d'agir que se jeta devant elle et l'envoya au sol. Mais il était trop tard pour esquiver la salve de Dunamis. Yuzuriha la reçut de plein fouet dans le ventre, mais pourtant ne bougea pas d'un millimètre. Il lui arriva exactement la même chose qu'à Shaina mais en plus rapide, la pierre grimpa à allure constante le long des jambes de Yuzuriha et se rependit à tout le corps la changeant à son tour en statue.

- Yuzuriha non ! Pourquoi a-t-elle fait ça ?

- Pathétique ! J'espérais pouvoir m'entretenir seul avec elle, mais elle a plutôt préféré se sacrifier pour te sauver. Tu vois Artémis, sans même changer de position mon Dunamis les a toutes pétrifiées sur place une après une, contrairement à ton cosmos minable mon Dunamis obéit à ma volonté et à ma voix et dès à présent ces femmes qui étaient censées assuré ta protection ne sont plus que des vulgaires statues à leur propre effigie

- Nyx tu me dégoute, mais sache que je peux me défendre seul et je les libérerais de ton emprise, je n’ai pas peur de toi !

Artémis regardait toujours Nyx droit dans les yeux en intensifiant son cosmos au maximum n'ayant elle aussi qu'une seule pensée "Shaina, Yuzuriha et les autres pardonné moi, c'est moi qui vous ai attiré ici et je n'ai pas pu vous protéger, mais je vous rendrais votre aspect normal après avoir vaincu Nyx"

- Tout comme ta sœur et ta génitrice tu me provoques, crois-tu que le fait que tu augmentes ton cosmos me face peur : Nyx marqua une pause puis reprit en hurlant :regarde donc ce que c‘est le pouvoir !!!

Nyx fit exploser son Dunamis et écrasa littéralement le cosmos d’Artémis, Nyx remis les bras le long de son corps et reprit, juste après le tour de Dunamis de Nyx, Artémis pointa Nyx avec son sceptre

- Tout comme ta sœur Athéna tu as un sceptre et que comptes-tu faire en me pointant avec ? Cela n’éraflerait même pas mon Art Magna tu ne ferais que briser ton sceptre dessus

- Nyx je t’interdis de prononcer le nom de ma sœur !

Soudain Artémis ressenti une douleur sur le côté gauche de sa tête puis quelque chose couler le long et vit quelqu’une de ses mèches de cheveux tombées au sol

- Aie !

Elle se passa la main sur le côté du visage tout en essuyant avec sa manche ce qui en coulait le long puis regarda sa main

- Du sang ?! Comment as-tu peux m’atteindre sans bouger

- As-tu oublié de quoi suis-je la déesse pauvre petite olympienne ? Je contrôle les Ténèbres par ma seule volonté et je les façonne avec mon Dunamis. Et c’est les Ténèbres qui-t-on t’égratigné de plus de quel droit oses-tu m’interdire quelque chose espèce de sang-impur maintenant lâche ton sceptre !

De nouveau Nyx intensifia son Dunamis et les Ténèbres saisirent Artémis au poignet exercèrent une puissante pression toute en les faisant tourner sur eux-même. Ce força Artémis à lâcher son sceptre

- Aaaah ! Nyx je ne me laisserais pas faire ainsi je me battrais jusqu’au bout et je vais te faire ravaler ces insultes sur mes origines

- Pardon t’ai-je fait mal Artémis ?

- Nyx je vais te transpercer de mes flèches et te faire ravaler ces insultes envers ma personne et envers ma soeur! dit Artémis avec un soupçon de rage et de haine dans la voie et dans le regard. Elle sortit sur arc à flèche et aligna trois flèches côte à côte et banda l’arc

- Tir si ça t’amuse espèce de sang-impur… pardon je voulais dire Artémis : Nyx affichait un air plus que satisfait ce qui énervait Artémis

- Nyx tu vas le regretter de m’avoir mis en colère « Moon Well Shoot »

Les trois flèches d’Artémis foncèrent à une allure hallucinante droit sur le thorax de Nyx, celle-ci ne daigna même pas se défendre ou bouger

- Tu vas souffrir Nyx !!!

Mais lorsque les flèches atteignirent Nyx et se brisèrent toutes les trois sur l’Art Magna de Nyx et tombèrent en morceaux à ses pieds

- Comment est-ce possible cette attaque peut transpercer toute armure ou kamuis jamais aucune armure n’y avait résisté

- Tu as fini ton cinéma ? N’étais-je pas censé souffrir et regretter mes insultes, sache pauvre petite olympienne que les Art-Magnas ne sont pas des armures comme les autres ! Ce sont les armures primordiales, les armures que seules les Divinités Primordiales porte et maintenant à mon tour d’attaquer « Darkness Sphère » : dit-elle sur un ton lassé

Les ténèbres virent former une sphère dans la main de Nyx et l’envoya après droit sur Artémis qui tenait son arc. L'attaque l'envoya brutalement au sol, mais Artémis se releva et rebanda son arc et celui-ci se brisa en plusieurs infimes morceaux sous les yeux ahuris et effrayés d’Artémis

- Mon arc, comment as-tu pu le détruire ? Jamais auparavant quelqu’un n’avait pu le détruire, il avait déjà été endommagé sérieusement. Mais jamais personne n’avait réussi à le détruire

Nyx s’approcha d’Artémis tout en-là regardant droit dans les yeux, celle-ci s’efforçait de cacher sa peur à Nyx, elle était visiblement beaucoup plus puissante qu’elle

- Artémis n’essaye pas te cacher ta peur, je la ressens, tu as peur de moi parce que j’ai changé en pierre sans me fouler les saintes de ta sœur et j’ai brisé ton arc avec la même aisance. Tu demandes ce que je vais bien pouvoir faire de toi

Puis Nyx reprit sa place d’avant et continua de regarder Artémis dans les yeux d’un air amusé tel un chat qui joue avec une souris

- Nyx tu ne me fait pas peur et je me battrais contre toi tant que je serais en vie je protégerais Athéna ma sœur cadette de ta fourberie : lui hurla Artémis

Nyx se mit à rire aux éclats puis reprit avec un ton beaucoup plus agressif envers Artémis

- Artémis tu es risible, depuis le début mon plan est de faire souffrir ta sœur, à chaque décision qu’elle a pu prendre cela engendrait inexorablement sa perte, finalement c’est toi Artémis sa sœur ainée qui est venue à moi: Nyx prit une longue pause puis reprit avec un ton plus qu’angoissant :maintenant le sort en ai jeté, ta sœur a massacré plusieurs de mes enfants, maintenant c’est elle qui va ressentir ce que cela fait de perdre un être cher à son cœur et elle viendra d’elle-même ici

- Nyx tu oublies que je suis là et que je ne te laisserai pas faire

- Artémis ne t’inquiète ta sœur te retrouvera très vite : elle termina sa phrase par un rire sardonique : Certes tu es une déesse, mais cela ne vaut rien face à mon Dunamis !

Artémis s'apprêtait à relancer une offensive sur Nyx, ces menaces et son Dunamis ne lui font pas peur. Et elle fera tout ce qu'il faut pour protéger sa sœur et régler ce problème à sa place.

- Nyx tu as peut être brisée mon arc, mais ce n'est pas fini… Mais qu'est-ce que ?

- Tu disais ? C'est trop tard Artémis, à présent tu es paralysé et sache que ce n'est pas parce que tu es une olympienne que je ne peux pas te faire subir le même sort que Shaina et Yuzuriha : Nyx marqua une pause, tourna le dos à Artémis puis avança de quelques pas puis se retourna et avec la malice dans les yeux hurla

- Dunamis pétrifie Artémis pour toujours, change là en statue de pierre !!!

- Athéna ma sœur… j'ai essayé de te protéger, mais… j'ai échoué pardonne moi….

Artémis était paralysée, mais contrairement à Shaina ou Nyx ne fessait que s'amuser, cette fois-ci elle tenait bien son emprise sur l'olympienne. Et elle ne put éviter la salve de Dunamis envoyé par Nyx. La robe et la chevelure d'Artémis bougeaient faiblement par le vent dégagé par la salve de Dunamis de Nyx, mais chaque seconde ceux-ci se déplaçaient de moins en moins vite et finissais par bouger de manière saccader avant de se figer et en parallèle à cela le corps d'Artémis déteignait et virais progressivement au gris. Après seulement quelque seconde Artémis ne bougeait plus, Artémis n'est plus. Tout comme les Saintes qui ont tenté vainement de la protéger, Artémis a été pétrifiée. Nyx vient de changer Artémis en statue de pierre. Nyx s'approcha de celle-ci et la regardait droit dans les yeux et l'expression qui est désormais figée sur son visage amuse Nyx. C'est une expression de peur qui est figée sur la statue d'Artémis. Nyx commença à lui caresser le visage et reprit la parole

- Tu te croyais protéger parce que tu étais une déesse, mais tu as fait une erreur de calcul mon Dunamis me permet de faire des choses qui dépassent l’entendement comme pétrifié une olympienne de plus tu affiches une drôle d’expression serait-ce de la peur : Nyx regardait la statue d’Artémis dans les yeux d’un air satisfait et sadique

Puis Nyx fit soulever le sceptre d’Artémis ainsi que les éclats de son arc par les Ténèbres et les saisis puis partit, elle repassa a coter de Shaina repassant sa main pour caresser son épaule puis s'évapora dans les ténèbres, à mi-chemin où Artémis fut pétrifiée et le début du couloir où se trouve la crique, juste à l'endroit où elle scinda en deux les masques de June et Shaina. Nyx laissa tomber négligemment le sceptre d’Artémis ainsi que les débris de son arc, le sceptre portant les séquelles du combat, écailler à plusieurs endroits puis se retourna et s’évapora dans les Ténèbres pour réapparaitre dans sa chambre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asteria

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
0/0  (0/0)
Vie:
0/0  (0/0)
Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   Sam 1 Sep - 14:53

▬▬▬▬ Chapitre 5 : La tristesse de Saori ▬▬▬▬
.


Artémis accompagné de Shaina, Marine, June, Thétys et Yuzuriha toutes ensemble se sont rendu dans le domaine de Nyx pour tenter de mettre un terme à son infernal manège et a cette nuit continue. Mais les choses ne se passèrent pas comme prévu, June fut changée en statue de pierre suivi de quelque seconde par Thétys et Marine, vainement Shaina tenta de s’attaquer à Nyx mais subi le même sort. Et sans le moindre Nyx se débarrassa de Yuzuriha. Artémis se révèle être incapable de faire quoi que ce soit contre Nyx, celle-ci la pétrifia. Parallèlement au Sanctuaire pendant tous ses évènements Saori dormait paisiblement après avoir été assommé par sa sœur, mais quand Nyx s’en prit à June puis aux autres tout de suite le sommeil de Saori s’agita et au moment même au Nyx changea Artémis en pierre. Saori se réveilla en sursaut et en sueur

- « crie de peur » ARTÉMIS !!! : Inspirant et expirant fort Saori se calma puis se releva et se demanda si elle avait fait un cauchemar ou s’il était bel et bien arrivé quelque chose à sa sœur ainée. A son rythme et se dirigea vers le lit d’Artémis et découvrir avec effroi qu’elle ne s’y trouvait pas. En plus elle ne ressentait plus son cosmos ce qui l’angoissait de plus bel. Elle accourut vers son autel et quand elle vue le passage de téléportation crée par l’inconnue elle comprit tout. Artémis l’a assommée dans le seul but de prendre sa place. Au fur et à mesure des seconde une peur, une angoisse nait en Saori, celle-ci accourut dans la chambre du Pope et se saisit de la Dague en or se trouvant sous le trône du Pope et retournât devant sa statue. Elle prit la dague et s’entailla le poignet et appuya sa blessure contre la Statue d’Athéna

- Armure divine vient à moi et recouvre mon corps, Moi Athéna Déesse de la Guerre et la Sagesse te somme de revenir à la vie !

Au contact de l’ichor divin de Saori, la statue d’Athéna étincela et obéit aux ordres qu’il vienne de lui être donné et rétrécit pour reprendre son aspect originel, l’armure divine de la Guerre et la Sagesse et se fragmenta pour recouvrit en quelque instant le corps de Saori. Elle s’apprêta a empruntez le passage qui doit l’amenez chez Nyx quand elle fut interrompu par Shion

- Déesse Athéna ou comptiez-vous vous rendre ?

- Shion que fais-tu là ?

- N’oubliez pas que je suis Grand Pope, je vous dois obéissance et protection, mais je me dois aussi de veiller sur vous et qu’il ne vous arrive rien, vous comptiez vous rendre chez Nyx n’est-ce pas

- Shion ma sœur, Artémis je ne ressens plus son cosmos j’ai peur qu’il ne lui soit arrivé quelque chose

- Je suis désolé, mais ma seule priorité est vous, je ne vous laisserai pas partir et encore moins seul, tant que vous êtes au Sanctuaire vous êtes en sécurité

- Shion c’est laisse-moi m’en allez ! C’est un ordre provenant d’Athéna !

- Je suis désolé m’en vous n’irez nulle part, Yuzuriha aussi a disparu, elle se trouve plus dans son lit et je crains qu’elle n’ait emmené d’autre Sainte avec elle. Mais ça ne change rien au fait que je ne vous laisserais pas partir Déesse Athéna vous allez rester ici au Sanctuaire et s’il le faut j’userais de la force pour vous forcer ici où vous êtes en sécurité.

- Je suis désolé Shion mais, Artémis est ma sœur, je dois l’aidé « Justice Ray »

Saori dressa subitement son bouclier devant Shion envoya un rayon d’un diamètre du bouclier vers son Pope en sachant que celui-ci l’éviterait de toute façon et profita de la diversion pour s’engouffrer dans le passage dimensionnel

- Non ! Déesse Athéna vous ne devez pas ! Trop tard elle est partie pourvue qu’il ne lui arrive rien

Saori réapparut à la crique chez Nyx et tomba nez à nez avec l’inconnue qui s’adressa à elle avec une voix supérieure et méprisante envers Saori

- Tu es donc venu Athéna

- Où sommes-nous ?

- Dans l’antre de Nyx, nous sommes actuellement dans la crique

- Je veux voir immédiatement ta mère Nyx, fais-la venir ici

L’inconnue se dit intérieurement : "Elle se prend pour qui de me parler ainsi de plus elle n’est pas chez elle ici ! Je vais lui donner une leçon, on va voir combien de temps elle peut tenir sans avoir de haut le cœur." Soudain l’inconnue tendit son bras et sa main dans la direction de Saori et concentra son cosmos. Les effets ne se firent pas attendre

- Mais que-ce qui m’arrive ? J’ai la tête qui tourne, ce n’est pas le moment d’avoir des vertiges

- Ça ne te suffit pas ? On va augmenter la dose !

Les symptômes au qu’elle Saori est en proie augmentèrent drastiquement, celle-ci se retourna, ce mit à genoux et se mit à vomir dans l’eau de la crique. L’inconnue reprit après la parole avec une voix agressive

- Pour qui te prends-tu Athéna !!!? Tu n’es pas chez toi ici !!! Tu veux voir ma mère tu te déplaces jusqu’à elle est-ce clair, maintenant écoute-moi bien parce que je ne le répéterais pas !!! : L’inconnue marqua une pause et reprit avec une voie normale

- Ici nous sommes dans la crique du crépuscule, l’entrée du royaume, pour accéder au royaume de Nyx tu dois emprunter ce couloir qui débouche sur le premier "dôme" ou comme nous l’appelons l’arène, le royaume de mère est composé de plusieurs "dômes" tous reliés par des couloirs et au sommet de tous cela se trouve la chambre Nyx, là où réside ma mère, j’espère que tu as tout compris parce que je ne le répèterais pas !

Puis l’inconnue disparut, au moment où elle fut partie le malaise de Saori s’arrêta immédiatement

- Quelle fourberie, elle est prête à tout pour m’humilier, de plus maintenant j’ai un gout atroce en bouche maintenant

Saori passa ses mains dans l'eau de la crique et se rinça la bouche avec puis se releva et s’engagea dans le sombre et lugubre couloir.

- Athéna vient de pénétrer dans le couloir, elle ne devrait pas tarder à retrouver sa sœur, les retrouvailles risque d’être de marbre: Nyx ne cacha pas son rire sardonique puis reprit sur un ton plus sérieux.

- Mes fils et filles aller donc souhaiter la bienvenue à cette déesse, dispersez-vous dans le royaume, mais rappelez-vous je la veux vivante, peu importe les moyens que vous utiliserez pour me l’amener et si par hasard vous la tué par accident apporté ma ça dépouille

Après cela toutes les filles de Nyx se relevèrent et coururent droit dans les Ténèbres pour s’y évaporer et disparaitre

Cela fessait cinq minutes que Saori était dans ce couloir sans fin où elle trouva quelque chose à laquelle elle ne s’attendait pas.

- Mais c’est le Sceptre d’Artémis ! Que fait-il ici ? Elle ne s’en sépare jamais, tout comme je ne me sépare jamais de « Nike ». J’ai l’affreux ressentiment qu’il lui est arrivé quelque chose de grave pourvue que je me trompe. Et ça, ce sont les masques de June et de Shaina, ils ont été parfaitement coupés en deux. Résolument je n'aime pas ça j'ai mauvais pressentiment pourvu qu'il ne leur soit rien arrivé

Saori regarda les masque de ces deux sainte tranché en deux, ceux-ci était entouré d’éclat de métal, elle ne voyait au début pas ce que cela pouvait être, puis quand elle remarqua que deux bout de métal était attaché par une ficelle une terrible expression de peur se dessina sur le visage de Saori

- Mais c’est l’arc d’Artémis, comment est possible, qui est assez puissant pour avoir pu le faire voler d’éclat, les masques de Shaina et de June qui sont tranchée en deux, son sceptre qui portes les séquelles d’un combat et son arc qui a voler en éclat. Pourvu, pourvu qu’ils ne leur soient rien arrivés.

Saori se baissa pour ramasser le sceptre de sa sœur mais, ces récentes découvertes ne cessent de faire grimper en elle une terrible peur, et elle continua son chemin en courant aussi vite qu’elle pouvait espérant pouvoir retrouver ses Saintes et sa sœur. Quelques minutes plus tard elle arrive à l'endroit où Nyx a changé tout le monde en statues

- Des statues ? Que font des statues ici, ne me dite pas que… il faut que j’aille voir ça de plus près pour en avoir le cœur net. J’espère que ce n’est pas ce que je pense

Elle s’approcha de la première statue qui semble avoir tenté de se retourner sans y parvenir, cette statue n'est d'autre que June la première victime de Nyx. En s'approchant de June Saori découvrit aussi les statues de Marine et Thétys. Quand elle découvrit l’identité des trois statues Saori eut un choc

-« crie de peur » June !!! Marine et Thétys sont là aussi ! Que leur est-il arrivé !? Elles ont été changées en statue de pierre !

Tout en regardant les statues en étant apeuré, Saori recula jusqu'à ce que quelque chose la touche dans le dos et qu’elle se retourne prestement et hurla à nouveau quand elle découvrit qui était la statue qui la touché dans le dos

- « Crie » Shaina !!! Non elle aussi a été changée en pierre ! Yuzuriha est là aussi et il lui est arrivé la même chose. Qui a bien pu le faire ça ? Mais que font-elles toutes ici ? Il faut au plus vite que je retrouve Artémis

Saori passa les statues de Shaina et Yuzuriha en courant, mais à peine plus loin elle trouva Artémis

- NOOOOOON !!! C’est de la pierre Artémis a été transformée en pierre

Soudain Saori lâcha son bouclier, son sceptre et celui de sa sœur, elle sentit ses forces l’abandonner et tomba à genoux et se mit à pleurer face contre terre

- Non, Artémis, pourquoi m’as-tu empêché de venir ici, de plus je n’ai rien peux faire pour t’aider ou te sauver, c’est moi qui devrais être à ta place pourquoi as-tu fait ça, c’est une malédiction d’abord je perds Seiya et maintenant je perds ma sœur, Artémis ! Qu’ai-je fait pour mériter cela ? Et maintenant Artémis paye pour mes erreurs passées et a été changée en statue de pierre ainsi que Shaina, Marine, June et Yuzuriha pour m'avoir été fidèle ainsi Thétys, qui toutes n'avaient rien avoir dans cette histoire

Par terre Saori vue les mèches de cheveux d’Artémis que Nyx lui avait coupées, elle les ramassa et les serras très fort dans ses mains en parla toujours la voix tremblante en pleurant et pensa très fort

- Artémis, ma sœur je te ramènerai à ton état normal ! Je me battrais pour te sauver ! Je te le promets Artémis ! Toi ainsi que mes Saintes

Soudain une voix se fait entendre dans les Ténèbres ambiantes et Saori toujours en état de choc émotionnel releva tout de suite la tête

- Cesse donc de pleurer déesse c’est pathétique !

- Qui est là ? Montrez-vous !: S’exclama Saori la voie cassée par l’émotion

Une femme se matérialisa dans les Ténèbres et en sortie droit de nulle part

- Qui… Qui es-tu ?

- Je suis Némésis déesse de la Vengeance, une des filles de Nyx, et en parlant de Vengeance c'est celle-ci que je viens rendre au nom de mes frère et de ma sœur Éris !

Sans rien dire Némésis passa à l’attaque et fonça sur Saori, son avant-bras droit se changea en épée. Celle-ci réussi à bloquer la lame in extremis avec ses deux mains à ras de son visage. Pendant ce temps-là au Sanctuaire Aalcia fit son apparition dans le Temple des poissons

- Aphrodite êtes-vous là ?

- Qui êtes-vous et d’où connaissez-vous mon nom !?

- C’est Avalon qui m’a envoyé ici pour apprendre des choses à la Déesse Athéna et la dissuader de partir avec les chevaliers de bronze chez Nyx, mais elle vient de décider d’y aller seule. Si je suis là, c’est pour vous demander de m’accompagner dans le royaume de Nyx, nous ne pouvons pas la laisser seul là-bas

- Il est évident que je vous suis si c’est pour assurer la protection de la déesse Athéna, mais nous avons ordre de ne pas quitter nos temples, mais en vous suivant j’enfreins les ordres du Pope

- Vous voulez plutôt faillir à votre devoir envers celle à qui vous avez juré fidélité et protection au péril de votre vie

- Vous avez raison, mais comment voulez que je quitte le Sanctuaire sans me faire voir de mes frères d’armes

- Ce n’est pas un problème : Aalcia se concentra et ouvrit une brèche dimensionnelle temporaire vers l’autel d’Athéna là où se trouve le passage en direction du royaume de Nyx : Voilà qui est fait maintenant suis moi cette brèche ne reste pas ouverte indéfiniment

Aalcia et Aphrodite sautèrent dans la brèche et arrivèrent au pied de l’autel d’Athéna. Et s’engagèrent immédiatement dans le passage crée par la fille de Nyx et atterrirent dans le royaume de Nyx

- Voici donc où se terre Nyx depuis les temps mythologiques

- De toute façon nous ne pouvons plus reculer, allons retrouver la déesse Athéna sans attendre

Pendant que Aalcia et Aphrodite parcourt le couloir, Saori est toujours aux prises avec Némésis, celle-ci arrêta de pousser et retira son bras et est visiblement amusé et étouffa un fou rire, Saori en profita pour se relever

- Qu'est-ce qui te fait rire Némésis ?

Némésis ne répondit pas, mais après quelque seconde le casque de Saori se fendis deux morceaux égales et tomba de chaque côté de son corps et un fin filet de sang coula le long de son front jusqu’aux bas de son visage

- Comment… Comment as-tu réussi à couper mon casque ?... Du sang !!! Quand m’as-tu touché ?

- Tu as peur Athéna ? Rassure toi tu n’as pas finie de trembler

De nouveau sans crier garde Némésis fonça sur Saori en changeant son bras en faux pour tenter de lui couper la tête, mais celle-ci esquiva et contre attaqua avec le sceptre de sa sœur

- Tu te débrouilles mieux pour fuir que pour contre attaquer Athéna

- Tu peux te garder tes sarcasmes Némésis « Divin Light »

Némésis trop préoccupée à se moquer de Saori ne vit pas la sphère de lumière de celle-ci et la pris de plein fouet et fut projeté au sol. Saori la prit tout de suite en tenaille avec le sceptre d’Artémis, mais à sa grande surprise Némésis continuait de la sous-estimer et le montrait bien en riant alors qu’elle était en mauvaise position

- Maintenant c’est fini Némésis ! Je te somme de me mener immédiatement à Nyx

- Tu crois que c’est fini ! Tu es risible, ma pauvre Athéna

Némésis saisis le sceptre avec une main, le déplanta du sol et se releva, toujours en le maintenant Némésis prit la parole sur un ton arrogant

- C’est toi qui es fini !

- C’est toi qui l’auras voulu Némésis

- Pas si vite, as-tu remarqué qui est derrière moi

- Non ! Artémis ! Je t’en supplie ne lui fait rien, fait moi subir tout ce que tu veux, mais ne touche pas à Artémis

- Dépose tes armes tout de suite ou je la brise et tu ne reverras plus jamais ta sœur !

Saori lâcha son sceptre et se mit à genoux et implora Némésis de ne rien faire à Artémis vu qu’elle est changée en pierre

- Très bien, je ne lui ferais rien, ma mère veut te voir donc je ne te tuerais pas. Mais par contre je vais écorcher ce joli minois !!!

Les doigts de Némésis se changèrent en plusieurs longues lames puis abattirent sa main sur Saori pour la défigurer. Celle-ci tourna un peu la tête et ferma les yeux, mais après quelque seconde ne ressentant par l’affreuse douleur des lames déchirée la peau de son visage elle entre ouvrit les paupières d'un œil et vit un fouet de rose retenir la main de Némésis

- « Rose Whipe »

- Mais-ce que ?

- Un fouet de rose ? Cela doit être Aphrodite

- Désolé, mais qui que tu sois, touche ne serais-ce qu'à un seul cheveu de la déesse Athéna et tu y perdras la vie, Déesse Athéna vous n’avez rien ?

- Non ne t’inquiète pas Aphrodite par contre ma sœur Artémis, Shaina, Yuzuriha et les autres ont été changées statues

- Toi là si tu crois que ce fouet va me retenir longtemps tu te trompes !

Avec son autre bras Némésis trancha le fouet et fonças comme une furie sur Aphrodite et tenta de lui assener plusieurs coups avec son bras changés en épées, mais ne réussit qu’à couper quelques mèches de cheveux de celle-ci ainsi que son casque

- Elle est plus puissante que je ne l’aurais pensé, mais bon je dois protéger Athéna à mon tour de contre attaquer « Piranhians Roses »

- Tu crois pouvoir me tenir tête avec des roses : cela fessait rire Némésis aux éclats, mais fut surprise des capacités des roses au contact des armes et de sa peau

- Comment aaaaaaaaaarrrrrrgggggghh !!! ?

Les roses rongèrent la lame de l’épée de Némésis et quand son bras reprit son été initial il pissait le sang à flot

- Tu disais Némésis ? Ces roses ne sont pas de simples roses elles sont cultiver par mes propres soins dans les jardins du Sanctuaire. Voyons ce que tu peux faire contre les « Demon’s Roses »

- Tu m’as peux être amoché un bras, mais il me reste l’autre et tu vas souffrir mille mort pour cette humiliation espèce d’insecte mortelle ! « Divine Vengeance »

Némésis fonça dans le nuage de roses et d’un vif trancha net les « démons roses » et fonças à toute allure sur celle-ci et à porter de celle-ci elle perça avec aisance l’armure d’or des poissons et transperça de part en part l’épaule droite d’Aphrodite

- Alors tu souffres, tu m'as pris mon bras je te prends le tien. Œil pour œil et dent pour dent: Dit Némésis sur un ton sadique esquissant un sourire narquois

Némésis retira son bras de l’épaule d’Aphrodite, celle-ci tomba sur un genou en se tenant l’épaule. Némésis regardait avec plaisir Aphrodite souffrir puis reprit

- J’espère que tu ne souffres pas trop ? Mais bientôt tu ne sentiras plus rien parce que je t’aurais transpercé de part en part la boite crânienne

Némésis fonça sur Aphrodite puis sauta pour mieux lui planter sa lame dans la tête. Mais à bout portant Aphrodite s’appuya sur son seul bras valide et envoya violemment son pied dans le ventre de Némésis et envoya celle-ci en arrière

- Tu as encore assez de force pour te battre, la souffrance n’est pas encore assez intense ?

- Némésis je ne perdrais pas contre une personne de ton genre et de plus tu es finie

- Comment ça ? Si tu cherches à souffrir, je vais me faire un plaisir d’exhausser tes vœux « Immanent Punishment »

Némésis fonçait droit sur Aphrodite les deux mains changées en armes et se multiplia, à présent il y avait trois Némésis en face d'Aphrodite

- Es-tu prête à mourir, Aphrodite ?

- Tu as perdu Némésis « Danse des épées de ronces »

Aphrodite envoya plusieurs roses sur le sol celle-ci se changèrent en ronces, une infinité de ronces apparurent et se dirigèrent sur Némésis. Némésis tenta de sauter par-dessus, mais les ronces l’attrapèrent et l’enserrèrent et détruisirent les doubles illusoires. Némésis est bloquée dans les lianes de ronces et ne peut plus bouger

- Damnation !!! Que ce que c’est que ça ?

- Ces ronces auraient pu t’empaler de l’intérieur de part en part, mais je me suis limité et de bloquer

- Est-ce de la pitié ? Ces ronces ne me retiendront pas éternellement !!! Une fois que je me serais libéré, je te tuerais toi ainsi que ta déesse pour cette humiliation !!!

- Ce n’est pas de la pitié Némésis, il me fallait t’immobiliser pour déclencher une attaque plus puissante

Aphrodite concentrait une sphère rosée dans ses mains puis se mit face à Némésis les bras tendus devant elle et tout comme pour « Aurora Execution » Aphrodite tira une énorme salve de cosmos sur Némésis

- Némésis ça c’est pour Artémis et les autres qui ont été pétrifiés « Discharge Sentimental »

- Aphrodite tu m'as peut-être vaincue, mais jamais vous n’atteindrez ma mère Nyx là où j’ai échoué, mes autres frères et sœurs réussiront et Artémis et ses pauvres mortelles resteront des statues de pierre pour l’éternité

L’énorme salve de cosmos fonça droit sur Némésis qui est bloquée dans les ronces et prit l’attaque de plein fouet dans le ventre et fut projeté à plusieurs mètres en avant déracinant les lianes de ronces avec elle. Puis Aphrodite se tourna vers Saori et prit la parole

- Déesse Athéna vous n’avez rien ?

- Non ça ira Aphrodite

- Mais pourquoi êtes-vous venus ici sans protection des chevaliers de bronze ou même de nous vos chevaliers d’or ?

À ce moment arrive Aalcia auprès d’Aphrodite et Saori

- Déesse Athéna vous n’êtes pas blessé heureusement on dirait qu'Aphrodite et moi sommes arrivés juste au bout moment

- Sans vous Némésis m’aurait défiguré, mais ce n’est rien, Aalcia ma sœur, Artémis a été changée en statue, dites-moi, dite moi que faire pour la sauver

- Je suis désolé, mais je ne le sais pas, Nyx tire son énorme pouvoir de son Dunamis, pouvoir qui dépasse de loin le cosmos, c’est le Dunamis de Nyx qui a changée en pierre ces pauvres femmes et Artémis. Déesse Athéna si nous voulons les sauver il faudra terrasser Nyx

- Ne perdons plus de temps alors, l’inconnue qui s’est attaqué à moi avant-hier m’a dit que Nyx réside dans sa chambre au sommet de son domaine

Tandis qu'Aalcia et Aphrodite se dirigeaient vers la fin du couloir Saori elle retourna auprès de sa sœur et se remit à pleurer

- Artémis, ma sœur, pourquoi, pourquoi m’as-tu fait ça ? Pourquoi ? C’est moi qui aurais dû être changée en statue de pierre, j’aurais de l’écouter cette inconnue et la suivre la première fois. Elle avait raison maintenant j’ai perdu quelque chose de cher, je t’ai perdu ma sœur

Aalcia lassé d’entendre ces pleurnicheries se dirigea vers Saori et lui adressa la parole

- Déesse Athéna puis vous dire quelque chose ?

- Oui Aalcia ?

Aalcia lui colla une gifle en plein visage et lui dit sur un ton plutôt violent

- Arrêté de pleurnicher, c’est indigne d’une déesse comme vous de plus cela ne ramènera pas Artémis a la vie

- Aalcia qu'est-ce qui vous prend de gifler la déesse Athéna

- Ne vous mêlez pas de ça Aphrodite et laissez-moi faire le pourquoi on m’a envoyé ici !

- Oui, mais déjà j’ai perdu celui que j’aimais, il est dans le coma et peut-être ne se réveilleras-t-il jamais et maintenant j’ai perdu ma sœur, j’ai perdu Artémis à cause de mon refus

Saori se remit à pleurer de plus belle ce qui agaça Aalcia et elle lui recolla une baffe cette fois-ci Saori ce mis la main là où elle reçut la baffe et regarda Aalcia dans les yeux

- Maintenant vous allez m’écouter quoi que vous auriez décidé de toute façon Nyx avais décidé de vous faire souffrir, peut être que suis vous l’aviez suivi cela ne serait pas arrivé, mais au lieu de vous c’est Artémis votre sœur qui aurait pleuré votre perte, malheureusement elle a voulu se comporter en grande sœur protectrice et pour cela Nyx la changée en statue de pierre. Mais tant qu’il y aurait eu un espoir, elle se serait battue pour vous. Alors, levez-vous ! Maintenant ! Et battez-vous pour elle ! Nous allons aller jusque Nyx et nous battre jusqu’au bout de nos forces et jusqu’au dernier espoir. Nous allons nous battre pour la sauver elle, mais aussi les autres qui l’accompagnaient. Est-ce clair

Saori essuya ses larmes et puis répondit à Aalcia sur un ton serein

- Vous avez raison, je ne peux pas rester ici cela ne servirait à rien et ça ne me ramènerait pas Artémis, dirigeons nous vers Nyx. Mais avons de partir laissez-moi quelque instant avec Artémis

Saori se dirigea vers sa sœur pétrifiée, elle jeta un œil sur ses Saintes qui ont été changées en pierre en tentant d’aider Artémis, puis elle regarda sa sœur avec l’expression de peur qu’affichait son regard et lui dit

- Artémis à présent je comprends ton sacrifice, tu fais pétrifier à ma place pour me sauve la vie. Artémis maintenant je vais devoir te laisser, mais je te promets, je te jure sur ma vie, que ton sacrifice ne sera pas vains. Je me battrais jusqu’au bout, tant que je serais en vie je me battrais et je te ramènerais a ton état normal, toi ainsi que Shaina, Marine, June, Thétys et Yuzuriha je vous sauverai, Artémis ma sœur, grande sœur je te le promets

Après cela Saori laissa échapper quelques larmes qui coulèrent le long de ses joues et continua droit devant dans le couloir avec Aalcia et Aphrodite sans jamais se retourner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asteria

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
0/0  (0/0)
Vie:
0/0  (0/0)
Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   Sam 1 Sep - 14:55

▬▬▬▬ Chapitre 6 : Meurtre et Tuerie ▬▬▬▬
.


Saori, Aphrodite et Aalcia parcourent toujours ce long et obscur couloir éclairé à la lueur de torche à l’air antique, après cinq minutes de course effrénée elle aperçoit enfin la sortie. Mais elle une fois dehors tunnel elle se retrouve toutes les trois dans une sorte d’arène circulaire entourée par avec des murs de plusieurs mètres de haut avec des escaliers à gauche et à droite donnant accès à l’étage, tout ceci est éclairé par la lune qui éclair l’arène par un trou dans le toit. Le trio se dirige vers l’escalier quand soudain Saori pose un genou à terre et se mit la main droite sur le côté gauche du cou.

- Déesse Athéna quelque chose ne va pas ?

- Non ce n’ai rien j’ai trébuchée et quelque chose m’a piqué au cou

Soudain une voie se mis à ricaner cela résonner tout ce dôme, et en plus cela se réverbérait partout et rendais la localisation de l’ennemi impossible. Soudain sa faire le moindre bruit une silhouette sautas du premier étage et apparut devant Saori, Aphrodite et Aalcia

- Je présente Phonoi déesse du meurtre et votre course va s’arrêter ici, vous n’irez pas plus loin. Et de plus je viens chercher vengeance pour mes frères

Phonoi affichait un air sournois, elle a un air asiatique à première vue, avec une longue tresse de cheveux qui descend presque au sol avec des clips dans celle-ci qui sépare sa tresse en plusieurs boules de cheveux de mêmes longueurs mêmes sont étoile* parait asiatique

- Laquelle dois-je tuer en première, le monstre, la mortelle ou la déesse ?

- Je vais te faire payer ces insultes envers la déesse Athéna, je vais m’occuper toi Phonoi : ensuite Aphrodite tourna sa tête dans la direction de Saori et lui dit : Déesse Athéna partez avec Aalcia je m’occupe de Phonoi

- Très bien, mais rejoins nous après Aphrodite : Après Saori tenta de se lever, mais n’y parvient pas plus que de réussir à bouger : Mais… qu'est-ce que… je n’arrive… plus à bouger… je suis paralysé…

Saori essayait de bouger, mais tous les muscles de son corps étais raidi, elle n’arrivait même pas à retirer sa main du cou. Elle déployait toutes ses forces, mais aucun membre de son corps ne daignait bouger, même ses poumons commençaient à ressentir les effets du poison. Elle était complètement à la merci de Phonoi

- Les effets du poison fait déjà son office dans ton corps Athéna c’est déjà incroyable que tu arrives toujours à parler. Le poisson aurait dû te paralyser jusqu’aux battements de ton cœur

Pendant que Phonoi continuait son monologue avec une pointe de fierté. Cela exaspéra Aphrodite qui attaqua immédiatement Phonoi. Elle sortit une rose et l’attrapa au poignet avec un fouet de rose, mais cela fit rire aux éclats Phonoi et celle-ci avec un ton supérieur répondit a Aphrodite

- Tu me prends pour Némésis ou quoi Aphrodite ? Tu as eu une mauvaise idée en utilisant cette technique contre moi et tu vas le regretter

Phonoi tendis le fouet et donna un contre coups de dedans et tira Aphrodite vers elle et lui mis un coup en plein ventre, puis la fit tournoyer en l’air et la tapais fréquemment au sol. On attendait juste le bruit du métal résonner du au choc avec le sol. Cela amusait au summum Phonoi qui prenait plaisir à faire cela. Soudain Saori s’insurge et réussit à hurler malgré la paralysie du poison

- Lâche immédiatement Aphrodite, Phonoi

- Comme tu le souhaites

Phonoi lâcha immédiatement le fouet de rose et Aphrodite alla s’écraser avec violence dans le mur, plusieurs éclats volèrent de l’autre côté de l’arène, Aphrodite ne se releva pas surement sonné par l’impact du choc avec le mur. Ensuite Phonois se tourna vers Saori paralysé à cause du poison qu’elle lui a inoculé furtivement. Celle-ci avançait avec un sourire sadique, mais elle n’eut pas le temps de s’approcher de Saori qu’Aalcia s’interposa et lui enfonça la pointe dorée qui se trouve sur son genou dans le ventre et l’envoya en arrière.

- Pas si vite ma belle, tu ne toucheras pas à cette déesse

- C’est ce que l’on va voir « Silent Assassins »

Soudain les ombres au sol se réunirent auprès de Phonoi et celle-ci se levèrent prenant chacune la silhouette de cette dernière. Et ces êtres obscurs se jetèrent sur Aalcia, celle-ci évita l’offensive des ombres puis répliqua avec le « Neptune Thunder Wave » la lumière émise par l’attaque pulvérisa toutes les ombres créées par Phonoi. Celle-ci s’adressa avec un ton cynique à Aalcia

- Dommage je pensais pouvoir tuer l’abomination que tu es avec cette attaque. Mais ! Ne te réjouis pas trop vite la prochaine te sera fatale. Tente d’esquiver ça sale monstre « Shadow Weapon »

De nouveau les ombres se réunirent auprès de Phonoi et plusieurs divers types d’armes se matérialisèrent et foncèrent à toutes allures sur celle-ci qui restait stoïque face à ce genre de technique

- Tu n’as pas mieux Phonoi ? « Golden Dimensional Wave »

Les rayons dorés fracassèrent toutes les armes faites d’ombres et percutèrent Phonoi qui fut projeté dans le mur de l’enceinte, un mince filet de sang coulait de son front. Mais celle-ci affichait un air amusé, et soudain une des armes ombreuses vint pas derrière et traversa l’écaille des Bermudes d’Aalcia pour se planter dans son dos.

- Alors tu souffres ?

- Phonoi, je vais te faire payer ta fourberie

Phonoi ne prit nullement en compte les menaces d’Aalcia et se dirigeait vers Saori qui est toujours paralysé pour s’en débarrasser une bonne fois pour toutes. Elle savait qu’avec la lance qui s’est plantée dans le dos d’Aalcia celle-ci ne peut plus bouger librement. Une fois près d’elle, elle sortit une dague dorée ornée d’étrange ornementation. Elle lui plaça la pointe de la dague sur la gorge et lui dit

- Cette paralysie doit être éprouvante Athéna, non ? Mais ne t’inquiète pas bientôt tu seras de nouveau libre, parce que je vais te tuer. Mais avant tu vas subir mille tortures, je vais t’inoculer un poison extrêmement violent, qui va s’introduire dans système nerveux et ensuite elle libèrera une violente toxine, qui te fera atrocement souffrir. Tu ressentiras une vive douleur dans tout le corps comme si tu étais transpercé par des milliers d’aiguilles, tu ressentiras aussi des brulures intenses comme si de la lave coulait dans tes veines et tu ressentiras tout tes organes ce faire ronger petit à petit par un acide corrosif. Es-tu donc prêt à mourir ? De toute façon, je ne te laisse pas le choix.

Phonoi se tenait prêt à planter sa dague enduite de poisson dans le corps de Saori, Aalcia saisi la lance d’ombre planter dans son dos qui ne s’est pas encore volatilisée. Elle la saisit fermement et l’arracha de son corps en se retenant de montrer tout signe de douleur et la renvoya a Phonoi

- Phonoi je te rends quelque chose qui t’appartient

- Quoi ? Aaaarghh espèce de … !!!

La lance se planta à son tour dans le dos de Phonoi, celle-ci d’un tour de main la fit disparaitre, et se retourna avec la rage dans les yeux vers Aalcia. Elle comptait cette fois-ci bien la tuer de ses mains. Et sans attendre

- Aalcia tu vas me payer ça ! Je vais e tuer sur-le-champ de mes propres mains et puis je me débarrasserais d’Athéna. Tu vas comprendre pourquoi je suis la déesse du Meurtre « Horrible Atrocious Murder »

Et immédiatement Phonoi se démultiplia en plusieurs illusions, mais toutes armées d’armes bien réelles

Celle-ci encerclait Aalcia et lui fonçait tout en même temps dessus. Elle déclencha le « Neptune Thunder Wave » qui détruit intégralement toutes les illusions, mais celle-ci servait uniquement de diversion et Phonoi réapparut derrière Aalcia armée de deux dagues. Elle planta la première dans la blessure au dos d’Aalcia et lui plaça la seconde sous la gorge.

- Cette fois-ci Aalcia c’est la fin, tu m’as bien fait perdre mon temps sale monstre, mais je vais à présent mettre un terme à ta vie sale abomination

- Phonoi tu crois que je vais me laisser faire pars une sous déesse de ton genre

- En plus tu oses m’insulter alors que ta vie est entre mes mains !!!

Phonoi se prépare a tué Aalcia mais réfléchit à quel moyen le plus douloureux soit-il, pour qu’elle regrette ses insultes. Pendant ce temps-là Aalcia a intensifiât son cosmos même si elle est dans une position qu’il ne lui permet pas d’attaquer. Soudain une pluie de rayon dorée apparut dans haut dessus d’elles et s’abattit sur Phonoi. Transperçant à plusieurs endroits son étoile. Phonoi tomba au sol inconscient face à la violence de la technique qu’elle vient d’essuyer. Le poisson avait aussi arrêté de faire effet sur le corps de Saori, et celle-ci pouvait à nouveau se mouvoir sans problème, Aalcia s’approcha d’elle et lui dit de continuer et qu’elle la rejoindra plus tard avec Aphrodite. Sans poser de question, Saori continua son chemin, elle emprunta l’escalier qui se trouve sur le côté de cette arène puis s’engouffra dans un sombre couloir. Elle courra pendant 10 minutes, puis elle entendit un sifflement dans le couloir. Puis soudainement trois haches sortirent de l’obscurité, elle eut juste le temps de brandir son bouclier contre le qu’elles allèrent s’écraser les haches avant de retomber lourdement au sol. Puis une voix froide et détraquée s’adressa à elle

- Bien joué déesse, cela montrer que tu es digne de te mesurer à moi : la voix finit sa phrase par un rire de gamine totalement excentrique et une personne sortie de l’ombre

- Me voici déesse, je suis Androktasiai déesse de la Tueurie et maintenant jouons ensemble !

Androktasiai ressemble à une gamine de 15 ans, son étoile et d’une nuance indéfinissable, à la fois d’une couleur écarlate comme le sang et obscure comme la nuit, elle a aussi des longs cheveux qui lui tombe sur les épaules. Le plus effrayant reste son visage, elle a une dentition de vampire, une langue ressemblant à celle d’un serpent, des pupilles rouge écarlate avec de longs cils et un regard de folle. En plus elle a une manie de se relécher compulsivement les lèvres à chaque fois qu’elle finit une phrase

- Comment ça jouer ensemble

- Tu as l’air intrigué par la couleur de mes cheveux, je suis né avec des cheveux blancs immaculés, mais à force que le sang de mes victimes me gicle à la figure, ceux-ci sont devenus écarlates. Que la fête commence hahaha !!! « Infernal Spiral »

Des haches partirent en spiral autour de Androktasiai et foncèrent droit sur Saori, celle-ci pour se protéger releva son bouclier. Les haches se fracassèrent dans un vacarme assourdissant sur le bouclier de la justice accompagné des rires aliénés de Androktasiai. Androktasiai est complètement fêlée, mais quand le calme est revenu Androktasiai se réadressa à Saori

- Bien joué déesse, mais tu as oublié quelque chose

- Quoi donc ?

- Cette hache !!!

Une sortie de nulle part et percuta la kamui de Saori au niveau du poignet, la vitesse n’était pas assez élevée pour transpercer sa kamui, mais elle ressentit quand même la douleur de l’impact de la hache. Et elle commence à se demander sérieusement comment elle va pouvoir se défendre et surtout contre attaquer face à une telle adversaire. Et à chaque coup ou blessure que ce fessait Saori, Androktasiai se reléchait compulsivement les lèvres avec la vague de serpent. Soudain elle se remit a rire d’un rire totalement azimuté ce qui inquiète Saori, qu’allait-elle encore faire ?

- Qu’est-ce qu’il y a d’amusant ? Que comptes-tu faire ?

- On n'a pas fini de s’amuser déesse hi hi hi « Génocide Bloody Atrocious »

Et soudain dans le couloir où se trouvait Saori et Androktasiai du sang apparut de nulle part et se mis à monter jusqu’au niveau du haut leurs genoux. Androktasiai plongea sa tête dans le fleuve de sang quelque seconde avant de la ressortir couverte de sang qui coule tout le long de son visage et de ses cheveux. Et passas après sa main dedans et ce mis à s’abreuvoir de celui-ci

- Mais qu’est-ce que c’est ? Mais ! C’est du Sang !!!

- Effectivement et même du très bon sang tu veux en goutter ?


Androktasiai tandis sa main ou se trouvait une petite marre de sang a Saori, celle-ci eux une expression de dégout et limite de nausée. Comment Androktasiai peut trouver cela délicieux et amusant ? Toujours avec la même voix froide et détraquée elle reprit la parole

- Tu n’en veux pas ? Tant pis pour toi passons là à suite du jeu hi hi hi

- Androktasiai tu me donne envie de vomir

Androktasiai reprit ses distances et insuffla son cosmos dans la mare de sang qui s’entend a pertes de vue dans le couloir, déjà que la luminosité y est moindre ce qui réduit fortement le champ de vision. Puis des choses ce mirent à remuer dans la marre et quelque seconde après des cadavres en armures sortirent de la mare de sang par centaine. Ils sont tous armés d’armes rouillées et ébrécher à plusieurs endroits et certains de ces zombies n’ont même pas de tête. Androktasiai eut fini de rire elle prononça juste une phrase. Au son de la voix d’Androktasiai, tous les zombies se tournèrent vers elle pour l’écouter

- Aller les macchabées, ont attaques la jolie déesse aux cheveux violets

À peine Androktasiai avait fini sa phrase que tous les zombies se tournèrent dans la direction de Saori et lui foncèrent dessus. Elles sont trop nombreux que pour être contenu avec le bouclier de la justice, face à cette horde de zombies aussi décérébrés que leur invocatrice, Saori leva un bras en l’air paume main ouverte. Elle resta stoïque face à cette horde de zombies qui lui fonce dessus et qui se rapproche inexorablement d’elle. Avant de passer l’attaque tout comme Androktasiai, Saori elle ne dit qu’une phrase

- Androktasiai, si tu crois qu’une simple horde de zombies me fait peur, tu me connais mal ! « Punishment Of Olympus »

Des rayons partirent par centaines de la paume de la main levée au ciel de Saori. Les rayons partirent et en direction des zombies, et les transpercèrent tous sans exception, une fois transpercés les zombies retombèrent dans la mare de sang et disparaissent. Le fait que Saori a détruit tous les zombies sans effort ne semble pas déranger Androktasiai.

- Il faudrait plus que de simples zombies pour me vaincre

- Qui a dit que le jeu est terminé déesse ? « Infernal Spiral »

Androktasiai renvoya une spiral de haches, sauf que cette fois elle était dissimulée sous la mare de sang et il était impossible de les localiser, celle-ci n’émette même pas de vague en se déplaçant dans l’étendue de sang. Puis soudain Saori se mit à hurler de douleurs, plusieurs haches on réussit à passer la robe métallique de la kamui et transpercèrent avec aisance les jambières de la kamui de Saori et lui laminèrent ses jambes. Aux cris de douleurs de Saori, Androktasiai se mit à rire d’un rire sadique et amusé

- Aaaaahhhh !!!

- T’ai-je fait mal déesse ? Très bien passons à la fin du jeu hi hi hi « Holy Bloody Rage »

Les yeux d’Androktasiai s’injectèrent de sang, sa langue de vipère pendait le long de la bouche comme un chien. Et sans crier garde d'une seconde à l'autre, elle saute en l’air et plongea sur Saori, elle serra ces jambes autour de la taille de celle-ci et lui mis un coup de boule d’une extrême violence, après cela elle mordit Saori a la carotide comme pour lui arracher hors corps avec ses dents de vampire, puis elle desserra son emprise autour de sa taille et lui fit une prise au bras pour la retourné dans la mare de sang et elle termina en la saisissant par derrière au cou et tenta de la noyer dans la mare de sang. Une fois cela fait, Androktasiai murmura à l’oreille de Saori

- Je vais te laisser mourir exsangue dans cette mare de sang et je m’en vais briser la statue de pierre d’Artémis, comme cela vous serez réunis ensemble dans la mort hi hi hi

Androktasiai lécha le sang qui coulait d’une des blessures de Saori, puis partit en direction du tunnel ou se trouve toutes les statues. Mais Androktasiai fit une erreur, en disant ça. Cela mis Saori dans une rage monstre, celle-ci se releva et hurla à Androktasiai

- Androktasiai je vais te tuer !!! Si tu oses effleurer ne serait-ce que la chevelure de la statue de ma sœur !!!

- Voyons déesse le jeu est finie, laisse toi doucement mourir

- La ferme !!!

Les mots prononcés par Androktasiai ont provoqué une colère comme jamais Saori n’en avait ressenti avant. Pour la première fois, Saori était envahi par la haine et une irrépressible envie tuée. Elle fonça sur Androktasiai lui renvoya l’appareil en lui collant un coup de boule à son tour suivie de plusieurs pèches en plein visage. Androktasiai reprit ses distances avec Saori, mais celle-ci sortis « Niké » et attaqua Androktasiai avec et au fur et à mesure que la colère de Saori grandissait le sceptre devenait de plus en plus tranchant au point d’égaler celui d’Excalibur. Et malgré toutes les tentatives et le « Holy Bloody Rage » d’Androktasiai, celle fut impuissante et son étoile fut taillé en morceau et finis inconsciente dans la mare de sang qui s’évapora après sa défaite d’Androktasiai. Saori s’approcha d’elle et s’apprêtait à lui porter le coup de grâce. Quand soudain Aphrodite et Aalcia arrivèrent sur le lieu du combat. Aphrodite s’interposa entre Saori et Androktasiai et s’adressa à sa déesse

- Déesse Athéna, regarder vous, qu'est-ce qui vous est arrivé, ne fait pas ça, ce n’est pas vous. Ce n’est pas l’Athéna, ce n’est pas la Saori que je connais. L’Athéna que je connais est douce et compréhensible, elle pardonne même si on la fait souffrir et jamais elle n’a voulu tuer volontairement une personne. Regarder ce que vous êtes devenue à cause de Nyx

Saori regarda le corps Androktasiai qui était inconscient. Puis elle lâcha « Niké » et tomba à genoux et commença à pleurer. Aphrodite avait raison ce combat contre Androktasiai avait pris le pas sur sa raison et si Aphrodite n’était pas intervenue, elle aurait commis l’irréparable et serait rongé de remord

- Tu as raison, comment ai-je peux en arriver à faire de telles choses ?

- Déesse Athéna, relevez-vous prenez votre sceptre et partons, il ne sert à rien de pleurer, nous devons continuez d’avancer

Saori essuya ses larmes, ramassa son sceptre, et se releva tant bien que mal, avec les mutilations que Androktasiai lui a infligées aux jambes et qui la font souffrir, et elle continua son chemin vers Nyx accompagner d’Aphrodite et d’Aalcia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asteria

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
0/0  (0/0)
Vie:
0/0  (0/0)
Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   Sam 1 Sep - 14:56

▬▬▬▬ Chapitre 7 : La Guerre de Trois ▬▬▬▬
.


Némésis, Phonoi, Androktasiai, toutes les trois tentèrent de barrer la route à Saori et à son groupe, mais toutes les trois après une lutte intense furent défaites et mordirent la poussière. Aalcia, Aphrodite et Saori elle continue leurs chemins vers l'endroit où réside Nyx. Mais il n'est pas aisé de se retrouver dans ces couloirs dénués de toutes luminosités, de plus les lourdes mutilations qu'Androktasiai a infligées aux jambes de Saori, ralentisse et handicape celle-ci. Effectivement elle montre des difficultés à suivre la vitesse de cadence de groupe, se trouvant déjà à l'arrière de celui-ci chaque pas effectué ravivant encore un peu plus la douleur des entailles profondes faites da sans chair. Elles finirent par arrivées toutes les trois dans le dôme dont a parlé l'inconnue à la crique du crépuscule. Arrivé au milieu de celui-ci Saori ressentit le besoin de s'assoir

- Déesse Athéna, vous vous sentez bien ?

- Ne t'inquiète pas Aphrodite, je vais bien j'ai juste besoin de m'assoir un peux

Saori écarta la robe métallique de sa kamui et retira l'une de ses jambières, pour voir l'état de sa jambe après avoir reçu "Infernal Spiral" d'Androktasiai. La partie inférieure de sa jambe était pourvue de trois profondes entailles de chaque côté de la jambe. Les blessures ne coulaient plus, Saori porta sa main sur l'une des entailles, mais à peine en l'effleurant, elle esquissa une grimace de douleurs. Elle remit sa jambière, se releva péniblement et repartit avec Aalcia et Aphrodite. Mais immédiatement une lance d'ombre vint se planter à leurs pieds

- Pas si vite ! Aucune de vous n'ira plus loin ! Votre avancé s'arrête ici !!!

- Une lance d'ombres, Phonoi n'as pas eu son compte ?

De l'ombre sortie une silhouette, envelopper dans une cape noire, exactement la personne qui c'est déjà présenté plusieurs fois à Saori, on ne pouvait pas distinguer qui est dissimulé son cette cape, à part de longue tresse de cheveux violets qui tombe de chaque côté de la capuche de la cape.

- Je pensais que mes sœurs se seraient facilement débarrassées de vous, mais apparemment cela n'a pas suffi. Je vais donc finir le travail moi-même ! Préparez-vous à mourir !

L'inconnue s'avança vers le groupe et à proximité du groupe d'un rapide revers de main, elle envoya voler sa cape dévoilant son apparence. Son apparence surprit Aalcia et Aphrodite, tandis que Saori restait sans voix devant la déesse qui se dressait face à elle. La déesse qui se trouvait face au groupe est le parfait sosie de Saori, elle se ressemble comme deux gouttes d'eau. Il n'y a que l'armure et la voix pour les distinguer.

- Surpris ? Je me nomme Nikea déesse de la Querelle,

Il n'y a pas à dire Nikea ressemble trait pour trait Saori, même entre la kamui de celle-ci et l'étoile de Nikea il y a des ressemblances, les épaulettes et la protection du corps sont identiques, sauf que celle de Nikea est d'un bleu nuit intense et qu'à la différence de Saori, l'étoile de Nikea est pourvue de jambières, mais n'a pas de jupe métallique. Sur ses deux anches se trouvent deux protections qui descendent en oblique jusqu'aux genoux et forment une pointe. Nikea regarde fixement Saori dans les yeux. Puis soudainement tout comme Saga, la chevelure de Nikea passa au bleu foncé

- D'ailleurs comment se porte ta sœur Athéna ? La dernière fois que je l'ai vu elle est restée de marbres, il vrai qu'Artémis a toujours été dur comme le roc.

- Déesse Athéna, ne l'écouté pas, elle le fait exprès juste dans l'intention de vous faire souffrir

Nikea fessait exprès de toucher la corde sensible pour pousser Saori à bout et même peut-être aux larmes, la couleur de la chevelure de Nikea revint de la même couleur que ceux de Saori. Nikea toujours avec cet air satisfait à la vue de la souffrance morale qu'elle vient de provoquer a Saori, repris la parole.

- Sœurs, bougez vos fesses et venez auprès de moi… immédiatement !!!

Quelque instant plus tard apparaissait de chaque côté de Nikea deux autre combattante, celle à droite de Nikea s'exprima la première en relevant la tête, puis cela fut au tour de celle qui se trouve à la gauche de Nikea

- Dysnomia déesse de l'Anarchie que puis pour toi sœur ?

- Amphilogiai déesse de la Dispute, j'ai répondu a tout appelle ma sœur

Dysmonia elle ressemble à Artémis, ce qui troublait Saori, sauf que la couleur de c'est cheveux est azur et le bout de ses mèches son d'un bleu abysse et entre ces deux extrémités. Ses cheveux passent par toutes les nuances de bleu possible. Elle est revêtit d'une étoile qui ressemble à une version plus avancée de l'armure de la grue, celle-ci la presque totalité du corps de Dysmonia, sauf qu'elle ne possède pas d'épaulette, ses épaules son nue et une porte à la taille une sorte de jupette en forme de fleur.

Amphilogiai elle possède la même coiffure que Yuzuriha, sauf qu'elle possède trois longues tresses de cheveux qui atteigne le sol, plus ou moins dix centimètres de chaque tresse traine au sol. Sa chevelure est blonde et au niveau du genou ceux-ci prennent une couleur écarlate. L'étoile d'Amphilogiai semble être une version plus évoluée de l'armure du Serpentaire qui recouvre tout le corps d'Amphilogiai

- Les filles prenez celle qui vous plaît, mais la "sang-impur" est à moi

- Dans ce cas je vais prendre la damoiselle en armure d'or

- Et moi le monstre marin dans ce cas

Sans rien dire Dysmonia, disparut et assène un violent coup de pied circulaire sur le côté de la tête d'Aphrodite qui est violemment projetée au sol. Amphilogiai fit de même et donna un uppercut d'une rare violence dans la mâchoire d'Aalcia qui retomba lourdement plus loin. Nikea elle continua de fixer Saori dans les yeux. Puis tout comme ses sœurs, avec une vitesse inouïe, Nikea et écrasa son poing avec une extrême agressivité dans le ventre de Saori, celle-ci cracha un léger filet de sang après avoir reçus le coup, Nikea retenta une offensive en lui envoyant son pied en pleine figure, mais Saori, para le coup avec son bouclier. Celle-ci répliqua toute de suite avec "Olympus Punishment" les vaisseaux lumineux partirent par millier de sa main, malheureusement Nikea les évita et pire avançais vers Saori sans même toucher un seul des rayons et à bout portant elle lui donna un violent coup de pied sur le coté de visage et l'envoya s'écraser au sol

- Je me demande comment une minable comme toi a pu tenir en échec ma mère ainsi que Poséidon et Hadès en échec

Aphrodite qui observait la scène au loin, oublia Dysmonia et se dirigeai vers la déesse à qui elle à jurer fidélité, mais il n'en fallait pas moi pour que Dysmonia fasse preuve traitrise et envoie "Anarchy Strike" droit sur Aphrodite. Dysmonia chargea la sphère dans son poing une fois celle-ci assez grosse, elle l'envoya a une fulgurance inouïe. La sphère partit à la vitesse de la lumière et percuta Aphrodite dans le dos. À l'impact l'arrière de son armure se fendit en plusieurs fissures, on à pu entendre aussi des craquement d'os à faire froid dans le dos, Aphrodite s'effondra lourdement sur le sol. Dysmonia elle affichait un sourire satisfait. Aalcia elle ne fit pas dans la délicatesse avec Amphilogiai, dès le début du combat elle déclencha successivement "Neptune Thunder Wave" et "Golden Dimensional Wave" et continua le combat au corps à corps avec Amphilogiai, qui n'eut pas encore le temps de contre-attaquer.

Nikea elle se rapprocha de Saori pour tenter d'en finir avec elle, mais à bout portant, alors qu'elle s'apprêtait à attaquer. Saori saisi son bouclier donna un coup en arc de cercle dans le ventre de Nikea. Le coup semble lui avoir fait mal, Nikea garda sa main quelque seconde sur son ventre avant s'adresser à la déesse de la sagesse avec un air sournois

- Tu veux ainsi très bien dans ce cas tu vas le regretter espèce de sale sang-impur

- Viens donc Nikea, je n'ai pas peur de toi

La chevelure de Nikea vira au bleu nuit, celle-ci tandis son bras et concentra son cosmos. À l'insu de Saori trois cercles l'un dans l'autre apparurent sous ses pieds, mais quand elle le remarqua il était trop tard. Les trois cercles explosèrent simultanément soulevant Saori en l'air, dans une colonne d'énergie néfaste accompagnée d'éclat de pierre propulsé par l'énergie. Les épaulettes ainsi que les ailes de la kamui ne résistèrent pas et furent détruites lors de l'explosion de l'attaque et les éclats de pierre lui laminèrent les épaules. Après vingt secondes Saroi retomba au sol, mais celle-ci retrouva la force de se relever et sortit son sceptre.

- Nikea je ne te laisserais pas gagné, tant qu'il me restera ne serait-ce qu'une goutte de sang je te combattrai, tant que l'étincelle de vie qui m'habite brulera je me relèverais

- C'est ce que nous allons voir, et je finirai bien par te faire plier l'échine Athéna !

Nikea tandis son bras à côté d'elle comme si elle tenait un sceptre, puis de la brume apparut au sol et se rejoignit sous son bras, soudainement la brume monta en colonne passa dans la main et s'arrêta au niveau de sa tête. Cette brume se matérialisa et pris exactement la même forme que celle de "Niké" le sceptre de Saori. Nikea n'attendit pas et envoya directement une décharge ombreuse avec son sceptre droit sur l'Olympienne. Celle-ci répliqua avec une décharge lumineuse. Les décharges rentrèrent en collision dans un bruit assourdissant. Mais contrairement à Saori, Nikéa est en pleine possession de ses moyens et prit le dessus sur celle-ci qui prit la décharge ombreuse de plein fouet. Saori fit quelque pas en arrière, mais la fourberie de Nikea ne s'arrête pas là. Celle-ci lui fonças droit dessus, saisit Niké avec une main et tira Saori vers elle avant de li assène un coup de genou violent dans le ventre.

- Nikea !!! Tu n'es qu'une traitresse !!!

- Tu vas regretter ces paroles

Sans attendre Nikea reprit ses distances et fonças sceptre a la main quelle planta dans le ventre de Saori, malheureusement pour Nikea, son sceptre ne peux transpercer la kamui, encore une fois Nikea reprit ses distances et posa une question sur un ton interrogatif.

- Athéna, peut tu me répondre, de l'ombre ou de la lumière le quelle des deux nous éclair ?

- Qu'entends-tu par-là ?



Nikea repartit à l'offensive, mais cette fois-ci Saori, a eu le temps d'étudier ses techniques et à un plan pour contrecarrer Nikea, elle attaqua dans un premier temps avec "Olympus Punishment". Comme prévu Nikea avança vers elle entre les rayons sans problème et près de celle-ci Nikea sauta en l'air. À ce moment-là Saori leva son bouclier et déclencha une autre attaque qui prit Nikea aux dépourvues

- Tu es tombé dans mon piège Nikea "Justice Ray"

- Comment ? aaaarrggghhh Espèce de sale garce

Un rayon du diamètre du bouclier sorti de celui et percuta Nikea de plein fouet et l'envoya voler de l'autre coter du champ de bataille. Celle-ci se releva péniblement, mais ne fut pas blessé comme l'escomptait Saori, Nikea est à présent folle de rage et sa chevelure repassa bleu nuit et avec les yeux pleins de malices, elle noya Saori dans une brume noire pour mieux lui masquer son champ de vue et la prendre par surprise. Et effectivement la fille d'Éris fonça sur l'Olympienne et lui décocha un coup de pied de rage extrême dans la mâchoire. Le but était ainsi de la décapiter. Saori fut propulsé sur plusieurs mettre, elle se trouvait a quatre pattes par terre, une main sur la bouche sur la quel coulait du sang en masse. Nikea approcha d'elle et lui mit un coup de pied dans le ventre pour la faire tomber ventre à terre. Puis lui écrasa son pied sur le dos avant de reprendre la parole sur un ton agressif

- Tu vas me payer ça, si tu penses avoir souffert jusqu'à présent tu vas vite revoir la définition du mot "souffrance"

- Nikeaaaargggghhh…

Nikea n'a aucun honneur, au point de s'acharner sur Saori, qui se trouve au sol et dans l'incapacité de se relever. Celle-ci lui donne plusieurs coups de pied dans le dos, puis la retourna d'un coup de pied dans le flanc et continua son supplice avec des coups de pieds dans le ventre. Péniblement Aphrodite se relève après avoir essuyé l'attaque en traitre de Dysmonia, et vois avec horreur Nikea battre Saori comme un chien , cela doit cesser, mais Dysmonia et Amphilogiai sont toujours là. Elle sait qu'elle n'est pas en état de protéger sa déesse, alors elle hurla à Aalcia d'aller lui porter secours pendant qu'elle s'occupera des deux autres sœurs de Nikea

- Je ne vous laisserais pas rejoindre Nikea, pour cela il vous faudra me passer sur le corps

- Très bien si tu tiens à mourir

- Tu vas payer ton excès de confiance

Aphrodite sorti d'abord une rose rouge, et leur envoya une pluie de "Demon Rose" pour les affaiblir puis elle enchaina avec les "Pirahnians Rose" mais malgré les blessures infligées par les roses. Elle continuait de foncer droit sur Aphrodite, celle-ci décida donc d'utiliser "Dance of the Rose pétales", elle sortit alors une poignée de pétale de rose dans chaque main et les jeta en l'air.

- Que comptes-tu faire avec de simple pétale ?

- Ce n'est pas ça qui nous empêchera de te tuer

Soudainement les pétales arrêtèrent net leur chute et restèrent en lévitation dans l'air, puis soudainement tous se tournèrent vers les deux femmes et puis une tornade de pétales leur fonças droit dessus tels des éclats de verres qui déchires tout sur leurs passages. Cela envoya Dysmonia et Amphilogiai par terre, lacéré un peu partout sur les parties non protégées par leurs étoiles. Visiblement en colère, chacune se mit d'un côté d'Aphrodite et déclencha leur technique respective

- "Anarchy Strike"

- "Brightness Dispute"

Les deux attaques explosèrent de part et d'autre du corps d'Aphrodite qui retomba lourdement au sol, pendant ce temps Aalcia fonças sur Nikea et lui enfonças la pointe qui se trouve sur trouve sur le genou de son écaille dans le ventre. Cela envoya Nikea voler dans le mur, celle-ci fut tout de suite rejointe par ses sœurs, en colère Nikea se releva et hurla a Aalcia

- Sale monstre comment as-tu osé lever tes sales pattes sur mon corps

- Je vais te faire ravaler tes insultes Nikea "Neptune Ocean Lamination"

Trois cercles dorés apparurent au sol, puis ceux-ci firent des rayons dorés qui finirent par relier les trois points dorés au sol qui formait à présent un triangle, soudain le sol dans la zone définie par le triangle disparut et de l'eau apparut. Les trois sœurs regardaient l'eau avec une certaine incompréhension,

- Tu crois me faire peur avec de l'eau ?

- Nikea ce qui se trouve sous t'es pieds c'est les océans de Neptune, maintenant vous allez souffrir

Aalcia releva ses bras au ciel et tel un geyser l'eau, présent dans le triangle décolla et emporta Nikea et ses sœurs, l'eau s'infiltra sous leurs étoiles et lamina leurs corps sur leur intégralité. Après l'offensive les trois filles d'Éris retombèrent lourdement au sol, cette attaque fatigua grandement Aalcia, mais la victoire semble acquise.

- Tu crois avoir gagné Aalcia, tu es pitoyable ! Il en faudra plus que ça pour nous vaincre et maintenant laisse nous te renvoyer l'appareille

Nikea et ses sœurs prirent la même pose que celle utilisée par les Saints pour déclencher l'Athéna Exclamation.

- À ton tour à présent de souffrir, tu vas regretter d'avoir fait coulé nos sangs sales Neptunienne !!! "Anarchy Quarrel Dispute Annihilation"

Une énorme sphère de cosmos aussi noir que les ténèbres se forma et fonças dans une trajectoire rectiligne a une vitesse ahurissante droite sur Aalcia et explosa, l'explosion fut telle que les épaulettes de l'écaille furent pulvériser et Aalcia projeter de l'autre côté de la salle. Saori se releva enfin à ce moment et hurla à Nikea de laisser Aphrodite et Aalcia en paix, Nikea tourna son regard avec une lueur de perfidie vers elle et dit avec sa chevelure qui vira au bleu nuit.

- Nikea ! Si tu veux torturer quelqu'un, torture-moi, mais ne touche pas à Aphrodite et Aalcia

- Ne t'inquiète pas je vais m'occuper attentivement de toi Athéna, Dysmonia, Amphilogiai saisissez là !



Immédiatement elles s'exécutèrent et saisirent chacune un bras de Saori, l'empêchant ainsi de fuir ou de se défendre, une fois cella fait Nikea se propulsa vers elle et lui asséna un violent coup de poing dans le ventre qui ne seras que le premier d'une longue série. Pendant une minute Nikea donnera des coups de poing dans le ventre de Saori qui ne peut se défendre, puis elle s'adressa à elle.

- Maintenant vas-tu te montrer plus coopérative Athéna ? Dis-moi de quelle manière notre mère est morte ?

- Je ne connais pas ta mère Nikea, mais si, mais chevaliers ont été amenés a la tué c'est qu'elle le méritait.

À ce moment Saori affichait un sourire narquois, elle provoquait Nikea malgré toutes les souffrances qu'elle lui infligeait, celle-ci à bout de nerf lui colla une droite en pleine joue. Un filet de sang se mit à couler long du côté gauche de la bouche de Saori, mais celle-ci arborait toujours son sourire narquois

- J'ai un souvenir qui te rappellera le nom de ma mère Athéna, regarde donc ça

- Une pomme d'or ! !!! T'as mère était Éris ! Alors oui elle a mérité de crever : dis Saori sur un ton mesquin

- Je vais te faire payer ça et je vais t'arracher ce sourire narquois du visage !

Nikea activa le pouvoir de la pomme d'or celle-ci tournait même à plein pouvoir, celle-ci absorbait en grande immensité les forces et le cosmos de Saori. Celle-ci hurlait de toutes ses forces tellement la douleur était telle, après trente secondes, Nikea arrêta la pomme le pouvoir d'absorption de la pomme.

- Alors comment te sens-tu ? Tu ne te sens pas en manque de force ?

- Va te faire voir Nikea, et je t'enverrai moi-même rejoindre ta mère !

- Vu que même la douleur ne peut te faire plier, je vais te tuer à petits feux

Avec rage et une rare violence, Nikea commença donner des coups de poing dans le ventre de Saori, et pendant longue et douloureuse cinq minutes Nikea s'amusa à ce petit jeu sadique. Plus Saori criait, plus Nikea cognait fort dans son ventre. Les cris de douleurs de douleurs insupportables de Saori, sortirent Aphrodite de son inconscience, péniblement celle-ci se releva et à la vue de ce que fessais Nikea. D'ailleurs le dernier coup de poing que Nikea donna dans le ventre de Saori fit hurler celle-ci, effectivement Nikea vient à l' instant de lui exploser le rein gauche

- Il suffit mettez là à genoux, procédons enfin à la mise à mort.

Dysmonia et Amphilogiai donnèrent chacune un coup dans l'articulation des jambes de Saori pour la faire tomber à genoux. Et Dysmonia saisit sa chevelure et tira avec violence sur celle-ci pour tirer en arrière la tête de Saori et que sa gorge soit bien visible. Nikea sortit quant à elle une dague ressemblant à celle que Phonoi utilise.

- Une dernière volonté avant que je t'égorge Athéna, sale sang-impur que tu es ?

- Va te faire voir Nikea !!!

- Dans ce cas, meurs et va rejoindre Artémis en enfers !!!

Aphrodite qui était témoin de la scène tenait à peine sur ses deux jambes, elle intensifia son cosmos et se propulsa avec toutes la puissance de son cosmos sur Nikea, qui elle abattit son bras droit sur la gorge de Saori. Aphrodite assena un terrible coup de poing dans la joue de Nikea, a une seconde prête elle failli égorger Saori, sous la puissance du coup deux dents de Nikea explosèrent, et dans un mouvement rotatif de toupie elle envoya ses pieds dans le visage de Dysmonia et de Amphilogiai et celle-ci furent projetées chacune d'un côté de la pièce. Aphrodite elle s'empressa de voir comment se porte sa déesse, Saori vint a l'instant de vomir de sang, cela est dû au rein que Nikea lui a explosé

- Déesse Athéna comment vous allez vous ?

- Ne t'inquiète pas Aphrodite, je vais bien

- Ne mentez !!! Vous venez de vomir du sang à l' instant

Saori ne répondit pas à Aphrodite, elle sombra dans une sorte d'inconscience ses yeux son dissimilé par les mèches de ses cheveux donc les pointes sont tachées de sang, d'ailleurs les deux longues tresses de cheveux qui se trouve de chaque côté de son corps sont à présent elles aussi écarlate jusqu'aux tiers de leur longueur. Dysmonia et Amphilogiai avaient rejoint Nikea, dans instant à l'autre les trois sœurs déclenchèrent le "Anarchy Quarrel Dispute Annihilation" Aphrodite qui était bien trop préoccupé par l'état de Saori ne vue pas l'attaque lui foncer, elle tenta de repousser l'attaque ou du moins la dévier, mais celle-ci était trop puissante et les protections des bras d'Aphrodite volèrent en éclat et elle fut envoyée violemment par terre. Nikea s'approcha d'Aphrodite et elle la saisit par les cheveux avant de la relever

- Dysmonia, Amphilogiai, tenez-la fermement je veux la voir se vider de sang et ses yeux qui se vide de toute trace de vie

Nikea jeta Aphrodite à Dysmonia et Amphilogiai qui la saisirent, Nikea s'approcha d'Aphrodite et s'apprêtais à lui trancher la carotide, mais pas d'un seul coup vif pour qu'Aphrodite meure en moins de quinze secondes. Non elle veut que celle-ci souffre et agonise, qu'elle se voie se vider de tout son sang, qu'elle sente la chaleur et sa vie quitte son corps petit à petit. Alors que Nikea approcha la lame froide de sa dague près du cou d'Aphrodite, celle- ci pouvait d'ailleurs ressentir le tranchant et la froideur du métal, Saori s'adressa aux trois filles d'Éris, du sang coulait des deux commissures de sa bouche et se rejoignait aux mentons ou cela formais des goutes qui tombais au sol

- Nikea, Dysmonia, Amphilogiai n'oser surtout pas lever la main sur ma chevalière d'or, Aphrodite ou vous allez le regretter, Il est temps aussi de mettre un terme à votre cruauté et à vos jeux pervers et d'ailleurs vous ne valez pas mieux que votre mère

- Elle commence à m'énerver la sale sang-impur, très bien dans ce cas je vais te tuer en première, enfin nous allons te tuer

Dysmonia et Amphilogiai rejetèrent au sol Aphrodite et foncèrent sur Saori toujours inconsciente assise sur ses genoux au sol, soudainement un champ de cosmos émana d'elle e envoya les trois sœurs au sol

- Comment !!! Comment as t'elle peut faire ça alors qu'elle est dans un état comateux ?

- Ça ne fait que commencer

- Cette fois je vais te réduire au silence une bonne fois pour toutes Athéna.

Nikea, Dysmonia et Amphilogiai foncèrent droit sur Saori puis sautèrent en l'air ou elle semblait être en lévitation dans les airs et préparait leur terrible attaque combinée "Anarchy Quarrel Dispute Annihilation". À ce moment contre toute attente Saori reprit conscience et se leva doucement, elle était d'un calme olympien alors qu'elle pouvait être tué d'une seconde à l'autre. L'attaque des trois sœurs partirent a droit en direction de Saori, mais alors que son cosmos était à l'agonie celui explosa violement, une terrible tornade envahie la pièce et un puis plusieurs dômes de lumière partirent du corps de Saori et grandissait en avançant

- Meurs chienne et va en Enfers !!!

- "Annihilation of Evil"

Spoiler:
 



Malgré la puissance du "Anarchy Quarrel Dispute Annihilation". Celui-ci ne peux rien contre les dômes de lumière, celui-ci était de plus en plus repoussé vers les trois sœurs, et au fur et à mesure que le cosmos de Saori grandissait l'intervalle entre l'apparition de chaque dôme diminuait et l'impact et leur puissance n'était que plus puissante, la puissance de son cosmos était telle que la chevelure de Saori volait en l'air haut dessus de sa tête. L'impact répété des dômes finis pas crée des fêlures sur les étoiles de Nikea, Dysmonia et Amphilogiai et chaque choc les agrandissait plus et pour finir l' "Anarchy Quarrel Dispute Annihilation" fut renvoyé par les dômes de lumières de plein fouet aux trois sœurs et l'explosion fit exploser leurs trois étoiles déjà grandement affaiblies par l'attaque de Saori et les trois filles d'Éris retombèrent lourdement au sol. Péniblement Nikea se releva, elle ne portait plus que les quelques débris de son étoile sur le corps et regarda Saori avec un regard haineux, deux filets de sang coulaient du front de Nikea et celle-ci pensa à voix haute

- Comment ? Comment alors qu'Athéna et son cosmos étaient à l'agonie a-t-elle peux me vaincre ? Comment !!!

Après ça Nikea s'effondra au sol dans les débris de son étoile se trouvant au sol, et à son tour Saori répondit à la question que lui avait posée Nikea au début du combat.

- J'ai gagné : dit-elle sur un air serein : Nikea tu m'avais demandé ce qui nous éclaire de l'ombre ou de la lumière, je peux te répondre à présent que c'est la lumière qui nous éclaire

Saori laissa s'échapper un petit cri d'exténuation puis elle s'effondra sur le sol face contre terre, Aalcia suivi d'Aphrodite se relève toutes les deux, et se dirige en toute hâte vers Saori qui semblait inanimé au sol, puis en jetant en regard vers Nikea et ses deux sœurs, elles remarquèrent qu’elles sont toutes les trois hors de combat, par ont sais qu'elle miracle elle a réussi à vaincre Nikea, Dysmonia et Amphilogiai, mais les conséquences fut qu'elle plongea dans un profond sommeil. Aphrodite ramassa Saori et la plaça sur son dos et elles quittèrent toutes les trois la zone de combat et continuèrent leurs avancés vers Nyx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asteria

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
0/0  (0/0)
Vie:
0/0  (0/0)
Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   Sam 1 Sep - 15:00

▬▬▬▬ Chapitre 8 : Le choc des Dimensions ▬▬▬▬
.


Aux prix d'effort surhumain Saori parvient à déclencher une attaque sans pareille qui mit hors d'état de nuire une bonne fois pour toutes Nikea et ses deux sœurs. Mais ce terrible assaut la vida de ses dernières forces et elle plongea dans une profonde torpeur. Aphrodite et Aalcia continuent donc leur chemin avec Saori qui est actuellement inconsciente sur le dos d'Aphrodite. Dans sa torpeur celle-ci appelle en vain sa sœur.

- Art… Artémis… Artémis…

- Voilà qu'elle cause dans son sommeil maintenant

- Fiche-lui la paix Aalcia, elle doit être en train de rêver, au moins pendant qu'elle dort elle ne souffre pas de ses blessures et reprends des forces. À son réveille elle sera d'attaque pour les combats à venir

Le petit groupe continua de courir pendant une dizaine de minutes avant d'arriver dans une salle étrange, elle se trouvait à présent dans les champs de fleur d'Élysion. En restant sur leur garde, elles avancèrent dans le champ de fleurs quand soudain, des arbres apparurent par centaines tout droit sorti de nulle part. Puis une personne sortit de derrière un arbre et se présenta.

- Je vous félicite d'avoir vaincu Nikea ainsi que mes deux sœurs, je me présente, je suis Léthé déesse de l'oubli, je suppose que vous devez en avoir assez d'entendre chacune de mes sœurs vous dire que "votre route s'arrête ici" mais effectivement je ne vous laisserai pas passer

Aphrodite retira Saori de son dos et la déposa délicatement contre un arbre et demanda à Aalcia de veiller sur elle durant qu'elle se battra avec Léthé

- Léthé je serais ton adversaire pour se combat, je suis Aphrodite des poissons et sache que moi non plus je ne te ferais pas de cadeaux

Contrairement à ses sœurs rencontre jusqu'ici Léthé a les cheveux courts et bruns et son étoile n'as pas l'air d'avoir de particularité spécifique, elle un aspect normal, avec un design quelque conque. Elle est aussi étrangement calme, mais trop calme, elle doit cacher quelque chose, quel sale tour prépare-t-elle ?

- Tente d'encaisser ça Léthe " Demon Roses" et Piranhnian Rose"

Le nuage de fleur bicolore fonce avec hâte sur Léthé, mais celle-ci ne bouge pas d'un centimètre et d'ailleurs ne cherche même pas à esquiver les roses, elle se contenta de faire un pas de coter en se mettant de profil pour esquiver les roses devant Aphrodite incrédule qui n'arrive pas à croire que Léthé est pu esquiver sans le moindre effort ses attaques. Et lui répondit calmement avec une pointe de sarcasme.

- Tu n'as pas mieux Aphrodite ?

- Tu me cherches tu vas me trouver "Rose Whip"

Aphrodite sortie une rose rouge dans laquelle elle insuffla son cosmos et toute de suite la tige de la rose grandit de plusieurs mettre et les épines de celle-ci grandirent aussi. Elle le lança en direction de Léthé où le fouet s'agrippa solidement à son poignet, Aphrodite tenait à présent fermement le fouet à deux mains de façon à resserrer encore plus l'emprise de son fouet sur Léthé et elle retenta une offensive avec ses roses. Mais de nouveau Léthé évita l'attaque sans le moindre effort.

- Tu crois me tenir fermement Aphrodite, alors regarde bien ce qui va suivre

Et sans raison apparente à la fois de la phrase de Léthé le fouet relâcha son emprise sur le poignet de Léthé et tomba inerte au sol devant les yeux effarés d'Aphrodite.

- Comment est-ce possible, je la tenais fermement alors comment mon fouet as-t-il pu la relâcher ainsi sans raison

- Essaye encore, je commence seulement à m'amuser

- Tu vas regretter de m'avoir mis en colère ainsi que de te jouer de moi de la sorte ! "Sword Dance Cane"

Des ronces par millier se levèrent et allèrent se jeter sur Léthé pour l'entraver et la paralyser pour ensuite la transpercer de toutes parts. L'attaque se déchaina sur Léthé et la réduit à néant, du moins c'est ce que pensais Aphrodite, aussi inimaginable soit-il l'attaque se jeta bien sur Léthé, mais retomba inerte au sol comme le fouet un peux plutôt

- Décevant, maintenant à mon de montrer l'étendue de mes pouvoirs, d'abord je vais te paralyser "Grim Fantasia"


Soudain une aura violette apparut autour du corps de Léthé et celle-ci se rependit dans la salle, toute la végétation et mêmes les arbres avait pris une teinte légèrement violette. Aphrodite fut immédiatement paralysée et son cosmos annihilé, elle se trouvait dans l'incapacité de se mouvoir ou d'enflammer son cosmos

- Comment… est-ce possible, je suis paralysé et je ne peux plus utiliser mon cosmos

- C'est un souvenir de mon frère Phantasos que vous chevalier d'Athéna avait massacré il y a de cela deux siècles et maintenant je vais m'amuser un peu !

Léthé s'avança doucement vers Aphrodite qui se trouve paralysée, à son aise sans se presser. Une fois au corps à corps elle plaça la paume de sa main sur le front d'Aphrodite et referma ses doigts autour de sa tête et la força à se mettre à genoux face à elle. Étant paralysée Aphrodite ne montra aucune résistance face à Léthé. Mais celle-ci lui décochait un regard empli de rage et de colère

- Aphrodite sais-tu pourquoi aucune de tes attaques ne mas atteint, écoute bien je vais te le dire, as ton avis pourquoi m'appelle-t-on l'oubli ? Ce n'est pas par hasard, ne sais-tu pas qu'il ne faut jamais me regarder dans les yeux, sauf qu'à chaque fois que tu m'attaquais, tu me regardais droit dans les yeux, et en fait tu n'en t'es même pas rendu compte, mais tu lanças tes attaque dans le vide, le simple fait que tu me regardes dans les suffisait pour que tu oublies que ta cible c'est-à-dire moi et sache qu'un regard prolongé dans mes yeux peux provoquer l'amnésie !

- Léthé sache que peu importe que tout regard provoquer perte de mémoire et amnésie, s’il faut que je sacrifie mes souvenirs pour te vaincre, je le ferais

Alors qu'elle est paralysée elle réussit tout de même à saisir avec ses deux bras celui de Léthé qu'elle a apposé sur son front, elle tente de desserrer l'étreinte qu'elle exerce sur sa tête, mais il n'y a pas moyen son bras est fixé hermétiquement a son front

- Impressionnant, mais ne fait pas rire et tu lâches mon bras tu veux ! "Neuron Discharge"

En une fraction de seconde de violentes décharges parcourent le bras de Léthé et le choc électrique a la tête d'Aphrodite et lui fit lâcher son bras. Mais Aphrodite continue de résister face à Léthé ce qui commence à l'énerver

- Tu résistes encore ! Très bien tu l'auras voulu "Abolition of the Will" !!!

Cette technique fit tomber immédiatement tous les protections d'Aphrodite et Léthé put accéder ainsi à sa mémoire. Sans aucune honte elle viola l'intimité de la vie d'Aphrodite en regardant chaque souvenir, chaque déception, chaque sentiment qu'elle a pu éprouver, Léthé fouilla entièrement sa mémoire. Puis avec un sourire sadique elle lui murmura a l'oreille

- Maintenant je vais purger ton esprit et elle prononça les mots de sa technique un par un "Forget your Memories" "Grim Fantasia"

Léthé posa son autre main sur la poitrine d'Aphrodite et une sphère commença à en sortir petit à petit et Aphrodite commença a hurlé de douleur. Les souvenirs d'Aphrodite commençaient à disparaitre un par un. Léthé vient à présent d'arracher l'âme d'Aphrodite avec tous ses souvenirs et tout comme Phantasos elle peut voir les rêves cachés de celle-ci ainsi qu'accéder à n'importe de ses souvenirs. Le corps sans âmes d'Aphrodite lui retomba inerte au sol et Léthé ne c'était concentré que sur Aphrodite, et quand elle vue que Saori était adossé contre un arbre et totalement inconsciente l'occasion de lui arracher son âme et la vérité sur la mort de leur mère était trop belle. C'était une opportunité à saisir et tout de suite elle se dirigea vers Saori qui dort paisiblement sans se douter du danger qu'elles courent et Aalcia semble avoir disparu. Léthe arriva devant Saori et ne put se retenir de lâcha un sarcasme

- Qu'elle est mignonne quand elle dort ne t'inquiète pas Athéna dans quelque seconde tu pourras dormir, dormir pour l'éternité !

Léthé avança sa main pour faire subir le même sort d'Aphrodite à Saori mais au moment où elle posa sa main sur celle-ci elle se réveilla et lui donna coup de pied dans le ventre et celle-ci se releva en hâte

- Ah dommage, je savais que cette occasion était trop belle que pour durer

La première chose que Saori vu c'est le corps inerte d'Aphrodite au sol et cette sphère ressemblante a une âme tournant autour d'elle, tout de suite elle jeta un regard noir a Léthé. Elle tenta de l'attaquer avec l"Olympus Punshiment" mais elle fit la même erreur qu'Aphrodite en regardant Léthé droit dans les yeux. L'attaque fonça bien sur Léthé, mais elle se déchaina sur les deux côtés de Léthé sans la toucher.

- Comment ai-je pu rater ma cible ?

- Tu m'as raté et maintenant tu vas subir le même sort qu'Aphrodite "Grim Fantasia"

De nouveau une aura violette entoura Léthé puis se rependit à toute la salle, paralysant Saori dans sa position actuelle et annihilant son cosmos la rendant impossible ainsi de l'utiliser. Tout comme Aphrodite. À présent Saori est totalement à la merci de Léthé, celle-ci d'ailleurs qui va lui faire subir le même sort

- Que m'arrive-t-il ? Je suis paralysé et je ne peux plus utiliser mon cosmos

- Tu ne te souviens donc pas, c'était la technique de mon frère Phantasos, frère que d'ailleurs tu as fait exécuter de sang-froid par un de tes chevaliers tout comme ma mère

Elle s'approcha de Saori, dans un temps elle lui caressa le visage, puis après cela elle passa sa main dans sa longue chevelure de toute façon Saori ne peut ne rien faire pour empêcher Léthé de faire ce qu'elle veut

- Tu as une jolie et somptueuse chevelure tu sais Athéna, et c'est vrai que tu ressembles trait pour trait à ma sœur Nikea. Maintenant, passons aux choses sérieuses, tu m'excuseras Athéna, mais le procédé pour obtenir les informations que je cherche a tendance à procurer des douleurs atroces

Lethé posa sa main sur la poitrine de Saori et força l'accès à sa mémoire, contrairement avec Aphrodite où elle ne fessait que s'amuser, là elle cherchait quelque chose de bien précis dans les souvenirs de Saori et se moquait éperdument des cris de douleurs de celle-ci

- Tu veux bien la fermer pendant que je fais mes recherches !

- Aaahhh Tu veut revoir…. De quelle manière Éris est morte… alors regard bien aaarghhh

Saori alla directement montrer le souvenir que cherchait Léthé et lui montra précisément la scène et tout ce qui s'est passé très précisément, au fur et à mesure que le souvenir défilait des larmes commencèrent a coulé le long du visage de Léthé.

- Alors ça ta plus Léthé tu as vue comment ta chère mère est morte

- Sale monstre tu vas payer !!! "Forget your Memories"

Tout comme pour Aphrodite une sphère commença à sortir de la poitrine de Saori et au fur et à mesure que celle-ci sortait les souvenirs de celle-ci disparaissaient et Léthé prenait bien le temps de savourer chaque cri de douleur de Saori,

- Maintenant je vais t'envoyer rejoindre Aphrodite, Adieux Athéna !!!

- Aaaaaaaaaaahhhhhhhhhh !!!

Et Léthé lui arracha son âme sans ménagement contrairement à Aphrodite, d'un coup sec, et puissant et arracha la sphère hors de son corps. Saori arrêta de hurler et son corps inerte tomba au sol

- Tu n'aurais jamais dû faire ça Athéna et maintenant je détiens ton âme pour toujours d'ailleurs voyons voir tes rêves et tes désirs secrets

Léthé observa bien son âme pour voir qu'elle son ses désirs et ses rêves secrets et les seuls mots qu'il lui vint a la bouches furent "utopiste et pathétique". Léthé allait partir avec les âmes de ses victimes quand soudain une chose lui vint soudain à l'esprit

- Où est passée cette femme-poisson ? Je te somme de te montrer tout de suite !!!

- Viens me chercher alors !

Aalcia cherchait clairement a provoqué Léthé et de la mettre hors d'elle, chose qu'elle réussit sans trop de mal, et sans même qu'elle ne sans compte Aalcia amena Léthé là où elle le désirait. Et elle se laissa volontairement prendre au piège de Grim Fantasia de Léthé

- Maintenant comme pour les deux autres je vais t'arracher tes souvenirs et ton âme hors de ton corps, mains ne t'inquiète pas tu ne sentiras rien

À ce moment Aalcia parvint à détourner l'attention de Léthé et la faire regarder autre part, pendant ce temps-là, elle ramassa a la hâte le bouclier de la justice qui trainait au sol et quand Léthé ramena son regard sur Aalcia celle-ci lui éclata le centre du bouclier sur la tempe gauche. Ce qui envoya brutalement Léthé au sol elle celle-ci s'évanouit sous le choc. Un mince filet de sang s'écoulait le long de la tempe gauche de Léthé et les deux âmes qu'elle a subtilisées à Saori et Aphrodite trainait au sol

- Effectivement tu n'as rien senti

Aalcia se dirigea vers le corps de Léthé et ramassa l'une des âmes se trouvant au sol et soudain tous les souvenirs des moments de la vie de Saori furent projeter dans la tête d'Aalcia, celle-ci qui laissa retomber l'âme au sol visiblement un peur effrayée ou plutôt surprise de ce qui s'est passé

- Bordel c'est quoi ce truc !!!?

Après cela les âmes se mirent en mouvement, libérer de l'étreinte de Léthé et elles allèrent retourner dans leur corps respectif. Doucement Aphrodite et Saori reprirent conscience et n'ont aucun souvenir de ce qu'il leur a arrivé, elles se relevèrent doucement. Dans le même temps, Léthé reprend conscience et se rend compte que les âmes ont réintégré leur corps et cela la mais dans une rage folle

- ENFER ET DAMNATION ! Je ne sais pas comment vous avez pu réintégrer vos corps, mais je vais vous arracher vos âmes à l' instant et vous n'aurez plus l'occasion de revenir dans vos corps !

- Ne t'inquiète pas Léthé tu ne sentiras rien

Léthé se retourna pour voir qui est dans son dos, mais n'en eut pas l'occasion que de nouveau Aalcia la frappât violemment de nouveau avec le bouclier de la justice cette fois-ci sur la tempe droite renvoyant pour de bon Léthé dans un long sommeil. Pour Aalcia s'approcha de Saori et lui mis son bouclier dans les mains

- Je vous rends votre Bouclier déesse Athéna, si y a du sang dessus ne vous inquiéter pas, c'est celui de Léthé. Maintenant, partons avant que celle-ci ne se réveille

Sans chercher à comprendre Aphrodite et Saori suivit Aalcia à travers encore un de ses longs couloirs lugubre qui les sépare de Nyx. Elles avancèrent dans celui-ci sans problème apparent. Après dix minutes de marcher la fin du couloir se précise, mais un obstacle imprévu apparait soudainement juste devant la sortie du couloir. Une fumée blanche opaque vient de se lever et couvre la sortie du couloir

- Une fumée vient de se lever nous masquant la sortie du couloir

- Ce n'est qu'un nuage de fumée, il va falloir trouver mieux que ça pour nous retenir ici, traversons-le immédiatement

- Je vous suis déesse Athéna

Tandis que Saori et Aphrodite se jetèrent droit dans le nuage de fumée, Aalcia restait le sur place, quelque chose ne lui plaisait pas, elle ressentait quelque émanant de la fumée, mais ne pas parvient pas à établir la chose. Quand soudain une chose lui fit, tilte. C'est du cosmos qui émane de la fumée même si celle ou celui qui a établi ce nuage de fumée a pris ses précautions pour masquer au maximum la présence de celle-ci dans la fumée.

- Non n'y allez déesse Athéna c'est un piège !!!

Trop tard Saori et Aphrodite c'était déjà aventurer dans le nuage de fumée et leur silhouette disparurent dans celle-ci, quelque seconde après un vacarme métallique assourdissant ce fit entendre dans la fumée, comme si de lourdes choses en métal tombaient lourdement au sol. La fumé ce dissipa et Aalcia vu avec horreur les armures respectives d'Aphrodite et de Saori joncher le sol sans traces de celle-ci. Quelque instant après Aalcia pu entendre d'étrange bruit, soudain deux bébés sortirent des cuirasses des armures qui jonchent le sol a la grande stupeur d'Aalcia

- Par Neptune ! Saori et Aphrodite ont été ramenées à l'état de bébés par cette fumée

Soudain une attaque venue du fond du dôme fonça droit sur Saori et Aphrodite. Aalcia plongea en avant attrapant chacune par un bras et utilisa une de ses jambes pour attraper et soulever le Bouclier de la Justice pour se protéger elle ainsi que les petites. Puis un rire ricanant retentit dans tout le dôme exactement identique à celui où elles dont se battre contre Nikea ses deux tarées de sœurs. Enfin la responsable de cette mascarade apparait

- Félicitation tu as su déjouer mon piège et tu n'as pas permettrez dans mon nuage de fumée. Ma technique "Babylity" a le pouvoir de ramener quiconque pénètre dedans à l'état de nourrisson ou au contraire de le faire vieillir prématurément. Cela affecte aussi bien les mortels que les divinités, pour preuves regardes dans quels états se à présent Athéna et ça sont disant protectrice. Mais je ne me suis pas encore présenté, je suis Géras déesse de la vieillesse

- Je suis Aalcia des Bermudes et ne t'inquiète donc pas pour Athéna, tu regretteras bien assez vite ce genre de petit jeu vicieux Géras

Géras à de longs cheveux blancs qui tombaient sur ses épaules, formant deux longues tresses de chaque côté jusqu’à la hauteur bassin. Ses cheveux masquaient la totalité de son visage ; il y avait juste une ouverture qui permettait d’entrevoir sa bouche. Géras souffla pour faire bouger une de ses mèches hors de devant sa bouche et reprit.

- Voyons voir ça, j'espère que tu aimes les champs de fleur Aalcia

En un instant le dôme entier se remplit de lavandes, le dôme était à présent rempli d'un champ de lavandes. Cela loin d'impressionner Aalcia l'exaspérait plutôt.

- Si tu crois que ton délire fleural me fait peur, tu te trompes

- Très bien joint donc la parole à l'acte « Biological Decay »

Une étrange aura verte ressemblant à de la brume apparut autour de Géras, partout où cette aura à moitié transparente passait, les fleurs pourrissaient et mourraient. Mais cela laissait de marbre Aalcia, après cette petite démonstration inutile, l’aura vint se concentrer dans la main de Géras et celle-ci porta sa main ça bouche et souffla dessus et l’aura parti dans la direction d’Aalcia

- Tu n’as pas mieux « Neptune Thunder Wave »

- Aalcia là-bas ce n’est pas une des gosses dont tu as la garde ?

- Comment ? Saori non !!!

Aalcia stoppa net son attaque et fonça pour attraper Saori avant que la brume ne l’atteigne. Aalcia saisi sans s’arrêter Saori au bras et sauta hors de portée de la brume évidement ça ne lui fit pas du bien et comme tout enfant elle se mit à pleurer ce qui tapa sur le système nerveux d’Aalcia.

- Bordel tu es tarée ! Je ne peux pas te surveiller et en même temps cogner Géras !

Pendant que Aalcia engueule Saori ce qui ne sert pas à grand-chose à vrai dire, Géras, elle rappelle son aura à elle et la dissipe pour en invoquer de couleur sanguine cette fois-ci et refit le même manège. Elle l’amena à sa bouche et souffla dessus,

- « Devour Superficial »

Cette fois-ci l’aura parti dans un autre sens, et dévorait le tissu des plantes sur son passage et Aalcia comprit que Géras visait cette fois-ci Aphrodite. Avec Saori dans un bras Aalcia courut aussi vite qu’elle put et saisit Aphrodite avec son seul bras disponible d’une manière plutôt brutale et elle se mit également à pleurer. Aalcia ne tiendras pas longtemps à ce rythme et les pleures incessant d’Aphrodite et de Saori commence à avoir raison de la patience d’Aalcia

- FERMEZ-LA UN PEU PUTAIN DE BORDEL DE MERDE !!!

Cette scène entre Aalcia qui doit à la fois défendre les deux petites et les gérer amuse au plus haut point Géras. Cette dernière comme d’ailleurs à se gausser un peu trop bruyamment ce qui ne passa pas inaperçu aux oreilles d’Aalcia exaspérer celle-ci lui envoya une attaque Géras ce prit de plein fouet étant trop occupé à rire jaune d’Aalcia. Géras se releva et laissa échappa une étrange aura qui se dissipa très vite et qui régénéra toutes les fleurs abimées ou mortes comme s’il ne leur était rien arrivé

- Très bien Aalcia tu l’auras voulu « Mist of Death Shredder »

Une brume blanche s’échappa tout autour du corps de Géras déchiquetant tout sur son passage et ne laissant rien des lavandes, Aalcia qui porte à présent Saori et Aphrodite dans ses bras tenter de fuir, mais se retrouve très vite encercler par la brume quand soudain une idée lui vient en tête en tenant fermement les petites, elle prit son élan et sauta dans la brume et hurla de douleur. Géras dissipa immédiatement la brume pour chercher après d’éventuels morceaux du corps d’Aalcia, un bras ou une jambe bien que connaissant sa technique elle doute qu’il reste quoi que ce soit du corps d’Aalcia et encore moins des corps de Saori et Aphrodite ramener à l’état de bébé. Alors que Géras ne si attendant pas, une lueur dorée surgit sur son côté droit et plusieurs rayons transperce son étoile et son corps et l’envoi voler dix mètres plus loin. Géras arrive péniblement à se mettre à genoux après avoir essuyé l’attaque d’Aalcia et hurle a celle-ci

- Géras je ne suis pas totalement stupide, au moment même où j’ai à peine effleuré ta brume j’ai déclenché ma technique défense le « Golden Triangle » et pendant tout ce temps j’étais à l’abri dans une pyramide de cosmos que ta brume ne pouvait détruire et j’ai attendu que tu la dissipes pour t’attaquer

- Espèce de sale traitresse !

Géras se leva d’un bond pour s’attaquer à Aalcia mais celle-ci lui envoya de plein fouet le Neptune Thunder Wave ce qui envoya balader au loin Géras. Cette fois-ci c’est sur elle ne se relèvera pas. Géras vaincu le son enchantement qui avais tellement rajeuni Saori et Aphrodite au point de les ramener à l’état de bébé fut briser et elles retrouvèrent leurs âges respectifs

- Mais que s’est-il passé ? Et en plus j’ai mon bras gauche qui me fait mal

- Je n’ai est aucune idée déesse Athéna

Soudain Aalcia céda à un fou rire à la vue des corps de Saori et Aphrodite qui non pas idée dans quels états elle se trouve actuellement.

- Qu'est-ce qui te fait donc rire Aalcia

- Regardez-vous donc et vous comprendrez

Saori et Aphrodite posèrent chacune leur regard sur le corps de l’autre et comprirent là où en voulait venir Aalcia et pourquoi elle eut ce fou rire et crièrent ensemble

- NOUS SOMMES NUES !!!

Mais avant qu’elles ne puissent faire quoi que ce soit, un courant d’air frais se répendit dans le dôme.

- Hiiiiii vous n’avez pas froid tout à vous deux

La seconde d’après, une attaque semblable au « Diamond Dust » se déclencha, elle provenait de la sortie du dôme et figea sur place dans la glace Saori et Aphrodite, Aalcia quant à elle eut juste le temps de se protéger de cette attaque-surprise, enfin la responsable de tout cela se montre au grand jour, si on peut dire

- Hum trop facile et prévisible

- Et merde Aphrodite et la déesse Athéna sont enfermées à poil dans la glace

- Il semblerait que j’en ai manqué une, dommage, Je suis Moros déesse du destin. As ton avis Aalcia combien de temps vont-elles pouvoir tenir avant de mourir d’hypothermie ?

Moros s’approcha et posa la main sur la prison de glace de Saori regardant l’expression de son visage avec un air satisfait qui se dessine sur le visage de Moros

- Comment connais-tu mon nom toi !?

- Voyons tu oublies que je suis la déesse du Destin, je connais chaque personne de cette planète et je peux anticiper chaque attaque. D’ailleurs regarde le visage d’Athéna ou plutôt devrais dire celui de Saori, on voit clairement qu’elle a été prise aux dépourvues, son visage affiche de l’incompréhension.


- Boucle là un peu tu veux « Neptune Thunder Wave »

- « Mirror of Destiny »

Les éclairs de la technique d’Aalcia foncèrent droit sur Moros, même une fois en contact avec le « Miror of Destiny » de Moros ceux-ci ce retournèrent contre leurs expéditrices sans problème. Un simple aller-retour

- Co… Comment as-tu pu retourner mon attaque contre moi ?

- Voyons Aalcia tu ne peux rien contre le destin et si tu ne te dépêche pas de les secourir Aphrodite et Athéna mourront d’hypothermie dans leur prison de glace

- Je vais te faire ravaler ton air suffisant tu vas voir « Golden Dimenssional Wave »

Les rayons dorés foncèrent sur leur victime toute désignée, Moros, mais une fois de plus celle-ci leva son mur protecteur semblable au Cristal Wall et les rayons d’Aalcia ricochèrent dessus et se retournèrent contre elle, la transperçant à plusieurs endroits du corps

- Damnation, par Neptune c’est n’est pas possible ! Mais je dois continuer il faut… il faut que je sauve Athéna et Aphrodite « Neptune Océan Lamination »

- Tu n’as toujours pas compris que tu ne peux rien contre moi Aalcia !

Aalcia fit flamboyer son cosmos pour créer un une porte dimensionnelle triangulaire où on pouvait voir à présent la surface des océans de Neptune.

- Je vais te déchiqueter Moros

- Sombres idiotes tu ne comprends toujours pas !!!

Aalcia intensifia violemment son cosmos et envoya son bras en avant et tout l’océan qui se trouvait derrière Aalcia s’engouffra dans le passage et déferla droit sur Moros. Pour ne pas changer la barrière de Moros ce leva stoppant net la puissance des flots et contenait sans problème la pression et la puissance hydraulique de celle-ci et la retourna contre Aalcia la blessant un peux plus sérieusement au passage et renvoyant l’eau sur Neptune au travers de la porte ouverte par Aalcia manquant de l’emporter de peu celle-ci avec elle.

- Aalcia tu n’es qu’une entêtée, tu ne comprends pas que tu ne peux rien contre moi, tu ne peux rien contre le destin ! Tant que je l’aurais décidé je peux anticiper toutes tes attaques avant même que n’aye décidé de les porter. Regarder donc dans le dôme tout autour de toi celui est maculé de ton sang azur. Maintenant, laisse-toi faire et rejoins tes amies dans l’étreinte glaciale de la mort et des glaces éternelle « Power of Destiny – Diamond Dust »

- Et ta sœur va Moros « Aurora Dawn of Neptune »

Moros exécuta exactement la même chorégraphie que Hyoga et porta avec la même similitude le Diamond Dust qui rentra en collision avec la technique d’Aalcia. Le choc des deux courants d’air frais fut tel qu’elle fit voler en éclat les prisons de glace de Saori et Aphrodite.

- Que ce… passe t’il… qu’est ce… que j’ai… froid !

- Félicitation Aalcia tu as pu libérer tes amis de leur prison de glace, mais elles vont vite retourner à l’état de crème glacé

- Déesse Athéna, Aphrodite, vous n’êtes pas protégées par vos armures ! Sauvez-vous vite !!!

- Elles n’iront nulle part Aalcia !!! « Power of Destiny – Aurora Execution »

Comme précédemment Moros exécuta la chorégraphie de l’Aurora Exécution et déclencha l’attaque, Aalcia quant à elle plongea pour attraper le bouclier de la Justice et le lever pour protéger Saori et Aphrodite de l’attaque de Moros, après son offensive Moros s’adressa sur un ton ironique à Aalcia

- Tu penses avoir pu les protéger Aalcia ? Regarde donc derrière toi

Effectivement Aphrodite et Saori n’eurent même pas eu le temps d’anticiper le moindre mouvement et le froid déclencher par Moros fut si intense et n’étant pas protéger pour leurs armures, Saori et Aphrodite furent changer en statue de cristal, on pouvait voir à travers leur corps à présent devenu de la glace étincelaient aux faibles lueurs de l’endroit

- Mais comment ? Je suis pourtant sûr d’avoir levé le bouclier avant même que tu ne portes ton attaque

- Tu ne peux rien contre le destin Aalcia, j’ai anticipé ta réaction au millième de seconde et j’ai lancé mon attaque avant même que tu n’aies levé le bouclier. Avant même qu’elles aient décidé de bouger, le froid les avait déjà changés en statue de cristal et de plus elle était nue, donc ça n’a même pas pris une demi-seconde pour que Athéna et Aphrodite deviennent des magnifiques statues de cristal

- Moros je vais te tuer ! Mets techniques n’ont peut-être pas d’effet sur toi, mais voyons ça au corps à corps

- Viens donc je t’attends « Power of Destiny – Great Horn »

Moros laissa Aalcia approcher d’elle physiquement et puis déclencha sa technique ce qui envoya Aalcia voler violemment au sol manquant de peu de briser Saori au passage. Péniblement Aalcia se releva péniblement

- Ce n’est pas passé loin Aalcia tu ne tiens donc pas à la vie d’Athéna ?

- Je t’emmerde Moros, n’as-tu donc aucune technique propre Moros que tu te contentes de plagier celle des autres ?



- Tu vas regretter ces paroles Aalcia « Power of Destiny – Galaxian Explosion »

Aalcia se remit à courir droit vers Moros ignorant la douleur et tentant d’encaisser tant bien que mal l’attaque de Moros et à bout portant et se propulsa grâce à son cosmos droit sur Moros et la saisit à la gorge en exerçant sur sa gorge et sa nuque.

- Maintenant Moros tu vas rendre leur aspect normal à la déesse Athéna et a Aphrodite ou je t’éclates la nuque compris ?

- Très bien Aalcia tu as gagné je leur rends leur aspect normal

Aphrodite et Saori reprirent leur aspect normal et Aalcia lâcha sans ménagement Moros qui tomba au sol. Aphrodite semble se porter bien tandis que Saori tomba au sol et serra ses bras autour de son corps, et souffre visiblement de l’hypothermie.

- J’ai froid… Qu’est-ce … que… j’ai froid… j’ai atrocement… froid….

Dans le même temps, Moros se relève furieuse, furieuse qu’Aalcia a pu la contraindre à changer le destin qu’elle avait mis en place depuis le début de l’affrontement. En toutes de hâtes elle se releva et relança sa dernière attaque espérant tuer cette fois-ci Athéna, Aphrodite et Aalcia sur le coup

- Tu vas payer cette humiliation Aalcia « Power of Destiny – Galaxian Explosion »

Aalcia se retourna brusquement et se plaça devant Saori et Aphrodite bras tendus et encaissa l’entièreté de l’attaque, Aalcia retomba par terre à genoux saignant abondamment, elle est victime d’une hémorragie, mais elle a réussi à protéger Saori et Aphrodite, mais le prix à payer fut grand

- Maintenant que vous n’avez plus Aalcia et que de plus vous êtes nue je vais vous tuer sur le champ dans d’horrible et d’insoutenables douleurs et souffrance

- Pas si vite Moros tu ne toucheras pas à un seul cheveu de la déesse Athéna ou d’Aphrodite est clair ?

- Tu comptes encore jouer au bouclier humains ou plutôt neptunien ? Cela ne sert rien Aalcia tu ne fais que souffrir et répandre ton sang azur, ce sont des souffrances inutile ! Mais puisque tu tiens à les protéger tu vas mourir avec elles « Power of Destiny – Universal Explosion »

- Va te faire foutre Moros !

La technique que vient d’utiliser Moros est une version encore plus chaotique que la Galaxian Explosion, à défaut d’une Galaxie c’est l’Univers tout entier qui explose et des planètes par millier foncent droit sur Aalcia, Saori et Aphrodite. Mais Aalcia reste stoïque face à cela. Avec elle se releva et tendis ses bras de chaque côté de son corps, soudain des membranes dimensionnelles apparurent sur la gauche et la droite et Aalcia s’adressa a Moros


- Mais qu'est-ce que c’est que ça des deux coter ?

- Ce sont les membranes dimensionnelles qui séparent les quatre dimensions d’univers qui sont apparues à l’explosion Big Bang, et on dit que quand lorsque deux membranes dimensionnelles ce percute toute la formidable énergie temporelle qui en est dégagée est relâchée brusquement dans la dimension ou elle a eu lieu ce qui a pour effet de recréer un Big Bang

- Que m’importe mourrez toutes les trois

- Tu as perdu Moros j’ai changé le court du Destin « Dimension Clash »

- « Miror of Destiny »

Aalcia rabattit ses bras haut dessus de sa tête en les croisant et les membranes dimensionnelles rentrèrent en collision, au fur et à mesure qu’elle se rapprochait l’une de l’autre, la pression dans le dôme devient énorme. Quand les membranes rentrèrent en contact, elles disparurent. L’énergie de la pression fut ensuite relâché et engendra Big Bang qui détruisit tout, le Universal Explosion de Moros fut littéralement broyé et balayé et même le Mirror Of Destiny ne peut la protéger et explosa sous la pression et la puissance de l’attaque d’Aalcia, et l’étoile de Moros fut réduit en miette et même en poussière

- Déesse Athéna, j’ai gagné, mais avant qu’une autre ne vienne allers vites revêtir vos armures

Aphrodite remit immédiatement son armure d’or tandis que Saori ne mit que sa robe et s’approcha d’Aalcia mais avant qu’elle ne puisse prononcer un mot, Aalcia s’effondra en arrière sur Saori tachant sa robe de son sang azur

- A… Ath… Athéna j’ai réussi à vous sauver vous et Aphr…. Aphrodite la chambre de N… Nyx n’ai plus très loin…. D’ici continuez sans moi

- Aalcia tu nous as sauvés et tu as enchainé plusieurs combats contre les filles de Nyx sans répit, mais nous ne t’abandonnerons pas ici

- Athéna vous êtes trop bonne, qu’ai-je fais pour mériter votre amitié, votre tendresse

- Aalcia je t’en prie tout comme Aphrodite cesser de m’appeler « Déesse Athéna » appellez donc Saori comme le font déjà les cinq chevaliers de bronze. Aalcia Depuis que Artémis a été pétrifiée, tu m’as soutenue, et aidée lors de nos combats et là encore tu viens de nous sauver la vie

- C’est étrange depuis le début des combats c’est seulement maintenant que je ressens votre cosmos, il est chaud et chaleureux, bienveillant

Aalcia perdit conscience dans les bras de Saori perdant toujours beaucoup de sang à cause de son hémorragie. Mais miraculeusement le cosmos d’Athéna l’arrêta et soigna partiellement Aalcia pour ne pas qu’elle meure

Ensuite Saori revêtit de nouveau sa kamui et prit Aalcia sur son dos, après tous ses combats qu’elle a menés coup sur coup pour la protéger elle ainsi qu’Aphrodite, elle le mérite bien ainsi qu’elle mérite de se reposer. Aphrodite et Saori avec Aalcia sur son dos reprirent leur chemin, Aalcia elle est plongé dans une profonde inconscience elle vient d’enchainer plusieurs combat à la suite sans repos et le derniers contre Moros la particulièrement blessé et affaibli. Après un quart d’heures de course sans discontinuer une nouvelle ennemie fit son apparition. Un mur de flammes jailli dans le couloir stoppant l’avancé de Saori et d’Aphrodite


- C’est incroyable que vous soyez arrivé jusqu’ici je pensais que Nikea ou Moros aurait suffi vous régler votre compte. Mais apparemment je vais devoir finir moi-même le travail. Je suis Até déesse du Désastre, celle qui va mettre un terme à vos douleurs.

- Saori reste à l’arrière avec Aalcia, l’hypothermie a plus éprouvé ton corps que le mien ne t’inquiète pas pour moi je m’occupe d’Até

- Très bien, mais ne surestime pas ton état physique, je ne veux… je ne veux pas que tu retrouves dans le même état qu’Aalcia.

- Mes sœurs on fait l’erreur de faire mumuse avec vous avant de tenter de vous tuer, je ne ferais pas la même erreur, je vais vous tuer sur le champ !

- C’est ce que nous allons voir de suite « Piranhians Rose »

- « Fire Smoke »

Toutes les roses que vient de lancer Aphrodite au contact de la fumée partirent en cendres

- Passons choses sérieuses va rejoindre ces Saintes changées en pierre en Enfers !!! « Explosion of the Disaster »

Aphrodite sauta pour éviter la technique d’Até et répliqua avec le « Demon Rose », mais encore fois les roses partirent en cendres à proximité d’Até. Aphrodite retomba au sol et Até tenta encore une fois de l’atteindre et déclenchant deux « Explosion of Disaster » qu’Aphrodite esquiva de nouveaux et se rapprochait dangereusement de Até. Celle-ci la laissa s’approcher d’elle avant de réutiliser « Explosion of Disaster « qui cette fois-ci prit Aphrodite au moment on elle ne si attendait et la renvoya brutalement au sol quelque mettre plus loin. Se relevant avec peine, Aphrodite un filet de sang, son armure d’or est parcourue de fissure et celle-ci commence à partir en miettes.

- Encore en vie ? On ne vous a pas appris à crever !

- Contrairement à vous, nous Saint d’Athéna nous nous révélons toujours pour servir et protéger la déesse à qui nous avons juré fidélité « Rose Whipe »

- Tu me fais perdre mon temps ! Je vais te mettre immédiatement à mort pour ensuite m’occuper de cette femme ou plutôt de ce déchet qui se prétend être une déesse

- Je vais te faire payer ses paroles Até

- Tu ne trouves pas que cet endroit est lugubre il est temps de l’éclairer un peu « Flame of the Inquisition »

Des flammes apparurent sures soudainement et remontèrent tout le long du fouet pour ensuite atteindre le bras d’Aphrodite et se répandre a tout son corps. Até vient de changer Aphrodite en torche humaine et les cris d’intenses et infinies douleurs de celle-ci la font jouir d’un plaisir sadique et inhumain. Et Até mis un point final au combat en déclenchant deux « Explosion of Disaster » qui percutèrent en même temps Aphrodite. Les débris de l’armure d’or des poissons volèrent jusqu’aux pieds de Saori. Celle-ci a vu impuissante de quelle manière Aphrodite est morte. Saori les larmes coulant le long de son visage hurla

- Aphrodite ! Non !!!

- Elle et morte pulvérisé, et tu vas connaitre le même sort. Je vais t’immoler en premier lieu de façon à ce que tu regrettes bien la mort de mes frères et sœurs, de plus la résistance de ta kamui a grandement été éprouvée et réduite à cause de tous les combats que tu as menés, celle-ci ne tardera pas à se briser à cause de la chaleur des flammes lorsque je t’immolerai

- Je jure que je vengerais Aphrodite, tu vas payer pour sa mort Até !

- Et comment en pleurant comme une gamine ? « Explosion of… »

- Até pas si vite tu ne porteras pas la main sur Saori, est-ce compris !? De plus tu crois m’avoir vainc tu es risible !

Une lumière aveuglante et immaculée vient d’apparaitre dans le couloir prenant forme d’un gigantesque coquillage, peu à peu celui commence à s’ouvrir puis la lumière explosa en particules et Aphrodite se tenait là devant Até sans aucune séquelle ou brulure et revêtit de sa kamui à son tour.

- Comment ? Comment as-tu pu survivre à mon attaque ?

- Até tu devrais être plus méfiante et arrogante, tu n’as fait exploser mon armure d’or et tu étais persuadé que tu m’avais tué, dommage pour toi je portais ma kamui sous mon armure d’or dommage tu ne trouves pas ?

- Aphrodite tu es en vie !

- Tu te moques de qui là !!! ? Ce n’ai pas avec ça que tu vas gagner tu n’aies même pas protégé au corps !!! Je vais te tuer tout de suite « Explosion of the Disaster »

L’attaque fonça sur Aphrodite et explosa, mais pas sur Aphrodite comme l’escompte Até.

- Dommage on dirait que tu as raté ta cible Até

- Damnation comment est-ce possible ? Espèce de sale garce tu vas payer, je vais t’apprendre ce qui arrive quand on me tourne en ridicule !

- Tu es fini Até « Explosion of Sentiments »»

Une sphère grandie entre les deux mains d’Aphrodite, et cette technique nécessite du cosmos, mais surtout des sentiments et de préférences positives. Et comme Actuellement Saori est sous le coup de l’émotion la sphère s’en nourrit et grandit exponentiellement, mais tout cela reste confiner dans la sphère qui se trouve dans la main d’Aphrodite jusqu’au moment où elle le souhaite. Até elle se jetait droit sur Aphrodite se penser une seule seconde a sa défense. Aphrodite envoya la sphère droite sur Até, et la sphère se brisa libérant son infini pouvoir contenu jusqu’à présent, la sphère engloba Aphrodite, Saori et Até dans son explosion, la sphère reconnue Até comme un être mauvais et décharge toute sa puissance contre elle. Une seconde explosion se produisit contre Até l’envoyant a plusieurs dizaines de mettre d’Aphrodite et de Saori

- Com… Comment est-ce possible ?... Comment peut-elle détenir un tel pouvoir ?

Après le combat Aphrodite se retourna et se dirigea vers Saori

- Aphrodite je croyais que tu étais morte, et depuis quand portes-tu cette kamui, je ne l’ai jamais vue

- Saori nous en parlerons plus tard si tu le veux bien, pour l’instant il est important que je m’occupe d’Aalcia même si sa vie n’est plus en danger il faut que on la soigne. Maintenant Saori peux-tu faire quelque chose

- Tout ce que tu voudras Aphrodite

- Je vais utiliser une technique divine pour sauver et soigner Aalcia, mais cela va m’affaiblir, je te demanderais de bien vouloir me rattraper et me tenir quelque minute le temps que je m’en remette

Ensuite Aphrodite s’approcha d’Aalcia et mit ses mains sur son sternum et incanta sa technique

- « Divine Rejuvenation »

Une lueur chaude et douce apparue dans les mains d’Aphrodite et elle l’appliqua sur le sternum d’Aalcia. La lumière rentra dans le corps d’Aalcia et se propagea partout dans son corps la soignant de toutes ses blessures et les fit disparaitre comme si de rien n’était.
Après cela Aphrodite perdit l’équilibre et Saori l’attrapa et la déposa assise contre le mur

- Merci de m’avoir rattrapé maintenant laisse-moi cinq minutes le temps de me reposer

Aphrodite prit finalement dix minutes de repos et Aalcia se réveilla et ce releva doucement, après cela fut le tour d’Aphrodite. Elles doivent avoir parcouru au moins la moitié du chemin qui les sépare de Nyx et celle-ci de ne doit plus être très loin. Plusieurs de ses enfants ont été défaits, il ne doit plus en rester des masses pour la protéger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asteria

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
0/0  (0/0)
Vie:
0/0  (0/0)
Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   Sam 1 Sep - 15:01

▬▬▬▬ Chapitre 9 : Les fils de la Vérité ▬▬▬▬
.


Plusieurs heures ce sont déjà écouler depuis que Saori accompagner d’Aphrodite et d’Aalcia ce sont aventurer dans le royaume de Nyx. Némésis, Phonoi, Androktasia, Nikea et ses sœurs, Léthé, Géras, Moros et Até. Toutes ce sont dresser sur leur route, mais elles ont toutes été sans exception été défait et mis hors d’état de nuire. Presque toutes les descendances de Nyx ont été vaincues et elle le sait il ne lui reste plus qu’une poigné parmi ses enfants qui sois encore valides et prêts à combattre. Chacun rêvant de pouvoir les vaincre et d’en récolter ainsi toute la gloire auprès de leur mère. Les derniers combats ont sérieusement blessé Aalcia et lors du combat contre Até, Aphrodite se révéla être une déesse tout comme Saori et mis avec facilité un terme au combat qui l’opposais face à Até pour pouvoir soigner Aalcia.

Saori parcourait toujours en courant avec Aphrodite et Aalcia les longs et obscurs couloirs de Nyx qui ne sont éclairés qu’à lueur des torches. Un endroit où la lumière du soleil n’est jamais arrivée, Aalcia montre des signes de faiblesses et finit par s’arrêter en chemin, posant une main contre le mur en étant complètement essoufflée

- Aalcia tu te sens bien ? Après les graves blessures que tu as reçues face à Moros, il faut que tu ménages tes efforts

- Ne vous inquiétez pas déesse Athéna… Saori je voulais dire, je vais bien je suis juste fatigué. Continué sans moi je vous rejoindrai plus tard

- Aalcia il n’est pas question que nous te laissions ici seul

- Continue, je te dis !!! Je vous rejoindrai plus tard

Aalcia vient de hausser le ton envers Saori, mais elle sait bien que dans son temps elle ne sert à rien elle ne ferait que les ralentir et pire être une cible facile. Il ne faut surtout ne laisser aucun à Nyx et ses filles tout aussi névrosées qu’elle-même. Aalcia s’appuya le dos contre le mur puis se laissa glisser le nom de celui jusqu’à tomber assis. Essayant de reprendre son souffle, Aalcia refuse d’être un point pour ses partenaires, mais elle refuse aussi de s’avouer vaincue. Jamais elle ne s’est avouée vaincue et ce n’est pas aujourd’hui que cela commencera. Pendant ce temps Saori et Aphrodite arpentent toujours les longs couloirs du royaume de Nyx sans se douter qu’elles sont épiées par l’une de ses progénitures tapies dans l’ombre.

- Deux déesses, que dis-je deux Olympiennes, il me tarde de me délecter de leur délicieux cosmos. Après ces mots l’inconnu se passa la langue sur les lèvres à la vue de son futur festin et reprit. Celle à la chevelure mauve est exténuer il ne sera pas bien difficile de l’approcher et de lui déguster ton son cosmos hors de son corps.

Saori et Aphrodite continue d’avancer en courant sans se douter qu’un piège va bientôt se refermer sur elles, après une centaine de mètres après cette inconnue leur bloqua le chemin en sortant enfin des ténèbres et se présentant à elle d’une manière plus que spécial

- Ce mon jour de chance ont dirais j’ai deux olympienne mon satisfaire ma faim

- Qui est tu espèce de désaxer !

- Limos la faim et justement j’ai un petit creux

L’allure avec laquelle Limos est venu se présenter à Saori et Aphrodite est plus que hideuse est effrayante, soit qu’elle soit nue n’est pas un problème, le problème est qu’elle n’a que la peau sur les os et sais à se demander comme ses frêles épaules peuvent supporter le poids de sa chevelure bleu qui lui tombe dessus.

- Je vais te régler ton compte vite fait bien fait, tu n’aurais pas dû de présenter à nous complètement nue « Bloody Rose »

- Que mon étoile vienne à moi et recouvre mon corps

Soudain les ténèbres ambiantes stoppèrent la rose d’Aphrodite et englobèrent le corps de Limos et son étoile se matérialisa sur son corps frêle. Sais à ça demander comment un corps aussi faible peut supporter un tel poids de celui d’une armure. Ce n’est surement pas la dernière bizarrerie que le royaume de Nyx leur réserve

- Étonné n’est-ce pas ?

- Saori reste à l’écart je m’occupe de Limos, elle ne cesse de te regarder avec un air intéressé je n’ai pas confiance en ce qui pourrait arriver. Limos essaye d’encaisser ça « Demon Rose »

Le nuage de rose fonce droit sur Limos et celle-ci se contenta de lever le bras devant elle et le nuage se déchaine sur Limos. Une fois l’offensive passée Limos tenait trois demons roses entre ses doigts, elle les regarda avec dès les avaler entier tout rond les trois à la fois. Puis elle fit un rot recrachant par la même occasion quelque pétale de roses. Tout cela se passa sous le regard surpris d’Aphrodite, jamais aucun de ses ennemis ne s’était servi de ses roses comme casse-croute

- Merci pour cet encas tu n’en a pas d’autre ? J’ai encore la dal !

- Comment ?

Limos apparut prestement devant Aphrodite et ouvrit sa bouche lui envoyant son haleine en pleine figure, en plus de lui renvoyer le parfum empoissonner des roses elle lui envoyer son haleine fétide qui a une odeur de viande pourrie et nécrosée. Tout de suite Aphrodite ne put plus respirer et se mis les mains devant les nez pour éviter de respirer l’haleine de Limos sinon elle va tourner de l’œil et elle se retira de cette odeur en sautant en arrière

- Quelle odeur infecte !

- Tu trouves ?

- Fini de jouer Limos « Piranhian Rose »

Tout comme avec les « Demon Rose » Limos en saisit plusieurs qu’elle goba net et ne semble pas en souffrir. Avaler crus les roses que lui envoie Aphrodite de la sorte, cela aurait déjà tué depuis le temps un humain ordinaire ou n’importe quel chevalier aurait déjà succombé

- J’ai faim

- Qu’est-ce qu’elle prépare encore celle-là ?

Limos préparait effectivement quelque chose, mais il était impossible de dire quoi. Une chose interpella Aphrodite bien assez tôt, Limos semble se concentrer pour utiliser l’une de ses techniques, mais elle ne dégage pas de cosmos. Depuis le début du combat, pas une seule fois Aphrodite n’a ressenti le cosmos de Limos.

- Bon, passons au plat de résistance: Limos se lèche les lèvres tout en regardant Saori avec intérêt

- Ni pense même pas je te laisserais pas toucher Saori avec tes sales pâtes, prend déjà ça dans le buffet

Aphrodite se jeta droit sur Limos et lui mit deux coups de poing successifs dans le ventre de Limos suivi d’un uppercut en plein menton. Limos se cogna contre le plafond du couloir et retomba au sol. Les coups qu’Aphrodite lui a portés ne semblent l’avoir dérangée plus que ça, Limos se releva sans problème disparut pour réapparaitre devant celle-ci et lui vomit a la figure

- « Release Corrosive »

- Sale fourbe, en plus ça me brule les yeux et la peau

Aphrodite tombas à genoux les mains sur le visage, en plus le rejet que Limos a envoyé à la figure d’Aphrodite est chargé de suc gastrique extrêmement corrosif, et brule le visage d’Aphrodite, mais tout cela n’était qu’une infâme diversion destinée gêner Aphrodite pour que Limos puisse s’attaquer à celle qu’elle considère comme le plat de résistance. Limos ne dégageant pas de cosmos disparut pour réapparaitre en toute discrétion dans le dos de Saori et passa ses mains délicatement dans sa chevelure pour ça saisir après directement des deux coter de la gorge. C’est d’ailleurs le faible cri de celle-ci qui fit qu’Aphrodite se releva immédiatement et c’est en se retournant qu’elle vu Saori avec une expression de peur sur le visage levant faiblement ses mains vers son cou

- « Suction of Life » quel délicieux cosmos tu as là Athéna

- Lâche-la tout de suite !

Aphrodite se jetait droit dans la direction de Saori pour obliger Limos à relâcher son emprise, mais elle disparut pour reparaitre à sa place d’avant laissant Saori s’effondrer au sol complètement inconscient et dans un état de pâleur extrême. Avec la rage dans les yeux Aphrodite se retourna vers Limos. La faim se représenta encore une fois nue devant l’Olympienne gold sainte, mais une chose a changé. Le corps de Limos n’est plus dans un état cadavérique, mais dans un état normal, elle semble même avoir rajeuni. Aphrodite retenta une attaque, mais avant que sa technique les ténèbres avaient de nouveau revêtit Limos de son étoile

- Limos tu va payer pour ce que tu as fait à Saori

- Son cosmos a un gout exquis et j’ai toujours les crocs « Fam Grueling »

- Tu es une crève-la-faim permanente ! Mais… qu'est-ce qui m’arrive ?

Aphrodite retomba genoux se serrant le ventre avec ses bras, une horrible douleur stomacale vient de la saisir à l’ instant au ventre. Elle ressent son estomac et ses intestins se nouer et se tordre sur eux même. Ce n’est pas tout de même cela qui va la réduire au silence. Surmontant la douleur, Aphrodite se releva et asséna un dans le visage de Limos, mais celle-ci ne vacilla pas et saisi après le poignet d’Aphrodite. Elle ressentit quelque se planter ses veines et lui déguster le sang. Aphrodite mit un coup de boule dans la face à Limos. Celle-ci lâcha le poignet d’Aphrodite, mais la main de Limos effleura son épaule. C’est en reprenant ses distances qu’Aphrodite remarqua que la main de Limos lui a arraché la surface de l’épaule gauche sur une grande surface, on y voit carrément le muscle. Limos remit sa tête en place avec ses mains et avala d’un bloc le morceau de chair qu’elle a arraché à Aphrodite

- Ton sang est délicieux et tu as un bon gout tu sais, tu vas me servir de dessert « Fam Grueling » commencer par aspirer tout ton cosmos puis je te sucerai tout ton sang

De nouveau la saisit Aphrodite aux trips et Limos s’avança vers elle, elle dévoila enfin avec quoi elle a aspiré tout le cosmos de Saori ainsi que comment elle a ponctionné un peu de sang a Aphrodite., les mains de Limos sont chacune pourvues d’une unique espèce de ventouse dans chaque paume de la main et quand Limos attrape sa victime cette chose dans ses paumes s’ouvre laissant voir l’intérieur des mains de Limos ainsi que des dents qui lui serve à déguster le sang ou à arracher la chair. Aphrodite sait qu’elle est perdue si elle ne réagit pas face à cet estomac sur pattes, mais justement son point faible semble résider dans son point fort. Elle la laissa approcher et une fois que Limos fut en face Aphrodite sortit discrètement une rose piranha et chargeait son cosmos dans celle-ci

- Alors on commence par quoi ? Le sang ou le cosmos ?

- Si on commençait par ton ventre « Piranhians Rose »

La rose alla se ficher en plein dans le ventre transperçant sans mal l’étoile de Limos. Celle-ci la retira probablement pour la manger, ce qu’elle fit d’ailleurs puis voulu porter un coup a Aphrodite, mais un imprévu l’en empecha.la rose que lui a envoyé Aphrodite lui a percé l’estomac et à présent le cosmos quelle avait absorbé sans échappe par le trou fait par la rose et retourne réintégré le corps de Saori.

- Non tout le cosmos que j’avais pris à Athéna s’échappe de mon corps

- Et d’ailleurs je t’avais dit que tu allais payer pour lui avoir fait ça « Crimson Thorn » !!!

Aphrodite insuffla son cosmos dans le sang qui coulait de sa blessure à l’épaule et envoya par centaine des aiguilles carmines droit sur Limos. Qui la perça de toutes parts, Limos ne vacilla pas, mais quelque seconde après elle s’écroula sur le sol. Aphrodite quant à elle retourna auprès de Saori qui reprenait doucement conscience.

- Aphrodite… Mais que s’est-il passé ? Je me souviens que Limos t’a envoyé quelque chose à la figure avant de disparaitre et puis je ne me souviens de rien

- Limos avait aspiré tout ton cosmos et tu t’es évanoui, d’ailleurs tu étais tellement pâle après que j’ai eu peur que tu ne sois morte. Mais quoi qui en soit son compte lui est bon à celle-là. Ne restons pas ici continuons d’avancer

- Tu ne veux pas te reposer avant, regardes dans quel état est ton épaule

- Saori tu te souviens de ce qu’a dit Aalcia ? Je ne compte faire comme elle et te laisser continuer seul, mais nous devons continuer à avancer pour ne pas laisser à l’occasion de pouvoir laisser à Nyx et à ses enfants de se préparer. Et puis au plus vite Nyx auras bouffé le sol de son propre royaume au plus vite Artémis et les autres pourrons revenir à la vie.

Les paroles d’Aphrodite ont convaincu Saori de continuer leur chemin, même si Aphrodite ressens de la fatigue après ce dernier combat elle fait son possible pour n’en montrer aucun signe, Saori compte sur elle ce n’est pas le moment de montrer des signes de faiblesses. Après dix minutes à courir elles arrivèrent à nouveau dans un nouveau dôme, mais alors la luminosité qui est déjà moindre ici baissa drastiquement réduisant fortement la visibilité. Les deux Olympiennes étaient dos à dos et sur les gardes, un nouvel adversaire ne va surement pas tarder à faire son apparition. Il n’y a aucun cosmos pour attester de cela, mais la preuve en est avec Limos qu’elles ne peuvent pas se fier à cela. Une minute passa dans les presque-ténèbres avant que la lumière émise par les torches ne revienne à la normale

- Finalement rien ne s’est passé, Aphrodite tu n'as ne rien remarquer ?: Quelque seconde passèrent, mais elle ne répondit pas : Aphrodite il y a quelque chose qui ne va pas ?

Aphrodite ne répondit toujours pas, Saori se retourna pour voir ce qu’elle avait et elle vu Aphrodite tomber à genoux avant de s’effondrer complètement au sol. Quelque seconde plus tard du sang coula à plusieurs endroits de son corps et finirent pas former une mare de sang.

- Aphrodite !!! Non, mais que lui est-il arrivé ? Qui as t’il bien put lui faire ça, on est resté toute la durée de ses ténèbres coller dos à dos ensemble et je n’ai ressenti personne s’approcher de nous alors comment est-ce arrivé ?

Saori s’abaissa et pris Aphrodite contre elle et vue avec horreur ce qui lui est arrivé, toutes ses blessures qu’elle a reçues depuis le début des combats ce sont toutes brutalement rouvertes. Comment cela a-t-il pu arriver. Aphrodite perd du sang d’un peu partout sur le corps d’ailleurs les mains de Saori sont pleine du sang d’Aphrodite, d’abord Aalcia et maintenant c’est Aphrodite qui est grièvement blessée. Complètement affolé, elle essaye, de trouver une solution pour la soigner, l’auteur de cela se fait enfin connaitre en ricanant

- Et d’une en moins plus que l’autre, ce que t’as fait subir Limos a du bien t’affaiblir Athéna

- C’est toi qui as fait ça à Aphrodite, qui es-tu d’abord !

- Je suis Pseudeis-Logoi le mensonge, mais mes sœurs se contente de m’appeler Pseudeis et regarde bien dans quel état se trouve Aphrodite dans quelque instant tu finiras exactement dans le même état

Pseudeis a des cheveux d’un blanc immaculé attaché ensemble pour former une tresse de cheveux qui lui descende le long de l’épaule droite jusqu’au basin, et son cosmos semble parcourir chacune de ses mèches de cheveux. Son étoile par contre ressemble à l’armure divine d’Éta ou presque comparé celle-ci elle est d’une symétrie parfaite comme si la moitié droite de l’armure d’Éta avait été dupliqué pour servir de coter gauche, c’est à ça que ressemble son étoile

- Aphrodite tu t’es bien battu pour me défendre comme l’exige ton serment de chevalier à présent c’est à mon tour de me battre et de te défendre

- J’attends de voir ça voyons voir combien de temps tu tiendras avant de pisser le sang par tout de partout et que tu ramperas à mes pieds pour me supplier de te laisser en vie « Tissus of Lie »

Pseudeis bougea son droit en oblique de bas en haut, les doigts de sa main droite écartée, dessinant ainsi plusieurs fils d’énergie blanche qui s’entrelacèrent tous en se dirigeant dans la direction de Saori, celle-ci en réflexe de défense dressa son bouclier entre elle et la technique de Pseudeis, au contact du bouclier les fils se brisèrent et continuaient leur chemin de manière désordonnée et anarchique de chaque côté de Saori. L’attaque semble avoir échoué et pourtant

- Il semblerait que tu es échoué à m’atteindre Pseudeis

- Vraiment tu le penses ?

Effectivement Saori cracha un énorme filet de sang qui atterrit sur son bouclier et coula tout le long jusqu’à atteindre le sol. Comment l’attaque as t’elle put l’atteindre alors que celle-ci c’est briser contre la face du bouclier. Mais Pseudeis ré-exécuta la même technique obligeant donc à Saori sa se déplacer vu qu’elle ne peut pas parer l’attaque avec son bouclier, consciente qu’elle ne pourra esquiver indéfiniment les assauts de Pseudeis elle décida à son tour de contrer attaquer.

- Pseudeis prépare toi à recevoir le châtiment de la Justice « Justice Ray »

Saori redressa son bouclier devant elle et une décharge de cosmos du diamètre du bouclier en sortie en fonçait inexorablement sur Pseudeis qui ne semblait pas incommoder par l’attaque. Elle se plaça juste devant l’attaque et replia ses doigts et juste à ras du corps de Pseudeis, la décharge de cosmos s’arrêta et changea de direction pour aller s’encastrer dans le plafond.

- Non… ce n’est pas possible… en repliant simplement ses doigts, elle a dévié mon attaque

- Tu n’as pas finir de souffrir Athéna, je n’en suis qu’à l’échauffement actuellement « Tissus of Lie »

Cette fois Pseudeis abattit son bras en oblique de haut en bas de nouvelles files se créèrent et foncèrent droit sur Saori et se brisèrent sur la cuirasse de sa kamui. Quelque instant plus tard ce sont ses blessures aux épaules qui se rouvrir brutalement fessant gicler plusieurs filets de sang hors de ses épaules. Cela procurait d’atroces souffrance et douleur à Saori, mais elle ne le montra pas, elle ne veut pas accorder ce plaisir à Pseudeis et malgré la douleur que lui procure le fait de bouger les épaules elle contre-attaqua avec une autre technique.

- Pseudeis tu peux faire tout ce que tu veux, je ne perdrai pas ce combat et je tiendrai la promesse faite à Aphrodite « Punishment of Olympus »

- J’attends toujours ton châtiment de la Justice de plus je te trouve trop bavarde et arrogante, je vais régler ses problèmes « Tissus of Lie »

Bras tendus et main ouverte dans la direction de Pseudeis, une multitude de rayons sortirent de la main de Saori pour pulvériser Pseudeis mais comme la première fois, cette dernière claqua des doigts et les rayons se retournèrent contre leur expéditrice, ensuite Pseudeis croisa les bras devant son corps et les releva en même temps générant ainsi le double de fils qu’elle générant d’habitude avec « Tissus of Lie » ceux-ci sont aussi encore plus étroit et entrelacer, alors que Saori se prépare à se défendre comme elle peut face à la redoutable technique de Pseudeis, celle-ci tendis index paralysant Saori et la laissant sans défense face à son attaque. Cette fois-ci les fils ne se brisèrent pas et traversèrent simplement son corps sans lui provoquer la moindre blessure, Pseudeis brisa l’étreinte qu’elle a sur Saori pour pouvoir profiter du spectacle au maximum. Trois secondes après les lacérations profondes faites aux jambes de Saori par Androktasiai, ou encore l’éraflure que lui a fait Némésis au visage, toutes les blessures que Saori a subies se rouvrir toutes brutalement créant sur le moment un nuage sanguin qui retomba en fine pluie écarlate sur le sol, elle s’effondra au sol, Pseudeis sur de sa victoire s’apprêtait à mettre un terme à la vie d’Aphrodite avant de repartir. Alors qu’elle se préparait à lui trancher la gorge contre toutes attentes et à la surprise de Pseudeis, Saori se releva ruisselante de sang qui coule en amont de toutes les blessures de son corps qui ont été brutalement rouvertes

- Pseudeis Le combat n’est pas fini et alors ne t’avise pas de toucher à Aphrodite si tu tiens à la vie

- Tiens donc tu n’es pas morte Athéna ? Tu es plus coriace que ce que je n’avais prévu et tu n’as pas vu ton état et tu oses me menacer, mais j’ai la solution qu’il faut pour te neutraliser une bonne fois pour toutes « Wire of Truth »

Pseudeis intensifia son cosmos, ses cheveux ce mirent à étinceler et les mèches de cheveux du bout de la tresse de Pseudeis partir dans la direction de leur victime, se saisissant du corps de Saori et la ficelant entièrement, elle est à présent au sol et complètement sans défense dans l’emprise des fils de Pseudeis.


- Maintenant tu vas me dire toute la vérité Athéna, mes cheveux ont la particularité de savoir différencier la vérité des mensonges, et à chaque mensonge il amplifie leur pression sur le corps de la malheureuse victime jusqu’à le couper en rondelle. Commençant par le début est-ce vrai que dans ton enfance tu as utilisé un de tes chevaliers comme un vulgaire poney ?

- … Je ne… Je ne voulais… pas

- Mauvaise réponse, Shaina aussi est amoureuse de Seiya et démontre son amour envers lui bien plus que ce que tu ne le prouve toi-même. Alors pourquoi interdire cette union par jalousie ou par sadisme ?

- J’ai… Confiance Autant… en Seiya qu’en Shaina…

- Ça ne répond pas à la question

Les mèches de cheveux se resserrèrent lentement mais surement sur le corps de Saori, et commençaient à pénétrer dans sa chair. Pseudeis continua son infernal manège pendant de longue minute les fils se resserrant à chaque question posé

- Athéna entends-tu ces craquements, la pression qu’exerce mets cheveux sont-elle que toute divine soit ton armure elle a ses limites et commencer à craquer et se fissurer intégralement sous la pression des fils, d’ailleurs ceux-ci sont déjà profondément entrés dans ta chair un d’eux t’effleure actuellement la trachée, ment ne serais-ce encore qu’une fois ce et ta trachée serais irrémédiablement tranché a la seconde où tu mentiras. Fais bien attention à la réponse que tu vas me donner Athéna ta vie ne tient qu’à un fils et c’est le cas de le dire

Pseudeis posa sa question, mais Saori ni répondit pas, et ne pensais qu’à une chose "Il faut que absolument que me libère avant qu’elle n’ordonne au fils de se resserrer sinon je suis foutu" Saori intensifia donc son cosmos au maximum, mais cela fait bien rire Pseudeis, il n’y qu’n seul moment de se libérer du « Wire of Truth » la première étant de mourir couper en morceaux la seconde étant que c’est Pseudeis qui la libère ce qui ne sera pas le cas

- Tu veux savoir une chose Athéna, tu ce que je viens d’apprendre sur ton enfance me donne envie de vomir, tu te prétends déesse de la sagesse et protectrice de l’humanité pourtant tu n’as pas eu la moindre gène ou honte à humilier ceux qui te serve de chevalier à présent. Voici l’ultime question. Pourquoi as-tu fait exécuter mes frères il y a deux siècles de cela

- Je ne te répondrais pas Pseudeis

- Très bien alors dans ce cas meurt Athéna !!!

Pseudeis se retournât refermai sa main augmentant brutalement la pression de ses cheveux sur le corps de Saori, Pseudeis ne regarda pas la scène sûre de l’issu de celle-ci et elle reprit ce qu’elle avait entrepris avant d’être dérangé à savoir trancher la gorge d’Aphrodite, un craquement brutal et sec résonna dans tout le dôme

- Cette fois-ci, s'est faits Athéna est morte…

- Pas si vite Pseudeis

- Comment ? Comment as-tu pu survivre personne avant n’avais jamais pu rompre mes fils. Bon cette fois-ci je vais m’assurer que tu crèves une fois pour de bon de mes mains « Tissus of Lie » Que mes fils te déchirent le cœur et tous les organes !!!

- Ce combat n’as que trop durer Pseudeis et j’ai gagné, je ne peux pas perdre « Annihilation of Evil »

Comme face à Nikea et ses deux sœurs, Saori émit plusieurs dômes qui fracassèrent les fils sans mal les réduisant à néant. Pseudeis tenta de dévier l’attaque avec ses fils, mais n’y parvient pas et pris l’attaque de Saori de plein fouet et l’envoya droit dans le mur en face d’elle dans le quelle Pseudeis s’encastra et y resta pour de bon. Saori elle retomba au sol elle saignait toujours en abondance, elle a d’ailleurs perdu trop de sang sa vue commence à se brouiller. Aphrodite reprend quant à elle enfin connaissance, dès qu’elle voit dans quel état se trouve Saori elle s’empresse de la rejoindre

- Saori tu vas bien ? Qu'est-ce qui t’est arrivé ?

- Oui ne t’inquiète pas, Pseudeis m’a juste un peu amoché

- Évite les euphémismes Saori, ton corps ruisselle de sang, laisse toi faire je vais te soigner

- Aphrodite tu es aussi blesser ne gaspille pas ton cosmos pour moi

- Tu oublies que mon serment m’oblige à te protéger et à te faire passer en priorité quoiqu’il arrive ce que je fais maintenant reste calme « Divine Rejuvenation »

Aphrodite se concentra et insuffla son cosmos pour stopper l’hémorragie chez Saori et cicatriser toutes les blessures rouvertes par Pseudeis, c’est la deuxième fois en très peu de temps qu’elle a recourt à cette très peu de temps, cela fatigue encore plus que ce qu’elle n’est Aphrodite. Mais elle est la seule à posséder ces dons de guérisseuse, mais guérir des blessures de telle gravité telle que les hémorragies demandent beaucoup de concentration et de cosmos et le faire deux fois a si peu d’intervalles ont fortement affaibli Aphrodite

- Aphrodite tu te sens bien ? Tu as l’air exténué, à bout de force

- Ce n’est rien Saori j’ai juste effectué ce que m’ordonne mon serment de chevalier envers toi

- Regarde dans quel état tu es à présent, laisse-moi t’aider à mon tour

Saori aida Aphrodite à se relever et passa sn bras derrière épaule pour la maintenir debout, et continua du mieux qu’elle peut le chemin avec Aphrodite. Mais Nyx surveille tous les combat depuis leurs arrivées ici et commence à être exaspérer de voir ses fils et filles toujours perdre alors que leur victoire était presque assuré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asteria

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
0/0  (0/0)
Vie:
0/0  (0/0)
Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   Sam 1 Sep - 15:03

▬▬▬▬ Chapitre 10 ▬▬▬▬
▬▬Le retour de la Guerrière des Temps Anciens▬▬
.


Nyx observe les combats depuis Minuit, depuis que Saori est arrivé ici suivi de peu après par Aphrodite et Aalcia et est à cran. Depuis le début aucune de ses filles n’as pu arrêter de façon définitive leurs courses, elle finisse à chaque fois par être mis en échec et hors combat par Saori, Aphrodite et Aalcia

- Comment est-ce possible ! Comment se fait-il qu’aucune des mes sois disant enfants ne sois capable de les arrêter, à chaque fois il s’en est fallu de peu les vaincre et chaque fois que la situation parait jouer d’avance elles arrivent à retourner leur court du combat à leurs avantages

- Mère me revoici

Nikea vient de réapparaitre devant sa Nyx, avec ce qui lui reste de son étoile après la terrible attaque qui la mise en échec elle ainsi que ses sœurs Dysmonia et Amphilogoi. Alors qu’il est tenait sa vengeance, a une seconde, a une maudite seconde prête elle enfonçait sa dague dans la gorge de Saori

- Nikea comment te sens tu ? Regarde dans quel état ce sale sang impur a pu te mettre

- Ne vous en fait pas mère, ce ne sont que des blessures elles se soigneront avec le temps, j’ai pu entendre qu’aucune de nous n’as pu mettre un terme définitif à la vie d’Athéna ainsi qu’eux deux autres qui l’accompagne, mais j’ai mon idée pour arranger cela. Athéna tire sa force de son lien et de son amitié avec ses chevaliers, j’ai pu voir cela lors de notre combat. Qu’importe ce que je fessais subir a Aphrodite elle se relevait toujours pour accomplir son devoir envers la déesse qu’elle doit protéger et Athéna se battait aussi de toutes ses forces pour protéger Aphrodite veillant à ce qu’elle ne reçoive aucune blessure trop grave ou mortelle. Si vous voulez les vaincre mère, sépare les ainsi le lien qui les unit sera lui aussi brisé !

- En voilà une bonne idée ma fille, c’est vrai que quand j’y repense cette sainte du Serpentaire, Shaina n’a en aucun moment eu peur de s’attaquer pour protéger Artémis et tenter de sauver ses amis et malgré que son corps se changeait lentement en pierre elle a tout de même tenté de me porter son attaque. Nous allons donc briser ce lien qui unit Athéna et Aphrodite et nous allons voir si elles sont toujours aussi invisibles qu’auparavant

Nyx intensifia son Dunamis pour réunir les ténèbres autour de Saori et Aphrodite et ainsi pouvoir les séparer. Tout de suite les ténèbres ce mirent à exécution, les torches du couloir s’éteignirent et les ténèbres ce firent plus compacte et palpable et engloutirent Saori et Aphrodite de ce noir compact et insondable et alors qu’elle était pourtant coller l’une à l’autre, quelque chose les propulsa chacune d’un coter couloir et les ténèbres firent disparaitre Aphrodite sous les yeux de Saori et vice versa. Après les ténèbres disparurent et les torches du couloir se rallumèrent. Seule Aphrodite été téléporté de force dans un autre endroit du royaume de Nyx, à présent que Saori et Aphrodite sont séparés l’une de l’autre Nyx leur envoya de la compagnie histoire de voir si le lien que les a unis jusqu’à présent tient toujours

- Horkos, Algea allée faire mumuse avec ces deux olympienne et plus vite que ça

Horkos une chevelure noir et a une coiffure dans un style égyptien, plusieurs petite tresses qui tombe du même côté de la tête jusqu’à son épaule droite. Son étoile à une ressemblance égyptienne, elle semble avoir une affiliation avec Maât la déesse de justice et de la rectitude. Tandis que sa sœur Algea a les cheveux et brun une partie de sa coiffure lui tombe sur le visage, masquant son œil droit et son étoile possède quant à elle une apparence plus brutal en rapport avec ce qu’elle représente en tant que déesse, la douleur.

Tout de suite les deux enfants d’Éris s’exécutèrent et disparurent dans les ténèbres pour réapparaitre chacun auprès de leur victime aux choix Horkos ce choisi Aphrodite tandis qu’Algea préféra combattre Saori. Horkos fut le premier à arriver vers sa victime toute de choisi et ne la ménagea pas

- Mais qu'est-ce qui s’est passée et où est passé Saori ?

- Ne cherche pas après Athéna elle ne viendra pas à ton secours et tu n’iras pas au sien ! Je suis Horkos le Serment

- Tu es le premier mec que je croise depuis que je suis entré dans cet endroit pourri

- Trêve de discussion au plus vite je t’aurais mis à mort au plus vite je pourrai voler Athéna à ma soeur Algea et la mettre moi-même a mort « Oath of the Night »

Horkos pris de vitesse de Aphrodite et celle-ci prises la technique de plein fouet et fut violemment projeté au sol, celle-ci déjà fortement affaiblis pris du temps à se relever et voyant la difficulté à se tenir debout Horkos se disait que finalement peut être prend-il le temps de jouer avec elle

- Tu ne souffres pas trop dis-moi ? Tu es d’une pâleur et en plus tu ne tiens pas sur tes jambes, peut-être aurait mieux-t-il fallu prendre une armure qui couvre plus le corps que simplement les jambes, les avant-bras et les seins tu ne trouves pas ? « Oath of the Night »

- Abruti ne sais-tu pas qu’une même technique ne fonctionne jamais deux fois de suite sur un chevalier et tu m’as fait perdre assez de temps avec tes inepties je dois retrouver Saori alors hors de mon chemin « Piranhians Rose »

Le cosmos divin d’Aphrodite explosa brutalement balayant tout la poussière se trouvant entre elle et Horkos, Aphrodite envoya une nuée de rose Piranhas sur Horkos. Le nuage de rose noir dévora l’attaquer d’Horkos et emporta celui-ci taillant en pièce son étoile et laminant la chair de son corps. Horkos retomba lourdement au sol et Aphrodite s’approcha de lui somma de lui dire pars où se trouve la chambre de sa dégénéré de mère

- Horkos dis-moi immédiatement dans quel sens se trouve le chemin vers la chambre de Nyx et peut être te soignerais-je

Celui-ci en sang regardait Aphrodite avec un regard moqueur, Aphrodite ne se doute pas que tout cela fait justement partie de l’infâme stratégie mise au point par Nyx, elle la dit elle-même, Aphrodite est la seule à posséder les dons de guérison. Horkos fit signe de l’aider à se relever. À peine Horkos se tenait à genoux que celui-ci se jeta en avant et posa sa main sur le ventre d’Aphrodite au niveau du nombril et prononça en murmurant sa technique

- Sceal of Language

- Tu l’auras voulu

Horkos ne toucha qu’un instant le ventre d’Aphrodite que celle-ci se déporta immédiatement sur le côté et lui envoya une sphère dans le cosmos qui envoya voler Horkos très loin et puis continua son chemin seul sans se douter de ce qu’Horkos lui a fait

- Savoure cette pseudo-victoire Aphrodite, tu la prochaine que tu utiliseras la « Divine Rejuvenation » le sceau que j’ai appliqué sur ton corps et ton cosmos empêcheront la technique de soigner quiconque et te procureront d’atroces si tu t’obstines à tenter de soigner Athéna

Dans le même temps Algea était arrivé auprès de Saori et comptait bien s’amuser avec elle comme un chat avec une souris en lui infligeant d’atroces et insoutenables douleurs aussi douloureuses et pénibles soit-elle les unes que les autres

- Aller debout et plus vite que ça, je n’ai pas que ça faire et j’ai horreur que on me face attendre moi Algea la douleur

- Très bien si je dois me battre qu’il en soit ainsi, finissons ce combat au plus vite ainsi je pourrais aller à la recherche d’Aphrodite

- Tu crois vraiment que tu vas gagner « Sensory Amplification »

Algea envoya une décharge de cosmos aux allures inoffensif sur Saori et pourtant cette décharge vient d’augmenter au-delà de l’imaginable les perceptions sensorielles de cette dernière. Algea s’approcha d’elle en marchant et avec son cosmos, elle fit souffler les flammes dans la direction du visage de Saori, ces sens étant amplifiés cela l’aveugla et ensuite elle lui donna une pichenette sur le nez, cela a l’air dérisoire, mais à cause de l’amplification sensorielle Saori ressent comme si Algea lui avait écrasé avec toutes ses forces son poing dans la figure

- Que m’as-tu fait je ne vois plus !

- Tu vois avec l’amplification sensorielle de simples flammes d’aveugle et une stupide pichenette provoque beaucoup plus de dégât et enduit plus de douleur que n’importe quel autre coup. Maintenant on va pouvoir s’amuser, ça c’était juste une démonstration

Algea se déplaça a une allure fulgurante et asséna avec violence un coup de coude dans le dos de Saori et enchaine avec un coup de genou dans le ventre qui la fuit tomber à genoux et termina avec coup de pied latéral dans le visage

- Bien ce que je pensais tu causes surtout pour ne rien dire, tu n’as plus la moindre force et tu espérais gagner

- Algea le combat ne fait que commencer

- Et il est déjà fini, il me semble que Nikea ta explosé le rein gauche voyons voir « Awakening Sorrow »

Algea ne fit que poser sa main à l’emplacement du rein gauche et intensifia son cosmos et d’un coup la douleur se réveilla en un instant. Saori quant à elle hurla de douleur tellement celle-ci est intense elle a l’impression que de milliers d’aiguilles fines et effilées lui transperce cette partie du corps lentement et, mais surement arrachant et déchirant tout sur le passage. Pendant qu’Algea prend plaisir à faire souffrir Saori une chose inattendue vont se produire dans le couloir d’entrée du royaume de Nyx où les Saintes ou tout été pétrifiés en tentant de protéger vainement Artémis. Le phénomène semble se concentrer autour de la statue de Yuzuriha et quelque instant plus tard une voix sans émotion ou intonation se fit entendre

- Yuzuriha je t’ai ramené à la vie pour que tu protèges celle à qui tu as juré fidélité, tu as protégé de ton corps sa sœur, mais ton devoir n’est pas encore terminer. Que le Dunamis de Nyx cesse immédiatement et revient à la vie Yuzuriha accomplis le devoir que je t’ai confié !

Immédiatement l’effet du Dunamis de Nyx cessa de faire effet et son action s’inversa et la pierre générer par le Dunamis qui a pétrifié le corps de Yuzuriha s’inversa et la pierre commença à redescendre le long de son corps libérant de son étreinte sa tête puis son corps et ses bras et pour finir ses jambes et finis par disparaitre la libérant de cet état de statue. Encore un peu troublé par ce qui s’est passé elle tomba un genou à terre et se frottait un coter du visage, après avoir passé tout ce temps pétrifié Yuzuriha est quelque peu déstabiliser. En se relevant, elle fut un peu surprise de voir la statue de Shaina, elle avait oublié ce qui s’était passé avant qu’il ne lui arrive la même chose en protégeant de son corps Artémis. En se retournant elle vit que son sacrifice de toute l’heure n’a en fin de compte pas servi à grand-chose hormis reculer l’échéance vue que Nyx a tout de même vu qu’Artémis tout de même était pétrifiée par Nyx, mais elle ne peut pas s’attarder, elle ressent trois cosmos au plus profond du royaume de Nyx, deux cosmos inconnus et le troisième étant celui de Saori qui vacille chaque seconde sous les tortures inhumaines que lui afflige Algea avec le plus grand des bonheurs et plaisir sadique qu’elle éprouve à voir cette dernière se tordre de douleur au sol. Sans attendre un moment de plus Yuzuriha prit la route traversant le long et sombre tunnel qui donne sur l’entrée du domaine de Nyx. Cinq minute plus tard elle arrive dans le dôme ou Phonoi à tenter de stopper la progression de Saori et de son groupe, plusieurs traverses de sang écarlates comme azur est rependu et s’entremêle par endroits. Endroit où va se renouveler un nouveau combat. Un ou plutôt une nouvelle arrivante observe Yuzuriha du surplomb de cette arène et prit la voix avec une sorte de fierté dans la voix

- J’avais raison lorsque j’ai ressenti tout un coup un cosmos reparaitre dans le couloir ou se trouve toutes ces stupides mortelles changées en pierre par mère, on dirait qu’une des statues est revenue à la vie. J’ignore comment as-tu pu revenir à la vie, mais je vais de l’ôter bien vite

- Viens donc prouver ces dires en combat si tu l’oses

La fille de Nyx sauta du surplomb pour atterrir juste devant l’entrée du tunnel et continua son discours avec une pointe de sarcasme dans la voix

- Je suis Oizis la détresse et si je ne m’abuse tu es Yuzuriha de la Grue celle qui s’est fait arracher l’âme par mon frère Phantasos, s’il a pu te vaincre de la sorte je ne mettrai pas plus d’une minute à te tuer apprête toi à retourner au royaume des morts ma belle

- Oizis tu me sembles bien prétentieuse, ce que la guerre sainte du Lost Canvas ma apprise c’est de ne jamais être sûr de l’issu d’un combat avant même de l’avoir commencé

- Je vais te faire ravaler cet air suffisant « Howling Distress »

Oizis a bien la tête de ce qu’elle représente, elle a le teint de la peau mate et en permanence une expression effrayante. Oizis ressemble à une Banshee et son étoile semble aussi en avoir la forme de plus qu’elle est accompagné d’une brume qui semble poussé des cris à vous provoquer un infarctus. Oizis envoya un rayon d’énergie mauve fonça droit sur Yuzuriha, mais a mis chemin celui ce fractionna en plusieurs rayons qui poussait des Cries à glacer le sang tous les rayons se fracassèrent sur son emplacement et dans les alentour dans un épouvantable fracas et de cris angoissants levant par la même occasion un nuage de fumée. Oizis attendit tranquillement que le nuage disparaisse pour voir dans quel état se trouve Yuzuriha persuadé de l’avoir touché et ne trouvant pas son corps Oizis croit sa victoire assurée, mais bien mal lui en prit de baisser sa garde et de la sous-estimer de la sorte

- Tu te crois supérieur à Phantasos, Oizis, mais bien que celui-ci m’ai pris par surprise il y a deux siècles de cela tu ne lui arrives pas à la cheville « Kenbu Shôsen Hyaku »

- Quoi ! Comment as-tu pu esquiver mon attaqué ?

Oizis eux tort de gravement sous-estimer Yuzuriha celle-ci l’avait déjà pris au piège dans son écharpe et à présent lui délivre une pluie de coup de pied dans le ventre et le thorax puis envoya Oizis s’écraser dans le mur avec fracas, celle-ci ce releva en proie à la rage

- Tu vas me payer ça saleté de mortelle que tu es Yuzuriha « Cry of Soul »

Oizis concentra son cosmos et ouvrit bien grande sa bouche de la gueule s’échappa un cri strident et angoissant qui se réverbère dans toute la structure du dôme ce qui amplifie leur pouvoir et augmente leurs échos. Yuzuriha se mis les, mais aux oreilles pour ne plus l’entendre, mais le cri de Oizis est tellement aigus et tellement perçant qu’elle finit par tomber à genoux au sol. Voyant Yuzuriha dans un état de faiblesse Oizis se jeta sur elle sans prendre la peine de réfléchir de ce qui pourrait arriver

- Cette fois-ci, c’est fini Yuzuriha je vais te renvoyer en Enfers passe le bonjour à Phantasos si tu le croises, mais avant je vais t’arracher tous les sentiments hors du corps « Destruction of Émotion »

- Oizis tu me casses les oreilles et cesses donc de prononcer mon nom j’espère que tu aimes les surprises parce que voilà un souvenir d’un ami « Stardust Révolution »

- C’est quoi ça ? Yuzuriha vient de déclencher une pluie d’étoiles filantes Arghhhhhhhhh !!!


La pluie d’étoiles filantes emporta Oizis avec elle, la percutant violemment à plusieurs endroits du corps et l’envoya se fracasser contre le plafond. Elle retomba ensuite lourdement au sol. Alors Yuzuriha quittait en marchant à son aise le lieu du combat remettant son écharpe en place en l’envoyant par-dessus son épaule gauche, Oizis elle ne supportait pas l’idée d’être vaincus par une mortelle qui de plus se trouve être Yuzuriha. Pendant deux siècles elle se vantait en disant que si l’occasion se présentait de se battre contre elle, elle la vaincrait sans le moindre problème et la mettrais a mort avec la même facilité. Alors perdre face à elle serait une trop grosse honte c’est ainsi qu’elle se releva et sans la moindre honte tenta d’attaquer Yuzuriha dans le dos

- Je ne pas perdrai contre toi ! Tu m’entends Yuzuriha !!!

- Ce combat est fini Oizis, à présent je dois retrouver la déesse Athéna alors cesse de me faire perdre mon temps « Kenbu Shôsen Hyaku »

Alors qu’Oizis se jetait désespérément sur Yuzuriha pour l’attaque traitreusement dans le dos pour tenter de la vaincre, celle-ci se retourna en se déportant sur le côté et lui mit un seul et unique coup de genou dans le ventre qui fracassa l’étoile de Oizis et sous la puissance de l’impact et de la technique, le genou de Yuzuriha perfora le ventre de Oizis et la décharge de cosmos ressorti par son dos. Oizis poussa un atroce cri de douleur aigu et cracha en quantité du sang par la bouche avant de retomber au sol inanimé. Sans même se salir les pieds avec l’ichor de Oizis, Yuzuriha reprit son chemin tranquillement en marchant jusqu’au mur de l’arène et elle monta en sautant sur le surplomb de ce dôme qui ressemble plus à une arène. Elle pénétra ensuite dans l’obscur et lugubre couloir qui donne sur la suite du domaine, mais quand elle ressentit à nouveau le cosmos de Saori vacillé, elle se mit à courir à la hâte à travers les longs couloirs obscurs et dômes gigantesques que compte l’antre de Nyx. Algea elle prenait toujours à torturer Saori, elle ne lui laissa pas une seule seconde de répit ou une seule occasion de contre-attaquer, elle la torturait toujours et encore plus augmentant l’intensité de la douleur que son attaque produit. Enfin Algea arrête son infernal supplice qu’elle inflige depuis un temps certain à Saori et la laisse se relever elle lui tourne le même le dos persuader que dans son état elle ne sera pas capable de la viser pour lui porter un coup. À une distance raisonnable, elle refit face à Saori et prit la parole sur un ton plus qu’inquiétant

- Vivre dans ce corps de mortelles te semble dur et difficile Athéna, mais ne t’inquiète pas je vais te libérer de tout cela dans quelque instant

- Je ne t’en laisserais pas le temps Algea « Punishment of Olympus » !

Une multitude de rayons foncèrent sur Algea faisant voleter ses cheveux lorsque les rayons passaient à coter, pas un seul rayon lancé par Saori n’atteint Algea et celle-ci se gaussa à la suite

- Tu vois bien que tu n’es pas en état de combattre, aucun de tes rayons ne m’a atteint. Meurs en silence Athéna, enfin façon de parler « Tearing Subliminal »

Une aura rouge de plusieurs nuances apparut sur les deux mains d’Algea, elle se jette d’ailleurs en courant sur Saori puis lui infliger son attaque et la tuer par la même occasion, Algea se rapproche de plus en plus de Saori chaque seconde et elle n’a plus la force de se défendre, elle tient d’ailleurs péniblement sur ses jambes

- Cette fois-ci, ma mère Nyx tient sa vengeance ! Meurt Athéna !!!

- « Kenbu Shôsen Hyaku » !


Yuzuriha apparut subitement derrière Saori et envoya un coup de pied latéral en plein dans le visage d’Algea qui elle était seulement a quelque mètres de Saori. La puissance du coup fut telle que le cou et la tête d’Algea firent presque une rotation de nonante degrés sur eux-mêmes, interrompus dans sa course par le coup de Yuzuriha, Algea fut propulser avec fracas dans le mur du couloir ce trouvant à la droite de Saori. Un peu sonné par cette attaque surprise Algea se releva en colère et aboya comme un molosse sur Yuzuriha

- Comment as-tu osés intervenir alors que j’allais la mettre à mort

- Tu ne la toucheras pas

- C’est ce que nous allons voir « « Awakening Sor… »

Algea fonça en courant droit sur Yuzuriha pour lui écraser son poing en pleine figure pour avoir osé intervenir au moment où elle allait réussir la ou les autres ont échoués. Mais a mis chemin Algea s’effondra totalement inconsciente sur le sol, le coup que lui a donné Yuzuriha en pleine tête fut d’une telle violence que cela lui provoqua une rupture d’anévrisme a Algea.

- Voilà une bonne chose de faite, déesse Athéna vous allez bien ?

- Yuzuriha ! Comment est-ce possible, enfin je croyais que tu…

- Ne pensez plus à ça, l’important est comment vous portez vous

- Je me sens déjà mieux depuis qu'Algea vient de s’effondrer, mes perceptions sensorielles sont revenues à la normale

Au moment même où Algea s’effondra les effets du « Sensory Amplification » ce dissipèrent rendant une perception a Saori, elle se releva plus ou moins de difficulté et reprit son chemin autant que faire se peut avec Yuzuriha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asteria

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
0/0  (0/0)
Vie:
0/0  (0/0)
Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   Sam 1 Sep - 15:03

▬▬▬▬ Chapitre 11 : Ami ou Ennemi ▬▬▬▬
.


Après cinq ou six minutes de course un peux désordonner et anarchique, Saori perçu la sortie du couloir qui donne sur un énième dôme ou les attendrais surement encore un des gosses de Nyx. Mais quand Saori arriva au bout du couloir avec Yuzuriha, à la grande surprise et le choc de celle-ci quelle ne fut pas la surprise de celle-ci de se retrouver dans le Colysée du Galaxian War, le même qui fut incendié au Japon, sauf que celui où elle se trouve est l’exacte réplique de l’état dans le quelle il était durant le tournoi ou presque. Il n’y pas le tableau d’affichage haut dessous du ring et des torches sont accroché au mur pour éclairer les gradins tandis que le ring est éclairer par la lumière de spot lumineux comme celui au Japon, encore une étrangeté du domaine de Nyx. Elles s’avancèrent avec prudence dans celui-ci jusqu’au ring où elles pourront avoir une vue circulaire de l’édifice et ainsi pouvoir se mettre en garde, peu importe de quelle direction viennent le ou les attaquants. À peine Saori et Yuzuriha avaient-elles atteinte le centre du ring qu’elles furent rejointes par Aphrodite

- Enfin je te retrouve Saori, il ne s’est rien passé de fâcheux pour toi ?

- J’ai Algea qui c’est attaquer à moi heureusement que Yuzuriha est intervenue j’y serais resté

- De mon coter j’ai démoli vite fait bien fait Horkos, d’ailleurs c’est vraie Yuzuriha quand je suis arrivé avec Aalcia tu étais pétrifié, alors comment se fait-il que tu sois devant à présent ?

- Je ne le sais même pas moi-même Aphrodite

- En parlant d’Aalcia j’espère qu’elle va bientôt nous rejoindre

Pendant que les deux saintes discutent, entre avec Saori, un nouvel ennemi fit son apparition de manière remarquable. Quelque chose atterrit en piqué juste au milieu du groupe et leur donna un coup de pied dans le visage avant de se relever et de décliner son identité à Saori, Aphrodite et Yuzuriha qu’ils les a envoya au sol

- Bonjour mes jolies, je suis Makhai le combat. Qu’avons-nous là. La déesse Athéna, une olympienne chevalier d’or et un macchabée vieux de deux siècles.

Makhai a un corps taillé pour le combat, des muscles et des abdos bien visible mais n’as aucune cicatrice sur le corps hormis sur les yeux. Il a sur chaque œil une cicatrice verticale juste au centre, ce qui fait ressembler son visage au masque de June et il a les pupilles écarlates. Il a en guise de coiffure de longue dreadlocks pendant jusqu’à son thorax. Son étoile semble elle aussi être faite pour le combat et n’as aucune ressemblance avec rien quoi que ce ne soit de connu

- Magne-toi le cul Makhai, Ker et moi voulons voir du sang !!!

Cette voix venait de la loge d’où Saori regardait les combats entre Saints lors du tournoi et effectivement deux personnes s’y trouvaient, deux femmes plus précisément ; une complètement affalée sur le siège, les jambes croiser qui pendait le long de l’accoudoir et un coude appuyer contre l’autre l’accoudoir qui se tient la tête avec sa main. Qui de plus porte la même robe que Saori portait à ce moment-là, tandis que l’autre qui semble plus âgée se tient debout et regarde le ring avec le plus grand des intérêts et attentions. Makhai se retourna en direction de la loge et répondit à celle qui vient de hurler.

- Boucle là un peux Ponos avec tes délires excentriques, déjà aller fouiller dans le subconscient d’Athéna pour revêtir la même robe qu’elle portait à ce moment je trouve ça moyen et puis si tu veux du sang tu n’as qu’à bouger ton cul de feignasse sur le ring. Bon où j’en étais moi

Saori regarda en direction et vu effectivement Ponos qui portait la même robe qu’elle à ce moment avec la même ornementation dans les cheveux, devant le regard un peu ahuris de Saori, Ponos lui fit signe en remuant les doigts de sa main droite. Makhai tournai sur lui-même et regardai avec intérêt Aphrodite, Yuzuriha et Saori, son regard s’arrêta sur cette dernière, il ne fessait rien à part la reluquer de la tête au pied. Ensuite il partit de l’autre coter du ring sans plus jeter un œil derrière lui et ne prononça qu’un seul mot

- Attaque !

- Qu’est-ce que tu entends par là ?

- Aphrodite fait Attention !

Saori saisit Aphrodite au cou par derrière et commença à l’étrangler, elle ne comprenait pas ce qu’il lui a pris de soudainement de vouloir l’étrangler il y a quelque chose d’étrange, qu’est-ce que Makhai lui a fait. Aphrodite n’eut d’autre choix que de donner un coup de coude dans le ventre de Saori pour se libérer et prendre ses distances de celle-ci. Saori quant à elle rejoignit Makhai de l’autre côté du ring

- C’est bien ma belle

- Que lui as-tu fait Makhai ! Réponds ! Qu’as-tu fait à Saori !

- Aphrodite regarde les yeux de la déesse Athéna, ses pupilles sont devenues écarlates

Makhai affiche clairement un air malsain et ricana, il passa ça main sur le menton de Saori et lui releva la tête, celle-ci ne protesta même pas, elle laisse faire Makhai tout ce qu’il veut avec son corps et répondit sur un ton amusé

- Et oui votre chère déesse adorée est devenue ma marionnette ou plutôt une sorte de zombie sans volonté qui obéit aveuglément à tout ce que je lui ordonne. Elle était affaiblis par tous ces combats, prendre le contrôle de son esprit n’as pas été difficile je m’attendais a d’ailleurs beaucoup plus de difficulté pour prendre le contrôle sur elle. Mais la question est oserez-vous la cogner ?

Effectivement les magnifiques yeux bleus de Saori ont viré à l’écarlate, et celle-ci ne fait plus preuve d’aucune volonté propre et se laisse faire et tripoter par Makhai. Il détient à présent le parfait otage avec laquelle il va mettre en échec les deux saintes qui de toute façon ne porterons pas leur coup avec toute leur intensité pour éviter de blesser ou de tuer celle à qui elles doivent loyauté et obéissance

- Athéna ou plutôt devrais-je dire Saori, Attaque et Tue !

- Aphrodite nous n’allons pas avoir le choix ne devons-nous défendre

- Moi non plus je ne voulais pas en arriver, mais nous n’avons plus le choix « Demon Rose »

Le nuage de rose empoissonné se dirigeait vers Saori, Aphrodite espérait d’ailleurs que celui-ci l’affaiblisse assez pour la mettre hors-jeu sans la blesser. Mais Saori utilisa son bouclier pour passer le nuage de rose et tel un disque elle l’envoya avec force et violence dans le ventre d’Aphrodite qui tomba à genoux sur le coup puis elle se jeta dans la direction de Yuzuriha, mais celle-ci consciente que toute façon Saori n’est plus qu’un pantin entre les mains de Makhai elle doit se défendre sinon c’est la mort assurée

- Je suis désolé, mais c’est pour votre bien « Kenbu Shôsen Hyaku »

Yuzuriha asséna un terrible coup de genou dans le ventre de Saori qui retomba lourdement au sol, elle s’approcha sans prendre garde du corps de Saori et contre toute attente et même logique, elle se releva et lui asséna un coup de poing redoutable dans le ventre avant de rouvrir sa main et d’appliquer la paume de sa main contre son ventre et de lui faire apprécier à son tour sa technique

- « Punishment of Olympus »

Juste par sadisme de la part de Makhai, il fit concentrer tous les rayons lumineux en un seul qui envoya s’écraser Yuzuriha de l’autre coter du ring. Les deux saintes sont au sol le corps courbaturer par la douleur. Makhai lui rappelle Saori a lui et lui caresse le visage, ce visage d’ailleurs inexpressif depuis qu’il la tient sous son emprise

- Tu te bats bien, je n’en attendais pas moins de la grande déesse Athéna la déesse de la guerre et de la sagesse. Vous ne souffrez pas trop vous deux ?

- Makhai je m’ennuie, je veux voir plus d’action, de fracture et de sang !

- Très bien Ponos je vais exaucez ton petit délire après tu me lâches, Ker je prends laquelle ?

- Je m’en contrefiche fais ce que tu veux, mais fait le bien !

Le cosmos de Makhai augmenta sensiblement avec un sourire empli de malice, Aphrodite et Yuzuriha quant à elles se relevaient tant bien que mal après les brutaux assauts de Saori. Elles sont à présent chacune debout malgré les douleurs, Makhai lui regarde à présent Yuzuriha, il a fait la même chose toute à l’heure à Saori et c’est ainsi qui a pris le contrôle sur elle. Un long silence s’installa avant que Makhai reprenne la parole.

- Je ne t’ai pas autorisé à te relever toi, ma jolie refait lui bouffer le sol du ring

Makhai continuait de regarder Yuzuriha, mais rien ne se produisait, avait-il échoué à prendre le contrôle sur son esprit, quelque seconde après elle poussa un horrible cri de douleur. Plusieurs aiguilles carminent vient pénétrer dans son corps avant de ressortir de l’autre côté de son corps transperçant sans mal sa silver cloth. Après cela Yuzuriha s’effondra au sol, Makhai ne la visait pas elle, mais Aphrodite qui est aussi maintenant sous l’influence de Makhai et ses pupilles sont également devenue écarlates

- Ça doit faire très mal ça

- Et voilà la deuxième olympienne est aussi sous mon contrôle

Le Crimson Thorn d’Aphrodite a quand même sérieusement amoché Yuzuriha qui ne s’attendait pas à pareille attaque de la part d’Aphrodite. Yuzuriha vient d’etre transpercée par dix aiguilles carmines, son corps est perforé six aiguilles, quatre au niveau de la poitrine dans sa silver cloth, une en plein milieux du thorax et la dernière juste à l’emplacement du nombril. Les quatre autres perforations se trouvent sur ses bras où elle a deux trous respectivement dans la pliure des bras et dans les poignets. Les trous font un centimètre de diamètre et le sang s’écoule d’ailleurs de manière assez conséquente de chaque perforation de son corps de ses bras

- Tu tiens le choc Yuzuriha ? Pas trop blessée ?

- Je ne suis pas devenu chevalier d’argent pour rien il faudra plus que ça pour me vaincre et m’empêcher de porter assistance à la déesse Athéna et a Aphrodite

- Joins donc la parole à l’acte ! Attaqué Olympiennes !

Au son de la voix de Makhai, Saori et Aphrodite se jetèrent comme deux machines à tuer sur Yuzuriha, celle-ci devait à la fois éviter comme elle le pouvait et tenter de contrer attaquer à ce rythme plus les téléportation pour se dégager des situations délicates cela fatigue Yuzuriha, elle se téléporta dans les gradins pour tenter de reprendre un peu son souffle et avoir un moment de répit

- Je ne vais pas pouvoir tenir longtemps à ce rythme, il faut que je trouve une solution et vite

- Bouger vos fesses les divines et tuer cette mortelle ! Je veux voir une pluie de sang sur ce ring !

- Vous avez entendu Ponos faite ce qu’elle vient de dire

Sans laisser le moindre répit a Yuzuriha, les deux divines se relance à sa poursuite, la harcelant de coup physique, mais comme cela dure déjà depuis une demi-heure sans résultat et que ça devient lassant Makhai leur ordonna autre chose mentalement

- « Punishment of Olympus »

- « Demon & Piranhians Rose »

Yuzuriha réussit avec un minimum de dégât à esquiver l’attaque de Saori, mais à peine celle-ci fut finie que le nuage de roses piranhas l’engloba et là mutila a plusieurs endroits du corps. Elle se téléporta pour éviter de finir en pièce, mais à peine c’était-elle téléporter à un autre endroit que c’est à présent le nuage de Demon Rose qui s’abat sur elle l’obligeant à se téléporter à nouveau, la fatiguant encore plus. Mais Aphrodite anticipa la destination de Yuzuriha, qui se trouvait être le centre du ring et lui envoya une Demon Rose qui lui érafla le bras droit à hauteur de son tatouage, mais sur le coup elle ne sentit pas l’éraflure et contre attaqua

- Cela risque de faire mal, mais je n’ai pas le choix « Stardust Révolution »

Yuzuriha fit exploser son cosmos et une pluie d’étoiles filantes s’écrasa avec fracas sur le ring sur l’emplacement des olympienne, c’est à contrecœur que Yuzuriha agit de la sorte, mais elle n’a pas le choix si elle rester en vie. Mais à peine l’attaque fut elle finit que Saori et Aphrodite l’assaillirent immédiatement ensuite. Aphrodite relança le Crimson Thorn tandis que Saori relança son bouclier de façon à ce que celui agisse comme un boomerang en dessinant une courbe. Yuzuriha réussit à esquiver les aiguilles carmines d’Aphrodite, mais n’avait pas prêté attention aux agissements de Saori et encaissa avec violence le bord du bouclier lancer tel un disque entre les deux omoplates, sous la force de l’impact l’arrière de l’armure d’argent de la Grue vola en éclat. Yuzuriha s’effondra au sol le corps parcouru par d’insoutenables douleurs sans compter la fatigue physique, mais malgré elle se releva encore une fois à la grande surprise de Makhai et pour le plus grand des plaisirs de Ponos qui regarde ça avec intérêt

- Tu te relèves encore, aimes-tu tant souffrir ou es-tu tout simplement stupide ?

- Ni l'un ni l'autre, mais j’ai dit que je sauverai ma déesse de l’emprise que tu exerces dessus et je tiendrais parole

- À Mort !!!

- La Ferme Ponos ! Tu es amusante tu le sais Yuzuriha, tu n’as même pas remarqué dans l’excitation du combat qu’une Demon Rose ta éraflé l’épaule droite, et qu’un mince filet de sang coupe ton tatouage en deux part égale

Yuzuriha regarde tout de suite son épaule et effectivement elle n’a pas senti qu’une rose d’Aphrodite l’avait éraflé. Elle se porta la main gauche sur son éraflure à l’épaule droite et pendant que Makhai continuait de parler pour ne rien dire, la vision de Yuzuriha se troublait, le poisson commençait à faire son effet

- Cette fois-ci, tu es fini, tué la !

- Déesse Athéna vous devez vous battre contre l’influence de Makhai

Cela ne servait à rien comme la si bien dit Makhai ce ne sont plus que deux zombies sans aucune volonté propre, Saori et Aphrodite s’apprêtait à tuer sans en avoir conscience Yuzuriha quand soudain des vagues de tonnerres leur coupèrent leur chemin. Aalcia atterrit quelque instant plus tard sur le ring

- Aalcia… je suis heureuse de te voir… j’en peux plus

- Ne t’inquiète pas Yuzuriha repose toi je prends le relais, mais qu'est-ce qui est arrivée à Saori et Aphrodite

Soudain Yuzuriha ressentit un puissant mal de crane, Makhai tentait de s’emparer d’elle et avait presque réussi, une de ses pupilles était déjà écarlate et la deuxième commençait à virer à cette couleur immédiatement avec que Makhai ne puisse atteindre ses fins elle somma Aalcia de la frapper aussi fort qu’elle puisse

- Aalcia frappe moi ! Makhai essaye de prendre possession de mon esprit, c’est déjà ce qu’elle a fait avec Saori et Aphrodite qui ne sont plus que des pantins entre ses mains alors frappe moi je ne veux pas qu’il m’utilise pour te faire du mal !

Aalcia n’hésita pas et obéit à ce que lui dit Yuzuriha et lui donne un coup dans le ventre l’envoya direct dans les pommes. Elle se tourna ensuite vers Saori et Aphrodite elle savait exactement comment les neutraliser sans les blesser.

- Bon j’en ai assez vu je me retire

- Tu vas rater quelque chose Ker

- Je m’en moque !

- Aalcia c’est cela ? Ce que tu as fait est inutile maintenant que Yuzuriha est inconsciente prendre le contrôle de son esprit sera encore plus simple que quand elle était éveillée vous deux attaquer là

- Saori, Aphrodite vous ne m’en voudrez pas de refroidir vos ardeurs « Aurora Dawn of Neptune »

L’attaque d’Aalcia fonctionne comme elle l’escomptait et figea Saori et Aphrodite dans les glaces, ni trop épaisse ce qui risquerait dès les tuer, mais ni trop fine ce qui permettrait à Makhai de les libérer facilement. Elle sait qu’elles n’y resteront pas indéfiniment et qu’elles se libéreront tôt ou tard, mais au moins ainsi elle gagne du temps pour coller une raclée à Makhai

- Tu es prêt à te prendre une raclée Makhai « Neptune Thunder Wave »

- Tu le penses vraiment Aalcia, Yuzuriha vient me servir de bouclier !

D’un bond Yuzuriha se releva et fit office de bouclier humain à Makhai, et à peine avait-elle encaissé le coup d’Aalcia qu’il lui ordonna d’attaquer la Neptunienne. Il s’en fiche bien de savoir si à agir de cette façon avec Yuzuriha risque de lui mourir dans les doigts. Tout cela n’est qu’un jeu pour Makhai, un infâme jeu sadique où il regarde avec une joie et un sadisme non dissimulé les amis se battre entre eux et se mettre mort

- « Stardust Révolution »

- « Golden Triangle »

La pluie d’étoiles filantes s’écrasa contre la protection pyramidale d’Aalcia et se retourna contre elle et brisa les prisons de glaces d’Aphrodite et Saori. Qui toutes les trois à présent encercle Aalcia chacune d’un côté formant un triangle autour d’elle. Chacune d’elles fonça comme des chiens enragés sur Aalcia. Celle-ci se concentrait pour déclencher une technique, mais par n’importe la quel, elle devait se concentrer pour bien placer son cosmos au milieu de la variante.

- « Light of Seabed »

Soudain elle frappa ses mains au sol, un triangle se forma sur l’air du ring et plusieurs triangles lumineux en sortir emportant avec elle les deux Olympiennes et la Sainte, mais l’attaque ne s’arrête pas là. Une fois l’offensive par le sol terminé ils explosent en l’air et retombent en des milliers de rayons dorés qui cette fois-ci mitraille Saori, Aphrodite et Yuzuriha par les airs. C’était pour ça qu’Aalcia que devait bien placer son cosmos au centre pour créer une fusion variante parfaite «du « Neptune Océan Lamination » et du « Golden Dimensional Wave ». Cela à demander énormément de cosmos, mais le résultat fut payant, cette fois-ci Saori, Aphrodite et Yuzuriha sont hors d’état de combattre et Makhai ne pourra plus les utiliser pour son sale petit jeu

- Makhai ont dirais bien que la Neptunienne ta plumé a ton propre jeu

- Veux bien un peux la mettre en veilleuse Ponos ! Vu que je ne peux plus compter sur tes amis pour me défendre je vais donc je te décapiter moi-même « Battlefield Expolsion »

Hormis provoquer beaucoup de bruit, cette attaque ne fait pas grand-chose et Aalcia l’esquive sans avoir à faire d’effort et Makhai voit que ce combat commence à tourner à son désavantage. Aussi il décide de changer de stratégie et laissa Aalcia s’approcha de lui puis lui donner un coup en fourbe

- « Shadow Weapon »

- Sale fourbe !

- Nous sommes ce que nous sommes

Makhai créa un Katanga avec lequel il coupa l’épaule d’Aalcia sur longueur, Aalcia reprit immédiatement ses distances avec Makhai, qui lui n’a aucune loyauté en combat et est surement prêt à toutes les fourberies possibles gagné. Encore une fois pour gagner il va falloir piéger Makhai à son propre jeu. Ça risque d’être douloureux, mais qu’importe.

- « Neptune Thunder Wave »

La foudre s’élança droit en direction de Makhai qui celui-ci fut ébloui l’espace d’un instant, instant sur lequel Aalcia en profita pour aussi s’élancer vers celui-ci pour lui donner un coup de genou et quand celui-ci vu la général des Bermudes en face de lui il était trop tard pour réagir, il tenta de parer avec le Katanga d’ombre, mais la pointe se trouvant sur le genou d’Aalcia le brisa net en deux et continua son chemin pour finir par se planter dans le menton du fils d’Éris, ensuite Aalcia lui porta un coup de pied et lui entailla visage a l’oblique avec les deux lames se trouvant à ses pieds et ressauta ensuite de l’autre coter du ring

- Bordel ça fait mal, sale garce extra-terrestre ! Tu vas me le payer !!!

- C’est plutôt toi qui vas payer ce que tu as fait endurer à Saori, Aphrodite et Yuzuriha aux centuples

Tout se déroule comme Aalcia le prévoyait, ce sombre idiot est à présent en colère et va commettre une erreur de jugement dans la précipitation et elle pour la vaincre. Celle-ci va encore tenter une fadaise et c’est là qu’elle le piègera à son propre jeu. Aalcia fonça sur Makhai et à mi-chemin sauta et accumula de la foudre dans son bras comme si elle allait relancer le Neptune Thunder Wave, Makhai pense qu’elle va retenter la même chose que précédemment et quand elle fut à bout portant il recréa une armure d’ombre différente cette fois, il créa une épée sur laquelle Aalcia se transperça. Du sang coula de la bouche d’Aalcia suite à l’attaque

- J’ai gagné cette fois-ci… Pourquoi ris tu aurais tu perdu la raison ?

- Pauvre Imbécile tout ce que j’ai fait était prémédité et tu es tombé dans mon, piège quand je l’escomptais je t’ai plumé a ton propre jeu, je savais que si je refaisais à l’exactitude ou presque l’offensive avec laquelle je t’ai refait le portrait tu t’abaisserais à ce jour de de coup bas pas très inspiré. Par contre maintenant tu vas souffrir autant que ce que je souffre actuellement « Golden Dimenssional Wave »

Aalcia leva son bras en l’air et une multitude de rayons s’élevèrent en l’air avant de retomber brutalement transperçant tout sur le passage. Elle empêcha Makhai de fuir et d’échapper à cette pluie de rayon au pouvoir implacable et au dernier moment ce dégagea de l’épée et de Makhai et retomba plus loin un genou à terre et une main sur sa blessure. Celui hurla comme pas possible au moment où la pluie de rayons s’abattit sur lui.

- Cette fois-ci, la victoire est mienne paye pour ce que tu as fait subir à mes amis

- Ce n’est pas fini Aalcia et même si je dois perdre la face devant Ponos tu y laisseras la vie !!!

Arme ténébreuse à la main, Makhai bondit sur Aalcia prêt à lui enfoncer dans le crâne. Certes elle a gagné, mais y auras laissé la vie. Yuzuriha reprit conscience à l’instant et son écharpe ce mis en travers du chemin de Makhai et s’enroula autour de son cou, elle insuffla son cosmos dans son écharpe.

- « Kenbu Shôsen Hyaku »

D’un coup sec elle tira sur son écharpe et on put entendre la seconde suivante un horriblement craquement d’os ce fessant broyer. Makhai retomba inerte au sol et Ponos affaler dans le siège depuis toutes à l’heure affichait une expression de stupéfaction et de peur quand elle entendit le bruit et le corps de Makhai retomber au sol sans vie.

- Elle… Elle… Yuzuriha lui à peter la nuque, elle vient de briser la nuque à Makhai

- Aalcia, Yuzuriha comment allez-vous ?

- Tu me connais Saori je suis coriace il faut plus que ça pour me vaincre

- ça ira Déesse Athéna, je ne vous ai pas trop blessé, j’ai dû vous attaquer à contrecœur quand vous étiez sous l’influence de Makhai

- Yuzuriha tu n’as pas à te faire pardonner, c’est plutôt à moi de le faire, je voyais que tu souffrais, et je souffrais intérieurement à l’idée de te voir souffrir à cause de nous, je comprends à présent ce que devais ressentir Hilda lorsque elle était sous le pouvoir de l’anneau des Nibelungen. Une dernière chose Yuzuriha ne m’appelle plus Déesse Athéna. Je suis votre égal je ne veux plus de titres honorifiques quand vous vous adresser à moi, appellé moi simplement Saori

- Bien Déesse… Excuser moi il va falloir que je prenne l’habitude de vous appeler par votre nom

Ponos avait un vue des frissons à la vue de ce qui vient d’arriver à Makhai, celui-ci était maitre du combat, il avait réussi à prendre le contrôle des esprits des deux olympienne et même celui de Yuzuriha et cette Neptunienne a su a elle celle les mettre hors combat et vaincre Makhai à la suite. Mais dans quel état se trouve-t-elle à présent, avec ce joli agrandissement de nombril que lui a fait Makhai. Ponos se leva enfin du siège ou elle flemmardait depuis leur arrivé dans cet endroit, sans prendre d’élan elle sauta depuis la loge pour arriver sur le ring. Elle s’avança vers le groupe et claqua des doigts, et la robe que portait Ponos disparut en particule de lumière laissant apparaitre son étoile. Un nouveau combat semble imminent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asteria

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
0/0  (0/0)
Vie:
0/0  (0/0)
Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   Sam 1 Sep - 15:04

▬▬▬▬ Chapitre 12 ▬▬▬▬
Combat jusqu'aux limite du Corps et du Cosmos
.


- Félicitation vous avez vaincu et même plus que ça Makhai, mère va être furax

- Tu viens subir la même chose Ponos ou tu nous laisses gentiment continuer notre route ?

- Si vous voulez continuer, il faudra m’affronter moi, Ponos la Peine

Ponos semble visiblement plus jeune que Makhai et Ker, elle possède une magnifique chevelure verte presque du même vert que celui d’Artémis et son étoile semble émanée des émotions de peine et autres souffrance moral l’autre particularité de l’étoile de Ponos, c’est qu’elle n’a pas de forme défini et peux lui faire prendre à souhait l’apparence qu’elle souhaite

- Aalcia, Yuzuriha aller dans les gradins vous vous êtes suffisamment battues vous avez besoin de repos

- Tu dis ça parce que sous l’influence de Makhai toi et Athéna vous vous êtes acharnés dessus

- Tu vas payer tout comme lui ce que vous avez fait endurer à Yuzuriha « Crimson Thorn »

Les aiguilles carmines se dirigeaient dans la direction de Ponos pour la transpercer, mais à bout portant, Ponos disparut pour apparaitre de sur les gradins juste derniers. Aphrodite déchaina toute sa colère sur Ponos mais à chaque fois qu’elle était sur le point de la toucher elle disparaissait pour réapparaitre quelque mètre plus loin. Quand ce petit jeu lassa Ponos elle retourna sur le ring et posa une bien étrange question à Aphrodite

- Aphrodite il me semble que dans ta jeunesse tu te sois battu contre Cronos le roi des Titans, et que dans la mêlée tu as reçu un coup de Megadrépanon tu as d’ailleurs de la chance d’être encore en vie t’en souvient tu ?

- Comment pourrais-je oublier ça, mais qu’est-ce que cela t’apporte de le savoir

- Moi strictement rien par contre toi je n’en suis pas si sur

À peine Ponos avait-elle fini sa phrase que la dite blessure qu’Aphrodite avait reçue jadis apparut sur son corps et celle-ci s’effondra sur le sol dans une mare de sang. Cela amuse à chaque fois Ponos, les gens ne font pas attention aux questions de Ponos et se remémore l’instant et elle n’a plus qu’à faire se réaliser le souvenir en question

- Amusant ça marcher à chaque fois et c’est toujours aussi douloureux que la première fois ?

- Ponos ce que tu as fait est horrible

- L’horreur c’est une question de point de vue

- Tenter d’encaisser ça « Justice Ray »

Le rayon qui vient de sortir du bouclier de la Justice se dirigeait sans pouvoir être dévié droit sur Ponos, mais à proximité celle-ci ce téléporta sur le coter gauche du ring et malgré toutes les tentatives de Saori pour atteindre Ponos elle n’y parvient pas à chaque fois les coups manquèrent leurs cibles de peu. Ponos avait envie de lui jour à présent aussi un tour comme a Aphrodite, mais d’un autre genre, le genre de tour pour montrer l’étendue de ses pouvoirs. Elle se contenta de claquer des doigts et puis d’admirer le résultat.

- Mais qu'est-ce qui s’est passé ? Mon armure divine vient de disparaitre et me revoilà vêtue de cette robe

- Tu as l’air surpris Athéna, tu crois que mes pouvoirs se limitaient à simplement rouvrir de vieilles blessures par l’intermédiaire de souvenir. Je peux rendre réel n’importe quel souvenir. C’est bien la robe que tu portais lorsque tu te cachais du Sanctuaire qui était sous le joug de Saga, et puis tu semblais penser à porter cette armure divine qui tombe en morceaux

- Ponos tu as des pouvoirs remarquables, mais sache que je me battrais quand même contre toi-même si tu remplacer mon armure divine par cette robe

- Après ce qui est arrivé ta sœur, Artémis ne te manque pas ?

- N’y penser pas déesse Athéna c’est un piège !!!

Mais trop tard Saori avait déjà le souvenir de la vision quand elle retrouva Artémis changée en pierre. C’est exactement là que voulais en venir Ponos pour s’amuser à un petit jeu tout aussi perfide que ceux de Makhai et elle matérialisa le souvenir de Saori contre elle, elle voulut bouger et c’est là qu’elle se rendit compte de ce qui lui arrivait

- Mais ! Je suis en train de me changer en pierre !!!

- Amusant non ? Vois le bon coter de la chose tu vas retrouver ta sœur vous serez deux magnifiques statues pour l’éternité.

- Ponos cesse cela immédiatement !

- Hum amusant cela me donne une idée amusante, approche donc sur le ring Yuzuriha

Ponos claqua des doigts et la pierre arrêta de se répandre sur le corps de Saori. Mais la pétrification de Saori ne se passe pas comme avec les autres, Ponos est plus perfide et moins directe, et compte bien torturer et prendre cela comme argument pour forcer Yuzuriha a ce battre jusqu’à mort s’en suive s’il le faut pour sauver sa déesse. La pierre ne s’était pas répandue de manière uniforme sur le corps de Saori. Jusqu’à présent le jeu de Ponos à pétrifié le coter de la jambe droite de la robe de Saori ainsi que son épaule droite et tout l’avant-bras

- Voici les réglés Yuzuriha, bats toi et Saori reste dans cet état de semi-pétrification, gagne et elle vie, perd et elle deviendra une statue comme sa sœur. Alors qu’elle est ta décision Yuzuriha ?

- J’accepte tes règles

- De toute façon tu n’as pas vraiment le choix

- Je vais faire tout ce que je peux pour te sauver Saori

- Ne t’inquiète pas pour moi, je ne crains pas de finir changer en statue de pierre, j’ai confiance en toi Yuzuriha je sais que tu vaincras Ponos

- Toi la ferme tu veux ou j’en finis avec toi immédiatement

- Non Ponos, J’ai accepté de me plier à ton jeu alors jouons, mais avant laisse-moi apporter Aphrodite auprès d’Aalcia

Yuzuriha s’approcha d’Aphrodite et se téléporta avec auprès d’Aalcia, cela ne plaisait pas à Ponos, à peine as t’elle accepter les règles qu’elle les enfreint. Ponos claqua des doigts la pierre se remit à rogner peux a peux le corps de Saori agrandissant les zones déjà changer en pierre sur son corps. À vue de cela Yuzuriha se re-téléporta immédiatement sur le ring et Ponos re-claqua des doigts pour stopper la pierre

- Je ne t’ai pas autorisé à quitter le ring Yuzuriha donc j’ai appliqué une sanction

- Tu voulais jouer à un de tes petits jeux perfides comme ton défunt frère Makhai alors combattons

- Je vois que tu en as un joli de tatouage sur le bras Yuzuriha, un tatouage qui en cache tellement des choses, et tu ne la pas fais avec n'importe quelle encre, tu la fais avec le sang des tient

- Mêle-toi de ce qui te regarde Ponos

- Ce tatouage occulte une douleur profonde ancrée en toi Yuzuriha, commençons le jeu et voyons combien de secrets ce cache sous ce tatouage. J’appelle la tristesse, la peine et autres maux que toutes les souffrances viennent à moi « Révélation of Sadness »


Le cosmos de Ponos s’intensifia peu à peu et le vent se leva autour du ring. Après le tatouage de Yuzuriha commença à virer au rouge vif et devient incandescent et la brula intensément au bras, son premier réflexe fut de se porter la main gauche sur son tatouage à l’épaule droite, mais même au travers de la protection de sa silver cloth, elle se brula douloureusement la main. Ponos continuait son étrange manège et quelque chose commença s’échappa du tatouage, comme du cosmos sauf que ce n’est pas celui de Yuzuriha celui-ci prend la forme d’une sphère dans la main de la fille d’Éris, cela dura une trentaine de secondes. La brulure s’arrêta et le tatouage reprit sa couleur initiale, à présent Ponos du réunis le sang que Yuzuriha à verser sur le ring et le réunit aussi en une sphère dans son autre main. Ponos fit léviter les sphères et tandis son bras mains ouverte dans la direction de Yuzuriha, puis le tira en arrière en refermant sa main. Une chose à l’aspect ectoplasmique se détacha du corps de Yuzuriha et vient former une troisième sphère entre les deux déjà présente. Yuzuriha a l’impression que l’on vient de lui arracher une part de son âme et de son cœur

- À présent Yuzuriha et Athéna regarde bien ce qui va se passer, Peine, Tristesse, Remord et tous les autres maux, venez à moi, je vous appelle! Toi l’objet des souffrances de Yuzuriha revient d’entre les morts ! Moi Ponos déesse de la Peine te fait don d’une nouvelle vie !!!

Le vent qui souffle autour du ring augmenta d’intensité et soufflais toujours de plus en plus fort au fur et à mesure que les seconde passais, un véritable cyclone soufflait sur le ring, qui fessait virevolter les chevelures de Saori, Ponos et Yuzuriha ainsi que son écharpe. Les trois sphères fusionnèrent ensemble pour ne plus qu’en former qu’une seul pour ensuite se modeler et prendre une forme humaine, plus précisément une personne que Yuzuriha n’as plus vue depuis très longtemps et qu’elle a elle-même perdue dans de tragiques circonstances à l’époque.

- Yuzuriha voici ton adversaire pour ce combat Tokusa d’Hanuman de l’étoile céleste de l’intelligence

- Grande sœur je suis si heureux de te revoir

A la vue de son jeune frère, Yuzuriha couru vers lui pour le serrer dans ses bras mais quelque instant plus tard, il disparut pour réapparaitre aux côté de Ponos.

- Tu te souviens de notre arrangement Tokusa ?

- Tokusa… Ponos comment oses-tu te servir de mon frère !!!

- Evidement tu ignores les closes de notre marcher grande sœur, Je connaissais déjà Ponos avant, elle est la nièce du Seigneur Thanatos et Hypnos. Après la grande Guerre Sainte du Lost Canvas, elle est venu me trouver et ma proposer un marcher. Elle ma promit que toi, Yuzuriha, ma grande sœur tu m’appartiendrais a moi et moi seul ! En contrepartie de la vie d’Athéna bien sûr, j’oubliais de préciser que prendre la vie d’Athéna n’est que notre commun accord

- Mais alors qu’elle est le marché que tu as passé avec Ponos ?

- Les âmes des spectres sont retenus dans le chapelet crée par Asmita, pour honorer sa part du marcher Ponos avait besoin d’une âme de rechange. Croyait tu vraiment que la mort de Yato était accidentelle. En résumer contre la vie de Yato, Ponos me rendait la vie et tu devenais mienne

- Mais c’est affreux ! Tokusa comment as-tu pu accepter cette proposition ! C’est aussi ignoble que la fois où tu as tué nos parents pour devenir spectre

- Yuzuriha regarde qui se trouve sur ta gauche et souvient toi des règles et ce qui lui arrivera si tu perds. Quand toi regarde ta grande sœur chérie est toutes à toi et tu sais ce que tu dois faire pour qu’elle soit à toi et a personne d’autre pour toujours

Ponos se donne à cœur joie de jouer avec les sentiments de Yuzuriha, d’un côté il y a Saori qui est lentement rongé par la pierre et qui finira par devenir une statue si elle n’agit pas et de l’autre son frère. Celui-ci d’ailleurs fonça sur sa sœur et lui colla un coup de genou dans le ventre qui l’envoya dans les airs, ensuite Tokusa sauta en l’air et il joignit ses mains porter un violent coup en marteau sur le dos de sa sœur Yuzuriha, juste à l’emplacement ou la silver cloth à voler en éclat après l’impact avec le bouclier de la justice. Cette dernière s’écrase brutalement contre le sol

- Grande sœur cesse ce combat regarde dans quel état est ton corps, lui qui était suis magnifique et si doux

- Il a suffi que ton frère te cogne une seule fois pour te mettre hors combat, décevant. Le poison des démons roses fait encore son effet dans ton organisme

- Ce n’est pas terminer Ponos et je ne ferais pas preuve de sentiments « Kenbu Shôsen Hyaku »


Yuzuriha est toujours sous l’effet du poison des roses d’Aphrodite ce qui réduit grandement ses capacité physique, mais malgré ça elle se leva et bondit en l’air jusqu’à être hors de portée de vue et redescendit en piqué a vives allures et envoya son pied en plein dans l’estomac de son frère, puis profita de l’impact pour faire une pirouette en arrière et reprendre ses distances avec Tokusa, celui-ci qui vient de recevoir de plein fouet son attaque et ne semble même pas bronchée, il se tient toujours comme s’il le coup ne lui avait rien fait. Quelques instants plus tard, une violente douleur saisie Yuzuriha à l’estomac et elle eut le souffle coupé net, la douleur fut-elle qu’elle refermait ses bras sur son ventre

- Comment est-ce possible ? J’ai reçu la violence de ma propre attaque

- C’est bien beaux de ce faire tatouer Yuzuriha, la prochaine fois évite de faire ça avec le sang de ton spectre de frère, car celui-ci était imprégné de son cosmos donc c’est ton frère qui se trouve face à toi en chair et en os. Si ton attaque vient de se retourner contre toi, Sache que l’âme du Saint que ma offert Tokusa était strictement inutile c’était juste histoire de voir jusqu’où était-il capable d’aller. Pour ramener Tokusa parmi les vivants il me suffisait juste d’avoir son cosmos présent dans ton tatouage ainsi que ton sang. Pour les souvenirs que je t’ai arraché avec une part de ton âme c’était un petit extra. C’est ce qui procure cette protection à Tokusa quand tu frappes ton frère, tu frappes cette infime partie de ton âme qui est désormais en lui et donc toi qui encaisse les dégâts de tes propre attaques

- Grande sœur je ne laisserais personne te reprendre, ni Athéna ni qui que ce soit ! Tu es à moi !!! « Seki Shiki Nyoi Reirin »

Le cosmos de Tokusa grandit et une pluie de rayon d’énergie s’abattit sur le ring, Yuzuriha pu les esquiver au début, mais après que Tokusa passa de nouveau à l’offensive, cela la troubla dans sa concentration et celui-là saisis à l’arrière par sa tresse de cheveux et l’envoya de nouveau en l’air et déchaina à nouveau son attaque

- Tu es à moi Yuzuriha !!! « Seki Shiki Nyoi Reirin »

Cette fois-ci l’attaque frappa de plein fouet Yuzuriha, celle-ci encaissa son attaque dans son intégralité, elle hurlait sous la douleur, mais cela laissa de marbre Tokusa et réjouissait Ponos. Après l’attaque que vient d’essuyer elle en tomba presque inconsciente. Mais quand elle ressentit le cosmos chaleureux de Saori l’englober elle se reprît bien assez vite, Tokusa venait de sauter pour porter un coup en pleine figure a sa sœur, celle-ci se téléporta in extremis un peu plus haut encore dans le stade et se préparait à attaquer son frère qui celui venait de faire exploser son cosmos pour prendre encore plus d’ascension et atteindre Yuzuriha

- Je ne laisserais plus jamais personne te voler ton cœur qui est mien, ma sœur ! Shion n’avait pas le droit de me voler ton amour !!!

- Tant qu’à parler de Shion voilà un souvenir de ça par mon frère « Stardust Révolution »

Yuzuriha déchaine une tempête d’étoile filante et il était trop tard pour Tokusa d’essayer d’esquiver l’attaque il était trop près et fut pris dans la tempête et renvoyer avec violence contre le sol du ring contre le quelle il s’écrasa brutalement. Mais malheureusement le maudit stratagème de Ponos est toujours en action. Quelque seconde après Yuzuriha reçut la pleine puissance de son attaque, elle cracha un filet de sang et tombait en chute libre, incapable de se reprendre tellement la douleur lui courbature le corps. Tokusa lui profita de la situation et sauta en l’air pour se maintenir haut dessus de sa sœur et faire en sorte qu’elle soit sienne pour toujours

- Ma sœur tout comme Shion tu vas de nouveau gouter à mon attaque « Seki Shiki Nyoi Reirin »

Tokusa réuni les âmes en dix rayons distincts qu’il envoya déchaina avec une rage meurtrière dans aux dix endroits où le Crimson Thorn a trouée son corps et son armure. Les rayons d’énergie pénétrèrent de manière brutale et violente dans les dix endroits visés et transpercent le corps de Yuzuriha, le sang gicla d’ailleurs et retombait en une fine pluie sanguine sur le ring, le sol n’étant plus très loin, il redéchaine une ultime fois son attaque qu’il réunit un seul rayon d’énergie dévastateur avec une incroyable envie de tuer dans le ventre de sa grande sœur qui s’écrasa avec fracas contre le sol du ring

- Cette fois-ci, je ne crois pas qu’elle se relèvera

- Grande sœur ton corps qui était si beau et si doux est à présent maculé de sang, regarde dans quel état il est. Mais bon il y a deux siècles de cela c’était moi qui étais à terre en train de pisser le sang et toi qui était debout me regardant mourir

Ponos claqua des doigts et la pierre reprît son activité, l’épaule et l’avant-bras droits de Saori sont déjà changé en pierre, à présent ce sont les bout des doigts de la main gauche qui commence à se pétrifier et remonte lentement mais surement le long des doigts jusqu’à la main et continua son avancer jusqu’au coude, la pierre se trouvant aussi sur l’épaule droite et la jambe gauche s’étende et se rejoignent changeant ne pierre tout le torse de Saori ou presque au niveau cela descend en oblique, tout le coter du thorax gauche est encore normal. La pierre grimpe aussi à présent à son cou et passe derrière pour atteindre sa chevelure et monter à au sommet de la tête, là aussi la pierre y va en oblique et pétrifie toutes les mèches de cheveux de Saori se trouvant haut dessus de son front. Dans le même moment Yuzuriha, trouve la force malgré la douleur physique insoutenable pour se relever

- Ponos Il me semblait que tu ne changerais Saori en statue uniquement si je perdais alors cesse cela immédiatement

Ponos claqua à nouveau des doigts pour stopper l’avancement de la pétrification

- Ai-je oublié de préciser que la pierre grignoterait aussi son corps pour chaque seconde que tu restes au sol

- Yuzuriha ne te préoccupe pas de moi et vainc Ponos peu importe les moyens

- On ne t'a pas donné la parole toi !

Le cosmos de Ponos grandit et la pierre descendit du côté droit du visage de Saori lui changeant un œil à moitié en pierre et se rependit sur toute sa bouche et son cou, lui privant aussi la parole

- Voilà qui est, mieux elle ne risque, plus de me couper la parole et il lui reste un œil et demi pour nous regarder ainsi qu’e la moitié du nez pour respirer c’est déjà ça. Athéna fera un magnifique trophée avec sa sœur Artémis, dommage qu’elle ne porte pas son armure divine, quoi que cette robe que tu portais tout le temps où tu te cachais au Japon t’aille très bien aussi, tu feras une magnifique statue de pierre assortie à ta sœur. Où en étais-je avant qu’elle ne me coupe la parole, ah je me souviens. Au fait Yuzuriha ne tombe ne serais-ce qu’une seule fois au sol ou quoi que ce soit et je pétrifie immédiatement le reste du corps d’Athéna est ce clair ?

- Ponos tu vas regretter cela !

Tandis que sous le coup de la nervosité et de la colère Yuzuriha serrais son poing à s’en faire craquer les phalanges, mais que faires tous les coups qu’elle porte a Tokusa peu importe leur violence à chaque c’est elle qui encaisse à la brutalité de ceux-ci et Saori est presque intégralement pétrifié et si Yuzuriha ne tombe ne serait-ce encore qu’une seule fois le sol Ponos la changera définitivement en pierre. Yuzuriha se retrouve dans une impasse ne pouvant ni attaquer ni même se défendre, elle ne peut qu’encaisser les coups de son frère et en aucun cas poser son genou à terre. Tokusa chargea son cosmos dans son poing et l’écrasa avec force et violence dans le ventre de sa sœur, et avec l’autre bras la tenait dans le dos. Une expression de douleur se dessina sur le visage de Yuzuriha, les yeux grands ouverts, le regard perdu dans le vide et deux filets de sang coulant des commissures de la bouche. Tokusa approcha sa tête près de l’oreille de sa sœur et lui murmura

- Tu es a moi Grande sœur, avoue toi vaincu il serait tellement dommage de continuer d’abimer ton si magnifique corps à la peau si douce qui malheureusement taché de ton propre sang

- Yuzuriha est résistante, mais tu voies avec l’œil qui te reste tout ce qu’elle endure actuellement c’est ta faute. Tu es la déesse de la Sagesse et pourtant tu es tombé grossièrement dans le piège que je t’ai tendu et maintenant le trois quart de ton corps est pétrifié et c’est Yuzuriha qui souffre et endure mille supplices pour tenter de te sauver et à ce rythme elle finira par y laisser la vie. Yuzuriha va mourir pour toi et tu auras son sang sur les mains et sa mort sur la conscience, sera tu vivres avec cela Athéna ?

Yuzuriha se téléporta pour échapper à l’étreinte de son frère qui continua de la harceler physiquement, elle tenter d’esquiver ses coups comme elle peut, mais elle est au bord de la fatigue, mais ne peut en aucun cas se permettre de poser genou à terre, il en va de la vie de Saori et donc tant qu’il le faudra elle encaissera les coups sans broncher. Cela fait à présent plus de quarante-cinq minutes que Tokusa martèle sa sœur de coup pour la faire plier, mais ni parvient pas malgré les douleurs qu’engendre chaque coup elle reste debout encaissant chaque coup. Ne parvenant à faire plier la volonté de sa sœur Tokusa s’approcha d’elle et lui dit simplement

- Yuzuriha, ma sœur dis-moi si j’appui ici cela fait-t-il mal ?

Sans ménagement Tokusa leva son index et l’enfonça profondément dans la perforation du nombril de sa sœur. La douleur est intense et insoutenable mais Yuzuriha fait ce qu’elle peut pour ne pas hurler sous le coup de la douleur. Cela ne ferait qu’amuser Ponos et elle refuse de lui donner se plaisir. Voyant que malgré ses vices sa sœur ne plie pas et tente même de dissimulé tout signe de souffrance.

- Souffre tu Yuzuriha, ma chère sœur ? Cela te rappelle-t-il des souvenir de la Guerre Sainte ?

- J’ai enduré bien pires douleur que ça lors de cette guerre, mais contrairement à toi j’avais des amis pour me soutenir et aujourd’hui c’est toujours le cas

Yuzuriha déporta son regard sur Saori pour voir dans qu’elle états se trouve t’elle actuellement ce qui énerva et attisa la jalousie de Tokusa qui retira brusquement son doigt de la perforation du nombril de sa sœur pour le replanter aussi sec dans celle qui se trouve en plein milieux de son thorax. Cette fois-ci malgré tous ses efforts et sa volonté, la douleur est trop intense et insoutenable et Yuzuriha hurla d’un cri de douleur profond et intense avant de plonger dans l’inconscience la plus total, malgré qu’elle soit inconsciente, elle réfléchit, réfléchit encore et encore à un moyen de vaincre Ponos

"Je ne pourrais plus tenir longtemps sur mes jambes, il faut que je trouve le moyen de vaincre mon frère et Ponos, il doit y avoir un moyen, mais lequel ? "

Ponos continuait de regarder ça avec attention et un certain plaisir malsain de voir le jeune frère de Yuzuriha frapper sur celle-ci sans ménagement pour la faire plier à ses envies. Elle se demandait aussi pendant combien de temps pourrait-elle encore résister aux assauts de Tokusa avant de tomber à terre, quoi que cette fois Yuzuriha restait planter la debout sur ses jambes mais ne montrait plus aucun signe de vie, ses yeux sont fermé et on entend même plus sa respiration. Tokusa fut le premier à reprendre la parole après ce long silence

- Ponos je crois que c’est finis, la douleur aurais fini par avoir raison de son cœur qui c’est tout simplement arrêter de battre

- Que c’est dommage, Yuzuriha est morte sur place, la debout comme elle est

Ponos se retourna vers Saori et s’adressa a cette dernière avec un ton condescendant et un certain sadisme perceptible dans sa voix

- Yuzuriha est morte, tu as son sang sur les mains et sa mort sur la conscience pourra tu vivre avec ça Athéna ?!!!

Tokusa ne ressentait plus le moindre signe de vie chez sa sœur pourtant quand il n’esquissa ne fusse que le mouvement de ressortir son doigt du trou se trouvant dans le thorax de Yuzuriha, celle-ci lui saisit le poignet de Tokusa qui ne parvenait pas à desserrer l’étreinte de sa main

- Comment ? Comment est-ce possible ? Tu es toujours en vie pourtant je ne ressentais même plus les battements de ton cœur, comment est-ce possible ?

- Vous ne porterez pas la main sur Saori, tu as compris je ne vous laisserais pas toucher Athéna !!! Et peu importe que cela me coute je trouverais le moyen de te vaincre Tokusa, tu m’a bien entendu !!!

Surprise par ce rebondissement Ponos ce tut et reporta son attention sur le combat qui n’as pas changé. Yuzuriha retient toujours le doigt de son frère dans son thorax en lui serrant le poignet. La pression qu’elle commence à exercer est telle que le surplis de son frère commence à craquer et se fissurer par la pression induite sur par celle-ci

- Yuzuriha tu me fais mal lâche mon poignet tout de suite, grande sœur je t’en prie tu me fais mal lâche moi !

Yuzuriha ne répondit pas à son frère et continuait de presser toujours plus fort le poignet de Tokusa, celui-ci tentais désespérément avec son autre main de dégager son poignet de l’étreinte de la main de sa grande sœur qui va finir par lui briser tous les os de son poignet. Tout doucement Yuzuriha commençait à retirer le doigt de son frère de son thorax, une fois cela fait elle lâcha son poignet et avec son autre main elle asséna un terrible coup de poing dans le ventre de Tokusa qui l’envoya à terre au pied de Ponos

Ponos surpris et quelque effrayé de se soudainement retournement de situation décida quand même révéler a Yuzuriha le seul moins de vaincre son frère Tokusa

- Effectivement il y a bien un moyen de vaincre ton frère, mais tu es fatigué et tu n’en seras pas capable toutes façons. C’est d’ailleurs pour la que tu as laissé Shion se salir les mains à ta place il y a deux siècles. Cela ta brisé le cœur de voir ton frère mourir, c’est pour ça que tu t’es fait ce tatouage c’est aussi pour ça que tu es devenu une Sainte au service d’Athéna, mais malgré tout ce que tu fessais tu te trainais cette peine et cette tristesse dans ton cœur et c’est ce que représente ce tatouage. Si tu veux vaincre ton frère, il te faudra sacrifier tes sentiments et tes souvenirs de lui, mais tu n’en as pas été capable il y a deux siècles et aujourd’hui tu n’en es toujours pas capable Yuzuriha !

Le sort de protection de Ponos est toujours en fonction et donc Yuzuriha encaissa la violence de son propre coup et son frère profita pour donner un coup de genoux dans le ventre. Mais le voilà le seul et uniquement moyen de vaincre Tokusa son frère ainsi que Ponos, mais en sera-t-elle capable là est la question, mais si elle veut sauver Saori elle n’a pas le choix. Yuzuriha est confronté à un cruel dilemme, mais son devoir de chevalier passe avant ses sentiments et elle s’en est résolue. Mais le dernier coup que lui à porter Tokusa la fit tomber à genoux sur le ring, Yuzuriha avait les bras refermés sur le ventre et ne cessait de cracher du sang par la bouche. Ponos s’apprêtait à claquer des doigts pour changer en pierre les restes du corps de Saori qu’il ne l’est pas encore, mais elle lui hurla dessus avant qu’elle n’eût le temps de le faire qu’Aalcia se proposa pour prendre la relève de Yuzuriha consciente que si elle continue elle finira par mourir

- Ponos laisse-moi prendre la place de Yuzuriha, je me plierai à toutes tes exigences aussi excentriques qu’elles soient

- Aalcia ne te mêle pas de ça c’est mon combat contre mon frère c’est à moi de le finir et a personne d’autre ! PONOS !!! Ce n’est pas encore fini je peux encore me relever, tant que je serais en vie je me relèverais !

- Tu es masochiste ou quoi ! Tu as perdu tu ne peux ne rien faire contre Tokusa, mais malgré tu te relèves alors qu’il suffit que tu t’étendes sur le sol pour mettre fin à ton calvaire. Mais bon puisque que tu aimes souffrir et que ce combat fratricide est admirable je vais donc te laisser combatte jusqu'à ce que mort s'ensuive : Après cela Ponos posa son regard sur Saori et reprit :Tu peux être fier de Yuzuriha, Athéna elle vient de te faire gagner un sursis, Je n’ai jamais une telle volonté et loyauté, c’est même plus que de la loyauté, c’est de l’abnégation. Maintenant voyons voir combien de temps elle tient avant de mourir des mains de son frère

Après cinq minutes d’effort surhumain et dans de pénibles et douloureuses souffrances, Yuzuriha parvient à se relever, elle se tenait tremblante sur ses jambes, mais comptait bien sauver celle à qui elle doit obéissance, certes ce n’est plus Sasha, celle qu’elle a connue autres fois, mais elle reste tout de même la réincarnation d’Athéna et en tant que chevalier elle doit tout mettre faire pour la sauver même si cela implique d’énormes sacrifices ce qu’elle s’apprête à faire. Plus morte que vivante Yuzuriha fessait croitre son cosmos jusqu’à son paroxysme et commençait petit à petit à prendre une teinte dorée pour l’instant encore imperceptible a l’œil nu.

- Tokusa tue là !!!

- Yuzuriha tu es mienne grande sœur et si tu le refuses tu n’appartiendras à personne d’autres !!!

Tokusa intensifia son cosmos dans et le fit exploser et s’élança à grande vitesse sur Yuzuriha pour la tuer d’un seul et unique coup avec le Seki Shiki Nyoi Reirin d’un seul coup dans le ventre qui doit la transpercer littéralement. Celui-ci était se rapprochais de plus en plus de Yuzuriha, mais elle ni prêtait pas attention, tous ses sens étant concentré pour amplifier et sublimer son cosmos. Yuzuriha laissa des larmes s’échapper de ses yeux et qui coulait le long de ses joues, elle esquivât le coup de Tokusa en se déportant sur le coter et répliqua aussi sec

- « Kenbu Shôsen Hyaku »


Quelques larmes de Yuzuriha atteignirent le visage de Tokusa dans l’action, le puissant coup de genou que sa sœur vient dans le ventre lui fit cracher du sang et l’envoya voler loin en l’air. Celui fit une pirouette pour se redresser en l’air et refit exploser son cosmos pour se propulser sur sa sœur et en finir une bonne fois pour toutes. Yuzuriha reçus la pleine puissance de son attaque dans le ventre, mais un incroyable effort de volonté elle sera son poing et se dents et se concentra pour l’assaut final

- Yuzuriha tu pleures, je n’aime pas te voir pleurer grande sœur, mais dans quelque seconde ça ne sera plus un problème !... Mais c’est impossible ! Son cosmos a viré aux dorées !!!

Sans s’en rendre compte Yuzuriha vient de s’éveiller au septième sens elle concentra toutes ses forces et son cosmos explosa balayant tout ce qui se trouvait au sol autour d’elle et sans la moindre hésitation sacrifia ses sentiments à l’égard de son frère et porta son attaque à la vitesse de la lumière telle un gold saint

- « Starlight Révolution »

Tokusa qui avais fait l’erreur d’utiliser son cosmos pour se propulser à toute vitesse contre sa sœur ne put freine ça course et rentra de plein fouet avec l’amas d’étoiles filantes et fut emporté avec celui-ci poussant d’horribles cris de douleur. Mais ce n’est pas encore fini, il reste Ponos qui se gausse bien à la vue du résultat de son combat fratricide et dans un incroyable effort de volonté avec son cosmos quand l’amas arriva haut dessus de l’emplacement de Ponos. Elle rabattit son bras vers le bas et cela fit chuter l’amas d’étoiles sur Ponos telle une pluie de météorite et c’est quand Ponos rouvrit les yeux aux cieux après s’être gaussé qu’elle remarqua que l’attaque de Yuzuriha lui tombait dessus telle une pluie de comète. Mais il fut trop tard pour l’éviter et Ponos fut frappé de plein fouet les étoiles filantes engendrer par Yuzuriha. Cela fut sans appelle la puissance de l’attaque cumulée a la volonté de vaincre de Yuzuriha pulvérisa l’étoile de Ponos, celle-ci tomba au sol sur le dos. Yuzuriha s’approcha de son frère qui gisait au sol dans une mare de sang dans les débris de son surplis

- Tokusa mon frère, je suis désolé, mais toi et Ponos ne m’avait pas laissé le choix

Après cela elle se retourna et partit dans la direction de Saori, Ponos étant vaincue la blessure infligée Aphrodite et la pierre qui pétrifiait la majeure partie du corps de Saori disparut d'une seconde à l'autre, Saori tomba à genoux et la robe que Ponos la forcé à revêtir disparut explosa en particules de lumière comme celle que portais Ponos laissant réapparaitre l’armure divine de Saori sur son corps, sans trop mal Saori se releva pour faire face à Yuzuriha qui ses battues jusqu’à l’extrême limite de ses forces pour la sauver et a fait d’énormes sacrifices pour obtenir la victoire

- Déesse Athéna j’ai… j’ai réussi à te sauver… j’ai obtenu la victoire sur Ponos…

- Yuzuriha tu as fait preuve d’une énorme détermination au court de ce combat et… Yuzuriha !!!

Yuzuriha s’effondra de fatigue dans les bras de Saori, ce combat la littéralement vider de ses forces et le sacrifice qu’elle a fait pour vaincre son frère et Ponos lui a demandé énormément de force morale, Aalcia se releva avec Aphrodite et rejoignirent le ring pour voir comment se porte Yuzuriha, Aphrodite voulue la soigner, mais celle-ci reprit conscience et refusa sous prétexte qu’elle est une Sainte comme une autre et surtout une guerrière, c’est un prétexte caché pour ne pas qu’Aphrodite ne s’épuise plus que ce qu’elle ne l’est déjà. Au loin Tokusa regardait la scène avec une certaine envie ou plutôt même une jalousie, de voir Saori qui tenait sa sœur dans ses bras et ces deux autres Saintes surement qui s’inquiétait de l’état de Yuzuriha alors que c’est sa sœur qui devrait être auprès de lui en train de le tenir dans ses bras

- Yuzu…riha grande sœur… pourquoi ne me prend pas tu… dans tes bras comme la dernière fois. Ces personnes, Athéna et ces chevaliers me ton dérobé ton attention et ton amour

Le malgré la violence du coup que lui a porté sa sœur Tokusa se releva ruisselant de sang, alors qu’il ferait mieux de rester au sol s’il veut avoir une chance de survivre aussi minime soit-elle. Il se mit à courir en direction de Saori et a mis chemin sauta en l’air pour porter son attaque et hurla

- Vous m’avez volé ma sœur vous allez me le payer !!! « Seki Shiki Nyoi Reirin »

- « Crimson Thorn »

- « Golden Dimensional Wave »

Aphrodite ne laissèrent même pas approcher sa technique qu’elles se mirent devant Saori qui toutes les deux et contre attaquèrent immédiatement à l’agression de Tokusa, les attaques cumulées d’Aalcia et d’Aphrodite transpercèrent de part en part tout le corps de Tokusa, celui-ci hurla de plus belle et retomba au sol. Mais malgré les attaques cumulées d’Aalcia et Aphrodite il se releva une dernière fois se déplaçant en titubant le bras en avant, Tokusa passa entre Aalcia et Aphrodite, il n’était plus qu’à quelque mettre de Saori et de sa sœur

- Yuzu… riha… grande sœur….

Tokusa s’effondra au sol le bras en avant qui effleurait de ses doigts qui perdait toutes chaleurs le bras de Yuzuriha. Elle dut se résoudre à un cruel sacrifice, mais son devoir passait avant tout et donc pour Saori ou plutôt pour Athéna elle a sacrifié les souvenirs et les sentiments qu’elle avait de son frère. Cette fois-ci celui-ci n’eut pas le privilège de mourir dans les bras de sa sœur et s’écroula vulgairement devant elle

- Makhai et Ponos sont vaincues, l’illusion du Colysée ne devrait-elle pas disparaitre ?

- Bande d’idiotes ! Ce Colysée a été ancré dans la réalité par notre mère, il est aussi réel que vous ou moi et regarder bien le nombre d’entré qu’il y a parce que vous ne trouverez jamais la bonne sortie pour rejoindre ma mère Mouhahahahahahah !

- Je vais te clouer le bec une fois pour toutes Ponos

Ponos malgré dans le sale état dans le quelle elle se trouve après avoir reçu le plein fouet la "Starlight Révolution" de Yuzuriha, Ponos trouvait encore le moyen de narguer et d’exaspérer les autres. Elle laissa s’approcher Aphrodite avec une idée bien précise et quand Aphrodite fut assez proche, elle fit un effort pour placer son bras dans l’ombre d’Aphrodite et disparut. Laissant Saori et les autres totalement seuls dans le Colysée

- Comment allons-nous sortir d’ici sans nous tromper de chemin pour rejoindre la chambre de Nyx ?

- Ponos peut se regarder, elle se croit peut être intelligente, mais ne l’a pas été assez pour masquer son cosmos quand elle s’est enfuie en disparaissant dans ton ombre Aphrodite. Il n’y a plus qu’à suivre la trace de son cosmos puis trouver la bonne sortie

[color=#c1d000]- Ne perdons plus de temps et allons y

- Attend Yuzuriha je vais te porter, tu l’as bien mérité après ces deux combats

- Merci, mais sans façon Saori, je peux encore marcher et me battre, garde plutôt tes forces pour les combats à venir

Aalcia se concentra et pista le cosmos de Ponos enfin de trouver la bonne sortie, c’est une grosse erreur que Ponos a commise à s’enfuyant a l’arrache comme elle la fait. Dans la précipitation elle n’a pas pensé à dissimuler son cosmos et a donc indirectement aidé Saori et son groupe a trouvé la bonne sortie vers la chambre de Nyx. Aalcia finit par trouver la sortie par laquelle Ponos a fui et fit signe aux autres de la suivre et toutes ensemble elles s’engouffrèrent dans ce couloir qui est le dernier avant d’arriver à la chambre de Nyx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asteria

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Cosmos:
0/0  (0/0)
Vie:
0/0  (0/0)
Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   Sam 1 Sep - 15:06

▬▬▬▬ Chapitre 13 ▬▬▬▬
Passée et Présent se confondent
.


Ker elle la dernière enfant de Nyx à ne pas s’être battue et qui est pleine possession de ses moyen arriva auprès de sa mère suivie de peu par Ponos qui mordu la poussière face à Yuzuriha pour avoir pris le risque de joue avec ses émotions et son cœur

- Je vous salue mère, à ce que je vois Nikea tu es salement amoché, c’est Athéna qui ta mise dans cet état ? La dernière fois que je l’ai vue Makhai détenait Athéna et l’autre olympienne sous son pouvoir

- Cause toujours Ker et dire qu’à une seconde prête je lui enfonçais ma dague dans la gorge, mais il fallut qu’Aphrodite s’en mêle

- Les filles, il suffit cela ne sers n’a rien de vous disputé. Je suis sûr que Makhai et Ponos leur ont régler compter

- Mère… aie elle tape comme une vraie brute celle-là

- Ponos qu’est ce qui t’est arrivé et où est Makhai ?

- J suis pas sa mère, sans vouloir vous offenser mère et c’est Yuzuriha de la Grue qui m’a mis dans cet état, pour une femme elle tape comme une brute

Ponos préfère ne rien dire au sujet de la mort de Makhai de peur de voir Nyx s’énerver.

- Comment ça c’est Yuzuriha qui t’a fait ça ? Ça ne se peut pas Mère la changer en statue de pierre, qu’elle idée aussi d’aller s’interposer entre le Dunamis de Mère et Artémis

- Je confirme mère elle se trouvait bien avec Athéna et Aphrodite au Colysée que vous avez crée

- Que Yuzuriha ai réussi parce je ne sais qu’elle manière à redevenir humaine m’est égale, Artémis est toujours changée en statue de pierre c’est tout ce qui m’importe. Ker on dira qu’il ne reste plus que toi va donc souhaiter la bienvenue à Athéna et ses compagnes, mais quoi qu’il en soit une c’est déjà échappé gardons les a l’œil à présent

Il en sera fait selon vos désirs mère

Le Dunamis de Nyx fit tourner la brume ténébreuse ambiante de la salle qui leur monte jusqu’aux genoux dans le sens des aiguilles d’une montre et d’un coup toutes les statues disparurent du couloir pour réapparaitre dans la chambre de Nyx, Ker elle quitta la chambre de sa mère pour se rendre dans le couloir se trouvant juste en dessous, ensuite elle se plaça face à Artémis et plaça sa main sous son menton et lui parla bien que cela soit inutile

- Ta sœur est bien la déesse de la guerre je pensais que mes filles auraient pu facilement l’arrêter et la tuer, mais elle est tout de même parvenu jusqu’à l’entrée de ma chambre encore faut-il qu’il parvienne à vaincre Ker et vue l’état dans lequel est se trouve je ne pense pas qu’elle en soit capable. Son corps de mortelle a atteint ses limites

Pendant ce temps Saori, Aphrodite, Aalcia et Yuzuriha parcourent les derniers mètres qui les sépare de la chambre de Nyx, chaque pas les rapproche un peu plus de leur but, mais elles ne savent pas encore que Ker les attend déjà de pied ferme et fit une entré en scène, elle attendit que celle-ci arrive à l’endroit où le couloir commencer à monter en colimaçons. Elle les stoppa juste avant cela d’une manière

- « Necromancy Explosion »

L’attaque explosa le sol a deux endroits et leva une vague de débris qui avança pour s’écrouler sur Saori et son groupe, une vague de débris sur fonçait droit dessus par devant tout comme par derrière, les deux vagues se rentrèrent dedans dans un énorme fracas levant un nuage de poussière sur les lieux de l’impact. Cela n’est qu’un début pour Ker elle leur a prévu bien souffrance que cela reste à savoir combien de temps Saori et les autres vont rester sous les débris qui leur sont retombé dessus. Quelque chose dit que cela ne va pas durer

- « Kenbu Shôsen Hyaku » personne n’est blessé ?

- Non ça devrait aller

- Comme nous nous retrouvons Ker !

- Oui c’est bien moi Ker le Trépas, derrière moi se trouve un couloir ascendant en colimaçon qui donne sur la chambre de ma mère, Nyx déesse primordial de la nuit, mais pour ça il faudra me vaincre

Ker a de long et fin cheveux noir qui lui descende jusqu’aux genoux, une partie de sa chevelure couvre une surface de son visage, partie ou Ker fut grièvement brulée et dont la peau ne s’est jamais guérie, et cette endroit du visage de Ponos a donc toujours les séquelles de la brulure et Ker cache cela derrière sa chevelure. Son étoile contrairement aux autres est d’une noirceur absolue et à première vue en forme totémique doit la forme de la faucheuse telle qu’elle est décrit dans la religion chrétienne, haut niveau du basin Ker porte exactement la même jupe que sa mère Nyx sauf que la sienne est noir comme les ténèbres. Ker possède aussi sur chaque côté du bassin caché sous cette jupe un fourreau dans lequel son rangé ses cimeterres

Pendant que Aphrodite et Aalcia aide Saori à sortir des décombres et à se relever, Yuzuriha se mit devant et envoya son écharpe pour atteindre Ker avec, mais à chaque fois l’écharpe tapait juste le sol arrachant des morceaux à chaque impact. Ker évitait les assauts de l’écharpe de Yuzuriha avec une facilité déconcertante, elle sortit de son fourreau un de ses cimeterres, et passa derrière Yuzuriha dans laquelle elle planta sa cimeterre entre les dos omoplate là ou l’armure est brisé et d’un coup sec fit vers le bas, elle fit descendre son arme en ligne droite jusqu’à son basin tout cela en même pas une seconde. Yuzuriha s’effondra sur le seul devant les yeux médusés de Saori, Aphrodite et Aalcia, Ker continuait dans leur direction Aphrodite s’interposa, mais là aussi l’affrontement tourna cour, dans coup de cimeterre elle trancha toutes les roses envoyées par Aphrodite et d’un seul et unique coup horizontal elle blessa Aphrodite au niveau du nombril et elle aussi s’effondra à terre. Il ne reste plus qu’Aalcia pour protéger Saori, le combat face à Aalcia dura à peine quelque seconde de plus, Ker lui écrasa une sphère de cosmos dans la figure suivie d’une dans le ventre pour l’envoyer s’écrase dans le plafond et lui écrasa après la tête contre le sol. Ce combat est un combat inégal, mais Ker s’en moque, elle n’est pas là pour combattre à la loyale, mais pour faire respecter la parole de sa Mère, Nyx. Elle se trouve à présent seule en face à face avec Saori et compte bien lui faire regretter d’être venu jusqu’ici. Elle lui donna en premier lieu un coup de genou dans le ventre ensuite elle lui attrapa tète a deux mains et lui asséna un violent coup de boule. Saori tient péniblement sur ses deux jambes, Ker s’approcha d’elle et lui donna un coup avec la plante des pieds dans le thorax ce qui fit chuter Saori a terre, elle tomba malheureusement sur un des débris rocailleux et Kher lui donna un nouveau coup de pied sur le thorax et la pressait, lui écrasant ainsi la colonne vertébrale contre la pierre en question qui finit par se briser en miette sous le coup de la pression exercée par Kher. Avec satisfaction Kher regardait Saori se tordre de douleur sous son pied, mais ce n’est pas fini, toujours le premier puis appuyer sur la cage thoracique de Saori celle-ci approcha ça cimeterre près de son visage, et lui enfonça l’extrémité de la lame juste au milieu de la lèvre inférieure et descendit la lame ensuite tout le long de son menton avant de ranger sa cimeterre a place et repris la place du début de son assaut

- Vous n’êtes que des larves face à moi, je dois prendre en compte que vous avez courageusement combattu jusqu’à maintenant contre mes autres frères et sœur et que vous êtes à bout de forces, mais ce n’est pas mon cas. Je me fiche royalement de savoir dans quel état son mes ennemis tout ce qui importe c’est la volonté de ma mère Nyx. Mais il existe bien des moyens de tuer des ennemis avec classe à petits feux en procurant mille et un supplice tant physique que psychique ce n’est dons pas moi qui vous tuerais

Ker s’écorcha le poignet et répandu le sang qui en coulait sur le sol d’un geste de la main en fessant un tour sur elle-même, le sang une fois tombé au sol dessina un pentacle. Après cela Ker augmenta son cosmos et commença un bien étrange rituel, les flammes accrochées au mur doublèrent voir triplèrent de volume

- J’en appelle à la mort et aux âmes moi Ker fille de Nyx, déesse du Trépas vous invoquer répondez à mon appelle et faite venir à moi celle que je vous ordonne. Que les portes des Enfers s’ouvrent ici mêmes, moi Ker déesse du Trépas l’ordonne

Les flammes des torches quittèrent leur emplacement pour se rejoindre dans le pentacle de Kher et une formée plus qu’une flamme qui prie forme humaine puis s’estompèrent et la personne qui se trouvait face à eux n’était autres que Sasha l’ancienne incarnation d’Athéna sauf qu’il y avait quelque chose il émanait une étrange lueur blanche, est-elle vivante ou n’est-ce que son âme il n’y a pas moyen de le savoir. Sasha affiche un air serein et bienveillant jusqu’à ce que ne passe sa main dans sa tête par l’arrière de la tête, tout de suite l’expression de Sasha changea et une expression à la fois de peur et de douleur apparut. Quand Kher retira sa main de son crane Sasha son regard avait perdu sa bienveillance ou toute autres émotion positive

- Tue-les à présent ! Voyons voir ce que cela fait de recevoir la mort de sa propre déesse

Alors que tout le monde se relève péniblement après les assauts particulièrement violents de Kher, une armure divine, la même que celle de Saori vient revêtir le corps de Sasha dont le regard a perdu toute once de bontés et celle-ci passa à l’attaque, elle lança tout comme Saori avant quand elle était sous l’influence de Makhai son bouclier tel un disque celui-ci n’atteint personne et disparut dans les ténèbres du fond du couloir elle s’attaque ensuite à Aphrodite lui plaçant un coup de sceptre dans le ventre suivi d’un coup de genou dans le menton et envoya son autre pied dans la figure de Yuzuriha et retomba sur celle-ci coude en avant dans contre le thorax et sans ménagement enchaina ensuite avec Aalcia contre qui elle utilisa le « Punishment of Olympus ». Aalcia évita tous les rayons, mais Sasha avait disparu de son champ de vue, elle se trouvait en fait dans son dos et elle se servit de son sceptre comme d’une perche pour écraser son pied dans le dos d’Aalcia pour la mettre à terre et ensuite lui donner un violent coup de sceptre au même endroit et lui enfoncer dans la chair. Sasha retira brutalement son sceptre du dos d’Aalcia, celui-ci est couvert du sang azur et regarde avec haine Saori, mais ne bougea pas, soudain le bouclier ressurgit des ténèbres et frappa Saori dans le dos. Elle tomba à genoux et Sasha la saisit à la gorge et commença à appuyer avec force contre sa trachée pour l’étrangler, Saori lui attrapa les bras avec ses mains, mais elle n’a plus aucune force après tous ces combats et ne parvient pas à défaire l’étreinte des bras de Sasha sur sa gorge

- Alors Athéna qu’est-ce que cela fait-il d’être tué par sois même ?

Saori ressens de plus en plus le manque d’oxygène dans ses poumons et tenter de respirer comme elle peut, mais la pression qu’exerce Sasha sur sa gorge est trop forte et elle comme à avoir sa vision qui se brouille.

- Lâche Saori tout de suite toi « Sentimental Discharge » !!!

La technique vida Aphrodite de ses sentiments et de ses forces par la même occasion, mais percuta Sasha en plein dos et l’envoya voler quelques mètres plus loin. Mais elle se releva comme si de rien était et disparut pour réapparaitre aux cotés de Kher. Saori retomba au sol et éternua plusieurs fois avant de respirer à pleins poumons avant de reprendre un rythme respiratoire normal et régulier

- Sasha assez plaisanter utilise l’Athéna Exclamation et tue les toutes les quatre sur le champ

Sasha s’exécuta et son cosmos ne tarda pas à s’intensifier en flèches à présent l’attaque pouvait être déclenché à tout moment et en cas d’erreur les tuerait toutes les quatre à la fois, Saori est trop faible pour tenter quoi que ce soit en retour, Aalcia, Aphrodite et Yuzuriha toutes les trois en cotes à côté devant Saori. Le cosmos de Sasha explosa en un flash doré elle prit la position et la sphère de cosmos destructrice provenant de l’attaque interdite le fonças droit dessus. Usant de ce qui leur reste de cosmos Aphrodite, Aalcia et Yuzuriha tentaient de contenir comme elles le peuvent la technique interdite au potentiel destructeur.


- Nous ne pourrons plus tenir longtemps à ce rythme

- Un seul moment d’hésitation et nous sommes morts

- Aphrodite, Yuzuriha je crois avoir une solution, mais il va falloir me faire confiance, ça a l’air aberrant voir suicidaire, mais c’est la seule chose unique chance que nous avons de la vaincre. En premier lieu il faut repousser cette satanée sphère de cosmos, quand je le dirai il faudra faire exploser nos cosmos pour l’envoyer vers Kher. Puis il faudra retenir assez longtemps Sasha pour que je puisse faire ce que j’ai à faire, mais s’il le faut il faudra faire office de bouclier humain, êtes-vous d'accord

- Pas de problèmes

- Maintenant

- COSMOS ENFLAMME TOI !!!

Aalcia, Aphrodite et Yuzuriha enflammèrent leur cosmos jusqu’à leur paroxysme et le firent exploser le réunissant en un seul et unique cosmos et cela fonctionna leur effort cumulé commençait à faire reculer l’Athéna Exclamation envoyer par Sasha. Dans un effort surhumain elles refirent s’enflamme leur cosmos cela fut décisif l’enflamment synchronisé de leurs trois cosmos réunis renvoya l’Athéna Exclamation contre Sasha et Kher. Kher trancha la sphère de cosmos en deux parts égales d’un seul coup de cimeterre, chaque moitié allèrent chacune s’écraser d’un coter du couloir.

- Achève les maintenant ! Elles dépensent tout leur cosmos pour repousser cette attaque

"Je suis sûr que j’ai raison, Kher n’a pas enfoncer sa main dans la tête de l’ancienne incarnation de Saori uniquement pour changer sa personnalité c’est plus que ça, je ressens un lien de cosmos, elle utilise un lien pour maintenir Sasha sous contrôle et lui faire faire ce qu’elle désire. Je ressens ce lien il faut que je puisse le percevoir pour le trancher couper le lien qui unis Sasha et Kher"

Tandis qu’Aalcia ferma les yeux et se concentra sur ce qu’elle pense être leur unique chance de victoire, Yuzuriha et Aphrodite se lancèrent à l’assaut de Sasha, l’attaquant sans cesse l’empêchant de pouvoir contre-attaquer, mais malheureusement elle parvient à se dégager et asséna un coup de sceptre dans le ventre de Yuzuriha et lui envoya une décharge de cosmos qui la fit tomber à terre, ensuite Sasha reporta son attention sur Aalcia et lui envoya son sceptre tel une lance pour que la transperce. Mais Aphrodite s’interposa et reçu le sceptre doré en plein ventre, elle se l’extrait du ventre et tomba aussi à terre. Aalcia restait imperturbable alors que Sasha intensifia son cosmos pour lui envoyer une décharge de cosmos pour lui faire également plier l’échine.

- Je le vois ! Je vais pouvoir le couper à présent

Sasha envoya sa décharge de cosmos droit sur Aalcia, celle-ci rouvrit les yeux intensifia de manière brutale et porta aussi son attaque.

- « Golden Dimenssional Wave »

Aalcia pris de plein fouet l’attaque de Sasha tandis que la sienne ne la toucha pas et ne fit que frôler l’épaule de Kher

- Cette fois-ci c’est fini la victoire est à moi Kher déesse du Trépas !

Alors que Kher savourait sa victoire face Saori, Aphrodite Aalcia et Yuzuriha, le lien étant rompu, Sasha reprit ses esprits et vit Yuzuriha celle qui l’avait si fidèlement servi lors de la dernière guerre sainte étendue ainsi que trois autres personnes dont elle ignore l’identité. Mais elle comprit bien vite qu’elle est responsable de l’état dans la quel elle se trouve, puis elle entendit Kher la féliciter et comprend qu’elle a été manipulée, fessant semblant de rien elle se retourna et attaqua Kher qui fut pris aux dépourvues

- Comment ! Tu oses te retourner contre moi ! Tu vas voir ce qui arrive aux âmes qui osent se retourner contre moi

- Ne t’avises pas de la toucher Kher « Stardust Révolution »

Kher pris l’attaque de front, mais ne fut pas blesser hormis une éraflure sur le front qui fit couler son sang le long de son visage et goute au bord de son menton, elle se releva sans peine avec une irrésistible envie de tuer qui ce lis dans les yeux, elle sortit de leur fourreau ses deux cimeterres et se s’élança a vives allures sur Yuzuriha pour la tuer. Aalcia se relève enfin après la décharge cosmique qu’elle a essuyée. Kher ne se préoccupe que Yuzuriha sans prêter attention aux autres. Aalcia intensifie son cosmos et le réunit au bout de ses doigts qu’elle écarte bien, mais il ne faut pas tarder si elle veut éviter que Yuzuriha soit blessée

- Yuzuriha baisse toi avec Sasha maintenant « Golden Dimenssional Wave » !!!

Aalcia rabattit ses bras et plusieurs rayons sortirent de ses doigts ricochant sur toutes les hauteurs du couloir le laissant aucune chance de fuite ou d’esquive à Kher

- C’est quoi ces rayons, qui ricochent sur partout Aaaaaaaarghhhh !

Le quadriller transperça le corps de Kher à plusieurs endroits, elle lâcha ses cimeterres et retomba vulgairement au sol. Sasha se releva et fit disparaitre l’armure divine qu’elle avait revêtue en de million de particules dorées. Elle regardait tout le monde et personne en particulier, mais ne dis point mot, mais ces yeux le font à sa place, d’un simple regard elle disait merci et puis tout comme l’armure divine Sasha s’évapora en de millions de particules d’un blanc immaculé. Kher elle trouve la force de se relever, un bras sur l’épaule opposée, elle se retourna et fuis en direction de la chambre de sa mère Nyx

- Elle fuit comme une lâche la traitresse !

- Aphrodite, Aalcia, ce n’est pas grave, laissé la fuir. Nous devons nous préparer à présent à affronter notre plus terrible ennemi pour sauver Artémis ma sœur ainsi que nos amis. Mais quoi qu’il en soit Nyx prépare toi parce que je suis prête et tu vas payer ce que tu as fait à Artémis et aux autres !

"Artémis, Grande Sœur j’arrive et je te sauverais et te ramènerais a ton état normal"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Aube Du Crépuscule   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Aube Du Crépuscule
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Star Wars l'aube du crépuscule
» Une bataille à l'aube...
» [LIBRE] L'aube d'une grande aventure...
» [Juge]-Brigandage-Aube-(10/01/57) [Retraite]
» Le bosquet du crépuscule... - Terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Galaxian RPG :: Coin des Membres :: Fanfics-
Sauter vers: